Pour expliquer son revers de fortune, Facebook accuse Apple et les médias

Mickaël Bazoge |

Même assailli par de méchants médias et la méchante Apple, Facebook ne se porte pas si mal. Les résultats trimestriels du réseau social sont en hausse de 35% par rapport à l'été 2020, avec un chiffre d'affaires qui se monte à 29 milliards de dollars engrangés durant le troisième trimestre, le gros des revenus provenant comme d'habitude de la publicité ciblée (28,2 milliards, +33%). Le résultat net du mastodonte s'établit à quasiment 9,2 milliards, c'est 17% de mieux.

Mark Zuckerberg. Crédits : Anthony Quintano (CC BY 2.0)

Si les résultats d'une année sur l'autre sont excellents, ils sont dans le rouge entre le deuxième et le troisième trimestre : durant le printemps, Facebook avait enregistré un chiffre d'affaires de 29,1 milliards de dollars (dont 28,58 milliards pour la publicité), pour un résultat net de 10,4 milliards.

Pour expliquer ce revers de fortune, Mark Zuckerberg s'est plaint de la couverture presse qui, depuis quelques mois, s'évertue à sortir les squelettes peu ragoûtants des placards de Facebook (lire : Facebook : la semaine noire de Mark Zuckerberg). Et ça se poursuit depuis le début de la semaine avec les « Facebook Files » qui se concentrent sur le déficit de modération sur la plateforme favorisant les contenus haineux.

Lors de la présentation des résultats, le créateur et patron de Facebook a dit tout le mal qu'il pensait de ces enquêtes : « Ce que nous voyons ici est un effort coordonné pour utiliser des documents divulgués [par la lanceuse d'alerte Frances Haugen] afin de dépeindre une image fausse de notre entreprise », a-t-il déploré. « La réalité, c'est que nous avons une culture ouverte, où nous encourageons les discussions et la recherche sur notre travail pour pouvoir progresser sur ces questions complexes, qui ne nous sont pas spécifiques ».

Pour Mark Zuckerberg, Facebook n'a pas grand chose à se reprocher, comme sur la polarisation politique aux États-Unis que le réseau social alimenterait régulièrement pour générer de l'engagement et donc, de l'affichage publicitaire. Mais selon Zuckerberg, ce problème existait déjà « avant ma naissance ». Plus généralement, il explique que Facebook doit souvent faire des compromis :

Cela fait de l'audience de dire que nous nous concentrons uniquement sur l'argent en faisant ces compromis impossibles. Mais la réalité, c'est que ces questions ne concernent pas que notre entreprise : trouver l'équilibre entre différentes valeurs sociales est très difficile.

Ce n'est pas la première fois que le patron de Facebook en appelle à la régulation des pouvoirs publics pour éviter de devoir prendre des décisions impliquant des questions de société.

Autre bataille de Facebook, cette fois contre Apple. iOS 14.5 a introduit la notification de demande de suivi publicitaire, et le réseau social a senti passer le boulet cet été. « Comme prévu, nous avons connu des vents contraires sur les revenus ce trimestre », a présenté Zuckerberg, « notamment en raison des changements apportés par Apple qui ont affecté notre activité, mais également des millions de petites entreprises dans une période économique déjà difficile pour elles », a-t-il ajouté, se faisant l'écho d'une campagne de communication contre la Pomme en début d'année.

Qu'on se rassure, ces difficultés devraient être surmontées « grâce aux investissements que nous réalisons aujourd'hui ». On rappellera que Mark Zuckerberg avait expliqué au printemps que finalement, Facebook s'en sortira sans trop de casse de cet encadrement du suivi publicitaire (lire : Encadrement du pistage : finalement Zuckerberg pense que Facebook peut tirer son épingle du jeu).

Sheryl Sandberg, la directrice financière, en a rajouté : « L'impact le plus fort [au dernier trimestre] a été celui des changements apportés par Apple à iOS 14, qui ont créé des obstacles pour d'autres dans l'industrie, des défis majeurs pour les PME et qui ont favorisé la propre activité publicitaire d'Apple ». Elle fait sans doute allusion au récent gadin boursier de Snap et à cette étude voulant que la régie pub d'Apple fasse le plein au détriment de la concurrence. Pour Sandberg, le coup de mou entre les deux trimestres est la conséquence directe d'iOS 14.5.


Source
avatar frascorpion | 

Ouin ouin ouin 😂

avatar bbtom007 | 

@frascorpion

C’est vraiment trop injuste ! 🤣

avatar Sindanárië | 
avatar Darkgam3rz | 

Snif 😢

avatar Tibimac | 

Awww pauvre chaton 🐱

avatar lyonp69 | 

🤣🤣🤣🤣🤣

avatar hawker | 

Si cette boite pouvait juste disparaître (et vendre Oculus avant la chute)...

avatar marenostrum | 

ils sont les meilleurs en traductions. et les plus efficaces en pub ciblée. 10% on gagne. pour 100€ de pub, t'as 1000€ de ventes. pas plus, c'est ça leur force.

avatar iftwst | 

« Maîtresse, y a Tim et tous les autres il ne font rien que de m’embêter !
-allons Mark, calme toi tu as eu tes 9 millards de bénéfices, tu dois apprendre te contenter de ce que tu as. Allez va jouer avec les fake news, tu adores ça»

avatar Valiran | 

"j'aime"

avatar DamienLT | 

@iftwst

🤣🤣🤣🤣

avatar Paquito06 | 

En fait ce qu’a dit le CFO, c’est plutot cela (mot a mot):

“Chief Financial Officer David Wehner said that forecast "reflects the significant uncertainty we face in the fourth quarter in light of continued headwinds from Apple's iOS 14 changes, and macroeconomic and COVID-related factors."”

Les medias ne sont qu’un detail, tres passager, et iOS 14 n’est que l’affaire de qq mois car FB avait prevu cela de longue date (d’où les resultats en ligne, pas comme Snap). Mais le plus gros, qui reste a venir, c’est Metaverse et le changement qui s’opere chez FB. La pub, c’est deja le passé. Un peu comme chez Apple avec l’iPhone, où les services prennent le relai. Ce qui donne ceci:

“Facebook makes almost all of its revenue from advertising, but the growing importance of non-advertising revenue was exhibited with another announcement in the earnings. The company plans to split out its virtual-reality efforts into its own revenue segment with its next report, which it will call Facebook Reality Labs; Wehner added he expects investment in Facebook Reality Labs to reduce the company's overall operating profit by about $10 billion this year. Facebook said Monday that non-advertising revenue nearly tripled year-over-year, to $734 million from $249 million.”

avatar Mickaël Bazoge | 

@Paquito06

C’est vrai que je me suis concentré sur les propos de Zuckerberg mais après tout c’est lui qui donne le la dans la boîte.

avatar Paquito06 | 

@MickaelBazoge

“C’est vrai que je me suis concentré sur les propos de Zuckerberg mais après tout c’est lui qui donne le la dans la boîte.”

En vrai il controle encore mais n’a pas le temps de s’occuper de FB. Il passe ses journees a DC et quand il a une minute il s’occupe de Metaverse. FB, whatsapp et insta roulent d’eux-memes depuis des annees, il a d’autres chats a fouetter.

avatar YetOneOtherGit | 

Ce n’est jamais bon signe quand on cherche des bouc-émissaires 😎

avatar JOHN³ | 

Facebook est malgré tout une belle avancée dans le milieu associatif, de l’artisanat, des indépendants, ou dans la gestion des milieux étudiants ou des entreprises.

Je suis issu de la société du début des années 90 et j’ai vu les dégâts provoqués par les réseaux sociaux, dans mes rapports aux autres, et dans ceux des jeunes nés après l’an 2000 que j’ai rencontré dans les hôpitaux psychiatriques. Et puis on est d’accord que c’est aussi une grande de procrastination qui tire la créativité vers le bas… en plus d’être régie par des algorithmes qui influent sur notre opinion… bon ça fait beaucoup de choses !

Peut-être que le premier problème de Facebook réside dans son leadership et dans ses pratiques éthiques. Plausiblement que c’est le creux de la vague, et que peut-être on assistera à un virage dans la politique interne. C’est ça où la mort assuré, la jeunesse étant de plus en plus sensible à ce type de question.

C’est plutôt nous utilisateurs actuels qui essuyons les plâtres

avatar marenostrum | 

la jeunesse est plutôt bête, ne trouve plus l'intérêt de tribune libre pour s'exprimer. c'est ça le problème. c'est pas le ciblage.
comme tout Facebook ne sert qu'aux pros et aux vendeurs. les autres ne profitent pas. ils ont rien d'intéressant et rien à dire. ils attirent personne.

avatar Mac1978__old | 

@marenostrum

« La jeunesse est plutôt bête… ». Comme nous avons tous été jeunes, nous avons tous été plutôt bêtes… sauf marenostrum ?

Les propos haineux qui prônent la violence, le racisme, le sexisme ne sont très majoritairement pas le fait des jeunes, en général bien plus ouverts que le cadre moyen blanc hétéro qui vote extrême droite.

Et Trump a été viré de FB et Tweeter alors qu’il n’est pas forcément jeune…

avatar duke_fsc | 

@Mac1978

C’est vrai que la tendance actuelle du wokisme qui trouve une tribune de choix dans les réseaux sociaux pour étaler sa propagande sous couvert de bonnes intentions, démontre une objectivité et une ouverture d’esprit exemplaires. Cette époque nous fait naviguer de Charybde en Scylla…. J’arrête là le hors sujet.

avatar Laurent38 | 

@ duke_fsc : +1

avatar JOHN³ | 

@marenostrum

Cette jeunesse est-elle vraiment plus bête que celles qui l’ont précédé ? 😉

avatar mauy | 

Les documents internes sortis dans la presse montrent surtout une baisse d'engagement et de rejet de la plate-forme des 13-17 ans. Tranche semblerait-il la plus rentable pour Facebook.

C'est plutôt là leur problème à mon sens.

avatar Mac1978__old | 

Il « suffit » de rendre les réseaux sociaux responsable des contenus qui y sont publié, comme le sont les autres médias. La surveillance serait enfin réelle.

Leur manière de procéder à la surveillance interne est l’exemple type de ce que la mathématicienne Cathy O’Neil appelle une boucle de rétroaction négative dans son excellent livre « Algorithmes, la bombe à retardement ».

avatar marenostrum | 

les médias sont tous subventionnés (si on leurs coupe l'argent ils vont tous faire faillite direct). ce n'est pas le cas de facebook. et la raison est justement la liberté plus grande de s'exprimer.

avatar Mac1978__old | 

@marenostrum

Peut-être en France, et même là, je ne le pense pas. Il y a de nombreuses chaînes TV, des radios et même des journaux qui ne sont pas subventionnés. À ma connaissance, je ne crois pas que TF1, M6 ou BFMTV soient subventionnés.

Et même sans cela, c’est curieux de penser que le seul fait de faire de l’argent devrait justifier l’absence de responsabilités. Et qu’à l’inverse, les seuls médias responsables devraient obligatoirement être subventionnés.

avatar iPop | 

@Mac1978

On en parlait dans un interview mais ils le sont tous. C’est d’ailleurs une façon de les acheter.

avatar victoireviclaux | 

Ohhhhh, c'est trop triste pour eux. Tu veux un kneenex ?

avatar IceWizard | 

Moi j’y crois. Il a l’air tellement gentil et sympathique, ce jeune homme au regard si triste devant l’injustice du monde ! On dirait un pingouin devant un distributeur automatique de bonbons.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Zucky la pleureuse

Heureusement qu’il a les poches pleines, ça compense un peu la dignité perdue

avatar tempest | 

La fameuse fable du Camembert qui dit au Roquefort : « Tu pues ! »

avatar Oliviou | 

Mais quelle bande de gros bébés.

avatar pinkbOnO | 

Ben tiens, quand on voit la part belle qui a été faite aux propos haineux impunis pendant des années, aux délires conspirationnistes les plus fous, ayant pu se propager via le mécanisme de promotion clairement configuré pour les favoriser, et en arrière plan de constater aussi très clairement de l'application d'une hypocrite budibonderie Américaine, sur Fb comme sur Instagram.
Si j'ai quitté définitivement Fb il y a trois ans de ça, c'était avant tout car ce réseau social était devenu le bras armé ultra toxique de l'extreme droite Américaine.
Que les jeunes aient pris leurs distances avec la rage qui gangrène ce réseau ne m'étonne pas outre mesure, et ça serait plutôt bon signe, démontrant qu'ils sont définitivement beaucoup moins stupides que leurs aînés.

avatar IceWizard | 

@pinkbOnO

« Que les jeunes aient pris leurs distances avec la rage qui gangrène ce réseau ne m'étonne pas outre mesure, et ça serait plutôt bon signe, démontrant qu'ils sont définitivement beaucoup moins stupides que leurs aînés. »

Pas certain, vu les réactions aux USA, hier à l’annonce officielle de la sortie en Novembre de « Truth Social », le réseau social de Trump, déjà valorisé à 8 milliards de $.

Cela vas être curieux à regarder de loin, ce futur paradis des fakes news, de la conspiration et des agités du bocal en tout genre.

Je me demande quel vas être l’impact de ce nouvel intervenant sur la fréquentation et les résultats de FaceBook et de Twitter ?

avatar Paquito06 | 

@IceWizard

“Je me demande quel vas être l’impact de ce nouvel intervenant sur la fréquentation et les résultats de FaceBook et de Twitter ?”

Minime. Qu’est ce que quelques fanatiques aux US parmi les 2.5 milliards d’utilisateurs? Ca va attiser davantage de curiosite que d’utilisation massive. Quand ca sera truffé de fake news et de delires complotistes, qui va aller la dessus?

avatar IceWizard | 

@Paquito06

« Minime. Qu’est ce que quelques fanatiques aux US parmi les 2.5 milliards d’utilisateurs? Ca va attiser davantage de curiosite que d’utilisation massive. Quand ca sera truffé de fake news et de delires complotistes, qui va aller la dessus? »

L’action de la boite devant gérer la partie technique du réseau a fait un bond de 740% hier, lors de l’annonce officielle. Il y a manifestement des gens qui y croient, et mettent des sous dedans. Bon c’est vrai que certains fadas d’extrême-droite ont gagnés des sommes énormes avec les bitcoins, et peuvent financer des trucs politiques bizarres.

avatar Paquito06 | 

@IceWizard

C’est juste. J’ai tradé aussi les deux depuis la semaine derniere, dwac et phun, pas parce que j’suis fan, plutot l’opposé, mais business is business 💰

avatar IceWizard | 

@Paquito06

« C’est juste. J’ai tradé aussi les deux depuis la semaine derniere, dwac et phun, pas parce que j’suis fan, plutot l’opposé, mais business is business 💰 »

😠🤬

avatar Paquito06 | 

@pinkbOnO

“Si j'ai quitté définitivement Fb il y a trois ans de ça, c'était avant tout car ce réseau social était devenu le bras armé ultra toxique de l'extreme droite Américaine.”

😂😂😂

CONNEXION UTILISATEUR