Orange veut exploiter les données pour mesurer l'efficacité des mesures de confinement

Mickaël Bazoge |

Les mesures de confinement vont être renforcées, a annoncé aujourd'hui Christophe Castaner. Le ministre de l'Intérieur a demandé un renforcement des contrôles dans les gares et les aéroports, et promet des sanctions pour ceux qui participeront à des rassemblements dans des espaces publics. Il n'est pas (encore ?) question de couvre-feu national, bien que des initiatives locales se mettent en place comme à Nice.

Stéphane Richard, le patron d'Orange, travaille de son côté avec l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) pour « voir comment les données [des opérateurs télécoms] peuvent être utiles pour gérer la propagation de l’épidémie ». Dans une interview au Figaro, le dirigeant décrit ce « chantier du futur » qui permettra aux épidémiologistes de « modéliser la propagation de la maladie ».

En d'autres termes, il s'agit de mettre à profit les données recueillies par les opérateurs pour mesurer l'efficacité des mesures de confinement. Des informations précieuses qui permettraient aux forces de l'ordre de cibler leurs opérations de contrôle des mesures de confinement. Stéphane Richard martèle que les données en question sont « anonymisées et agrégées » : « Il ne s’agit pas de traquer les gens individuellement. Il faut au moins savoir si les gens respectent les périmètres de confinement, ou s’ils se déplacent, sans pour autant savoir qui va où » (lire aussi : Confinement : la police ne vous court pas après sur Strava).

Pour permettre cette exploitation des données, Orange a besoin d'ajustements réglementaires auprès de la Cnil : « il faudrait pouvoir garder des données sur une durée de temps longue, or actuellement nous devons les supprimer au bout d’un an, nous voudrions les garder deux ans ». Le PDG de l'opérateur historique cite en exemple l'Italie, qui mesure l'efficacité du confinement de la sorte.

En ce qui concerne l'engorgement des réseaux, il est réel : « Depuis le début du confinement, le trafic voix des opérateurs a doublé, les gens ne peuvent plus se voir, ils s’appellent ». Et les messageries instantanées sont privilégiées, à l'instar de WhatsApp dont les appels audio ont été multipliés par cinq ! Mark Zuckerberg évoquait hier un doublement des appels audio et vidéo sur la messagerie.

Pour faire face et éviter la saturation, Orange va d'ici lundi doubler les capacités pour les flux internet sur les câbles sous-marins. Stéphane Richard se veut rassurant : « Les routes que nous utilisons habituellement sont parfaitement dimensionnées pour supporter le trafic actuel ». Il demande toutefois aux utilisateurs d'être responsables : les cours en ligne, c'est « plus important que les jeux en réseau ».

Disney+ préoccupe Orange

Le lancement de Disney+, c'est une « préoccupation » pour Stéphane Richard, qui évoque des risques lors du lancement toujours programmé du service de streaming le 24 mars. La distribution « over the top » (OTT) de Disney+, autrement dit les différentes applications mobiles et téléviseurs connectés, n'est « pas contrôlée par les opérateurs ».

« Peut-être qu’un report de quelques semaines du lancement de Disney+ serait opportun. Je note d’ailleurs que le report du lancement de Disney+ vient d’être annoncé en Inde », relève le patron d'Orange. Malgré les demandes du gouvernement, le service devrait bel et bien être disponible mardi prochain. Netflix, YouTube et Amazon (Prime Video) ont de leur côté annoncé une baisse de la qualité de leurs flux pour soulager les tuyaux européens.


Source
Image accroche : Bruno /Germany, Pixabay
avatar julien74 | 

Disney+ a une date de sortie exceptionnellement bien choisi.... il y a 6 mois ils ne pouvaient deviner comment ils allaient si bien tomber !!
Tout le catalogue Disney + Marvel + Pixar + Star Wars pour nos chères têtes blondes pour la moitié d’une place de ciné....

Combien de millions d’abonnement?

avatar sangoku | 

@julien74

Voilà n’ayons pas peur de le dire : LE CORONAVIRUS EST UN COMPLOT DE DISNEY POUR FAVORISER LE LANCEMENT DE SON STREAMING !
Mince j’entends quelqu’un à la porte, y’a un gars avec de grandes oreilles rondes, j’ai trop parlé ils viennent me chercher haaaaaaaa

avatar IceWizard | 

@sangoku

« Mince j’entends quelqu’un à la porte, y’a un gars avec de grandes oreilles rondes, j’ai trop parlé ils viennent me chercher haaaaaaaa »

- monsieur Fox Mulder ?
- ah non, lui c’est la troisième porte à gauche
- merci et désolé de vous avoir dérangé. Bon confinement !

Et le petit homme aux grandes oreilles rondes se dirigea vers la troisième porte à gauche ....

avatar Smoky | 

Il faut vite que je finisse la première saison de The Mandalorian avant que Disney + ne soit lancée 🤣

avatar coink | 

Le CNRS et autres organismes de recherche travaillent sur le sujet de la propagation de maladies type palu, avec les données des opérateurs téléphoniques entre autres, depuis une décennie.

avatar smog | 

C'est sûr qu'il y a encore des gens pour penser que Disney passe avant le télétravail, donc ne feront aucun effort. Là est le principal virus, l'incapacité à voir plus loin que le bout de son nez.
Pour le sujet : Orange ne va pas se gêner à collecter les données sous couvert d'aide pour l'État...

avatar IceWizard | 

@smog

« C'est sûr qu'il y a encore des gens pour penser que Disney passe avant le télétravail, donc ne feront aucun effort. Là est le principal virus, l'incapacité à voir plus loin que le bout de son nez. »

T’as déjà essayé le télétravail, avec des gosses désœuvrés dans la pièce à côté ?

avatar smog | 

Oui... Depuis une semaine. Et ma connexion n'étant pas à très haut débit, ils font autre chose qu'utiliser internet quand je suis en visioconférence ou autre.
Mais je ne parlais bien sûr pas QUE de la cellule familiale lambda. Donc je ne suis pas très sûr de comprendre le sens de votre question.

avatar IceWizard | 

@smog
"Oui... Depuis une semaine. Et ma connexion n'étant pas à très haut débit, ils font autre chose qu'utiliser internet quand je suis en visioconférence ou autre.
Mais je ne parlais bien sûr pas QUE de la cellule familiale lambda. Donc je ne suis pas très sûr de comprendre le sens de votre question."

D'après mon expérience du télétravail, le plus important ce n'est pas la qualité de la ligne ADSL, mais plutôt l'environnement immédiat. Pour ma part j'ai besoin d'une grande concentration, et le fait d'avoir des enfants, surtout jeunes, a proximité nuit gravement à cette concentration. Par exemple, je me rappelle avoir reçu des oreillers dans la figure en pleine séance de travail. Stabiliser l'environnement en occupant les gosses est vital. Les envoyer devant une nouveauté tv est un moyen de gagner quelques heures (voir plus) de tranquillité.

Toujours selon mon expérience, on peut faire de la tvconférence avec peu de bande passante, le plus important étant une bonne qualité sonore, ce qui prend peu de place, comparativement à la vidéo. Du moins entre collègues, habitués à travailler ensemble.

avatar xDave | 

" il faudrait pouvoir garder des données sur une durée de temps longue, or actuellement nous devons les supprimer au bout d’un an, nous voudrions les garder deux ans"

Pour un confinement de 45 jours?

avatar macik | 

+1000

avatar bibi81 | 

Pour un confinement de 45 jours?

1) Certains parlent d'un confinement de plusieurs mois voir années (en fait un confinement tant qu'il n'y a pas de vaccin, et on a initialement parlé de 2 ans pour avoir un vaccin)...

2) Avec un historique sur les parcours des habitants avant le premier cas détecté peut avoir son importance pour comprendre comment les gens inter-agissaient avant la crise, pendant la crise et après la crise...

avatar xDave | 

@bibi81

Pour le 1, on en reparle. Deux ans de confinement... 😬

Pour le 2, le avant c’est trop tard, ou comme par miracle on a respecté les choses à moitié niveau RGPD.
Dans tous les cas de figure c’est un retour en arrière. Le terroriste est un virus cette fois.

avatar bibi81 | 

Pour le 2, le avant c’est trop tard, ou comme par miracle on a respecté les choses à moitié niveau RGPD.

Les opérateurs stockent pendant 1 an, comme cela fait moins d'un an, ce n'est pas trop tard.

avatar xDave | 

Les données de quoi au juste? Vos déplacements?
Sans votre consentement et donc depuis un an…

avatar bibi81 | 

Les données de quoi au juste? Vos déplacements?

Oui

Sans votre consentement et donc depuis un an…

Oui, la loi est ainsi faite. Les opérateurs ont l'obligation de conserver votre historique de navigation et de vos déplacements.

C'est utile quand on cherche des tueurs/voleurs/terroristes...

avatar Krysten2001 | 

@bibi81

Grâce à la carte sim ? Ou au wifi ?

avatar IceWizard | 

@bibi81
"Oui, la loi est ainsi faite. Les opérateurs ont l'obligation de conserver votre historique de navigation et de vos déplacements.
C'est utile quand on cherche des tueurs/voleurs/terroristes..."

C'est surtout les entêtes de début et de fin de conversation qui sont utiles dans la traque des criminels/terroristes. Cela permet de faire des graphs sociaux. Qui parle à qui et combien de temps. Quels sont les contacts de niveau n-1 et n-2 de machin ? Tiens c'est marrant, les personnes A et B travaillant au même endroit, ne se téléphonent jamais, alors qu'elles sont régulièrement en contact avec la même personne à 600 km de là, etc ..

avatar Trixie | 

Moi je suis pour un régime fort comme en Chine. Avec caméra à reconnaissance faciale partout et pas uniquement à Nice ou Paris, système de point social, drone qui surveille la population si elle a un comportement nuisible au reste, mais tout cela dans un cadre plus souple, avec de vrai élection. Mais il faut un cadre sécuritaire immuable.

avatar sangoku | 

@Trixie

Super. Et donc qui décide ce qu’est un bon citoyen ? Le dernier élu ? Melanchon ? Lepen ? Hollande ? Fillon ? Mitterrand ?
Un beau programme en perspective.

avatar TiTwo102 | 

J’ai des questions sur ce sujet :

Par quel(s) moyen(s) les opérateurs récupèrent ces données ?

Est ce qu’il est possible d’empêcher un smartphone (ici l’iPhone), d’envoyer sa position ? Que personne ne l’ai, je dis bien personne.
Par exemple, si tu te mets en mode avion, pour éviter le bornage via les antennes, que éteins le bluetooth et le wifi, que tu coupes le service de localisation (totalement, via les réglages, je pense pas que par app uniquement ca ne fonctionne pas). Dans ce cas, y’a toujours possibilité de tracer le téléphone ?

avatar IceWizard | 

@TiTwo102

« J’ai des questions sur ce sujet :

Par quel(s) moyen(s) les opérateurs récupèrent ces données ? »

Bornage des antennes relais. Cela fonctionne avec n’importe quel type de téléphone mobile, même les antiquités de Nokia pré-2007 !

avatar Krysten2001 | 

@IceWizard

Ouais mais ce n’est pas assez précis :( sinon maps ne se connecterai qu’à ça

avatar IceWizard | 

@Depret Lucas
"Ouais mais ce n’est pas assez précis :( sinon maps ne se connecterai qu’à ça"

Cela n'a rien à voir. Il ne s'agit pas de géolocaliser les gens avec précision, juste d'avoir la tendance générale. Une localisation basée sur des cellules géographique de quelques centaines de mètres de long suffit pour savoir si quelqu'un reste chez lui au lieu d'aller travailler (sauf s'il bosse à 10 mètres de chez lui, évidement).

Des variations anormales dans une zone géographique comme une gare, peut donner des indices sur l'apparition de quelque chose. Si le trafic habituel dans une zone très passante baisse ou augmente de 2% sans raison particulière (chiffre donné au doigt mouillé, je ne suis pas un spécialiste de ce domaine), il y a un loup quelque part.

Le principe, c'est de cartographier les cycles d'activités d'une ville (ou plus grand), avec une maillage de zones et de voir si certaines variations peuvent être corrélées avec l'apparition et la propagation de maladies plus ou moins discrètes.

Cela nécessite d'avoir des données sur une longue période pour tenir des variations saisonnières. Pas facile à faire si la loi n'autorise que la conservation des données que sur un an !

-------
EDIT : Dans le cas particulier qui nous préoccupe ici, il ne s'agit pas de détecter des tendances à long terme, mais des zones géographiques où le confinement est moins pratiqué qu'ailleurs. Une personne confinée reste dans la même cellule géographique. Si elle borne, c'est qu'elle se déplace ..

avatar Krysten2001 | 

@IceWizard

Ok mais je veux dire ils ne savent pas savoir Lucas à tel rue tel numéro de maison,...

avatar IceWizard | 

@Depret Lucas

« Ok mais je veux dire ils ne savent pas savoir Lucas à tel rue tel numéro de maison,... »

Si, avec le numéro de SIM ! En cas de demande de la justice, l’opérateur doit fournir les informations du client liées à la carte SIM.

Mais comme l’explique le boss d’Orange dans l’article, les données qu’ils vont fournir sont anonymes, donc sans identifiants de SIM.

avatar Krysten2001 | 

@IceWizard

Donc on retire la carte sim et on est tranquille ou mode avion

avatar IceWizard | 

@Depret Lucas

« Donc on retire la carte sim et on est tranquille « 

Plus simple, tu utilises un téléphone prépayé acheté en liquide. Sans adresse de client lié à la carte SIM, l’opérateur ne peut remonter à toi..

avatar Krysten2001 | 

@IceWizard

Sauf que la carte sim il faut la mettre à son nom 🙃 un VPN j’y avais pensé car j’en ai un mais ça ne sert pas à ça et c’est effrayant si ils sont si précis que ça

avatar IceWizard | 

@Depret Lucas

« c’est effrayant si ils sont si précis que ça »

Ça tient à la nature même du système. Pour être connecté au réseau, il faut passer par une antenne relais. En connaissant l’antenne utilisée, on sait approximativement où tu te trouves.

avatar bibi81 | 

Plus simple, tu utilises un téléphone prépayé acheté en liquide. Sans adresse de client lié à la carte SIM, l’opérateur ne peut remonter à toi..

Sauf que l'adresse il va l'avoir puisqu'il te géolocalise...

avatar IceWizard | 

@bibi81

« Sauf que l'adresse il va l'avoir puisqu'il te géolocalise... »

Pas si c’est un vieux modèle pre-smartphone, sans puce GPS, ni connexion internet. Ça s’achète dans les 30 €. Ou si c’est déconnecté sur un modèle plus récent, comme les modèles trafiqués utilisés par les criminels.

Dans ce cas, l’opérateur ne peut connaître que la zone de bornage, qui peut être assez large. Il reste toujours la position de trianguler le signal, comme dans les séries policières, mais (à ma connaissance) c’est une procédure lourde nécessitant une autorisation de la justice.

avatar IceWizard | 

@Depret Lucas

« Donc on retire la carte sim et on est tranquille ou mode avion »

Oui, comme les bad boys à la tv, mais tu perds la possibilité de recevoir des appels téléphoniques et des SMS.

avatar Mk71 | 

Qu’il coupe la connexion en France uniquement pour les extrémistes

avatar Zerwal | 

Il faudra noter ça dans un coin. Car ça va nous péter au visage et nous serons Fliché de partout et tout le temps en plus c’est ce qu’il cherche

Pages

CONNEXION UTILISATEUR