Quelle politique technologique avec Joe Biden ?

Mickaël Bazoge |

À moins d'une énorme surprise judiciaire, Joe Biden prendra possession du bureau ovale de la Maison Blanche le 20 janvier prochain. Beaucoup espèrent une présidence plus apaisée qu'avec Donald Trump, mais il n'est pas dit que les grandes entreprises de la tech soient moins bousculées que ces quatre dernières années. Le futur 46e président américain a une dent contre Facebook en particulier, accusé durant la campagne de privilégier le camp d'en face.

Crédit : Michael Stokes, CC BY 2.0.

Pour mettre au point sa politique technologique, Joe Biden s'est entouré de plusieurs huiles de l'industrie. Cynthia Hogan, ancienne vice-présidente d'Apple chargée des affaires gouvernementales, fait partie de l'équipe de transition, tout comme Jessica Hertz, ancienne associée aux affaires juridiques chez Facebook. Eric Schmidt, l'ancien CEO de Google, pourrait prendre la tête d'une « task force » sur l'industrie des nouvelles technologies.

La vice-présidente Kamala Harris, sénatrice de Californie, compte parmi ses supporteurs Marc Benioff, le patron de Salesforce, et Sheryl Sandberg, numéro 2 de Facebook. Son beau-frère est le directeur juridique d'Uber. Autrement dit, la future administration Biden compte beaucoup de relais au sein de la bulle des technologies. Cela ne signifie pas pour autant que les grandes entreprises du milieu pourront se la couler douce.

Le futur président devra notamment trancher sur la question de la concurrence et in fine, celle du démantèlement. Joe Biden avait expliqué qu'il fallait regarder de très très près ce dossier, sans toutefois se prononcer de manière définitive. La gauche du parti démocrate réclame des mesures fortes, et un rapport récent de la Chambre des représentants a confirmé qu'Apple, Amazon, Facebook et Google concentraient trop de pouvoirs.

Néanmoins, beaucoup seront soulagés de ne pas avoir à jouer les pompiers au moindre tweet incendiaire du président. Arvind Krishna, le CEO d'IBM, a publié une lettre ouverte au président désigné pour le féliciter et lui faire part des doléances de l'entreprise, notamment la modernisation des infrastructures aux États-Unis, la promotion de la diversité et de l'inclusion, la lutte contre la COVID-19 grâce aux technologies.

L'acteur Sacha Baron Cohen (Borat) est en guerre contre Facebook. Il espère qu'après Donald Trump, c'est Mark Zuckerberg qui se verra montrer la porte de sortie. Un message retweeté par Bill Russo, le responsable presse de la campagne de Joe Biden…

En ce qui concerne le dossier chinois, si on n'attend pas de Joe Biden qu'il mette le feu à la table des négociations comme son prédécesseur, sur le fond les positions sont assez proches. Le nouveau président veut néanmoins mettre en place une politique plus globale avec la Chine, en liant commerce, diplomatie, technologies et changement climatique. De ce point de vue, Huawei pourrait bénéficier d'une détente relative de la Maison Blanche.

Il est probable que l'administration Biden veuille serrer la vis aux réseaux sociaux sur la modération des contenus. C'est la fameuse section 230 que Donald Trump voulait réformer, un texte qui déresponsabilise les plateformes vis à vis des contenus publiés par leurs utilisateurs — et qui leur donne une grande liberté pour diffuser fausses nouvelles et théories du complot en tout genre. L'an dernier, Joe Biden avait expliqué que « la section 230 [devait] être révoquée » voire tout simplement supprimée, une position qui a été reprise par Trump. Dans ce cas, les réseaux sociaux seraient tenus responsables des propos de leurs utilisateurs, ouvrant la voie à des poursuites judiciaires.

Autre dossier brûlant, la neutralité du net. Mise à la poubelle par la précédente administration, ce principe qui garantit un même traitement à toutes les données qui transitent dans les tuyaux des opérateurs pourrait être restauré.

avatar ya2nick | 

@Steve Molle

Parce qu’il commence par une insulte ?

avatar Steve Molle | 

@ya2nick

Non.

Parce qu’il évoque le mépris absolu des macronnards

avatar BleuRooster | 

@Steve Molle

Le pire c’est que en disant au gens vous êtes que des racistes, des simples d’esprit, des fous au lieux de trouvé des solutions des mecs comme Hitler arrive au pouvoir ou des guerre civile éclate! C’est gens détruisent la société à petit feu!

avatar ya2nick | 

@BleuRooster

Je pense que je vais vous répondre, comme je répondais à l’autre imbécile qui traitait tout le monde de mouton:

Bêêê !

Je ne sais pas faire le cri du blaireau ...

avatar Le gabian | 

Idem aux USA, Biden = ville/bobo Trump = campagne
Et au niveau contradiction ou débat d'idée, on ne peut pas dire que les gauchos soient les plus tolérants... Y a qu'à voir les anti-fa et black blocks...

avatar AppleDomoAdepte | 

@Le gabian

Ça c’est un stéréotype
Une majorité d’électeurs pour chaque camp entre villes et campagnes mais pas 2 camps ou seraient retranchés les uns et les autres

Pour les médias qui valident une élection, ce n’est pas une nouveauté.
Dès que les tendances sont suffisamment claires, les médias donnent le résultat, et ce, tout simplement parce que les décomptes peuvent traîner jusqu’à 15 jours dans certains états

La différence avec la situation actuelle, c’est que les candidats ont toujours eu l’élégance de s’incliner devant l’inéluctable ce que refuse de faire Trump.

Il vous faut voir les choses en face, ce populiste d’extrême droite va pouvoir aller sucrer les fraises.

avatar Le gabian | 

J'aime bien quand on parle paupérisation sur un site Apple 😁

avatar occam | 

En attendant, la transition est bloquée, l’administration de Vicious Pumpkin n’accordant pas les permissions d’accès prévues par la loi au « transition team » de Biden :
https://www.washingtonpost.com/politics/trump-gsa-letter-biden-transitio...

Pour l’instant, on n’a droit qu’à une non-politique et à une politique du nyet.

Et peut-être à quelques feux d’artifice mal placés, si le limogeage du ministre de la Défense Mark Esper (pour délit de ne pas se plier à toute bassesse) constitue un présage.
https://www.theguardian.com/us-news/2020/nov/09/mark-esper-fired-defence...

avatar Derw | 

@occam

Affligeant.

C’est vraiment très « enfantin » comme comportement… cela en serait risible s’il n’avait pas tant de pouvoirs… C’est un peu comme si c’était un enfant de 6 ans avec une Kalachnikov, en colère parce qu’il ne veut pas prêter son jouet dans la cours de l’école !

avatar Sindanárië | 

@Derw

Que voulez vous ! On assassine plus les présidents de nos jours. Même les bonnes vieilles traditions ne sont plus respectées.

avatar IceWizard | 

@Sindanárië

« Que voulez vous ! On assassine plus les présidents de nos jours. Même les bonnes vieilles traditions ne sont plus respectées. »

Faut dire qu’avec la raréfaction des ressources premières, le polonium est maintenant hors de prix ..

avatar DG33 | 

@Sindanárië

Il manque un n’ devant assassine, n’est-ce pas ?

avatar Derw | 

@DG33

🤣

avatar Le gabian | 

C'est vrai que ça change tout le sens de la phrase 😂

avatar morpheusz63 | 

@occam

J'ai remarquer que beaucoup de personnes de votre génération sur le web ou en réel, avait une haine ou mépris de Trump j'aimerais comprendre pourquoi sociologiquement, et pour informé savais que les médias officiels était dans le secrets des Dieux qui nous gouverne, le fait qu'il limoge quelqu'un ne nous permet pas de savoir ce qu'il,trame…je dis ça je dit rien

avatar pacolapo | 

Je trouve ca "drôle" de parler de démantèlement, mais comment ils peuvent faire au juste ?

Ces entreprises sont nées en petite entreprise et start-up avant de grossir petit à petit et de devenir les plus puissantes du monde, oui, ca craint de se dire ca.

Mais comment reprocher, je vais parler d'Apple, parce qu'on est sur un site parlant d'Apple et que je "connais" mieux cette société, à une société d'avoir évolué et rencontrer du succès ?

Petit à petit, Apple a grossi, lancé des produits et services, tout un écosystème qui se complète, comment "démanteler" ca ? Faire une société Apple Hardware pour les produits et Apple Software/Cloud pour les services ? Dirigées par qui ?

avatar marenostrum | 

quand on grossit, la mort commence. c'est naturel. le démantèlement il faut le voir comme une cure d'amaigrissement pour pouvoir sauver le patient. lui donner quelques années de plus.

avatar Krysten2001 | 

@marenostrum

N’importe quoi.

avatar Krysten2001 | 

@pacolapo

C’est ce que je me dis aussi 🤔 mais bon ce n’est pas nous qui choisiront.

avatar IceWizard | 

@pacolapo
"Petit à petit, Apple a grossi, lancé des produits et services, tout un écosystème qui se complète, comment "démanteler" ca ? Faire une société Apple Hardware pour les produits et Apple Software/Cloud pour les services ? Dirigées par qui ?"

En 1890, le gouvernement américain a édicté le Sherman Anti-Trust, une loi pour lutter contre les pratiques monopolistiques des grosses entreprises, sur le principe : " Si nous refusons qu'un roi gouverne notre pays, nous ne pouvons accepter qu'un roi gouverne notre production, nos transports ou la vente de nos produits."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sherman_Antitrust_Act

Le premier gros démantèlement industriel a été la Standard Oil (pétrole) en 1911, suite à une décision de la cour suprême des Etats-Unis. American Tobacco (tabac) aussi, la même année.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Standard_Oil
https://fr.wikipedia.org/wiki/British_American_Tobacco

Dans le domaine de la technologie, l'affaire la plus importante a été AT&T en 1982, suite à une action juridique commencée en 1974, par le Ministre de la Justice US pour pratiques monopolistiques.

https://fr.wikipedia.org/wiki/American_Telephone_%26_Telegraph

Pour répondre à ta question sur la gouvernance des nouvelles entités, ATT a été divisé en 7 entreprises concurrentes. Les propriétaires ont eu le droit de choisir celle qu'ils voulaient garder, et ont dus vendre les 6 autres, avec OBLIGATION DE N'EN POSSEDER AUCUNE ACTION !

avatar Steve Molle | 

@IceWizard

Gros adepte des copier coller Wikipedia et des punchlines prétentieuses à 2 balles !

Bon boulot !

avatar Valiran | 

MacG met la charrue avant les bœufs la. C’est pas parce que les media disent que Biden a gagné qu’il a gagné, le match n’est pas terminé et vu l’écart et les anomalies, peut encore basculer...

avatar IceWizard | 

@Valiran

« MacG met la charrue avant les bœufs la. C’est pas parce que les media disent que Biden a gagné qu’il a gagné, le match n’est pas terminé et vu l’écart et les anomalies, peut encore basculer... »

C’est clair. D’ailleurs l’affaire des 3,7 millions de bulletins de vote pour Trump, retrouvés par hasard à 12 km de profondeur, dans la fosse des Mariannes, par un chalutier aventureux vont certainement changer la donne d’ici peu.

avatar reborn | 

@IceWizard

🤣

avatar occam | 

@IceWizard

"3,7 millions de bulletins de vote pour Trump, retrouvés par hasard à 12 km de profondeur"

😂
Et encore ne proviennent-ils que de Maricopa County AZ. Alors, imaginons les autres. Il doit y en avoir des milliards.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR