Facebook : un nouveau directeur de la technologie pour aborder le « métavers »

Félix Cattafesta |

Facebook a officialisé le départ de Mike « Shrep » Schroepfer, son directeur de la technologie depuis 2013, autrefois directeur de l’ingénierie de Mozilla. Il va être remplacé par Andrew « Boz » Bosworth, qui est actuellement à la tête de l’ingénierie matérielle dans le Facebook Reality Labs. Ce changement montre la motivation de Facebook à se faire une place dans le monde du matériel, mais fait aussi craindre un changement de direction pour l’entreprise de Mark Zuckerberg.

Andrew « Boz » Bosworth, vice-président AR/VR. Image Facebook.

Boz va désormais assumer l'organisation générale de l'ingénierie logicielle de Facebook et la partie intelligence artificielle, en plus de tout ce qui implique la réalité virtuelle. Cette dernière partie concerne plus de 10 000 salariés, et des produits comme les casques Oculus, les Portal ou encore des lunettes connectées. Bosworth va également être à la tête de l'équipe dédiée au « métavers », un projet cher à Mark Zuckerberg qui consiste à mélanger monde réel et virtuel par différents moyens.

Sa prise de poste va se faire avec l'aide de son prédécesseur, qui a assuré vouloir rester « en contact étroit » avec l'entreprise et qui va bientôt occuper un nouveau rôle centré sur le recrutement et la formation des employés. Il continuera aussi de s'intéresser à l'intelligence artificielle. Shrep avait notamment chapeauté la création d'un algorithme déployé en 2020 permettant de détecter les contenus violents ou haineux en les croisant avec d'autres éléments (texte, image) pour avoir une vision d'ensemble, au lieu d'une interprétation arbitraire sans contexte.

Plusieurs personnes proches de Facebook se sont montrées attristées de son départ, considérant qu’il faisait office de voix de la raison lorsque le groupe est en période de crise. Son successeur aurait une vision plus axée sur le développement à tout prix, proche de celle du fondateur du groupe.

Une poignée de cadres anciens ont quitté Facebook ces derniers mois, alors que de nouveaux scandales concernant le groupe ont fait les gros titres, notamment sur les conséquences de l’utilisation d'Instagram sur la santé mentale des adolescents, dans les pays en développement ou encore sur la modération des comptes qui n'est pas la même entre utilisateurs lambda et célébrités.


Tags
avatar bbtom007 | 

Docteur strange sera en charge du multi verse

avatar YetOneOtherGit | 

C’est aussi une des visions d’EPIC que ce concept de Metaverse très tendance.

avatar Dziga_Vertox | 

Les neuneus contre attaquent.

Depuis Platon on est dans un métavers, quel bullshit.

avatar YetOneOtherGit | 

@Dziga_Vertox

"Depuis Platon on est dans un métavers, quel bullshit."

Nope Platon nomme les choses mais elles existaient avant lui 🤓😂😉

avatar jujulec | 

Ca promet ! Facebook, comme un poisson dans l'eau au royaume de l'illusion...

avatar MachuPicchu | 

Ça serait bien qu’Apple ait pour politique de ne pas employer d’anciens dirigeants de Facebook, histoire d’éviter de faire entrer le cheval de Troie.

avatar SugarWater | 

« qui consister à mélanger »

avatar Maliik | 

Ça sens les NFT 😜

avatar Sindanárië | 

C’est « Useless » que ça se nomme, plus « Facebook »

avatar IceWizard | 

Dans les années 85-90, les ouvrages de SF de la branche CyberPunk dont la principale figure de proue était l’auteur William Gibson (inventeur du terme Cyberspace), décrivaient un univers virtuel, un super monde informatique plus cool que la réalité, où les maîtres du monde étaient des pirates informatiques, utilisant des implants cérébraux pour se relier à la Matrice.

C’est passé de mode, avec l’avènement du véritable internet. Second Life a été une tentative pour reproduire un univers virtuel, accessible par des millions de personnes, similaire au film Ready Player One.

Je ne suis pas surpris que Facebook reprenne le concept, dans l’idée d’en faire THE univers virtuel, le seul, l’unique, où des milliards de gens passeront beaucoup de temps, et dépenseront leurs argents dans des boutiques et services virtuels.

CONNEXION UTILISATEUR