Amazon : 746 millions d'euros d'amende pour une plainte RGPD de 2018

Florian Innocente |

Amazon s'est vu infliger une amende record de 746 millions d'euros par l’autorité luxembourgeoise de protection des données personnelles, pour une infraction au règlement général sur la protection des données (RGPD).

Cette décision remonte au 16 juillet, elle n'a été révélée que maintenant par Amazon, dans ses documents financiers publiés après l'annonce de ses résultats trimestriels (113 milliards de dollars de CA et 7,7 milliards de bénéfices). Le géant en profite pour contester fermement ce jugement et le montant de l'amende, en faisant observer qu'« il n’y a aucune fuite de données, aucune donnée client n’a été exposée à des tiers ».

Une réaction sans rapport toutefois avec la nature de la plainte qui a conduit à cette sanction pour laquelle Amazon entend faire appel. À l'origine c'est la Quadrature du Net qui a porté plainte contre le vendeur en mai 2018.

Pour l'association et 10 000 personnes qui se sont associées à son action, Amazon collecte des données personnelles sur ses clients — pour diffuser ensuite des publicités personnalisées sur son site ou ceux de partenaires — sans leur demander un consentement préalable.

Des informations comme l'historique des achats, les recherches effectuées, l'adresse IP, les mouvements de souris dans les pages et les interactions avec leur contenu, l'identité de la personne, etc. Une page propose une option pour refuser les publicités basées sur les centres d'intérêt mais l'option est décochée par défaut.

La Quadrature du Net a considéré dans sa plainte que ce traitement de données était effectué en dehors des clous du RGPD (son article 6 notamment), rien ne le justifie sans un consentement clair, nécessaire et informé de la part de l'utilisateur :

Les traitements d'analyse comportementale et de ciblage publicitaire mis en œuvre par Amazon sur ses services, tels que décrits ci-avant, ne peuvent pas se fonder sur la nécessité d’exécuter un contrat passé avec les utilisateurs.

Ils ne sauraient non plus se fonder sur un intérêt légitime, car leur objet est d'analyser le comportement et d'établir un profil des utilisateurs à des fins de ciblage publicitaire ce qui, pas plus que le ciblage au moyen de « cookies », ne saurait être autorisé sans consentement préalable de la personne concernée.

En conclusion de sa plainte, la Quadrature du Net avait demandé une interdiction de ces traitements doublée d'une amende administrative qui soit massive et « la plus élevée possible ». Message reçu.


avatar bidibout | 

J'avais désactivé l'historique des recherches mais j'étais passé depuis toutes ces années à côté de l'option sur les pubs personnalisées, merci pour le lien du coup qui m'a permis de désactiver ça 👍🏻

avatar lll | 

Idem, merci pour le lien !

avatar Pierre H | 

Marche pas le lien, ils ont bloqué l'accès pour éviter qu'on coche tous la case ?

avatar Vaenoxis | 

@Pierre H

Hum j’accorde de l’importance au traitement de mes données personnelles.
Néanmoins je bosse dans l’informatique et j’avoue préférer qu’Amazon me propose des bons deals sur des ssd et de l’High tech plutôt que pour des croquettes pour chiens et des ustensiles de cuisine.

avatar macfredx | 

@Vaenoxis

C'est ton droit, mais tu dois avoir le choix.

avatar Sillage | 

@Vaenoxis

Je préfère personnellement trouver ce dont j’ai besoin par recherche personnelle plutôt que par une annonce qui, au final, te pousse à la consommation.

Th es dans l’informatique. Tu vas aller faire ta recherche quand tu en auras besoin. Amazon ne sait de toute façon quand tu auras besoin. D’un nouveau SSD.

Du coup, je ne regarde jamais les pubs, pertinentes ou pas. Quand j’ai besoin d’une chose, alors comme à l’ancienne (sauf que c’est plus facile et rapide de nos jours), je lance ma recherche.
Je ne suis pas un assisté du système (pas d’offense) 😉.

Vu que j’ai un compte aux US, il va falloir voir si j’ai cette option ou pas. Mais si présente, ce sera désactivé immédiatement.

avatar pat3 | 

@bidibout

Moi aussi, complément raté cette option. Et hop, désactivée !

avatar Franck971 | 

La rgpd est active depuis le 25 Mai 2018 !
Ils étaient au taquet la quadrature du net 😲
Par contre je doute que Amazon était le seul en infraction… d’autre plainte ont été déposé à ce moment ?

avatar monsieurg33K | 

@Franck971

C’est pas 2016 ?

avatar Franck971 | 

@monsieurg33K

Non,
mai 2018 !

avatar marcopolo06 | 

Et hop décoché !😤

avatar fredrouss | 

Faites-vous partie

avatar R-APPLE-R | 

[Sérieusement, t'en a pas marre ? Modéré. MB]

avatar R-APPLE-R | 

@R-APPLE-R

Peace ✌️ and love ❤️

avatar Sindanárië | 
avatar Hugualliaz | 

Le problème de ces décisions c’est qu’elles sont susceptibles d’appel donc le montant final risque d’être largement minoré ! D’autant plus que l’appel fait probablement suspendre l’amende émise.

Généralement ça se règle par une transaction opaque et des engagements dont on ne sait pas grand chose.

avatar YetOneOtherGit | 

@Hugualliaz

"Le problème de ces décisions c’est qu’elles sont susceptibles d’appel"

Tu préfères l’arbitraire d’une pseudo justice ?

Heureusement qu’il existe des procédures d’appel dans un système juridique sain 😎

avatar Hugualliaz | 

@YetOneOtherGit

Sur la procédure appel, oui. Sur l'idée d'avoir un "système juridique sain" j'en suis de moins en moins certain. Plus le droit avance, plus le recours à la justice est systématique. On a de plus en plus besoin d'un tiers pour régler nos conflits et cela n'est pas normal, ça nous met dans une situation d'infantilisation.

Le problème d'un système juridique que l'on veut prévisible c'est qu'il ne le sera jamais totalement, l'arbitraire sera toujours présent. Nous édictons tellement de normes que certaines se contredisent.

Certes, l'émergence d'entreprises géantes nous contrait à tout cela mais notre droit européen a beaucoup de retard et est incapable de défendre ses propres intérêts. Amazon gagnera.

avatar YetOneOtherGit | 

@Hugualliaz

C’est le prix à payer pour un état de droit : accepter que les puissant puisse s’en sortir mieux.

Les fantasme de perfection juridique tombent toujours dans l’arbitraire.

avatar Hugualliaz | 

@YetOneOtherGit

Encore une fois est-ce souhaitable ? L’Etat de droit n’est-il pas qu’un concept ? Un idéal à atteindre ?

Et surtout pour quel résultat ? Aujourd’hui, les inégalités se creusent, la violence augmente et le nihilisme s’installe

(Philosophie du vendredi soir : bonsoir !)

avatar YetOneOtherGit | 

@Hugualliaz

Comme la démocratie c’est le pire des systèmes à l’exception de tous les autres 😊

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

"C’est le prix à payer pour un état de droit : accepter que les puissant puisse s’en sortir mieux."

C’est aussi valable en autocratie 😀

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"C’est aussi valable en autocratie 😀"

A ceci près qu’il n’y a pas les très important bénéfice qu’apporte un état de droit en contrepartie de ses limites consubstantielle😉

avatar Splinter | 

Le RGPD c'est vraiment le moyen de remplir les caisses de l'Etat de manière très efficace.

avatar ever1 | 

Et sans la RGPD, c'est vraiment le moyen de remplir les caisses des entreprises sur la data des citoyens de maniere tres efficace ;)

avatar frankm | 

Le prix de l’amende va baiser une fois sur Amazon 😉

avatar ceheh | 

Décoché aussi ! Merci.

avatar Moonwalker | 

Ah ah ah ! Le lien vers l'option est un lien affilié. Bravo MacG.

avatar Lightman | 

@Moonwalker

Ah oui bien vu. Ah les filous !

avatar quetzal | 

Le lien vers l’option fonctionne sur iPhone avec l’application Amazon installée, mais en cochant l’option « Refuser », la page génère une erreur. Curieux, non 🙃 ?

avatar bidibout | 

@quetzal

De mon côté ça a fonctionné.

avatar r e m y | 

Réessayez plusieurs fois de cliquer sur ce lien. A chaque fois MacG gagne un peu d'argent versé par... Amazon.

avatar quentinf33 | 

@r e m y

Oui c’est sûr qu’un média doit bien évidemment toucher une commission pour les utilisateurs qu’il envoie désactiver une option de personnalisation des publicités. 🤦🏻‍♂️

D’autant que s’il y avait partenariat, ça serait indiqué.

avatar Sindanárië | 

@quentinf33

"D’autant que s’il y avait partenariat, ça serait indiqué."

C’est beau la naïveté doublée d’espoir 😌😆

avatar quentinf33 | 

@Sindanárië

Ça s’appelle la loi.

avatar Sindanárië | 

@quentinf33

Ah… et ? C’est nécessairement suivi et appliqué ?

avatar quentinf33 | 

@Sindanárië

Euh bah ce genre de choses vaut mieux pour eux oui.

Mais de toute façon il n’y a pas de débat !

D’où une entreprise devrait payer quelqu’un qui lui fait perdre de l’argent. Vous marchez tous sur la tête parfois sérieux.

Fin de débat.

avatar Sindanárië | 

@quentinf33

"D’où une entreprise devrait payer quelqu’un qui lui fait perdre de l’argent."

C’est ce que fait l’entreprise France… on paye pour un tas de pantouflards dans les ministères… etc…

avatar Niarlatop | 

C’est le principe des liens d’affiliation. Le partenariat a été signé il y a longtemps, ensuite il suffit d’ajouter automatiquement un paramètre d’URL aux liens pour qu’ils soient tous affiliés.

Les sites ne mettent pas toujours en avant ce procédé, car il n’est que peu compris par les visiteurs. (La preuve avec ce commentaire)

avatar quentinf33 | 

@Niarlatop

Les liens d’affiliation ne sont pas des partenariats ? La pub cachée est illégale.

avatar Sindanárië | 

@r e m y

"Réessayez plusieurs fois de cliquer sur ce lien. A chaque fois MacG gagne un peu d'argent versé par... Amazon. "

😄👍🏼😎

avatar Niarlatop | 

Inutile de cliquer plusieurs fois.
Un seul clic suffit pour déposer un cookie, mais MacG ne touchera une commission que si tu effectues un achat sur Amazon ensuite (et sans avoir cliqué sur le lien d’un concurrent auparavant).

avatar Derw | 

Pour information, Le Figaro a aussi eu une amende par la CNIL à cause d’un problème de RGPD. Beaucoup plus faible toutefois : 50 000€.

avatar Sindanárië | 

@Derw

Une honte pour cette droite tête de veau ! Vivement la réaction de la gauche caviardée !

3-2…. 🍿miam

CONNEXION UTILISATEUR