Tim Cook et des centaines de dirigeants veulent protéger les immigrés Dreamers [màj]

Mickaël Bazoge |

La fronde des grands patrons de la Silicon Valley contre l’administration Trump se poursuit. Tim Cook et ses pairs se sont opposés au décret — plus ou moins tombé dans les limbes — visant à refouler l’arrivée de voyageurs provenant de pays à majorité musulmane ; ils soutiennent en majorité l’accord de Paris sur le climat ; ils ont rejeté avec force les déclarations de Donald Trump suite aux événements de Charlottesville… Hier, c’est la neutralité du net qui était défendue par Apple, alors que le FCC sous pression de la Maison Blanche veut détricoter.

Cliquer pour agrandir

Nouvel épisode aujourd’hui de ce feuilleton avec la défense par les plus grands CEO du programme DACA (Deferred Action for Childhood Arrivals) que le président milliardaire veut complètement revoir. Ce programme permet aux enfants étrangers amenés illégalement sur le territoire américain de rester et de travailler aux États-Unis par la suite. Cette législation, mise en place en 2012, est un moyen pour les jeunes adultes qui en profitent, surnommés les « Dreamers », d’obtenir et de renouveler leur visa.

Dans sa volonté acharnée de fermeture des frontières américaines, Donald Trump aurait l’intention de supprimer complètement ce programme alors qu’il avait promis qu’il regarderait la situation avec « beaucoup de cœur » : le gouvernement fédéral ne délivrerait plus leurs précieux sésames aux bénéficiaires. Environ 800 000 personnes se retrouveraient donc dépourvus de prolongation de leur permis de travail, une fois celui-ci expiré. La seule perspective pour eux serait de retourner dans leur pays.

Des centaines de dirigeants s’opposent à cette suppression du DACA. Parmi les 300 chefs d’entreprises ayant signé la lettre organisée par FWD.us, une organisation dédiée à la réforme de l’immigration fondée par Mark Zuckerberg le patron de Facebook, on trouve Tim Cook, mais également Sundar Pichai le CEO de Google, Meg Whitman (HP), Jeff Bezos (Amazon), Satya Nadella (Microsoft), Laurene Powell Jobs, et bien d’autres. On peut lire que les Dreamers « sont vitaux pour l’avenir de nos entreprises et de notre économie. Avec eux, nous grandissons et nous créons des emplois ».

En juin, Tim Cook avait déjà enjoint Trump de montrer de la compassion pour les Dreamers. En vain, visiblement. L’immigration est un sujet de la plus haute importance pour les entreprises américaines, et aussi bien sûr pour celles de la Silicon Valley qui ont un besoin vital de la matière grise de ces cerveaux venant de l’étranger. Beaucoup des dirigeants de ces sociétés proviennent d’ailleurs d’autres pays que les États-Unis (rappelons que le père biologique de Steve Jobs a immigré de Syrie dans les années 50).

Mise à jour — Dans un tweet partagé le dimanche 3 septembre, Tim Cook assure de son soutien les 250 Dreamers qui travaillent chez Apple. « Ils méritent notre respect comme égaux, et une solution qui s'inscrivent dans les valeurs américaines ».

Cliquer pour agrandir

Source
avatar Mike Mac | 

(Michel Onfray - 2016)

"Vous êtes une génération formatée par une idéologie"

"Le catéchisme des médias sur la bien-pensance"....

"Le cosmopolitisme ferait la vérité des peuples"....

"Vous obéissez à ce catéchisme"...

https://www.youtube.com/watch?v=ohH-D_UaMUg

Et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes M. Tim Cook et consorts, chantres du gloubiboulga planétaire qui remplit votre gamelle ?

avatar iDav92 | 

@Mike Mac

Que proposez-vous ?
Entre les "bien-pensants" que vous dénoncez et les autres" au pouvoir de certains pays (Trump et Kim Jong Un pour ne citer qu'eux qui vont bien finir par tout faire péter), un équilibre peut se créer non ?
A moins que vous trouviez que les anti-bien-pensants gouvernent parfaitement (économiquement, socialement, culturellement, militairement...).
En fait, la Terre étant un espace défini où l'on doit vivre, on n'a pas d'autre choix que de vivre ensemble et ainsi accepter les autres comme ils sont avec leurs différences (sexuelles, culturelles, ethniques, religieuses, physiques...).
Ce que vous appelez les bien-pensants sont en fait des gens doués de bon sens.
Chacun pense que son mode de vie est le meilleur...en fait c'est celui qui convient à chacun.
Le problème c'est que ça ne convient pas forcément aux autres.
A moins de leur imposer (ça s'appelle du fascisme).
Du coup, le qualificatif "bien-pensants" a été créer pour autoriser les égoïstes (ou gros cons...appelez-les comme vous voulez) à dénigrer les humanistes et à s'autoriser à se comporter comme ils le font ou à tenir des propos haineux.
Maintenant, il est vrai que certains sous-couvert de discours bien-pensants n'agissent pas de manière plus humaines mais juste à couvert.

avatar bobdu87 | 

Oh il est bon celui là!
Une bande de milliardaire qui songent au bonheurs des autres et tu y crois?
Tu sais y aussi le gentil tonton soros qui a livré ses congénères au nazis dans les années 40 avant de faire sombrer des pays entier dans la pauvreté, lui aussi est d'accord!!

avatar iDav92 | 

@Mike Mac

Après il y a la pensée unique/politiquement correct qui a ouvert les portes aux anti-bien-pensants.

avatar bobdu87 | 

Les grands patron qui protègent les immigrés. Et dire que lepen disait ça dans les années 80...

avatar Ginger bread | 

Apple n ira pas jusqu'à leur acheter la carte verte:/

avatar oomu | 

je ne vois pas pourquoi une société de la taille d'Apple n'aiderait pas ses employés à obtenir la green card, c'est même classique.

avatar Moonwalker | 

Vive Kim Jong Un !

avatar oomu | 

je préfère le Deux, plus dark, plus mature, j'suis un adulte ! Duh !

avatar valerypascal | 

Qu'il la ferme si il est pas content de Trump qu'il change de pays il a une entreprise à s'occuper vive Trump

avatar oomu | 

?

vous aimez tant que ça le monsieur orange ?

-
comme en France, le Japon, le Royaume-Unis, les USA, l'Australie et plein d'autres pays rigolos, l'opinion publique ne s'arrête pas aux élections.

Par exemple, un maire a été élu dans mon village, ben zou, immédiatement, j'ai continué à penser, parler et agir tout pareil qu'avant.

Rien ne cesse avant ou après une élection.

Une entreprise, un citoyen, une association, un opposant politique, un partisan, un contestataire, un écureuil, continuent avant et après une élection à critiquer, participer, encenser, dialoguer, refuser, ronchonner, ranger ses noisettes.

et cela que ça vous plaise ou non.

Sinon, la Chine c'est pas mal, y a de la place.

avatar Jono13 | 

Ces grands dirigeants d'entreprise sont tellement généreux qu'ils font tous de l'évasion fiscale...

avatar oomu | 

ils utiliseront jusqu'au dernier texte de loi qui sont en leur faveur.

Tout ces mécanismes, sauf erreur de la part de comptables trop farfelus, sont légaux, signés et voulus par nos états (au fil des décennies, pas forcément le gouvernement qui vous plait ou déplait du jour hein).

Le problème est donc politique, la solution n'est pas de l'industrie privée, mais politique: il faut RÉGULER À MORT !

avatar Spip74 | 

*se montrent
J'écris comme un cochon ça va pas ce matin

avatar rikki finefleur | 

Je ne sais pas si il faut croire aux discours de ces sociétés, quand dans le même temps

- Elles utilisent des paradis fiscaux pour profiter des infrastructures gratuitement
- font sous traiter dans des foxconneries ou l'on entasse allègrement les ouvriers dans l'ambiance que l'on sait.

Quelle belle image donne-t-elle de l'entreprise en 2017. Quel progrès !
La cupidité a son extrême.
Y a tout même une sacrée contradiction... entre le discours et la réalité. :p :p

Mr Cook votre com soit disant sociale , elle est déplacée .
Commencez donc déjà à payer vos impôts à la communauté

Désolé de ne pas donner de sous à cette entreprise cupide...
Que Mr cook aille sur les lignes de Foxconn une semaine , dormir dans ces dortoirs , et nous faire visiter les bureaux vides de ses paradis fiscaux..

avatar en ballade | 

@rikki finefleur

L'un n'empêche pas l'autre. Ce que tu dis de ces world companies est en effet tres critiquable. Mais concernant Trump, Il s'agit de l'extrême droite et Ç est juste condamnable.

avatar fte | 

@rikki finefleur

"entreprise cupide"

Euh. L’eau mouille, le feu est chaud, les entreprises veulent maximiser leurs profits. ?

avatar Remords Sincères | 

Boah, les mecs comme Cook ça ne les engage à rien de vouloir faire rentrer toute la misère du monde aux USA; dans leurs quartiers à 20.000 dollars le m2, c'est pas eux qui vont se les coltiner au quotidien.
Et pour les faire bosser pareil; C'est même pas lui qui signe les contrats :/

Ca leur va bien aux bourgeois oui cette "ouverture d'esprit" ...

Quant à la matière grise, ils auront peut être plus de chance que nous; Merkel et co nous avaient promis que les migrants étaient des ingénieurs, des astrophysiciens, des chercheurs ... au final près de 50% sont illettrés .

avatar Spip74 | 

@en ballade

Heu... serait-ce de l'ironie ? ?

avatar Spip74 | 

Parce que sinon je suis des études d'ingénieur sur Strasbourg ?

avatar en ballade | 

@Spip74

Ingénieur....un peu lecture d'auteurs afro-américains. Ca complèterait ton révisionnisme sur l'esclavage.

avatar Spip74 | 

@en ballade

Haha c'était donc de l'ironie !
Et me voilà de plus taxé de révisionnisme ??.
Cependant, je veux bien avoir quelques noms d'auteurs, histoire de confronter un peu mon point de vue ? (ça fait jamais de mal)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR