Tim Cook et des centaines de dirigeants veulent protéger les immigrés Dreamers [màj]

Mickaël Bazoge |

La fronde des grands patrons de la Silicon Valley contre l’administration Trump se poursuit. Tim Cook et ses pairs se sont opposés au décret — plus ou moins tombé dans les limbes — visant à refouler l’arrivée de voyageurs provenant de pays à majorité musulmane ; ils soutiennent en majorité l’accord de Paris sur le climat ; ils ont rejeté avec force les déclarations de Donald Trump suite aux événements de Charlottesville… Hier, c’est la neutralité du net qui était défendue par Apple, alors que le FCC sous pression de la Maison Blanche veut détricoter.

Cliquer pour agrandir

Nouvel épisode aujourd’hui de ce feuilleton avec la défense par les plus grands CEO du programme DACA (Deferred Action for Childhood Arrivals) que le président milliardaire veut complètement revoir. Ce programme permet aux enfants étrangers amenés illégalement sur le territoire américain de rester et de travailler aux États-Unis par la suite. Cette législation, mise en place en 2012, est un moyen pour les jeunes adultes qui en profitent, surnommés les « Dreamers », d’obtenir et de renouveler leur visa.

Dans sa volonté acharnée de fermeture des frontières américaines, Donald Trump aurait l’intention de supprimer complètement ce programme alors qu’il avait promis qu’il regarderait la situation avec « beaucoup de cœur » : le gouvernement fédéral ne délivrerait plus leurs précieux sésames aux bénéficiaires. Environ 800 000 personnes se retrouveraient donc dépourvus de prolongation de leur permis de travail, une fois celui-ci expiré. La seule perspective pour eux serait de retourner dans leur pays.

Des centaines de dirigeants s’opposent à cette suppression du DACA. Parmi les 300 chefs d’entreprises ayant signé la lettre organisée par FWD.us, une organisation dédiée à la réforme de l’immigration fondée par Mark Zuckerberg le patron de Facebook, on trouve Tim Cook, mais également Sundar Pichai le CEO de Google, Meg Whitman (HP), Jeff Bezos (Amazon), Satya Nadella (Microsoft), Laurene Powell Jobs, et bien d’autres. On peut lire que les Dreamers « sont vitaux pour l’avenir de nos entreprises et de notre économie. Avec eux, nous grandissons et nous créons des emplois ».

En juin, Tim Cook avait déjà enjoint Trump de montrer de la compassion pour les Dreamers. En vain, visiblement. L’immigration est un sujet de la plus haute importance pour les entreprises américaines, et aussi bien sûr pour celles de la Silicon Valley qui ont un besoin vital de la matière grise de ces cerveaux venant de l’étranger. Beaucoup des dirigeants de ces sociétés proviennent d’ailleurs d’autres pays que les États-Unis (rappelons que le père biologique de Steve Jobs a immigré de Syrie dans les années 50).

Mise à jour — Dans un tweet partagé le dimanche 3 septembre, Tim Cook assure de son soutien les 250 Dreamers qui travaillent chez Apple. « Ils méritent notre respect comme égaux, et une solution qui s'inscrivent dans les valeurs américaines ».

Cliquer pour agrandir
Source
avatar konoplyanka06 | 

J'ai comme l'impression que Tim Cook est plus actif en ce moment sur le terrain politique que sur le terrain de l'innovation au sein d'Apple.

Il existe en théorie un parti d'opposition appelé "Les Démocrates" aux USA qui eux, devraient plutôt réagir à la place des grands patrons concernant les péripéties de Trump.

Tim Cook devrait se rappeler que dans quelque semaines sort l'iPhone 8 où Apple joue une partie de son avenir ...

avatar iDav92 | 

@konoplyanka06

L'iPhone 8 est plus important que l'Humain ?

Attendons peut-être les annonces du 12 septembre avant de critiquer le manque d'innovation.

avatar oomu | 

"L'iPhone 8 est plus important que l'Humain ?"

le point de @konoplyanka06 c'est qu'il y aurait confusion des genres. Timmy devrait se concerner avec Apple (et "l'innovation" donc) et les démocrates (des politiciens engagés) défendre mieux les migrants et leur place au près des électeurs US.

Mais on peut aussi rétorquer qu'à un certain stade, en taille ou influence, un dirigeant de grande entreprise est obligé d'assumer son rôle politique.

et puis c'est le pays de Timmy.

Mais aussi, ici précisément, il s'agit pour des sociétés comme Apple de s'assurer de défendre d'actuel employés ou potentiels employés.

avatar C1rc3@0rc | 

@oomu
Moais, faut effectivement surtout mettre en evidence que derriere le problemes humains des DACA, y a la reforme des visa qui se prepare et que les multinationales comme Apple et Cie sont les premiers beneficiaires du systeme de visa actuels, permettant d'embaucher a vil prix et sans engagement ni de l'employeur, ni de l'etat.

Ce qu'il y a avec Trump c'est qu'il a une technique infaillible" il balance un os aux journaleux qui se jettent dessus comme une seule meute, il les excite un peu plus avec quelques tweet bien polemiques,... et pendant ce temps il entube tout son monde en passant en catimini des loi (ou annulation de lois...) autrement plus importantes et a l'impact enorme. Qui a parlé de son detricotage des lois environnementales? La derniere salve passée sans meme la vaseline, concerne l'interdiction de construire en zone inondable... Obama avait enfin décrèté une approche progressive (genre, non on peut pas construire un immeuble avec cave a 50 centimertre de la fin de la zone inondable), avec Trump c'est revenu a la connerie precedente, ce qui arrange bien les lotisseurs et le maires, mais qui va conduire a des drames comme on est en train d'en voir... Et des filouterie de ce genre c'est tous les jours.
Bon en France avec Manu-l'ordonnance c'est pas mieux... il en a passé combien des decrets en catimini cet ete? 40? plus?

avatar flo3183 | 

@iDav92

Si chacun faisait son boulot, le monde irait beaucoup mieux.

avatar iDav92 | 

@flo3183

Pour que les politiques fassent leur boulot, il faut que le peuple leur demande.
Pour cela, il faut des impulsions qui fédèrent l'opinion.
Tim Cook comme tant d'autres crée ces impulsions.
La liste des personnes publiques qui font de même est longue...rétorque-t-on aux comédiens, chanteurs et autres artistes qu'ils devraient continuer leur travail sans se mêler de politique sociale ?
Tim Cook est PDG, donc représentant, donc porte-parole d'Apple.
Apple comme d'autres a dû poids en terme d'image auprès du public; de plus, au-delà de l'action sociale et de ses conséquences, c'est bon pour l'image d'Apple.
Bref, tout le monde est gagnant.
Et il est certain que si le PDG d'Apple ne faisait pas ce genre d'action, les produits Apple ne seraient pas différents, pas plus innovants.

avatar flo3183 | 

@iDav92

Et pendant que Tim Cook passe du temps à créer des impulsions, les fuites n'ont jamais êtes aussi importantes pour un nouvel iPhone. La surprise est totalement gâchée et ce cher Tim va devoir se passer des achats compulsifs et d'autant de chiffre d'affaire.
C'est bête...

avatar iDav92 | 

@flo3183

Il y a un problème dans les priorités des gens j'ai l'impression.
L'iPhone serait devenu plus important que tout ? Comme l'argent ?
Pensez-vous sérieusement que les fuites sont dues à cela ? Pas au fait que des ouvriers payés au lance-pierre peuvent gagner énormément d'argent (relativement à leur salaire et niveau de vie de leur pays) en prenant des photos (au risque de perdre leur boulot) sur les chaînes de montage pour les revendre à des sites friands de fuites.
Avez-vous imaginé un instant que tout cela pouvait même être orchestrer par Apple pour créer le buzz, occuper le terrain, alimenter les médias...?

avatar flo3183 | 

@iDav92

Oui j'y ai pensé. Ça ne change pas le fait que chacun a une mission à remplir, et que chacun devrait s'y tenir.
Si Tim Cook voulait faire de la politique, il n'a rien à faire à la tête d'Apple...

avatar macam | 

@flo :
Apple n'est pas une entreprise ordinaire, non seulement par sa taille, mais aussi et surtout par la place que tiennent ses appareils dans le quotidiens des gens ; Apple a une image, faite d'un certain nombre de valeurs dont son CEO est naturellement le porte-parole. Ca fait partie de son job.

avatar iDav92 | 

@macam

Exactement

avatar IGerard | 

@konoplyanka06

Comme si la situation d’Apple était problématique :)

avatar lecureuil | 

@IGerard

Non mais c'est pas parce que tu as le compte en banque rempli qu'il ne faut pas tout faire pour assurer la pérennité de ton entreprise.
Les exemples ne manquent pas en terme d'empires qui ont mis quelques années pour descendre de leur sommet

avatar Pierre H | 

kono a voté pour Trump, c'est pour ça.
Le Tim s'est un peu trompé, s'il pense que la compassion ça touche Donald... il a rien compris !

avatar lecureuil | 

@konoplyanka06

Il faut dire que Tim Cook est juste un gestionnaire. On en revient toujours à la même chose mais Steve Jobs était un entrepreneur perfectionniste qui passait son temps à penser au futur en élaborant des produits avec Ive. Tim Cook a toujours été le meilleur pour s'occuper des opérations et pour faire fructifier l'argent de l'entreprise. Aujourd'hui Cook est totalement dans la comm. Son coming out, ses visites de stores avec selfies, ses mises en scène avec Apple Music et Beats et maintenant la politique...
Tant que l'argent rentre il peut s'adonner à ses "loisirs".
Niveau produits et services il délègue tout à ses VP. S'il était un poil plus visionnaire, les choses se porteraient encore mieux.

avatar reborn | 

@lecureuil

Jobs n'était pas l'alpha et l'omega chez Apple 🙄

Ça c'est ce qu'il a voulu faire croire et que la com d'Apple continue de faire croire.

La conception produit, cela part du département design, comme sous Jobs. Donc circulez il n'y a rien a voir.

Ce n'est pas le rôle de Cook d'être Jobs, ce n'est pas ce qui lui est demandé. Il est lui demandé de faire en sorte que la grosse machine qu'est Apple tourne comme une horloge, et il s'en sort très bien.

L'innovation, la vrai, celle qui apporte un plus à l'expérience utilisateur ne se réalise pas en un claquement de doigt.

Exemple avec la "reconnaissance faciale", j'ai hâte de découvrir ce que vont donner les 4 ans de travail passé sur la conception de cette fonctionnalité.

avatar oomu | 

"Jobs n'était pas l'alpha et l'omega chez Apple 🙄"

il était très présent dans tout ce qui concernait la conception, à son niveau de compétence oui bien sur mais bel et bien actif. Il était peut être pas l'Omega, mais clairement l'Alpha.

"Ce n'est pas le rôle de Cook d'être Jobs, ce n'est pas ce qui lui est demandé"

Mais c'est ce qui lui est reproché par @lecureuil.

"L'innovation, la vrai, celle qui apporte un plus à l'expérience utilisateur ne se réalise pas en un claquement de doigt."

diantre ? on en doutait ?

avatar reborn | 

@oomu

"mais clairement l'Alpha"

Pas pour os x sur intel
Pas pour le language swift
Pas pour l'ipod fonctionnant sous windows
Pas pour le bouton unique sur l'iPhone
Pas pour le macbook air
Pas pour..etc

Bref un génie d'accord, mais il y a tout un tas d'autres personnes talentueuse chez Apple qui font très bien le job aussi.

Jobs un génie aux yeux bandé.

avatar Macounette | 

@konoplyanka06

Bien sûr, c'est pas comme s'il n'avait pas une entreprise entière qui s'en occupe.
Un CEO n'est pas là pour micro-manager. Il donne la direction et la stratégie globale....... et les détails (par exemple par rapport à la sortie d'un nouvel iPhone) sont gérés par les équipes.

Autre chose, qu'est-ce qu'il dit qu'il ne se tient pas informé et s'implique dans la création de nouveaux produits? Depuis quand ce genre de chose serait étalé dans les médias? Apple ne communique jamais sur le développement de nouveaux produits, par contre, démontrer que son CEO tient tête à Trump est vital pour l'image de l'entreprise et, in fine, pour sa valorisation économqiue.

Tim Cook fait le boulot qu'on attend d'un CEO. Tout le reste est de la spéculation (y compris les comparatifs avec Jobs, qui n'avait guère besoin de s'investir dans le domaine politique vu qu'à l'époque les USA avaient un gouvernement normal !!

avatar oomu | 

Bush un gouvernement normal ?

Les néo-conservateurs ?

Le mensonge d'état pour engager dans une guerre refusée par la France ?

les affaires avec l'industrie militaire et pétrole ?

non ce n'était pas "normal". Trump est une variante de l'anormalité.

avatar Bigdidou | 

@konoplyanka06

« J'ai comme l'impression que Tim Cook est plus actif en ce moment sur le terrain politique que sur le terrain de l'innovation au sein d'Apple. »

A se demander s’il a pas une idée derrière la tête, effectivement.
J’ai lu quelque part que Zuckerberg n’excluait pas de se présenter un jour ou l’autre…

avatar fabricepsb71 | 

@konoplyanka06

Une entreprise joue toujours son avenir quand elle lance de nouveaux produits

avatar adamB | 

https://youtu.be/LPjzfGChGlE

Les grands patrons devraient développer l'industrie dans les pays pauvres et les sortir de la pauvreté plutôt que demander à l'État d'augmenter la charge de la collectivité.

avatar Rictusi | 

Je n'ai pas regardé la video, mais une donnée t'échappe probablement..

Il ne suffit pas d'être un Dreamer pour émigrer et réussir sa vie au US.. il faut d'abord avoir une bonne éducation, parler anglais et avoir un certain niveau de compétence qui te rend utile.

Autrement dit, seuls les plus riches et les plus favorisés à l'origine peuvent se permettre d'être des Dreamers, les autres ne seront pas embauché quoi qu'il arrive. Donc développer l'industrie dans les pays pauvres, oui, mais à condition que ce soit polluant et que le travail soit pénible.

(Je précise que ce n'est pas ce que je souhaite, c'est un constat).

avatar en ballade | 

@adamB

"d'augmenter la charge de la collectivité."

Tu peux nous expliquer cette charge? Steve jobs fils de syrien était une charge?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR