Toujours en difficulté, Qwant cherche à se vendre 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise à jour 4/02 — Dans un communiqué, Qwant prend la rumeur à rebrousse-poil :

Qwant dément être à vendre

Qwant dément être à vendre


Article original, 27/01 — Le moteur de recherche français Qwant serait en mode survie. L'entreprise aurait enclenché un plan d'économies avec au programme, le déménagement du siège de Neuilly-sur-Seine dans des locaux parisiens plus abordables, et surtout une ouverture vers de nouveaux investisseurs, rapporte La Lettre A. À la fin de l'année dernière, Qwant aurait ainsi confié un mandat à un « spécialiste des fusions-acquisitions » pour dénicher un chevalier blanc.

Les finances de Qwant sont dans le rouge depuis des années. En 2020, l'entreprise affichait un chiffre d'affaires de 7,5 millions d'euros, une hausse annuelle de 28%… mais des pertes de 13 millions d'euros, ce qui était tout de même une amélioration sensible par rapport à 2019 où la société avait perdu 23,5 millions. Le nombre de requêtes a grimpé de 34%, à 2,7 milliards en 2020, tandis que le moteur de recherche peut toujours se prévaloir du fort soutien des pouvoirs publics.

Début 2020, Jean-Claude Ghinozzi remplaçait le fondateur de l'entreprise, Eric Leandri, au poste de président. Il a resserré les boulons en recentrant Qwant sur son cœur de métier, c'est à dire la recherche internet. Exit les développements tous azimuts (musique, jeux vidéo, sponsoring sportif…). Et retour aux fondamentaux avec l'annonce en mai 2019 d'un rapprochement avec Microsoft pour combler son déficit technologique (Qwant affichait déjà les résultats de Bing). L'ambition étant de revenir à l'équilibre financier en 2021.

Recherche : Qwant s’allie avec Microsoft pour contrer Google

Recherche : Qwant s’allie avec Microsoft pour contrer Google

En mai dernier, Qwant a demandé à Hubble, un fonds de capital-risque appartenant à Huawei, de mettre au pot à hauteur de 8 millions d'euros (depuis 2020, la gamme P40 de Huawei intègre le moteur de recherche par défaut sur les marchés français, allemand et italien).

Au vu de la réputation du géant chinois accusé d'espionnage à la solde de Pékin, le mélange fait mauvais genre mais la Caisse des dépôts — un des principaux actionnaires de Qwant — avait rassuré en expliquant qu'il s'agissait d'un investissement via une obligation. Il ne s'agissait donc pas d'une entrée au capital de l'entreprise.

En juin, Jean-Claude Ghinozzi a cédé sa place à Corinne Lejbowicz, devenue présidente, et Raphaël Auphan en tant que directeur général. Avec une mission similaire : redresser les comptes. Au mois de septembre, un gros nettoyage a été effectué au sein de la direction de Qwant, avec le départ de plusieurs responsables dont le directeur technique Hugo Venturini, le patron du marketing Nam Ma Kim et le chargé de l'éthique et des affaires juridiques Guillaume Champeau.

Le moteur de recherche « souverain » est-il arrivé au bout de la route ? Toujours selon La Lettre A, l'entreprise chercherait à renverser la table en poussant les petits actionnaires et ses partenaires historiques, dont la Caisse des dépôts, à céder leurs participations.


Source
Tags
avatar raoolito | 

le « moteur de recherche européen » semble bientôt devenu un souvenir. dommage…
sans doute un des produits techno dont j’avais le plus entendu parler avec spotify ou deezer.

avatar iBaby | 

Qwant pâtit sûrement du développement des mobiles, smartphones qui ont leur navigateurs maison, et aussi tablettes qui remplacent les PC et Mac : quand j’avais un Mac j’ai utilisé Qwant pendant un an ou deux, mais sur iPad je m’imagine difficilement utiliser autre chose que Safari.

avatar MSpock | 

@iBaby

Rien ne t’empêche d’utiliser Qwant sur Safari.
Qwant est un moteur de recherche avant d’être un navigateur.

avatar YetOneOtherGit | 

Il y a bien longtemps que cette ineptie devrait être morte c’est un acharnement thérapeutique que de maintenir artificiellement en vie de machin depuis des années pour entretenir l’illusion d’un avenir qui n’a sans doute jamais existé 😣

On ne fait pas plus de bon business avec de bonnes intentions que l’on ne fait de bonne literature 😎

avatar ancampolo | 

@YetOneOtherGit

Oui mais l’argent public coule a flot quand tu connais les bonnes personnes…c’est a gerber

avatar YetOneOtherGit | 

@ancampolo

"coule a flot "

Il faut pas exagérer c’est pas de grandes sommes qu’à cramé Qwant et encore moins pour l’argent public ou para-public 😉

nous sommes sur des oboles aussi sérieuses en terme de finance que ne l’était le projet.

avatar oomu | 

@ancampolo

alors non

- l'argent n'a pas coulé "à flot". ou alors votre flot, c'est un petit filet d'eau, quand aux USA (ou Chine) c'est un torrent démentiel détruisant tout sur son passage. Dans le cas de Qwant on parle de qq dizaines de millions d'euros par l'Etat. C'est peu. pour devenir un acteur industriel conséquent face à un google. C'est peu à la hauteur de la France.

Certes c'est beaucoup pour perdre du temps ou pour le budget du oomu mais pour notre pays c'est peu s'il était un tant soit peu sérieux. Au niveau de l'europe, 20 à 40m d'euros d'investissements c'est anecdotique.

- évidemment qu'il faut connaître les gens pour avoir leur confiance pour des investissements Massifs (au bas mot, pour tenter d'être réaliste face aux USA, quelques milliARDS d'euros)
Ici, quand il s'agit de Léandri, on peut effectivement se demander s'il fallait pas le virer dés le premier jour (voir avant), mais c'est un autre sujet.

-
il est impensable de concurrencer un acteur américain de premier plan parce que l'ensemble de l'industrie américaine marche ensemble :
- accords avec les fournisseurs de système d'exploitations
- convergence entre le moteur de recherche, le navigateur et les plateformes de contenus (par exemple google.com intègre bien évidemment les résultats de Youtube)

De fait, tout acteur européen ne peut pas simplement concurrencer un "petit bout" des outils internet, mais devrait être global : tout à la fois, progressivement, mais inlassablement, sur 20 ans. minimum.

Si on n'est pas prêt à dépenser quelques milliards sur 20 ans pour créer un équivalent de google.com ou facebook.com ou microsoft.com alors il ne faut même pas se lancer. Juste se coucher devant eux.

(Microsoft fait de la vente/éditions de jeux vidéo, a une plateforme de musiques, héberge serveurs et puissance de calcul, fourni des outils de travail collaboratifs grand public et entreprise, édite un système d'exploitation, vend des machines, édite le plus important outil de travail au monde (Office), etc. L'ensemble de ces activités se nourrissent l'une envers l'autre pour devenir un tout incontournable et séduisant ppour les utilisateurs. Seul des acteurs de poids très conséquents ayant presque autant la même couverture arrivent à concurrence Microsoft)

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"Dans le cas de Qwant on parle de qq dizaines de millions d'euros par l'Etat."

D’autant que les mêmes râleurs mécaniques bas de plafond auraient reproché à l’état et à son bras armé qu’est la Caisse de Dépôt de n’avoir rien fait pour soutenir se projet de souveraineté numérique. sans ces petits soutiens financiers.

Nous sommes sur une obole symbolique nullement sur un flot d’argent public 🤑

avatar bes | 

@YetOneOtherGit

C’est clair, ça représente 2 jours de remboursement d’auto-test Covid ! lol
Que nini !

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"il est impensable de concurrencer un acteur américain de premier plan"

Plus encore sur un marché où les positions sont figées et où même un mastodonte complexe MS n’a pas réussi à faire bouger les lignes.

Le marché du moteur de recherche est et restera dominé pour longtemps de façon impressionnante par Google.

Même en investissant des dizaines de milliards de dollars la messe est dite et la guerre est finie depuis longtemps.

C’est un concept difficile à faire passer ici : bien des marchés ne sont tout simplement plus des champs de bataille avec des espoirs de conquête.

Comme par exemple le marché du jeu AAA sur Console et PC 😈

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

« Comme par exemple le marché du jeu AAA sur Console et PC 😈 »

Bon… Une explication ?😜 La soirée est dure pour réfléchir et se souvenir des éléments permettant de savoir 🤪 ( positif Covid-19)

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

"Bon… Une explication ?😜"

Je l’ai faite mille fois et on va m’accuser de flood si j’insiste pour donner des éléments de compréhension du marché vidéo ludique 😉

Si tu fouilles un peu tu devrais largement retrouver les éléments

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

Je l’ai lu mille fois aussi 😜mais j’aime les choses construites, détaillées,… et j’adore me retourner la tête pour les comprendre, faire des liens avec d’autres sujets,… Tout un métier 😜😎

J’adore prendre le temps d’explorer toutes les possibilités 🖖

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

"Je l’ai lu mille fois aussi 😜mais j’aime les choses construites, détaillées,… et j’adore me retourner la tête pour les comprendre, faire des liens avec d’autres sujets,… Tout un métier 😜😎"

Tu devrais consulter visiblement ça dérange pas mal de monde 😣

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

Pourtant la curiosité n’est pas un défaut quand c’est pour faire comprendre ou comprendre un sujet et en faire dégager les liens qui vont avec 😌

Maintenant chacun fait ses choix.

Soit:

-> Améliorer son niveau de connaissance, sa vision des choses,… Comprendre le monde qui l’entoure

ou

-> Rester sur ses bases et ne plus « apprendre » mais en ces lieux malheureusement pour certains c’est rester sur leur base MAIS imposer leur vision caricaturale, fausse,… et être certain d’avoir raison 😝

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

Merci ça fait plaisir mais je vais arrêter 👍🙏🖖

Beaucoup d’échanges avec bien des contributeurs me manqueront 🥺

avatar oomu | 

@Krysten2001

Les archives de macg vous aideront. Vous pourrez y trouver ses commentaires précédents.

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

« positif Covid-19 »

Courage bro 🖖

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

🙏🖖

avatar Yves SG | 

@YetOneOtherGit

« Le marché du moteur de recherche est et restera dominé pour longtemps de façon impressionnante par Google. »
J’ai la naïveté de croire que si Apple s’y mettait sérieusement ils pourrait rattraper le niveau technique de Google et, comme ils l’ont fait avec Plan, le dépasser significativement.
À partir de là et avec d’ici là 2 milliards d’appareils utilisés dans le monde, ils pourraient prendre une part significative. Pas passer devant mais compter suffisamment pour représenter un gros caillou dans la chaussure de l’aspirateur de données.

avatar YetOneOtherGit | 

@Yves SG

"J’ai la naïveté de croire que si Apple s’y mettait sérieusement ils pourrait rattraper le niveau technique de Google et, comme ils l’ont fait avec Plan, le dépasser significativement."

Ce n’est pas naïf la base installée d’Apple pourrait effectivement permettre des choses mais avec quel modèle économique?

Apple ne peut embrasser celui de Google et ce que paie Google à Apple est une mane sans effort 🤑

avatar Yves SG | 

@YetOneOtherGit

Un modèle économique basé sur une stratégie globale, comme pour leur suite bureautique ou plan. Même pas besoin pour eux de vendre de la pub et encore moins d’utiliser la localisation des usagers à des fins mercantiles, ils nous vende des macs et dès iPhones 😊

Du matériel de très haute qualité, un service au-dessus de tout ce qui existe et une intégration hyper efficace, le tout pour un coût global dans la durée finalement très bas, pour moi c’est le modèle gagnant-gagnant idéal.

D’ailleurs, leurs chiffres de ventes montrent que je ne suis pas tout à fait le seul 😉

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

"Plus encore sur un marché où les positions sont figées et où même un mastodonte complexe MS n’a pas réussi à faire bouger les lignes."

c'est vrai que Bing a à peine écorné Google malgré les moyens titanesques dont dispose Microsoft, dont celui (régulé certes), de mettre son bing au coeur de Windows, le système le plus répandu au monde...

Soit on nationalisait le moteur de recherche (pourquoi pas ? dans un but politique et idéologique assumé)

soit, si on en reste sur des logiques de marché compétitifs, on considère que c'est un combat d'arrière garde, fini, et on part investir sur les enjeux de demain.

Je comprendrais mieux un discours de sécurité de la nation, d'artificialisation du marché pour intérêt supérieur du pays. A coups de "on bride google, fuck OMC". Que cette naïveté "libérale économique" de croire qu'on puisse devenir un acteur concret de l'industrie avec trois billes et 10 ans de soutien.

Si la Chine a pu créer ses tencent et autres netease, ce n'est pas en jouant avec les même règles (vu le retard à reprendre) et avec une logique court termiste de profits sur 5 ans.

"Comme par exemple le marché du jeu AAA sur Console et PC 😈"
vu les sommes engloutis par Microsoft, encore une fois, il est clair qu'on ne peut pas créer un titan comparable.

Il est plus sage, d'injecter aide, facilité, etc, à Ubisoft, ou à la rigueur un Ankama, que de croire pouvoir pondre du néant un nouveau "AAA" du jeux vidéo.

"C’est un concept difficile à faire passer ici : bien des marchés ne sont tout simplement plus des champs de bataille avec des espoirs de conquête."

votre propos n'est pas assez romantique. On veut du drama, du pathos, du rêve :)

avatar iBaby | 

@YetOneOtherGit

Joli poncif. On fait peut-être des bonnes affaires avec des mauvaises intentions, mais toujours pas de bonne littérature.

avatar YetOneOtherGit | 

@iBaby

"On fait peut-être des bonnes affaires avec des mauvaises intentions, mais toujours pas de bonne littérature."

Tu n’avais visiblement pas la clé de la paraphrase et du clin d’œil : « “On ne fait pas de bonne littérature avec de bons sentiments. Ainsi la Bible, quel chef-d’oeuvre !”

Du grand Henri Jeanson 🥰

avatar iBaby | 

@YetOneOtherGit

Que serais-tu sans tes références à l’ère de Google…🙄

Tu sais quoi ? 🤐

avatar YetOneOtherGit | 

@iBaby

"Que serais-tu sans tes références à l’ère de Google…🙄"

??? Un homme cultivé avec une honnête érudition comme je l’étais avant le web ni plus ni moins 🧐

Croire que le Web remplace la culture c’est se tromper lourdement

avatar Alex Giannelli | 

@YetOneOtherGit

Bien d'accord avec toi. J'aurais aimé être fier de cette initiative française, mais dès la version 1, j'ai estimé qu'ils n'avaient rien compris à ce qui fait la force d'un moteur de recherche, notamment Google.

avatar apple78310 | 

Ce truc inutile sous perfusion d’argent public va enfin mourir! Alléluia!

avatar misc | 

Bon débarras, ils ne servent à rien d’autre que de s’enfiler de l’argent public. Un moteur de recherche qui met un an à s’apercevoir que son index n’est pas mis à jour.. c’est pas un moteur de recherche mais un « scam ».

Qu’on aide la tech européenne si elle existe, mais nourrir des parasites c’est contre productif.

avatar Moonwalker | 

Un truc aussi puant que les « avions renifleurs ».

Il suffit de titiller la pseudo-fibre nationale des politiques pour s’ouvrir des lignes de crédit.

Pendant ce temps, bon nombre de PME on du mal a trouver un financement même auprès des banques (dont c’est pourtant le métier) pour des choses bien réelles. Pas du vent.

Pas grave, les dirigeants de ce machin se sont bien goinfrés chacun leur tour avec l’argent des investisseurs (dont la Caisse de Dépôts - c-à-d avec notre fric).

Il y a même l’inénarrable Tristan Nitot qui est venu remplir sa gamelle.

avatar YetOneOtherGit | 

@Moonwalker

"Un truc aussi puant que les « avions renifleurs »."

Il faut peut-être pas exagérer 😉

avatar Moonwalker | 

C’est du même genre. On raconte une histoire fumeuse à des politiques qui n’y connaissent rien et « roule ma poule ».

« Un Google à la française » reposant sur la technologie de Bing !

Déjà là, ça aurait du faire « fin de partie » chez tout le monde. Mais non, les mots magiques « souveraineté nationales » ont été prononcés. Alors on continue comme si de rien n’était.

Et puis, l’occasion est trop bonne de se faire rentier avec de l’argent public.

Les médias, soi-disant spécialisés, aussi complices. Ils s’en foutent, si l’affaire tourne au fiasco ça fera quand même une chouette histoire à raconter.

avatar YetOneOtherGit | 

@Moonwalker

"C’est du même genre. On raconte une histoire fumeuse à des politiques qui n’y connaissent rien et « roule ma poule »."

Tu vas très vite en besogne en établissant un parallèle entre deux choses qui son extrêmement diffèrentes aussi bien en terme d’enjeux financiers, d’enjeux stratégiques pour des entreprises publiques et l’intérêt de la nation, de publicité des opérations et d’enjeux de communication, de niveau de malhonnêteté…

Comparaison n’est décidément pas raison et autant je peux avoir un jugement sévère sur l’aventure Qwant autant le parallèle que tu établis est non seulement douteux mais il est en plus insultant pour ce que ont porté l’aventure qui n’est en rien une véritable arnaque comme le furent les avions renifleurs 😎

Le sens de la mesure et de la raison se perd décidément.

Le “Tout ce qui est excessif est insignifiant.” de Talleyrand reste encore et toujours une pierre de touche pertinente.

avatar iPop | 

Tient, je l’avais complètement oublié celui ci. J’utilise Ecosia mais faudrait que je regarde encore.

avatar jackhal | 

Ça reste mon moteur de recherche par défaut sous Firefox Mac que j'utilise très peu. Pas ridicule, mais putain, le design et l'UX... Ils devraient VRAIMENT revoir cet aspect (et pas à coup de millions, hein, juste quelques jours, éventuellement quelques semaines) pour corriger les plus grosses énormités, et ils remonteraient un peu la pente.

Pour dire : dans les résultats, il y a l'URL en vert (à la Google de... euh... 2005 ?) et celle-ci n'est même pas cliquable. Tu vois une URL, forcément c'est qu'elle est cliquable, non ? Bah non, seul le titre de la page l'est. La favicon n'est pas cliquable non plus parce que vu que c'est pas le titre proprement dit, même si elle est à coté...

C'est assez dingue quand même. L'ergonomie des résultats de recherche, quand on est un moteur, ça se travaille un minimum. Enfin je crois.

avatar Jacti | 

Je suis informaticien expert en systèmes complexes à logiciels prépondérants, maintenant à la
retraite, et je faisais énormément de veille technologique dans de nombreux domaines. J'ai essayé Qwant pour cette activité. Le nombre et la qualité des liens rendus par Qwant étaient lamentables par rapport à Google. J'ai assez vite abandonné Qwant à son triste sort.
Je voudrais également faire une remarque pour tous ceux qui sont contre toute subvention étatique. Visiblement ils ne connaissent pas grand-chose de l'économie américaine car nombre de sociétés sont "arrosées" par les organismes fédéraux et en premier lieu la DARPA sans qui Internet n'existerait tout simplement pas. Aux US les subventions étatiques (fédérales) sont plus indirectes, donc moins visibles qu'en France mais bien réelles. De plus l'Amérique est l'un des pays les plus protectionniste qui soit ce qui détruit en partie son image de "concurrence libre et non faussée". Bref, en Europe on n'applique que le mauvais côté du libéralisme sans les contre poids qui existent aux US. Quand nos politiciens européens auront compris cela nous aurons fait un grand pas vers moins de "dictature de la finance".

avatar YetOneOtherGit | 

@Jacti

"Je voudrais également faire une remarque pour tous ceux qui sont contre toute subvention étatique. Visiblement ils ne connaissent pas grand-chose de l'économie américaine car nombre de sociétés sont "arrosées" par les organismes fédéraux et en premier lieu la DARPA sans qui Internet n'existerait tout simplement pas. Aux US les subventions étatiques (fédérales) sont plus indirectes, donc moins visibles qu'en France mais bien réelles. De plus l'Amérique est l'un des pays les plus protectionniste qui soit ce qui détruit en partie son image de "concurrence libre et non faussée""

Rappel salutaire 👏

Et au passage Qwant n’a pas obtenu de subventions étatiques dans de grandes proportions au delà des divers mécanismes fiscaux d’incitation à l’innovation.

L’entrée de la caisse des dépôts ce n’est pas de l’argent public et nullement des subventions.

Quant à la vision de la situation aux USA elle est souvent fantasmatique sur quasiment tous les plans de la part d’une grande part de commentateurs.

L’argent public y coule aussi à flot sur les entreprises, en grande partie au niveau fédéral via les commandes publiques et particulièrement celle du pentagone, mais aussi aux divers niveau de la structure fédérale des USA (Les Etats, les agglomérations, les districts…) de même les dispositifs fiscaux d’incitation sont nombreux et efficaces.

avatar andr3 | 

Ok!

Moteur de recherche européen financé par Huawei, une société Chinoise « state-own company » qui a déjà fait parler d’elle pour pour des faits d’écoutes et d’espionnages étatiques.

Finalement, Google n’est pas si mal …

avatar 0MiguelAnge0 | 

Neuilly dur Seine…. C’est ce qui s’appelle faire profile bas et faire preuve d’une gestion rigoureuse…

avatar Kubusiu | 

Un naufrage à la française... Classique 🤷🏻‍♂️

avatar YetOneOtherGit | 

@Kubusiu

"Un naufrage à la française... Classique 🤷🏻‍♂️"

Tu crois que les naufrages de start-ups sont une spécificité française?

C’est au contraire consubstantielle au concept de start-up que de voir 90% des initiatives finir en naufrage.

avatar Yves SG | 

@YetOneOtherGit

Meuuuuu non, tout ce que fait la France est nul !
Enfin voyons…

avatar Win22 | 

La société semble avoir réagi via un communiqué :

https://twitter.com/qwant_fr/status/1487040522900447237

CONNEXION UTILISATEUR