Tesla crée un respirateur artificiel à partir de sa Model 3

Nicolas Furno |

Plusieurs grandes entreprises dans le monde se sont concentrées sur la pandémie qui touche la planète à la place de leur production habituelle, ou en plus de celle-ci. C’est le cas dans l’industrie du luxe en France, avec LVMH qui produit du gel hydro-alcoolique, c’est le cas de plusieurs plus petites entreprises qui produisent des masques et même les groupes américains s’y sont mis.

Apple produit des masques et des protections pour le visage des soignants et Tesla de son côté a recyclé une partie des pièces de sa Model 3 pour créer un respirateur artificiel. Cet équipement est indispensable pour aider les malades les plus graves à survivre et il n’en existe pas suffisamment dans les hôpitaux du monde entier. Le constructeur automobile exclusivement électrique a repris une partie des composants de sa voiture pour créer un prototype qui n’est pas encore prêt à être envoyé, mais qui s’en approche.

On découvre dans la vidéo le schéma général qui liste les composants repris de la Model 3, en orange, et ceux qui sont liés à l’industrie de la santé, en bleu. Si Tesla a repris autant de pièces de sa voiture, c’est pour dépendre le moins possible des composants standards utilisés dans les respirateurs et offrir une solution qui a le moins d’impact négatif sur la production actuelle.

L’appareil final sera une grosse boîte surmontée d’un écran tactile, celui de la Model 3 naturellement. Sur l’écran, trois courbes permettent de suivre la respiration du patient et éventuellement de repérer des erreurs. Dans la boîte, tous les composants nécessaires au respirateur, plus ceux du véhicule qui gèrent l’ensemble. En particulier, Tesla a repris la carte-mère principale de sa voiture, pour alimenter l’écran et contrôler les composants.

La seule pièce créée spécifiquement pour le respirateur est une plaque de métal rapidement usinée pour maintenir les éléments en place. Dans le prototype présenté dans la vidéo, on repère aussi un cylindre créé par Continental, un accumulateur utilisé pour les suspensions à air des Model S cette fois et qui a été transformé en chambre de mélange pour l’air envoyé dans les poumons du patient. Tesla précise dans sa vidéo qu’il reste encore beaucoup de travail pour finaliser l’appareil, et on ne sait pas quand l’entreprise pourra fournir ses premiers respirateurs artificiels maison.

Tesla n’est pas le seul constructeur automobile qui réutilise des composants de voiture pour créer des respirateurs. C’est aussi le cas de Ford aux États-Unis, qui a réutilisé les ventilateurs utilisés pour refroidir les sièges de ses véhicules pour cette tâche. Et plus proche de nous, Seat fabrique des respirateurs avec des moteurs d’essuie-glaces.

avatar lulubotine | 

tant que le respirateur n’a pas la fonction autopilot ... les patients peuvent avoir confiance...

avatar Loustik | 

@lulubotine

Pardon mais ... 🤣🤣

Sinon très bonne initiative.

Portez vous bien!
#stayathome

avatar Hoppy | 

@Loustik

+10 certains ne connaissent pas l’Autopilot.

avatar Insomnia | 

@lulubotine

A part donner des leçons, tu aurais pas autre chose à faire ???

avatar Scooby-Doo | 

@lulubotine,

" tant que le respirateur n’a pas la fonction autopilot ... les patients peuvent avoir confiance... "

🤣

Tellement trop vrai ! MDR

Je me suis fait la même réflexion...

avatar corben | 

Amha le coût va être faramineux

avatar pat3 | 

@corben

C’est aussi ce que je le suis dit à la lecture de l’article… un respirateur plus cher que l’original ?

avatar apaisant | 

@corben

amha?

avatar Paul Position | 

A Mon Humble Avis.
Un acronyme vieux comme les forums sur internet...

avatar apaisant | 

@Paul Position

Ah je savais pas j'ai pas interne merci

avatar Pas-un-philosophe | 

C'est une très bonne initiative et mieux que rien mais avec le CO2 expiré ce serait mieux !

avatar Nesus | 

Dyson a été plus rapide.
Avec les retards habituels de Tesla, ça sera près pour la fin de la période de confinement. La seconde, celle du covid 21.

Sinon l’idée est bien, vu qu’il est plus simple de fabriquer avec les stocks actuels qu’espérer de nouveau, alors que l’industrie mondiale et le transport tourne au ralenti.

avatar armandgz123 | 

@Nesus

Ça commence à peine aux US

avatar Paul Position | 

En effet, je crains que cela ne soit qu'une opération "média" et qu'au final il n'y aura pas de respirateurs Tesla distribués en quantité industrielle.
En espérant me tromper...

avatar Samijuke | 

Vous n'avez pas parlé de SEAT qui a aussi adapté sa chaîne pour produire des respirateurs https://www.facebook.com/SEAT.Switzerland/videos/207515413868826/

avatar Nicolas Furno | 

@Samijuke

En effet, parce que j'étais passé à côté. Mais c'est un excellent exemple, je l'ai donc ajouté à la news.

Merci !

avatar Samijuke | 

j'ai vu :) top !

avatar flux_capacitor | 

Le respirateur de Dyson (avec un look très Star Trek !) :
https://www.theguardian.com/world/2020/mar/25/airbus-dyson-firms-waiting-uk-green-light-produce-ventilators-coronavirus

Et une vidéo montrant le processus de fabrication de la société britannique JCB (à la base fabricant d'équipements agricoles et de construction du bâtiment) qui produit le boîtier extérieur du respirateur Dyson à Uttoxeter en Angleterre :
https://youtu.be/zMPVSZj60VQ?t=40

Réouvrir en urgence des usines fermées par le confinement, concevoir les plans d'un respirateur en moins de 10 jours, produire in situ entre plusieurs entreprises dont ce n'est pas le métier de base le prototype fonctionnel en moins de 15 jours et avoir le go du gouvernement en parallèle. La volonté de gagner, d'aller de l'avant, le dynamisme et la synergie à l'état pur.

avatar hartgers | 

S'ils ont autant de retard à la livraison que leurs automobiles, les américains peuvent attendre longtemps pour avoir des respirateurs Tesla.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Tant qu’ils ont accés aux pièces sachant que les fournisseurs doivent être plus qu’au ralenti....

avatar olgluk | 

J’adore ... une boite se bouge pour faire quelque chose mais non on préfère la critique facile.

Désolé mais je trouve qu’on a vraiment une drôle de mentalité en France. On a eu le même problème quand LVMH a fait des solutions hydroalcoolisees. Partout ailleurs c’est salué par le public mais pas chez nous.

Du reste même si on n’est pas sur des respirateurs tesla ou SpaceX (il a aussi mobilisé son autre société) Musk a déjà mis la main sur du matériel que Tesla a adapté pour le covid et livre à New York.

Mais non on préfère considérer que ce sont des coup de communication plutôt que de donner le bénéficie du doute et penser que les autres ont peut être juste une conscience et envie d’aider.

avatar House M.D. | 

@olgluk

La loi des forums... c’est toujours plus facile de critiquer et donner des leçons le cul vissé au fauteuil et les yeux rivés à l’écran...

avatar MacMarc | 

Audi et Seat utilisent aussi des moteurs d'essuie-glaces pour les respirateurs qu'ils produisent.

avatar naas | 

Pour ceux qui postent sans se renseigner (en utilisant par exemple Google), Spacex fabrique une vanne ultra stratégique pour le fabricant de respirateurs Medtronic
Et c’est son pdg Omar Ishrak qui le dit !

Donc je résume :
1 fourniture de 1000 respirateurs gratuitement immédiatement (achètes par Musk)
2 rencontre entre Medtronics, tesla et spaceX pour comprendre ce qui peut être fait
3 fabrication d’une vanne par spaceX, en parallèle conception d’un prototype sur base de pièces connues, certifiées donc model 3
4 fabrication de respirateurs une fois la certification FDA obtenue

Ils agissent et vous que faites vous ?

CONNEXION UTILISATEUR