Un gros incendie a détruit une partie du centre de données strasbourgeois d’OVH 🆕

Nicolas Furno |

Un incendie violent s’est déclaré vers quatre heures ce matin au centre de données strasbourgeois d’OVH, le numéro un de l’hébergement en Europe. Malgré la mobilisation sur place d’une centaine de pompiers, d’une quarantaine d’engins et malgré l’aide des secours allemands venus en renfort, l’incendie a entièrement détruit l’un des bâtiments qui hébergeaient des serveurs. Un autre bâtiment a été partiellement détruit, et deux autres ont été épargnés, mais restent encore isolés.

Le feu a été maîtrisé vers 5h30, mais les pompiers sont toujours sur place pour l’éteindre entièrement. Il n’y a eu fort heureusement aucune victime humaine, les quelques employés d’OVH présents sur place ont pu quitter les lieux à temps. Le bilan matériel est en revanche lourd pour l’hébergeur : le bâtiment SBG2 a été complètement détruit et son voisin SBG1 l’a été partiellement.

SBG3 et SBG4 ont été épargnés par les flammes, mais l’arrivée électrique sur tout le site ayant été coupée, l’entreprise conseille de ne pas compter sur ces installations. Le créateur d’OVH Octave Klaba a indiqué sur Twitter que l’accès au site était impossible et qu’il ne fallait pas compter sur un redémarrage aujourd’hui. Les serveurs stockés dans SBG1 et SBG2 sont soit détruits, soit inaccessibles jusqu’à nouvel ordre, sachant qu’il faudra reconstruire l’un des bâtiments.

Pendant l’incendie (photo @ITA6768).

Pour information, MacGeneration est hébergé par OVH, mais dans un centre de données différent. L’incendie à Strasbourg n’a pas d’impact négatif sur nos services, mais plusieurs sites sont indisponibles ce matin, dont des sites officiels. Cet incident tombe en tout cas bien mal pour l’hébergeur, qui se préparait justement à entrer prochainement en bourse.

MàJ le 10/03/2021 10:38 : à dix heures, Octave Klaba, qui s’est rendu sur place, indique qu’ils envisagent d’entrer dans SBG3 pour évaluer les dégâts. Un plan va être mis en place pour redémarrer le site, au moins pour SBG3 et SBG4, peut-être SBG1 si les dégâts ne sont pas trop important.

MàJ le 10/03/2021 11:15 : les serveurs dans SBG3 sont tous en bon état, même s’ils restent éteints pour le moment. OVH va mettre en place un plan pour leur remise en ligne, sans donner d’estimation de temps pour le moment.

MàJ le 10/03/2021 11:43 : la moitié de SBG1 est détruit, d’après Octave Klaba. On comprend mieux pourquoi en regardant cette vue aérienne du site, fournie par Google Maps (via lafibre.info) : le bâtiment SBG2 qui a été totalement détruit est celui sous l’épingle rouge, au centre du site. SBG1 est situé à sa gauche et sa structure en deux parties explique pourquoi la moitié a été détruite. SBG3 est placé à sa droite et les pompiers ont réussi à maîtriser l’incendie à temps, si bien que ses serveurs n’ont pas été endommagés.

Vue du dessus…
Et depuis le côté ce matin. Sur cette photo, on voit bien que la première rangée de SBG1, créé avec des conteneurs, a été touchée par l’incendie, mais pas la seconde.

Reste que pour relancer l’activité, il faut attendre que l’incendie soit entièrement éteint, s’assurer de la sécurité de l’ensemble et vérifier en particulier que le circuit électrique fonctionne encore correctement. Il va falloir faire preuve de patience…

MàJ le 10/03/2021 13:12 : première esquisse de plan de relance pour SBG1, SBG3 et SBG4, sur une à deux semaines. OVH devra reconstruire les alimentations électriques des sites et vérifier les matériels réseau ainsi que les liaisons en fibre optique. Le plus important à retenir de cette première annonce d’Octave Klaba, c’est qu’il faudra plusieurs jours dans le meilleur des cas pour un retour à la normale.

MàJ le 10/03/2021 16:14 : le plan de retour à la normale commence à se dessiner, avec deux dates données par Octave Klaba. SBG1 et SBG4 doivent être relancés dès ce lundi 15 mars, date à laquelle le site sera à nouveau connecté au réseau internet d’OVH. Le retour de SBG3 est prévu pour le vendredi suivant, soit le 19 mars.

SBG2 ayant été détruit entièrement, il n’y a pas de date pour un éventuel retour. À la place, OVH a prévu de transférer tous ses clients sur ses centres de données de Roubaix et Gravelines. Dix mille serveurs seront ajoutés dans le mois à venir pour répondre à la demande et remplacer ce qui a disparu dans les flammes.

MàJ le 10/03/2021 20:24 : vous pouvez suivre le journal de l'intervention à cette adresse.


avatar YetOneOtherGit | 

@Oliviou

" Ces offres bancales ne devraient même pas exister."

Elles ne sont absolument pas bancales et correspondent à une demande réelle et éclairée.

Toujours se biais de juger de manière globale au regard de ses seules besoins, connaissances, compréhension...

avatar rikki finefleur | 

YetOneOtherGit
tout a fait. La duplication coute chère. C'est au client de bien lire ses contrats.
Quand on voit ce qu'il se passe dans les hopitaux, qui restent bloqués des jours et des jours a cause d'un ransonware, on se demande comment sont sauvegardés les machines.

avatar YetOneOtherGit | 

@rikki finefleur

"on se demande comment sont sauvegardés les machines."

Un PRA c’est tout sauf trivial et cela a un coût conséquent.

Et en cas d’opérations délictueuses ce n’est pas toujours évident à mettre en œuvre qui plus est.

Le yakafokon a toujours de grosses limites que les mouches du coche devraient finir par connaître 😉

avatar pocketalex | 

@rikki finefleur

tu parles de leurs vieux PC sous Windows XP ?

si jamais ils avaient 3 ronds, c'est pas dans le backup d'une passoire des années 90 qu'ils investiraient, c'est dans le remplacement de la dite passoire par un PC plus récent ... déja, pour commencer

avatar DG33 | 

@Oliviou

Tu as parfaitement raison. D’ailleurs comme aucune offre ne prend en compte spécifiquement le risque lié à l’absence pour Covid-19 du pompier de service et encore moins le risque d’attaque par des petits hommes verts, absolument aucune offre du marché n’est sérieuse.

avatar Calorifix | 

Mettre "sauvegardes" et "Dropbox, iCloud ou Google Drive" dans la même phrase montre votre méconnaissance du sujet. Dropbox, iCloud ou Google Drive ne sont PAS des outils de sauvegarde et les gens ne doivent surtout pas les utiliser de la sorte à moins d'aller au devant de très mauvaises surprises.

avatar yocoman31 | 

@Oliviou

Les sauvegardes des données sur plusieurs serveurs/sites ça prend du stockage et donc ça coûte cher. Donc c’est a la personne qui est propriétaire de l’hébergement de choisir s’il souhaite faire des sauvegardes ou non.
Dans mon ancienne mission sur du Google Cloud on avait des sauvegardes de la base de données de production qui étaient faites tous les soir sur un autre site mais on ne le faisait pas pour nos bases de données de développement et de tests car ça nous coûterai de l’argent pour rien

C’est toujours en option les sauvegardes pour être plus attractif

avatar raoolito | 

@yocoman31

Ne me dites pas que chez Google les données des cloud ne sont pas backupees ???

avatar yocoman31 | 

@raoolito

Les données de Google drive ?
Ça je sais pas du tout

Moi je parle de Google Cloud qui est la plateforme de Google permettant de déployer des applications dans le cloud (très souvent à destination des professionnels)

avatar raoolito | 

@yocoman31

Vous venez de me faire stresser ! vous vous rendez compte de ma part d’existence qui vient de disparaître en fumée à cause de votre commentaire??
Honte sur vous !!!

;)

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Ne me dites pas que chez Google les données des cloud ne sont pas backupees ???"

Ne pas confondre les type de services 😉

avatar byte_order | 

> Les sauvegardes des données sur plusieurs serveurs/sites ça prend du stockage

*et* de la bande passante inter-sites. Qui est, souvent, le goulot d'étranglement, bien avant le pb du volume de stockage persistent.

avatar YetOneOtherGit | 

@Oliviou

"J’espère que nous autres pauvres particuliers n’aurons pas ce genre de surprise avec, au hasard, Dropbox, iCloud ou Google Drive, par exemple."

Ne pas confondre services de stockage cloud et services d’hébergement mutualisés, dédiés, viritualisés ... 😉

avatar jcp25 | 

@YetOneOtherGit

D'autant qu'aujourd'hui le cloud c'est de moins en moins du simple stockage mais de plus en plus des services.

avatar YetOneOtherGit | 

@jcp25

"D'autant qu'aujourd'hui le cloud c'est de moins en moins du simple stockage mais de plus en plus des services."

C’est déjà difficile de faire comprendre les bases ici, si en plus on explique que le Cloud c’est très loin de n’être que du stockage 😉

avatar eX0 | 

@Oliviou

C’est pas à OVH de gérer le backup des serveurs (VPS/dédiés) des clients qui étaient dans le SGB2.
C’est très bien expliqué dans les conditions d’utilisations.
C’est aux clients de gérer leurs backups et de construire une architecture résiliente.

Il y a d’autres services comme le web cloud et autre cloud public qui offre d’offres conditions.

avatar zoubi2 | 

@Oliviou

Manifestement, vous n'avez pas lu les commentaires pertinents qui précèdent (on oublie les autres).

avatar benspx | 

@oliviou :

Justement, comme évoqué, c’est au client de gérer ses sauvegardes, pas à OVH ;-)

Dans le cas d’un serveur dédié, le client loue un serveur à OVH, charge au client de prévoir un backup de ses données et de son infra.

avatar AirForceThree | 

Actuellement, ce qui est chiant, c'est qu'il est même impossible d'accéder aux Zone DNS. Donc si la zone est hébergée chez OVH, le seul moyen de rétablir le service est de déménager la zone également.

avatar Nicolas Furno | 

@AirForceThree

Yep, j'ai l'impression qu'une partie de leur console d'administration tournait à Strasbourg…

avatar Xalio | 

@AirForceThree

Mon DNS en .ovh n’a pas cessé de fonctionner (heureusement sinon ce soir la maison aurait été froide et madame aurait râlé 🥶😅)

avatar BLM | 

Ouillouillouille ! La lance à incendie sur des serveurs… ce que le feu n’aura pas détruit aura été noyé.

avatar asheden | 

@BLM

Tout à cramer hein ^^. Tu pensais y aller à la lance au gaz carbonique ? :D

avatar BLM | 

@asheden
Non, je ne pensais rien.
Les pompiers connaissent leur boulot.
Juste que là (le feu et l’eau)… tout est mort.

avatar occam | 

@asheden

"Tout à cramer hein ^^"

Dernières paroles de Jeanne d’Arc :
« Cauchon m’a cramer. »

Pages

CONNEXION UTILISATEUR