Craintes pour la confidentialité des données des utilisateurs Apple en Russie

Mickaël Bazoge |

Apple va respecter la législation russe qui impose à une entreprise de stocker les données des utilisateurs du pays en Russie. Depuis 2014, cette obligation est inscrite dans la loi mais ce n’est que tout récemment que le Roskomnadzor, l’agence russe de régulation des médias et des télécommunications, a confirmé que le constructeur se pliait à cette exigence.

Le centre de données d’Apple à Reno, dans le Nevada.

Le site Foreign Policy indique qu’Apple devra aussi se conformer aux lois antiterroristes en vigueur en Russie, ce qui signifie que le constructeur pourrait bien manger son chapeau en matière de respect de la vie privée. Les autorités russes demandent le stockage sur des serveurs présents sur le territoire d’un large éventail de données : noms, contacts, formation, membres de la famille, mais aussi les messages pendant six mois.

En vertu du renforcement de la loi contre le terrorisme datant de l’an dernier, le gouvernement russe peut demander l’accès à ces données sans mandat de la justice. La Russie ayant une définition « étendue » des données personnelles, Apple pourrait aussi être amenée à livrer les photos et vidéos d’un utilisateur, mais aussi sa bibliothèque musicale et ses livres numériques…

Les associations de libertés civiles ont qualifié cette législation de « loi Big Brother », qui donne au FSB, le successeur du KGB, à peu près tous les pouvoirs pour fouiner dans la vie d’un utilisateur… sans aucune supervision de la justice.

Cette situation rappelle l’exercice d’équilibrisme d’Apple en Chine, qui stocke une partie des données des comptes iCloud chinois au pays (lire : Non, la Chine n’a pas « les clefs d’iCloud »). La Pomme n’a pas donné de précision concernant la Russie.

avatar occam | 

Confidentialité ? Quelle confidentialité ?
Justice ? Quelle justice ?
Supervision ? Quelle supervision ?

Il n’y a pas la moindre raison de se leurrer sur la nature du régime : le tchékisme tempéré par la kleptocratie, et vice-versa. L’OGPUNKVDKGBFSB est la colonne vertébrale centenaire du système. Seul le paravent idéologique a changé de teinte.

avatar marenostrum | 

si les russes sont contents, tant mieux pour eux. leurs affaires nous concernent pas. et puis Apple qui veut leurs argent, va se plier au règlement. c'est pas les comptes des américains qui vont stocker en Russie.

avatar occam | 

@marenostrum

"si les russes sont contents, tant mieux pour eux. leurs affaires nous concernent pas."

Neville Chamberlain n’aurait pas mieux dit, lui qui se désintéressait « d'une querelle dans un pays lointain entre des gens dont nous ne connaissons rien. »
Ce pays lointain, c’était la Tchécoslovaquie, démembrée puis occupée par les nazis. Avec exactement le genre de connivence occidentale que vous manifestez avec tant de désinvolture. On en connaît les conséquences.

avatar klouk1 | 

@occam

Il avait bien raison Chamberlain on s’en tape de la Tchécoslovaquie

avatar occam | 

@klouk1

Vous, je n’en doute pas.

avatar jerome christopher | 

@occam

???tu as pris tes cachets au moins ??‍♂️! Car je doute qu’un russe puisse être présent sur ce forum ! Ils sont trop occupés à préparer la prochaine ingérence dans une élection occidentale ??

avatar SyMich | 

Le titre de l'article est erroné. La bonne formulation devrait être "crainte pour la confidentialité des données des utilisateurs Apple en Russie " (idem pour les utilisateurs d'Apple en Chine).
Apple ne demande pas de déclarer sa nationalité quand on crée un compte iCloud. Donc ce n'est pas le fait d'être russe ou chinois qui fait que ses données sont stockees en Russie ou en Chine.
Un français travaillant en Russie verra ses données iCloud stockées en Russie et rendues accessible au FSB. A contrario, un Russe installé en France sera tranquille pour ses données.

avatar Mickaël Bazoge | 
Ah oui c'est mieux comme ça effectivement.
avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@SyMich

Je pense que tu fais erreur :
Plus probablement ce n'est ni le lieu de résidence ni la nationalité qui définira la présence des datas de l'utilisateur, mais le pays du compte Apple de l'utilisateur. Un français ayant un compte Apple France gardera ses datas en France même s'il voyage à travers le monde. On peut se demander si un russe peut se protéger en créant un compte français lors d'un passage dans notre pays ?

avatar SyMich | 

Quand on crée un compte iCloud, il n'y a pas de compte Apple France ou Apple Russie ... à aucun moment n'est demandé de lieu de résidence ou de nationalité.
Je ne vois que l'adresse IP lors de la création du compte qui pourrait être utilisée à notre insu, pour "décider" si ce compte doit être considéré comme "russe" "chinois" ou autre.

avatar marenostrum | 

le français utilise le français pour le faire, et un russe utilise le russe. chacun écrit dans sa langue, etc. pas besoin de te demander la nationalité. tu fréquentes des pages françaises, t'es français pour eux, etc. le pistage sur le net est plus complet que les papiers officiels, qui ne représentent rien en fait aujourd'hui quand la plupart de nations deviennent multi-ethniques.

avatar SyMich | 

Si c'était le critère pris en compte, ça reviendrait à appliquer la loi russe (idem pour les lois chinoises) de façon totalement arbitraire (et facilement contournable s'il suffit qu'un Russe crée son compte sur iCloud.com en laissant la page en anglais pour échapper au flicage étatique)
Dans tous les cas, Apple devrait communiquer clairement comment ils se conforment à ces lois car un francais (ou américain, anglais, suisse...) dont le compte iCloud serait hébergé en Russie pour cette raison pourrait légitimement porter plainte contre Apple car il n'a pas à subir ces lois qui ne concernent que les citoyens russes.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@SyMich
"un compte iCloud, il n'y a pas de compte Apple France"
Tu as tout à fait raison. Par contre pour les applications, films, musique, il y a bien des comptes pays. S'il est facile de séparer les comptes boutiques pays par pays et donc de migrer ces comptes en Chine, Russie, etc, je ne vois pas comment faire migrer les comptes russes et chinois iCloud, s'il ne sont pas dès le départ rattachés à un pays ? Tu as une idée ?

avatar R1x_Fr1x | 

@SyMich

Vous n’avez toujours pas compris la ligne éditoriale de MacGé c’est pour ça que vous faites cette (juste) remarque. Il n’y a aucune objectivité de leur part lorsqu’il s’agit d’Apple. Pas de critique, sauf pour les autres. C’est son choix et droit. Mais bcp imaginent lire un média objectif. Spoiler: aucun média ne l’est.

avatar Bigdidou | 

@R1x_Fr1x

« Mais bcp imaginent lire un média objectif. « 

Eh oui. Nous nous trompons, car être objectif, c’est naturellement penser comme toi.
Ma façon d’être objectif à moi, c’est de penser qu’il n’y a plus grand chose qui sépare le régime russe d’une dictature et qu’Apple n’y peut pas grand chose, et heureusement, dans un sens.

avatar PierreBondurant | 

« Les associations de libertés civiles ont qualifié cette législation de « loi Big Brother », qui donne au FSB, le successeur du KGB, à peu près tous les pouvoirs pour fouiner dans la vie d’un utilisateur… sans aucune supervision de la justice. »

Apple a de l’expérience en la matière vu qu’ils sont astreints au « Patriot Act » !
C’est d’ailleurs cet Act qui a servi de modèle à toutes les variantes liberticides qu’on trouve en France, en Chine, au UK et en Russie.

avatar jerome christopher | 

@PierreBondurant

Bah non ça il ne faut pas le dire ! Je me marre de l’absence de scepticisme chez les journalistes occidentaux

avatar PierreBondurant | 

@jerome christopher

C’est sûr, toutes les innovations US ne sont pas bonnes à prendre... le Patriot Act, c’est un peu comme le chocolat au bacon salé, il faut le laisser aux Américains!

avatar jerome christopher | 

@PierreBondurant

Et dire qu’ils se plaignent du «régime» chinois! Si l’Europe ne sort pas de l’orbite américain , elle aura tout à perdre ! Les américains n’hésiteront jamais à défendre leurs intérêts et ceci même au détriment de l’Europe

avatar macam | 

@jerome :
Mettre dans le même panier Chine et USA, il faut oser : les USA partagent nos valeurs démocratiques et sont nos alliés stratégiques ; la Chine est une dictature qui ne partage pas nos valeurs.

avatar jerome christopher | 

@macam

C’est quoi au juste nos valeurs ? Détruire des nations entières , fourre le bordelais au moyen orient ! C’est bien ça nos soi-disant valeurs ?

avatar jerome christopher | 

@macam

Ah oui c’est vrai les Russes attisent les troubles en France ? Comme on le fait pour d’autres pays ! L’arroseur arrosé dans ce cas ! Arrêtes de marginaliser les Gilets jaunes , ils sont légitimes et très courageux pour se battre contre la clique de Macron dont la légitimité est plus que contestable

avatar jerome christopher | 

@macam

foutre le bordel*

avatar marenostrum | 

@ macam. usa c'est le symbole vivant de la démocratie actuelle, qu'on voit dans tous les pays européens. si usa tombe, tous ces petites démocraties vont tomber aussi. pour ne pas y arriver on fait front commun.

avatar Moonwalker | 

La paix avec les Russes ! Regardez plutôt ce qu'il se passe en France.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR