Microsoft : la critique entre les lignes de Satya Nadella envers Apple

Mickaël Bazoge |

Windows 11 n'est pas qu'une jolie façade (les goûts et les couleurs) : la future version du système d'exploitation est l'illustration de la philosophie d'ouverture tous azimuts de Microsoft. On pourra ainsi utiliser des applications Android distribuées par l'Appstore d'Amazon, qui gagne une place de choix dans le Microsoft Store.

Surtout, et comme annoncé au mois d'avril, le Microsoft Store se positionne clairement comme l'antithèse de l'App Store d'Apple. Non seulement les développeurs auront la possibilité de soumettre leurs applications dans tous les formats, du Xamarin au Java, en passant par .NET et même les PWA (Progressive Web Apps, comme Xbox Cloud Gaming ou Stadia sur iOS).

Mais surtout, les développeurs vont avoir la possibilité d'intégrer leur propre système de paiement dont ils conserveront 100% des revenus (sauf pour les jeux qui devront en passer par le système de Microsoft, qui lui permet de prélever 12% de commission). Windows 11 ne veut pas seulement être un système d'exploitation, « c'est une plateforme pour les créateurs de plateformes », a expliqué Satya Nadella durant son discours de clôture de l'événement Microsoft du jour.

Et si cela doit passer par l'intégration d'autres boutiques, qu'il en soit ainsi : « Nous avons la possibilité d'avoir plusieurs boutiques. Nous voulons proposer une super boutique, mais nous accueillons aussi les autres boutiques », a-t-il confirmé auprès du Wall Street Journal. Il se dit prêt à aider Apple pour que les logiciels de la Pomme fonctionnent parfaitement sous Windows — y compris des apps qui n'existent pas comme iMessage !

Nous aimerions nous assurer que tout fonctionne mieux, nous faisons tout ce que nous pouvons. Tout ce que peut faire Apple sous Windows, que ce soit iTunes, iMessage ou autre, nous nous en félicitons. Et puis aussi nous voulons nous assurer que nos logiciels fonctionnent parfaitement sur les appareils d'Apple.

Mais derrière le vernis diplomatique pointe une critique en creux des pratiques d'Apple, qui font l'objet de plusieurs enquêtes en Europe et aux États-Unis. Pour le patron de Microsoft, les systèmes d'exploitation et les appareils devraient s'adapter à nos besoins, pas l'inverse : « C'est pourquoi nous vous permettons de vous connecter plus facilement avec les personnes que vous voulez, le contenu que vous voulez, les applications que vous voulez sur tous les appareils que vous voulez ».

Le futur Microsoft Store.

Il ajoute : « Nous voulons supprimer les barrières qui existent aujourd'hui et fournir un vrai choix » et « une plateforme ne peut servir la société que si ses règles permettent l'innovation et la création ». De grands mots qui peuvent sonner un peu creux mais qui dans le contexte actuel de crispation d'Apple sur les prérogatives de l'App Store ont une toute autre résonance. À lire entre les lignes, Satya Nadella décrit un Windows qui sera une bien meilleure plateforme pour les créateurs — et leurs utilisateurs — que macOS et surtout iOS.


avatar Doctomac | 

Quelle est la situation des jeux vendus pour la Xbox sur leur store ?

avatar fousfous | 

En même temps sous Windows les gens ont pris l'habitude de télécharger gratuitement n'importe où, donc y a intérêt que le store soit attractif...

avatar debione | 

@ fousfous:

Ah parce que sous Mac pas?

avatar jcp25 | 

@fousfous

...sous Windows les gens ont pris l'habitude de télécharger gratuitement...
---
Non, ce n'est pas parce que c'est Windows que les utilisateurs sont des débiles à comparer au génies sous Apple.

avatar raoolito | 

@jcp25

sauf que c'est parfaitement vrai
le dev de jeux sous windows directement n'est que l'ombre de lui-même, ca passe par des plateformes comme steam quand ce n'est pas simplement abandonné pour passer sur consoles
le gratuit et les app crackees, c'est la base sous windows
microsoft vit avec windows d'abord par les grands comptes qui sont liés par contrats

avatar Moebius13 | 

@raoolito

Le développement de jeux sur PC ne s'est jamais aussi bien porté.

Après si tu parles d'exclusivités PC il y en a, notamment tout ce qui est RTS, et j'en connais un paquet d'autres de qualité.

Le truc c'est que ça n'a plus aucun sens à partir du moment où les consoles ont adopté avec la génération précédente et plus encore avec celle-ci, une architecture similaire à celle du PC.

Du coup avant il y avait beaucoup de jeux consoles qu'on ne voyait jamais sur PC et maintenant quasiment tous les jeux sont sur PC.

Sony commence même à s'y mettre et va prochainement porter 7 de ses exclusivités sur PC.
Impensable il y a 5 ans !

Donc je ne comprends ce que tu reproches au développement de jeux sur Windows.

avatar raoolito | 

@Moebius13

le crack :)
mais effectivement si le dev est quasi équivalent va a du changer des choses
bon ben 5 ans de retard dans le nez que je viens de prendre

avatar hogs | 

Il est aussi simple de trouver (voler) des logiciels sur Mac que sur PC, que ce soit le logiciel spécialisé (création musicale, vidéo ou graphique) que du "simple" logiciel de M/Mme Toutlemonde. Et si ce genre de mise à disposition rapporte, c'est qu'il y a du passage sur ce genre de sites...

Je ne vois donc aucune différence entre ces deux types d'ordinateurs, il y a certainement autant d'amateur (voleur) chez les uns et les autres.

avatar jcp25 | 

@raoolito

Je ne parlais pas des jeux mais de l'utisation de Win 10 tout utilisateur.

avatar Mr_Cobb | 

Cela a au moins le mérite de laisser le choix. Bonne initiative et à contre courant de MacOS et en faisant du coude à Linux selon moi.

avatar Doctomac | 

@Mr_Cobb

Les développeurs ne sont pas obligés de passer par le MacApp store pour distribuer leurs apps sur Mac.

avatar Mr_Cobb | 

@Doctomac

Pour le moment oui, l’avènement du M1 ne va permettre l’ouverture de MacOS à mon sens.

avatar Doctomac | 

@Mr_Cobb

Supputation qui repose sur rien de solide.

avatar Mr_Cobb | 

@Doctomac

Honnêtement j’exprime simplement une crainte et qui dans la logique pour Apple qui irai dans la cohérence qui s’applique depuis l’ouverture de l’App Store sur iOS

avatar JOHN³ | 

@Doctomac

Tellement difficile d’avoir une opinion aujourd’hui. T’es dans la même veine que IceWizard.

avatar Sindanárië | 

@Doctomac

"Supputation qui repose sur rien de solide."

C’est un peu normal pour des conversations de bistrot 😈😬😄

avatar valcapri | 

@Mr_Cobb

Le Mac M1 n’interdît pas l’exécution d’application hors App Store et lors du procès Epic vs Apple, il n’a pas été question de cela (Cela a été admis par Craig Federighi). Et tu peux très bien faire tourner Linux sur ton M1, rien ne t’empêche.

Est-ce qu’Apple essaie de sécuriser son système via la notarisation (signature des applications), oui. Mais cela peut être désactiver.

avatar vince29 | 

> Le Mac M1 n’interdît pas l’exécution d’application hors App Store et lors du procès Epic vs Apple, il n’a pas été question de cela (Cela a été admis par Craig Federighi)

Il n'allait pas claironner qu'il envisageait de pratiquer sur Mac ce qui lui est reproché sur IOs.

avatar Ghaleon111 | 

@Doctomac

On ne sait pas combien de temps ça va durer avec les m1…
On peut constater que Apple se ferme de plus en plus tout en faisant des maj raté comme iPad os 15 qui malgré le m1, Apple n’a apporter aucune cohérence hardware avec le logiciel tandis MS s’ouvre à tous les univers dans tous les types d’usages de toutes plateforme pour supprimer toute limites.

avatar Tomtomrider | 

@Ghaleon111

Deux philosophies différentes. L’histoire dira si l’un, l’autre, personne ou les deux ont tord. En attendant libre au client de l’influencer, l’histoire, en optant pour l’un ou l’autre des systèmes.

avatar Doctomac | 

@Ghaleon111

Blabla….windows à toujours été ouvert, Microsoft n’a rien bouleversé. Tu fais croire à une évolution alors que c’est juste l’affirmation de ce qui existe depuis toujours.

IOS est une plateforme verrouillée par nature…..comme la Xbox (tiens riens). Ah iOS 15 est une mise à jour ratée. Qu’on dise qu’elle ne tire pas partie des proc M1 mais ratée, c’est l’expression de l’ignorance habituelle.

avatar Ghaleon111 | 

@Doctomac

La c’est encore plus ouvert, déjà il y a eu récemment la compatibilité native et avec interface graphique des logiciels linux et distribution Linux et maintenant on ajoute un store qui contrairement à Apple est ouvert pour tous les développeurs sans contrainte et qui en plus ajoute l’Amazon AppStore qui a beaucoup plus d’apps et jeux que ce qui est dispo comme apps iOS sur les Mac m1.

iOS 15 ça va pour l’iPhone mais iPad avec iPad os 15 qui malgré ces performances est totalement bridé par l’app fichiers a des années lumière de la gestion fichiers sur os desktop, la gestion de la ram limiter par app, mauvaise gestion des écrans externes, pas de possibilité de VRAIS portage des logiciels Mac et j’en passe tellement il y a de choses à dire et ce sont toutes des choses dont w11 maintenant bien mieux adapter tactile et qui a les apps android ne souffre aucunement de tous ces défauts, c’est même tout le contraire, carrément royal.

Apple doit se réveiller là dessus, il ne m’a pas habitué à une telle incohérence entre le hardware et le software, tout ça par ce qu’il faut absolument que l’utilisateur Apple doit pour lui se sentir obligé d’avoir un Mac et un iPad donc c’est même pas sur que Apple corrige tout ça a l’avenir.

avatar Doctomac | 

@Ghaleon111

Encore une fois rien de révolutionnaire, Windows a toujours été ouvert dans la manière de l’utiliser. Par ailleurs, leur ouverture aux applications Android n’est que le résultat de leur propre échec dans l’industrie du mobile.

Pour l’iPad, je rappelle que c’est avant tout un appareil tactile et il est donc normal qu’il fonctionne sur un OS basé sur iOS. Il est donc tout à fait cohérent qu’Apple ne propose pas un explorateur de fichiers similaire au Finder. Si on veut le Finder on prend un Mac. Apple avance par petites touches, c’est compréhensible, la compagnie voulant muscler progressivement son iPadOS mais tout en gardant la simplicité de l’iPad. Au vu du succès confirmé de la tablette (et c’est la seule tablette dans cette situation de réussite, voir des appareils tactiques autre que smartphone), on peut se dire qu’Apple ne se débrouille pas trop mal. Quoi qu’en disent nos experts de MacG.

avatar Malouin | 

@Mr_Cobb

Mais tu as le choix ! Android ou iOS !

avatar Mr_Cobb | 

@Malouin

Cette facilité de réponse, je parlais du Mac =/

avatar Malouin | 

@Mr_Cobb

Ça marche aussi : Mac OS ou Windows !

avatar bbibas | 

Si j’ai bien compris …c’est comme décathlon ou carrefour, ils distribuent toutes les marques mais mettront en avant leur propre marque…

avatar quentinf33 | 

@bbibas

Ce qui est normal.

avatar bbibas | 

C’est à dire les produits sous Windows

avatar fte | 

J’ai hurlé de rire lorsqu’il a pointé Apple sans dire Apple et évoqué Roblox sans dire Roblox.

Un grand moment.

J’adore Microsoft. C’est toujours une stupéfaction personnelle, mais je dois me faire une raison. J’adore Microsoft.

avatar Ghaleon111 | 

@fte

Je suis de plus en plus comme toi sur ce sujet 😁

avatar shaba | 

C’est aussi sincère que le respect de la vie privée par Apple. Ils ont échoué à rendre leur magasin d’apps intéressant quant Apple a échoué à monter sa régie pub. Les deux entreprises ont su se montrer pragmatiques et opportunistes pour prendre le contrepied des concurrents de toute façon irrattrapables.

avatar valcapri | 

Le Store de Microsoft est une vitrine pour les applications, il faut le comparer au Mac App Store.

Microsoft a répondu à la possibilité de faire fonctionner des applications Android sur Windows comme le fait Apple via l’App Store sur Mac M1.

Pour iOS, il faudrait le comparer au temps de Windows Phone et c’était pareil. Et ne parlons pas de la Xbox ou de la PlayStation. Est-ce qu’Epic peut proposer son store dessus ?

avatar Ghaleon111 | 

@valcapri

Ça va beaucoup plus loin que le Mac App Store en fait, c’est une agrégation de tous les types de logiciels en nombre bien plus important.

Les apps et jeux android de l’amazon App Store sont beaucoup plus nombreuses que ce à quoi on a accès comme app iOS sur Mac m1.

avatar quentinf33 | 

@Ghaleon111

Techniquement sur un Mac M1 on peut utiliser toutes les apps iOS.
Ce n’est pas Apple qui bloque leur utilisation sur Mac.

De ce fait, il faut que les développeurs aient la possibilité de bloquer l’utilisation d’une app Android sur Windows (et que ce soit justifié, pas comme Facebook pour obliger a passer par la version web et donc faire la récolte de data).

avatar frankm | 

Ça va arranger Apple, ils pourront montrer qu’il y a leur modèle et qu’il y a l’autre modèle en tant que concurrence

avatar beo | 

Je me pose la question du modèle économique, soft gratuit, pas de pourcentage sur les ventes de logiciel, c’est pas le pack office qui va suffire. A moins qu’ils deviennent une entreprise caritative sinon je sens que ça va trembler chez les investisseurs

avatar occam | 

@beo

"Je me pose la question du modèle économique"

Consultez les résultats de MS sur les quelques derniers trimestres. Regardez du côté d’Azure et des services attenants. C’est là que ça se passe.

avatar lmouillart | 

On ne doit pas avoir la même notion de "gratuit" : https://www.microsoft.com/fr-fr/store/b/windows
Windows Home : 145€
Windows Pro : 259€
Bon il y a aussi les licences OEM ou les licences en volume, mais non MS Windows n'est pas et n'a jamais été gratuit. En ce qui concerne les màj c'est une autre histoire.

avatar quentinf33 | 

@lmouillart

Les licences OEM c’est les licences vendues avec le PC c’est ça ? Un peu comme la licence macOS ou iOS qui est comprise dans le prix final du produit ?

avatar 7X | 

@lmouillart

J'ai récemment payé 20€ pour un Win 10 sur clé USB chez un vendeur ayant pignon sur le Web. Pour me moment, il fonctionne, mais il doit y avoir arnaque quelque part ? Est-ce légal ?

avatar lmouillart | 

C'est du marché gris, ce sont des licences souvent dédiées à l'OEM ou à d'autres marchés RPC, Russie, qui on des licences bien moins cher et qui sont vendues "sous le manteau". C'est donc légal, mais non conforme aux canaux de distributions officiels de l'éditeur. La plupart du temps aucun impact, cependant suivant la provenance des licences elles peuvent être invalidé en masse (achetés avec des moyens de payement volés, fausses licences, licences volés, licences MSDN, ...)

---
C'est pas tellement le soft qui coûte, c'est la licence d'utilisation.
MS Windows est téléchargeable gratuitement chez MS : https://www.microsoft.com/fr-fr/software-download/windows10ISO sauf qu'il faut une licence derrière.

avatar GuISm0 | 

@beo
Leur business modèle ceux sont professionnels mais c’est important que les foyers ont quand même un Windows chez lui donc gratuit, parce qu’il y a de moins en moins de pc pour plus de tablettes (non Windows) et smartphone (non Windows). Windows sent l’étau se refermer et tant que Google n’aurait pas sorti un vrai OS pour PC. Microsoft essaie de nouvelle stratégie. Perso le store j’ai l’impression de voir celui de gnome.

avatar Silverscreen | 

Après, est-ce que ça changerait beaucoup les revenus d’Apple de ne prélever leur dîme que sur les jeux, laissant les Adobe, MS, Salesforce et cie garder leurs revenus d’achats in app ?

A terme, je suis sûr qu’Apple baissera sa commission quoiqu’il en soit. Ils jouent simplement la montre…

avatar Pastaquete | 

Crosoft est et restera toujours une grosse daube.
Ne faisant que piller en plus mauvais ce que tous les développeurs de tous bords ont pu créer.
Je hais cette société qui a voulu dominer le monde.
Ça me rappelle JVC avec le VHS qui a dézingué le BETAMAX de SONY en cassant les prix tout en proposant une qualité désastreuse.
Idem pour windaube pensant tuer Apple.
Fort heureusement, la qualité d’Apple est répandue et reconnue, sans cesse copiée, jamais égalée.
Merci Steve. 🌿

avatar razerblade | 

@Pastaquete

Si c’est de l’ironie, bravo c’était drôle. Si ce n’est pas le cas, ça fait vraiment peur ce genre de commentaire. 🥲

avatar narugi | 

@Pastaquete

Haha. T’es pas sérieux ? Microsoft a énormément changé depuis que Satya Nadella a changé et en bien. Et contrairement a Tim lui il ne fait pas de déclarations à tort et à travers. Lui il est vraiment derrière sa boîte.

avatar nnay07 | 

C’est fin et venant d’un concurrent, c’est de bonne guerre.

avatar Rom 1 | 

Mouais. En tout cas, Windows 11 va laisser sur le carreaux des centaines de millions de machines puisque cette version ne peut s'installer que sur des configurations avec une carte mère UEFI, compatible Secure Boot et TPM 2.0. Y a des machines encore en vente qui n'ont pas le TPM 2.0 activé. Curieux de voir comment ça va se passer.

avatar Rajindael | 

@Rom 1

Magie du chiffrement oblige. Bitlocker repose la dessus, Windows Hello aussi.
Probable qu’il y ait un usage plus poussé du chiffrement en coulisse.

J’irai jeter un oeil sur mes conf, pas certains que tout soit ok.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR