Le télétravail permanent chez Microsoft

Mickaël Bazoge |

Il n'y a pas grand chose de positif à retirer de la crise sanitaire, mais au moins a-t-elle permis l'éclosion du télétravail qui devrait s'enraciner dans les usages. En mai, Twitter a annoncé que ses employés peuvent désormais travailler à domicile de manière permanente, Facebook est aussi en pleine transition vers le télétravail. Et Microsoft assouplit ses pratiques : aux États-Unis, les salariés qui le décident ont la liberté de travailler chez eux « moins de 50% de la semaine », selon une note interne interceptée par The Verge.

Travailler de chez soi, c'est cool, mais gare aux collègues un peu trop envahissants.

L'éditeur permet également le travail à domicile permanent, à condition que les managers l'autorisent. Microsoft prendra à sa charge les frais d'équipement à la maison (mais pas un éventuel déménagement), et si les salariés sédentaires perdront leur espace de bureau au sein de l'entreprise, ils auront toujours la possibilité d'utiliser les espaces disponibles s'ils doivent se rendre physiquement dans les locaux.

Tout le monde ne sera cependant pas en mesure de profiter de cette flexibilité. Les salariés qui travaillent sur le matériel, les centres de données, et les formateurs ne pourront pas en bénéficier. Il sera pourquoi pas possible de déménager à l'étranger, si les tâches liées au boulot le permettent. Par contre, Microsoft se garde la possibilité de revoir le niveau des avantages et la rémunération en fonction de la nouvelle adresse (on sera moins bien payé dans un coin où le coût de la vie est moins élevé que près du bureau).

Dans une interview récente pour l'Atlantic Festival, Tim Cook a expliqué qu'il ne s'attendait pas à un retour à la normale pour le travail dans les locaux de l'entreprise. « Nous avons trouvé que certaines tâches fonctionnent vraiment bien en virtuel ». Néanmoins, travailler à distance, ce n'est pas comme être « physiquement ensemble », a-t-il relevé. Travailler dans un bureau permet d'allumer l'étincelle de la créativité, selon lui.

Entre 10 et 15% des employés d'Apple sont revenus travailler au sein de la boîte, et le CEO espère que la majorité des salariés sera en mesure de faire de même dans le courant de l'année prochaine.

Tags
avatar raoolito | 

oui enfin, tout le monde n’est pas fait pour apprécier le teletravail
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-les-fran...

Les geeks, les rats de bibliothèque, bref tous ceux pour qui une presence physique autour de soit n’est pas importante s’en arrangent très bien. Les autres.. ben carrément moins.

avatar ErGo_404 | 

Oui en fait ça demande en face d'avoir de vrais bons managers, qui s'occupent de leurs équipes et qui font attention à détecter l'isolement pour trouver des solutions.

A part ça, si le télétravail n'est pas obligatoire, il n'a que des avantages.

avatar ohmydog | 

@raoolito

C’est réducteur comme commentaire.
Personnellement, j’apprécie mes jours de teletravail car il y a beaucoup moins de bruit, moins de blabla des collègues, et beaucoup plus de concentration.
Après, je ne me vois pas à 100% teletravail.

Donc ne soyez pas reducteur dans votre analyse.

avatar raoolito | 

@ohmydog

Je ne suis pas reducteur, je parle de min cas, au télétravail freelance depuis 6 ans, slack est devenu un lieu de travail et je serais mal a l’aise de me retrouver avec mes vrais collègues dont certains sont meme des amis que je n’ai jamais rencontré physiquement
Un geek ou un rat de labo ne se verra jamais a 100% sur un lieu de travail, je pense qu’on parle de la meme chose mais suivant le regard c’est le verre a moitié plein ou moitié vide

avatar oomu | 

@raoolito

si vous ne compensez pas activement votre manque de lien social et physique par le travail vous devez le faire autrement : amis, familles et sorties régulières.

Sinon je reste persuadé que ça mène à l'isolement et donc la souffrance.

avatar raoolito | 

@oomu

Oui mais quand ya de la souffrance ya un peu de plaisir !
Et toc

avatar oomu | 

@raoolito

je me suis très bien accomodé du confinement et télétravail

mais il s'avère que je suis un geek rat de bibliothèque pour qui une présence physique autour de soi n'est pas importante.

Cela dit, au bout de 3 semaines ça devient lourd. Et oui j'apprécie aussi les transports en communs (quand y a pas trop de lourdingues) et les relations sociales avec les collègues sont indispensables pour maintenir un équilibre et je dirais une justification à son emploi.

Si tout est virtuel et distant, alors sa propre existence devient virtuelle et en fait interchangeable, au delà de TOUT ce que le Capitalisme et le Spectable vous ont appris.

Le total télétravail pour des gens introvertis crée une sorte de sentiment d'illusion de vie, d'étouffement.

avatar raoolito | 

@oomu

Pas forcément
La réalité c’est que comme j’habite dans la campagne profonde, meme en voulant tres fort rencontrer des gens, ben c pas simple ( en gros faut faire partie du bon cercle)
Encore une fois je n’ai vecu aucune dif entre le confinement et le non confinement

Docteur Oomu, est-ce grave?

avatar BordelInside | 

@oomu

Je souscrit totalement à ce propos, au point même d'un léger malaise : le BordelInside serait-il une sorte de oomu (forcément) low-cost ?

avatar corben | 

Dans mon ancienne boîte pendant le covid ils demandaient aux cadres de justifier de leur temps de travail alors qu’on passait plus de 10h par jour sur Teams à faire des réunions et répondre aux mails...
Comme si on avait le temps pour autre chose entre 2 🙄

La mentalité en France vis à vis du télétravail 🙄

avatar victoireviclaux | 

@corben

Oui cette mentalité doit évoluer !

avatar oomu | 

@victoireviclaux

"Oui cette mentalité doit évoluer !"

elle n'évoluera pas. ou seulement par la contrainte et la réalité qui s'imposerait à nous pour _longtemps_.

avatar raoolito | 

@corben

ah ouais? et vous etes pas au boulot là? GLANDEUR !

avatar corben | 

@raoolito

Non je ne suis pas au boulot là
Sinon je viendrais pas poster

avatar raoolito | 

@corben

😚
Moi si, mais je ne compte pas mes heures...

avatar BordelInside | 

@corben
"La mentalité en France vis à vis du télétravail 🙄 "

Cette façon, en France comme ailleurs, de généraliser à partir de son expérience personnelle...

Je bosse dans une (grosse) boîte bien française et ça fait des années que nous avons des accords de télétravail plutôt avantageux (dans le nombre de jour possibles par semaine autant que dans la liberté de les choisir) et pas de mécanismes coercitifs global de temps passé ou autre.

Evidement, quelques managers sont des trouducs hostiles au télétravail et pénibles dans leur suivi mais ceux-là étaient déjà des trouducs avant et leurs pratiques sont en contradiction avec le discours officiel de la boîte.

avatar victoireviclaux | 

Ah les chats 🐱💻

avatar raoolito | 

@victoireviclaux

les grands gagnants.. toujours les memes..

avatar Pierre H | 

Alors la méthode c'est de sortir le vieux macbook du placard, celui qui ne marche plus. Et le chat sera très content de l'utiliser. Le chat adore apprendre par l'imitation.

avatar jcp25 | 

@Pierre H

Alors la méthode c'est de sortir le vieux macbook du placard, celui qui ne marche plus. Et le chat sera très content de l'utiliser. Le chat adore apprendre par l'imitation.
---
Cela ne marche pas ! Le chat est très intelligent et sait reconnaitre le bon ordinateur !
En réalité, l'un est chaud et se trouve devant l'esclave... J'en ai un qui se couche sur mon clavier. J'ai essayé de lui mettre un clavier pour lui tout seul... Bernique !

avatar Paquito06 | 

On est, pour certains metiers, tout autant productif voire plus en teletravail, apres plus de 7 mois. Il faut savoir s’adapter, savoir gerer son temps et les priorites qui vont avec. En Californie, l’equilibre travail-vie perso est pris tres au serieux, pour les cols blancs du moins. Un bonheur de pouvoir voyager et travailler depuis n’importe quel point du globe sans se dire, c’est dimanche soir, demain matin je dois etre au bureau a 8h 😎

avatar bossdupad | 

@Paquito06

Effectivement, j’ai pu faire des voyages que je n’aurais pas pu faire avant la pandémie. Travailler de n’importe où est vraiment un bonheur.

avatar Paquito06 | 

@bossdupad

"Effectivement, j’ai pu faire des voyages que je n’aurais pas pu faire avant la pandémie. Travailler de n’importe où est vraiment un bonheur."

Yep. Faudrait un sondage sur le teletravail et les relocalisations. Perso j’ai quitté SF depuis 4 mois, et dès Janvier 2021 je pourrais travailler depuis n’importe où indéfiniment (ça sera alors rendu officiel, mais c’est le cas depuis début Mars). On est clairement en train de redessiner le monde du travail en offrant davantage de libertés (possibilités, choix) aux employés et en désengorgeant les grandes villes (centres/hyper centres) saturées.

avatar Silverscreen | 

Le problème du télétravail, c’est qu’avec une hiérarchie qui n’a pas confiance, on passe plus de temps en conf’ call, rédaction de rapports d’activité et échanges de mails avec la dite hiérarchie qu’en travail effectif. Ou alors on fait son boulot correctement mais on dépasse complètement du cadre légal du nombre d’heures travaillées quotidiennes réelles.

En France, la culture de beaucoup d’entreprises est tellement à mille lieux de la notion de responsabilité individuelle que le télétravail va forcément se focaliser sur la recherche d’économies et de la volonté de fliquer ses subordonnés. Catastrophe obligée...

Et je le dis en étant en télétravail au sein d’une multinationale depuis 6 mois...

avatar thierry37 | 

@Silverscreen

Je manage une toute petite équipe de 8 personnes. C'est déjà difficile de suivre ce qu'ils font. (On a peu d'indicateurs "KPI")

Mais alors en télétravail, c'est pire... impossible de savoir si ça bosse suffisamment.

On finit les tâches du jour.
Mais est ce qu'ils ont fait en 9h.
Ou en 5h et 3h de glande? (Et on pourrait dire d'autres choses en plus...)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR