Ted Lasso a fait un crochet par la Maison-Blanche

Florian Innocente |
Ted Lasso a fait un crochet par la Maison-Blanche

L'entraineur de Ted Lasso et une partie de l'équipe s'exprimant derrière le pupitre de la porte-parole de la Maison-Blanche ou discutant avec le couple Biden dans le bureau ovale ?

Le personnage de la série phare d'Apple était à Washington hier pour soutenir la lutte contre les problèmes de santé mentale et de dépression aux États-Unis. Une cause sanitaire nationale pour l'administration Biden, à laquelle l'acteur Jason Sudeikis a été invité à apporter sa voix. La comédie Ted Lasso, au travers de son personnage principal, aborde en partie ce sujet.

Sudeikis, accompagné de quatre autres acteurs phares de la série a ouvert la séance de questions/réponses quotidienne de la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, puis l'équipe a été conviée à une visite privée des lieux.

Un petit coup de pub au passage pour Apple qui vient de démarrer la diffusion de la 3e et ultime saison de Ted Lasso.

Source de l'image : Instagram


avatar Paquito06 | 

Football is life.

avatar joneskind | 

But also, football is death

avatar Malouin | 

@joneskind

Comme la vie quoi ! Rien de neuf…

avatar Mirov09 | 

@joneskind

Moi j’aime bien Ted Lasso, et l’épisode dont ces 2 répliques sont issues est bien marrant !

avatar Krocell | 

J’ai commencé cette série, je l’ai trouvé tellement niaise que je n’ai pas pu aller au delà de l’épisode 3 que je n’ai même pas terminé

avatar roccoyop | 

@Krocell

Ah c’est con ça. Ça commence à prendre de la hauteur à partir de l’épisode 4 !

avatar iPop | 

@roccoyop

Sincèrement si on ne case pas les acteurs dès le premier épisode, c’est pas la peine.
Je me suis « forcé » à regarder See, au bout de 5, rien a faire, c’est pas faute de lui avoir laissé une chance.

avatar roccoyop | 

@iPop

Je suis d’accord, quand ça passe pas, ça passe pas.

C’est vrai que ted lasso c’est un peu niais, mais ça se laisse regarder. C’est le genre de série que je regarde à la pause du midi quand je suis en télétravail.

avatar v1nce29 | 

> C’est vrai que ted lasso c’est un peu niais, mais ça se laisse regarder.

Ou pas. Je viens de voir une News qui cite Ted Lasso comme l'exemple même de série à succès aus US qui n'a absolument pas trouvé son public en France. Après je ne sais pas d'où ils sortent leur stats pour qualifier les séries de succès ou d'échec.

avatar Krocell | 

@roccoyop
@iPop

Ouais non. Quand je veux regarder un truc gnangnan je regarde le téléfilm de TF1 en période de noël. Ça se digère plus facilement.

Quand à See… je n’arrive pas à comprendre qu’il y ait un public pour ça ni qu’il y ait eu une saison 2… je ne suis pas sûr d’avoir été capable d’aller jusqu’au bout du troisième épisode. Je me suis forcé d’aller jusque là car j’aime les univers fantastiques mais là on a touché des sommets côté scénario qui ne tient pas debout (sans parler de sa platitude).

En revanche j’ai beaucoup apprécié La Fondation adaptée des romans de Isaac Asimov. Ainsi que le polar Slow Horses. Mais je n’ai pas renouvelé l’abonnement. Je n’ai pas trouvé beaucoup de programmes qui m’intéressent. J’ai 6 mois avec la PS5, on verra si je prend le temps d’aller checker les nouveautés. Mais les séries Apple ont un côté très moralisateur et engagées (tendance woke) à la manière de la philosophie de la philosophie Apple qui ne me plait absolument pas.

Quand je regarde une série, je cherche du divertissement, pas de la politique.

avatar lll | 

En quoi divertissement et politique seraient incompatibles ? For All Mankind est très woke dans son genre, mais c'est super et ça fait du bien de voir cette réalité hélas alternative. En tout cas, j'ai été touché par le message de certains épisodes et par la représentation de minorités qui meurent habituellement dès le premier épisode.

avatar Krocell | 

@lll

Minorités qui meurent dès le premier épisode… un gros cliché.

Je suis profondément anti-wokisme. Je n’ai pas regardé cette série et ne compte pas la regarder.

En revanche la série Sex Éducation sur netflix traite avec naturel et sans politique les sujets tendus d’orientation sexuelle. J’ai beaucoup aimé cette série car elle parle de ce phénomène de société dans l’adolescence, c’est à dire au moment de la découverte. Elle ne donne aucun jugement envers les homos, heteros, ou homophobes. L’angle est neutre et cela me convient.

avatar lll | 

Anticapitaliste, anticlérical, anti-impérialiste, etc, je comprendrais, car ce sont des luttes contre des rouleaux compresseurs (pour ne pas dire oppresseurs) qui appauvrissent certains au profit d'autres, mais profondément anti-wokiste sonne faux : est-ce que les wokes vous retirent quelque chose ? Si oui, n'était-ce pas un trop perçu ? Je précise que je pose la question sans aucune ironie, mais j'ai la forte impression qu'en refusant la politique, vous en faites bien plus que vous ne souhaitez le reconnaître... et semble-t-il à votre profit.

avatar Krocell | 

@lll

En quoi la politique d’Apple est anticapitaliste, anticléricale et anti-impérialiste ? Cette série est l’esprit d’Apple et c’est une version 2.0 du communisme (je parle du communisme qui s’est établi comme en Russie ou en Asie) : Apple est la plus grande capitalisation boursière. Maintenant qu’elle a réussi s’imprégner comme une entreprise cool et aux produits indispensables elle augmente de façon non justifiée ses tarifs (au grand dam de Jobs, c’est ce que Cook en a fait).
Apple est une secte avec une idéologie. Se vend avec la coolitude au point que ses clients gardent le moindre plastique d’emballage comme un trophée ou une idole. Elle n’hésite pas à bannir tous ceux qui pensent différent d’Apple (Think différent but only like me).
Anti-impérialismes : Apple fait parti des GAFAM, c’est un empire industriel et technologique.

Si je compare Apple au communisme c’est également pour sa culture excessive du secret, elle n’hésite pas à évincer en « tuant professionnellement » ses anciens collaborateurs qui ont fait une boulette. Alors que la logique poutinienne sait que chaque « boulette » est en réalité commanditée de l’intérieur.
De même Apple cultive le wokisme. Le wokisme (idéologie qui remet en question l’histoire et la biologie, sans parler de cette pensée extrémiste qui n’hésite pas à « nazifier » tous ceux qui n’adhèrent pas à cette pensée déviante) est une anormalité sociale.

Ted Lasso entre dans ce projet là. Avec ce côté gnan-gnan, sympathique, joviale presque un « la petite maison dans la prairie » version sport 2000 est un outil de propagande pour enrôler de nouveaux adeptes qui n’hésiteront pas, alors qu’ils n’en ont pas les moyens, à mettre un smic dans un iPhone jaune, payer 2000€ un MacBook Air, prendre un abonnement cloud vendu beaucoup plus cher que chez les concurrents sans parler des abonnements TV avec peu de programmes (bien que le logiciel soit très bien conçu), etc…

Voilà ça c’est ce que je pense d’Apple depuis que Cook a fait en sorte de perdre l’essence d’Apple (lorsque ses vrais organes tels que Johnny Ives sont parti), c’est ce que j’ai ressenti dès les 2 premiers épisodes de Ted Lasso (qui en plus de ça sont particulièrement creux et sans grande dynamique).

Je reste client Apple pour la qualité de ses produits, l’ergonomie (je ne supporte ni android ni Windows qui sont extrêmement compliqués par rapport à Apple et peu fiables) mais je ne renouvelle que lorsque mon produit a atteint sa fin de vie et qu’il n’y a plus rien à en tirer. Mais je n’adhère pas du tout à la secte. Quoi que je ne sais pas si il faut les comparer au communisme ou à la scientologie. Un mélange des deux peut-être ?

avatar Paquito06 | 

@Krocell

“J’ai commencé cette série, je l’ai trouvé tellement niaise que je n’ai pas pu aller au delà de l’épisode 3 que je n’ai même pas terminé”

C’est dommage de ne pas donner sa chance au produit.
8.8/10 imdb (238k), 94% rotten tomatoes… les episodes font seulement 25-30 min. L’episode pilote de la saison 1 est le moins apprecié (mais c’est souvent ainsi), regarde les notes ensuite, ca frise la perfection:
https://www.imdb.com/title/tt10986410/episodes?season=1
Meme pour une audience qui n’est pas foot, c’est tres agreable (je parle pour ma femme, americaine, qui n’en a rien a foot). Ce n’est pas technique de toute façon, bien moins que “Any Given Sunday”, mais de belles leçons de marketing, strategie, amitié, etc. La distribution des roles, les personnages, sont tres reussis.
J’ajouterai en toute transparence que j’ai etudié a Kingston University pendant un an, qui est a coté de Richmond, que je connais tres bien donc (le pub, la petite rue pietonne fleurie, le parc, qu’on voit plusieurs fois tout au long de la serie), independemment du jeu d’acteurs et scenario. Y a meme assez de rebondissements qui te permettent de ne pas “lire” le script.

avatar Adodane | 

Les notes IMDB et les tomates, c'est pas vraiment un gage de qualité (surtout pour les séries), en plus ça doit être très localisé USA comme avis.

avatar Paquito06 | 

@Adodane

“Les notes IMDB et les tomates, c'est pas vraiment un gage de qualité (surtout pour les séries), en plus ça doit être très localisé USA comme avis.”

Statistiquement parlant, ca l’est. Apres chacun peut deroger a cette regle, on n’admire pas tous les memes oeuvres memes si certaines sont publiquement reconnues.
Quelle est votre source si imdb/rotten potatoes n’est pas vraiment gage de qualite?
Pour imdb, sous 8/10 je suis pas conquis. Quand on est a 9.5~, (avec encore une fois des statistiques significatives), je me laisse facilement tenter.
C’est tres localisé USA imdb oui, mais allocine donne aussi 4.2/5 point de vue spectateurs. C’est pas une erreur, it’s a pattern.

avatar pakal | 

j ai pas dépassé le 2eme. 🤷🏻‍♂️

avatar iPop | 

« …la lutte contre les problèmes de santé mentale et de dépression aux États-Unis »

Philosophie républicaine : marche ou crève.
Sacré paradoxe.

avatar Paquito06 | 

@iPop

“« …la lutte contre les problèmes de santé mentale et de dépression aux États-Unis »
Philosophie républicaine : marche ou crève.
Sacré paradoxe.”

On trouve mieux comme paradoxe dans le genre, chez les Republicains. Comme la peine de mort pour les femmes qui tentent d’avorter dans les Etats où c’est proscrit.

avatar v1nce29 | 

Je ne vois pas où est le paradoxe à partir du moment où tu as accepté le concept que le foetus est une vie.

avatar Paquito06 | 

@v1nce29

“Je ne vois pas où est le paradoxe à partir du moment où tu as accepté le concept que le foetus est une vie.”

Car ils sont pro vie (et anti avortement), mais si une femme souhaite avorter, alors elle risque la peine de mort (donc tuer une femme et son foetus par la meme occasion). Une peine de mort (double, du coup!) pour un pro vie, il est là le paradoxe.

avatar v1nce29 | 

Alors le paradoxe c'est la peine de mort pour quelqu'un qui a donné la mort ; l'avortement est accessoire dans le raisonnement/paradoxe.

avatar Paquito06 | 

@v1nce29

“Alors le paradoxe c'est la peine de mort pour quelqu'un qui a donné la mort ; l'avortement est accessoire dans le raisonnement/paradoxe.”

C’est bien ca. On a donc bien un paradoxe entre le mec qui pretend sauver des vies mais qui donne la mort au nom de ce sauvetage. 🤓

avatar Dr. Kifelkloun | 

"Philosophie républicaine : marche ou crève."

Ça contraste avec la philosophie macronienne: marche et crève.

CONNEXION UTILISATEUR