Bien avant l'Apple I, il y a eu cette Blue Box proposée au plus offrant

Mickaël Bazoge |
Bien avant l

L'histoire de l'informatique continue de susciter l'engouement des collectionneurs, en particulier quand il s'agit des reliques imaginées par les cofondateurs d'Apple. La maison Bonhams va ainsi mettre à l'encan la carte-mère d'une Blue Box mise au point par Steve Wozniak et vendue par Steve Jobs et leurs amis à Berkeley au début des années 70. Le boîtier proposé aux enchères a été acquis par le vendeur directement auprès de Wozniak à l'automne 1972, bien avant la création d'Apple.

Cet appareil a été fabriqué entre 1972 et 1973 entre une cinquantaine (selon Woz) et une centaine d'unités (d'après Jobs). Beaucoup d'entre eux ont été saisis par la police, et pour cause : l'usage en était interdit ! Le boîtier permettait de passer des appels sans rien payer en exploitant une faille dans les réseaux téléphoniques ; il suffisait de diffuser un signal à 2 600 Hz avant l'appel pour appeler n'importe qui gratuitement. La légende veut que les sifflets cadeaux des boîtes de céréales Cap'n Crunch vendus dans les années 60 généraient un tel signal…

Si le principe était connu depuis les années 50, c'est Steve Wozniak qui a développé la première Blue Box numérique, capable de produire un signal bien plus stable que les versions analogiques qui existaient jusqu'à présent. Le facétieux Woz a même utilisé un de ses boîtiers pour appeler le Vatican, se faisant passer pour Henry Kissinger. À l'époque, les deux étudiants vendaient la Blue Box 150 $, générant un confortable bénéfice de 110 $ sur chaque unité ! Déjà l'obsession de la marge… En tout, les ventes ont atteint 6 000 $.

Une Blue Box de Steve Wozniak au complet, avec son clavier. Crédit : Maksym Kozlenko, CC BY-SA 4.0

La Blue Box a scellé l'amitié des futurs cofondateurs d'Apple. « Nous avons appris, Woz et moi, comment travailler ensemble, et nous avons acquis la certitude que nous pouvions résoudre des problèmes techniques et lancer la production de quelque chose », expliquait Jobs. Sans ce boîtier, il n'y aurait pas eu d'Apple, assurait-il également. Ce modèle sera vendu aux enchères le 5 novembre, Bonhams l'estime entre 8 000 et 12 000 $.

Tags
avatar Park | 

Pas cher 8000-12 000 dollars... bien tenté en vrai

avatar vince29 | 

La "version complète" s'est déjà vendue 125.000$ en 2017

avatar Dev | 

« A l’époque les deux étudiants vendaient la Blue Box 150 $, générant un confortable bénéfice de 110 $ sur chaque unité ! »

Aujourd’hui Apple vend les iPhone 1200 $, générant un confortable bénéfice de 1199 $ sur chaque unité !

Tout était déjà écrit depuis 70s 😳

avatar IceWizard | 

@Dev

« Aujourd’hui Apple vend les iPhone 1200 $, générant un confortable bénéfice de 1199 $ sur chaque unité ! »

Ah non, l’assemblage coûte au moins 3 $ par appareil, ce qui ramène le bénéfice à 1196 $ par vente !

avatar Dev | 

@IceWizard

😂😂😂

avatar MarcMame | 

@IceWizard

"Ah non, l’assemblage coûte au moins 3 $ par appareil"

Ce ne sont pas $3 mais ¥3 Renminbi.

avatar fte | 

@IceWizard

"Ah non, l’assemblage coûte au moins 3 $ par appareil, ce qui ramène le bénéfice à 1196 $ par vente !"

Tu oublies la boîte en carton premium qui coûte au moins 5$ par boîte, ce qui ramène le bénéfice à 1191$ par vente !

Il y a du progrès, quand il y avait encore l’adaptateur USB, la boîte coûtait 7$ au moins.

avatar curly bear | 

Je ne comprends pas ces pics sur la marge. Personne ne forçait les gens à payer cette somme. S’ils l’achetaient à 150$ c’est qu’ils faisaient plus d’économies ensuite, non ?
Et pour le commentaire sur le prix des iPhone, le taux de marge est entre 35 et 40 % (en Linus des composants il y’a deux-trois licences à payer en plus de l’amortissement de la recherche et la distribution). C’est confortable a cause de la quantité énorme vendue mais ce n’est pas hallucinant non plus dans l’industrie et le commerce.

avatar asseb | 

@curly bear

Ou que le fait de savoir qu’on entubait le système valait ce montant même si les économies (pas garanties en plus, on ne pouvait savoir combien de temps cela fonctionnerait).

avatar taxtax | 

@asseb

Il ne comprend pas non plus où est le mal de faire disparaitre de la boîte du téléphone un chargeur (20W) que personne n'avait jusqu'à l'apparition de l'iPhone 12 ou des écouteurs pour faire que tous les Apple Addicts passent sur des AirPods, tout ça sous couvert de greenwashing...

Il ne comprend pas...

avatar Sindanárië | 

Ah je m’en souviens de la bluebox

Merde un coup de vieux de plus 😒🤣

avatar Trillot | 

Je m'en souviens également mais je dois dire que j'ai su assez tard qu'elle avait été conçue par les deux Steve!

avatar Inconnu-Soldat | 

En gros ils ont commencé en permettant d’escroquer les compagnies de téléphone. Du reste comme Xavier Neil qui a commencé à d’enrichir par le Minitel rose. Avec la Blue Box pour ses clients il aurait été moins riche avec les appels gratuits.

avatar mferre | 

Je trouve les soudures pas très propres... un peu déçu...
Quelqu’un sait-il si c’est mieux sur l’Apple I?

avatar Lightman | 

@mferre

Tu as raison, c'est sale, très sale même. Et les pins non utilisées, on les soude quand même en principe.

avatar Jean-René Boutin | 

Dans les années 1990, j’avais un gadget distribué lui aussi dans les boîtes de céréales qui composait des numéros de téléphone mémorisés en l’appuyant sur le micro du combiné. Un lointain descendant de la bluebox? En tout cas, c’était « cool » de voir la tête des parents quand je m’en servais pour appeler papi 😎 Salutations!

avatar Aimable | 

WoW toute ma jeunesse de boutonneux du phreaking! Avec les potes on cherchait un moyen de porter cette bluebox en France mais en vain, c’était pas du tout pareil. Du coup on a joué avec les télécartes

avatar IceWizard | 

@Aimable

« WoW toute ma jeunesse de boutonneux du phreaking! Avec les potes on cherchait un moyen de porter cette bluebox en France mais en vain, c’était pas du tout pareil. « 

Et pourtant c’était possible. J’ai eu un téléphone S3 (le truc gris moche avec un clavier rotatif) modifié permettant d’appeler gratuitement sur le réseau français, bricolé pour moi par un ingénieur de FranceTelecom, pendant un job d’été dans un central téléphonique. Je ne me souviens plus de la technique utilisée, juste que c’était plus compliqué qu’émettre un signal à 2600 Hz.

avatar Aimable | 

@IceWizard

En fait, je crois me souvenir qu’on avait quand même réussi un truc qui jouait sur l’impédance de la ligne mais c’était pas très propre. Un jour un Tech FT s’est pointé chez mon pote pour vérifier la ligne qui paraissait « en défaut ». Du coup on a arrêté. On s’est bien marré tout de même, entre le serveur BBS hébergé sur mon Atari connecté via le Minitel de mes parents, les émetteurs radios home made boiteux ça aussi c’était chaud), le phreaking... mais c’est par là qu’on a appris on va dire.
Je ne connaissait pas les modif des socotel S63 pour téléphoner gratis! Je vais chercher 😜

CONNEXION UTILISATEUR