La justice américaine donne raison à Corellium et ses iPhone dans le cloud

Nicolas Furno |

Corellium est un service né en 2018 qui permet de virtualiser des appareils iOS. L’entreprise a trouvé un moyen de faire tourner des simulateurs d’iPhone ou iPad sur ses serveurs et ainsi d’offrir à ses clients un moyen bien pratique d’utiliser iOS à distance. Cette possibilité n’a pas plu à Apple qui, après avoir échoué à acheter l’entreprise, a porté plainte à l’été 2019.

Corellium permet de faire tourner un appareil iOS dans le cloud. Sous le capot, l’entreprise a mis au point des serveurs dotés de puces ARM capables de faire fonctionner les versions récentes d’iOS et d’Android.

La justice américaine vient de conclure l’affaire et c’est une victoire éclatante pour Corellium et une défaite indéniable pour Apple. D’après le Washington Post qui rapporte l’information, le juge Rodney Smith a considéré que les arguments d’Apple n’étaient pas recevables et que Corellium avait tout à fait le droit d’offrir ses services. La firme de Cupertino attaquait notamment en raison d’une violation de ses copyrights, mais le juge a tranché : on est dans le cadre du « fair use », une utilisation autorisée par la législation américaine.

Par ailleurs, Apple se plaignait qu’un tel outil pouvait tomber entre de mauvaises mains et devenir une grave menace sur la sécurité d’iOS. Corellium a toutefois apporté les preuves que chaque client était soigneusement vérifié et validé à la main, pour éviter justement que le service soit détourné par des acteurs mal intentionnés.

Tout n’est pas encore perdu pour Apple, qui peut encore compter sur une autre plainte, cette fois pour violation des mesures de sécurité mises en place autour d’iOS. On est alors dans le cadre de la loi DMCA, bien connue aux États-Unis pour être régulièrement utilisée par les ayants droits dans le monde de la musique ou du cinéma. Ceci étant, c’est un coup dur pour Apple et probablement une nouvelle opportunité pour d’autres acteurs qui devraient pouvoir offrir le même genre de services à l’avenir.

avatar lkaritoo | 

´pourquoi ne peut on pas supprimer un commentaire ?

avatar shaba | 

Concrètement ça sert à quoi ?

avatar YetOneOtherGit | 

@shaba

"Concrètement ça sert à quoi ?"

À quoi cela sert-il de pouvoir virtualiser des terminaux iOS ?

C’est ta question ?

avatar shaba | 

@YetOneOtherGit

Oui :)

avatar YetOneOtherGit | 

@shaba

"Oui :)"

Comme pour le reste de l’informatique, avoir la possibilité d’accéder à la virtualisation offre un vaste champ des possibles aussi bien au niveau de la recherche en sécurité ou le test d’application.

C’est beaucoup plus simple et moins coûteux que des batteries de machines physiques de ce type :

https://datacenterfrontier.com/building-the-phone-rack-for-facebooks-mob...

avatar shaba | 

@YetOneOtherGit

Ok merci. Je connais ça en informatique mais l’usage me semble plus concret que dans ce cas là.

avatar YetOneOtherGit | 

@shaba

"Je connais ça en informatique"

Les smartphone c’est de l’informatique 😉

avatar shaba | 

Bien sûr, je voulais dire sur PC ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@shaba

"Bien sûr, je voulais dire sur PC ;)"

C’était juste un 😉

avatar loludovic31 | 

@YetOneOtherGit

Ça peut servir pour faire de développement par exemple sans avoir d’émulateur iOS sur le pc (performances, économie de batterie ou dev à partir d’un pc par exemple)

avatar YetOneOtherGit | 

@loludovic31

"Ça peut servir pour faire de développement par exemple sans avoir d’émulateur iOS sur le pc (performances, économie de batterie ou dev à partir d’un pc par exemple)"

Ce n’est pas moi qui posais la question 😄😉

avatar YetOneOtherGit | 

Attention ce n’est qu’un jugement de 1° instance :

https://www.courtlistener.com/recap/gov.uscourts.flsd.555634/gov.uscourt...

Un appel devant le 11° circuit reste fort probable.

avatar reborn | 

Manque plus que des smartphones Corellium alors 😬

avatar redchou | 

Je ne savais pas qu’ils avaient essayé de racheter la boîte.
C’est marrant comme chronologie, tentative d’achat, refus, procès...

avatar PahraDeHaske | 

Ça m'a l'air somme toute courant, la news récente concernant Nintendo et le leaker de la 3DSvont dans ce sens, d'abord rencontrer le gars, le brosser dans le sens du poil, lui proposer un partenariat et si ça échoue chantage et procès.

avatar debione | 

Ce qui est le plus étonnant dans cette new, c'est le fait qu'Apple ait échoué à racheter la boite... Soit ils se sont montré pingres et on agité le spectre "regardez notre service juridique", soit le gens de Correlium se sente assez riche et on d'autres vertu que "plus de pognon..."

avatar debione | 

Après je me pose la question, est-ce que cela remettra en cause la virtualisation de MacOs?
Une autre question: Est-il possible de coder pour mac/ios au travers de ces virtualisations?

avatar raoolito | 

@debione

La virtualisation de macos est autorisée depuis quelques annes et versions

avatar debione | 

@raoolito:
Donc je pourrais avoir un pc et virtualiser macOS dessus avec Logic qui tourne ? (vraie question, c'est un des trucs qui m'empêche depuis quelque temps de m'acheter un pc...)

avatar raoolito | 

@debione

Je crois qu’il n’est légal de virtualisent et macos que sur un autre Mac
Ensuite j’ai vu macos tourner sur des PC en virtualisation mais en toute honnêteté je ne garantis pas les performances

avatar debione | 

@raoolito:

C'est surtout pour avoir accès à 10 ans de création, sans pour autant foutre à la poubelle des millier € de matériel qui ne marche plus sur Apple depuis l'abandon du 32b...

Donc, apparement non, la virtualisation n'est pas autorisée... (parce que virtualiser MacOS depuis un mac je n'en ai perso strictement aucune utilité...)

avatar raoolito | 

@debione

Je l’ai perso, chaque nouvel OS pour tester mes softs :)
Et dans votre cas bien sûr que si cela peut vous êtes utile
Utiliser bigsur et une ancienne version de Logic virtualisee

avatar debione | 

@raoolito:

Ben justement, c'est juste pour avoir accès à mes anciennes créations sur Logic sans pour autant foutre loin mon matos (qui tourne parfaitement bien encore sur le dernier window), pas pour continuer à utiliser Logic (que j'aime beaucoup mais qui commence à être tellement à la ramasse (le moteur) en enregistrement comparé à Protools). Et passer sur Live en création.

avatar Nesus | 

@debione

Je ne vous le conseille pas. Déjà que l’ensemble des interfaces audio sont en général codées avec les pieds, les gérer via de la virtualisation, va être tendue. Sans parler des performances qui seront mauvaises. Vous pouvez techniquement le faire. Légalement non. Mais soyons sérieux, personne ne viendra voir que votre mac est virtualisé sur un pc. Côme personne ne vient vérifier les hackintosh qui sont illégaux.

avatar debione | 

@Nesus:
Le but n'est pas d'utiliser la virtualisation pour les interfaces audio, justement si je me pose la question c'est pour continuer d'utiliser mes interface audio sous window avec Live et Protools, tout en pouvant aller piocher dans dix ans de projet Logic que je possède.

Donc l'idée que je creuse, c'est bien d'avoir un pc window avec protools et Live, et surtout de pouvoir continuer à utiliser mes instruments externes (carte sons, hybride, BAR, synthé) qui ne sont plus produits depuis de nombreuses années et qui ont des plug-in en 32b...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR