L'Union européenne inflige une amende record de 2,42 milliards d'euros à Google

Mickaël Bazoge |

Google a pris un sérieux coup sur la tête. Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, inflige au moteur de recherche une amende record de 2,42 milliards d'euros pour abus de position dominante (2 424 495 000 euros, exactement). Le tort de Google est d'avoir favorisé son propre service de comparaison des prix, Google Shopping.

Google doit cesser ses pratiques anticoncurrentielles dans les 90 jours, sans quoi l'entreprise sera soumise à des astreintes pouvant atteindre 5% du chiffre d'affaires moyen réalisé quotidiennement au niveau mondial par Alphabet. Le précédent « record » était de 1,06 milliard d'euros, infligés à Intel en 2009.

Margrethe Vestager.

Margrethe Vestager explique dans le communiqué : « Ce que Google a fait est illégal au regard des règles de concurrence de l'UE. Elle a empêché les autres sociétés de livrer concurrence sur la base de leurs mérites et d'innover. Et surtout, elle a empêché les consommateurs européens de bénéficier d'un réel choix de services et de tirer pleinement profit de l'innovation ».

Google Shopping est dans l’œil du cyclone européen depuis sept ans et les premières plaintes des concurrents de Google. En avril 2015, la Commission faisait parvenir sa communication de griefs (l’acte d’accusation, en quelque sorte) à Google. Un document complété l’été dernier par de nouvelles informations confirmant les soupçons du régulateur : Google favorisait « systématiquement » son service de comparaison des prix, au détriment de la concurrence.

La Commission reconnait l'utilité des nombreux produits innovants du moteur de recherche. Mais cela ne lui donne pas pour autant le droit d'abuser de sa position dominante. La réplique de Google, à l'époque, se défendait en expliquant que les allégations européennes étaient « infondées », le service de l'entreprise améliorant le « choix des consommateurs » tout en offrant « des opportunités de grande valeur pour les entreprises de toutes tailles » (lire : Google réplique à la Commission européenne). Ces arguments n'ont pas tenu la route face à la pugnace commissaire européenne à la Concurrence.

Selon l’enquête de la Commission européenne, Google a toujours favorisé son comparateur de prix. Les résultats de Froogle, le nom du service avant qu’il ne soit rebaptisé Google Shopping en 2012, s’affichent « en haut ou dans la première partie des résultats de recherche », explique le régulateur. Ce dernier a également établi que les « les services de comparaison de prix concurrents sont rétrogradés. Il est établi que même le service concurrent le mieux classé n'apparaît en moyenne qu'à la page quatre des résultats de la recherche de Google ».

De fait, Google Shopping est bien plus visible que la concurrence grâce aux avantages significatifs conférés par le moteur de recherche. Une pratique illégale qui a débuté dès janvier 2008 au Royaume-Uni et en Allemagne, et qui a suivi le développement de Froogle/Google Shopping partout ailleurs en Europe (en France en octobre 2010).

Google est loin d'être sorti de l'auberge européenne. Les services de la concurrence de Margrethe Vestager continuent d'instruire deux dossiers brûlants : le premier touche AdSense, la plateforme publicitaire de Google, l'autre Android.

Dans tous les cas, Google joue gros. Et ce n'est pas tellement une question d'argent : l'entreprise a engrangé l'an dernier 80,4 milliards d'euros, pour 17,8 milliards de bénéfices. La régulation que Bruxelles entend imposer sur le service de comparaison de prix (et demain, sur AdSense et Android ?) risque de poser de plus sérieux problèmes à long terme.

En plus de l'amende, la Commission exige de Google la fin de ce comportement illégal dans les trois mois, et le respect de l'égalité de traitement entre les services concurrents de comparaison de prix et son propre service. Les États membres sont libres de demander réparation à leur tour s'ils estiment que cet abus de position dominante leur a porté préjudice. Google, qui fait part de son désaccord « respectueux », envisage de faire appel de la décision devant la Cour de justice européenne

Cette amende intervient alors que les relations commerciales entre les États-Unis de Donald Trump et l'Europe ne sont pas spécialement au beau fixe.


avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Bigdidou
Je viens de lire plusieurs de tes interventions et il semblerait que ton intervention était à lire au premier degré. tu avais déjà compris que je racontais une histoire "d'un autre siècle" et non pas une histoire d'aujourd'hui qui serait impossible.

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Non, non, pas du tout, je pensais que c'était récent.
Tu sais, l'année dernière, on a a vu la vente sauvage de cigarettes à des collégiens dans un camion buvette installé en face du collège des gamins.
Alors la distrib sauvage de clopes à un salon de la jeunesse...
Sinon, depuis les années 60, on a eu droit à tous les coups bas de cette industrie du tabac. Je me souviens encore des cigarettes à la fraise et des packagings destinés aux gamins, qu'il a été si difficile et long de faire interdire.

avatar Dylno85 | 

@ J'en_crois Pas_...
Je ne vois pas ce vient faire le populisme ici.
Tu as le droit être pro-européen mais d'autre ont aussi le droit de ne pas être de ton avis.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Je ne suis pas pro-européen Dylno85
C'est ta référence au "fonctionnaire européens grassement payé avec nos euros"
qui est un dérapage populiste.
Oui le policier, le balayeur, les enseignants, les gardiens de prison, le député, etc sont payés (grassement?) par nous
et globalement je me félicite de ces dépenses d'argent.
En ce qui concerne ces fonctionnaires européens qui ont condamnés Google, je me félicite de l'argent ainsi dépensé de mes impôts. et ne reprocherai donc pas leur salaire à ces fonctionnaires.

avatar webHAL1 | 

Donc, pour résumé : la Commission à la Concurrence enquête pendant sept ans, reconnaît Google coupable d'abus de sa position dominante, lui inflige une amende, et certains sur ce forum viennent nous expliquer qu'ils savent mieux que les spécialistes qui se sont penchés sur cette affaire comment tout cela fonctionne. Amusant. ^_^

Cordialement,

HAL1

avatar rikki finefleur | 

webHAL1

Ce qui est drôle c'est surtout l'affaire Netscape.. Te souviens tu ?
C'est à peu près la même chose.
Un produit obsolète, mal conçu qui ne trouve plus d'utilisateurs, seule solution à leur non investissement pour s'en sortir, aller se plaindre..
Dis moi quels sont les concurrents en moteur de recherche , en vidéo qui soit mieux que Goog.. ?
Tu peux très bien aller lire des vidéos sur dailymotion ou vimeo , mais il faut avoir du courage.
Ou bien utiliser Qwant qui te donne 40 résultats quand tu recherches "guitare electrique " quand Goog t'en annonce 4000 000.

J'attends le moment ou netflix va devoir faire de la pub pour ses concurrents.

Quand au comparateur de prix il y a 7 ans, c’était dessous de table sur dessous table, une ultra opacité ,..t'en souviens tu ?

Mais les gens sont des idiots , ils utilisent mal...Selon toi..

avatar webHAL1 | 

@rikki finefleur

Bien sûr que je me souviens de Netscape, le premier navigateur Internet que j'ai utilisé sur le Mac SE/30 familial. :-)
Un logiciel qui s'est fait laminé non pas à cause de ses qualités ou de ses défauts, mais de par la décision de Microsoft d'inclure Internet Explorer avec Windows, alors en position ultra-dominante. L'histoire est en effet assez identique avec celle qui nous occupe ici.

Cordialement,

HAL1

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@webHAL1 &@rikki finefleur
@rikki finefleur ta mémoire te joue des tours. Mais là n'est pas la question :
Une étude sérieuse (7 ans) démontre que Google va à l'encontre de la loi.
Tu "pense" le contraire ? Tu veux "croire" le contraire ?
Tu penses que le biais de ces chercheurs est supérieur au tien ? ou que leur honnêteté est inférieur à la tienne ? Tu penses que leur connaissance du dossier est inférieur à la tienne ? Tu pense que leur connaissance de la loi est inférieur à la tienne ?

Sur chacune des questions, j'imagine que modestement tu seras d'accord avec moi, il vaut mieux leur faire confiance que de me faire confiance ou te faire confiance ! leur connaissance du dossier et leur compétence est sans comparaison avec les nôtres. :-)

avatar rikki finefleur | 

@J'en_crois Pas_...

Il va a l'encontre des lois du fait de sa position dominante car les autres sont
- NULS
- ET ne veulent pas INVESTIR à long terme.

Voilà.
Il n'y a aucune raison pour que le petit jésus ait nommé goog premier de la classe, d'autant que c'est un service gratuit et ouvert et,
qui ne DEPEND PAS pas du matériel que tu as acheté comme certains de la classe qui s'ingénient à mettre des barreaux (suivez mon regard..).

On peut à tout instant en changer. Comme à l’époque les gens n'aimaient pas ou plus netscape. Comme actuellement les gens n'aiment plus IE ou edge.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@rikki finefleur " les autres sont- NULS...- ET ne veulent pas INVESTIR à long terme"

Un peu de rigueur rikiki finefleur, il n'y a aucun raisonnement dans ce que tu écris.
Quelqu'un qui va à l'encontre des lois doit être condamné.
Le fait que Google perde une fortune incroyable dans des investissements sans avenir
et gagne un fric fou dans son unique vache à lait ne justifie aucunement ses activités illégales
C'est simplement hors sujet. (s'il gaspille son fric ça ne regarde que ses investisseurs).

avatar rikki finefleur | 

J'en_crois Pas_...
Bien y a beaucoup de boites qui aimeraient avoir des trucs sans avenir..
Tiens il y a peu , il n'avait pas de navigateur maintenant ils ont chrome.
Tu penses que cela ne s'est fait sans investir ?
On peut aussi citer
maps, street view , youtube et cie
Des trucs qui coûtent une blinde en investissement , mais c'est du long terme, donc les gens n'y vont pas.

Tu vois twitch , et bien la d'autres ont investi et sont gagnant et google a raté le coche..
Tu vois.. Bonnes idées au bon moment + bon investissement à long terme = réussite probable.

Et dans le moteur de recherche, dans la vidéo, tu m'excuseras les autres sont NULS.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@rikki finefleur
un peu de rigueur rikiki finefleur, comment pourrais-tu avoir raison alors qu'il n'y a aucune logique dans ton dérapage totalement hors sujet :
Google va à l'encontre des lois et Google est condamné :-) Ca, c'est le sujet
Il y des criminels qui gagnent beaucoup d'argent, d'autres qui en perdent :-( là on est hors sujet !
et rikki finefleur, ce n'est pas intéressant d'être hors sujet.
Moi, quand un criminel est condamné à ne plus commettre son crime, je trouve que c'est une excellente nouvelle. Pas toi ?

avatar feefee | 

@rikki finefleur

Ton talon d’Achille et responsable ton incohérence est donc Google ?

Je ne manquerai pas de te le rappeler lors de tes prochains commentaires de défense du petit contre le gros ?

avatar feefee | 

@webHAL1

"Un logiciel qui s'est fait laminé non pas à cause de ses qualités ou de ses défauts, mais de par la décision de Microsoft d'inclure Internet Explorer avec Windows, alors en position ultra-dominante."

Oui !!!

avatar rikki finefleur | 

feefee
Ha bon dans ce cas Edge livré par défaut devrait être champion , si on suit ta théorie, non ?

Tu te trompes.
Les gens n'aiment plus l'interface lourdingue de netscape bourrés de liens marchands.

Il en est de même pour yahoo qui a sombré corps et bien , a cause de publicités ultra agressives et clignotantes.
Yahoo etait le premier portail , moteur de recherche à l'époque.

Et ce n'est pas le petit Jesus qui a décidé que yahoo allait perdre des utilisateurs.

D"ailleurs ils ne savent toujours pas si ils sont portail ou moteur de recherche.. C'est dire.
Par contre les pubs elles y sont toujours, moins agressives mais elles y sont.

avatar Bigdidou | 

@rikki finefleur

"J'attends le moment ou netflix va devoir faire de la pub pour ses concurrents."

Tu j'as réellement rien compris au problème soulevé ici, ou c'est juste un troll ?
Si Netflix se prétendait un moteur de recherche de films dispos sur le net, su'il soit de plus celui très largement le plus utilisé, et profitait de sa position pour falsifier les résultats de ses algorithmes de recherche pour mettre de façon non transparentes les liens vers une plateforme de distribution associée ou des sociétés qui paieraient pour ça, oui, ça poserait un problème.
Et ça n'a rien voir avec le fait de faire de la pub pour un concurrent.

avatar byte_order | 

> Tu peux très bien aller lire des vidéos sur dailymotion ou vimeo , mais il faut avoir du courage.

Ah ?
Ravi de me savoir courageux. A l'insu de mon plein gré, mais c'est toujours ça de pris ;-)

> Ou bien utiliser Qwant qui te donne 40 résultats quand tu recherches
> "guitare electrique " quand Goog t'en annonce 4000 000.

Depuis quand le quantitatif est synonyme de qualitatif !?

> J'attends le moment ou netflix va devoir faire de la pub pour ses concurrents.

Le rapport entre un moteur de recherche et une plateforme de streaming !?
La première présente des résultats en affirmant que l'ordre de présentation est lié à soit un classement payant soit un classement d'après la célébrité du résultat.

La seconde présente sans classement du contenu audiovisuel. Contenu dont les droits de diffusion sont payés par la plateforme (et non pas l'inverse, comme pour les annonceurs à un moteur de recherche). Et l'accès à cette présentation et au contenu est payant.

avatar rikki finefleur | 

byte_order

Je comprends le rôle de la commission , mais quelles conséquences, et parfois cela ne mène - t il pas a des absurdités qui vont a l'encontre du citoyen ou de la praticité ?

Et pour revenir a ta discussion,
1/ Dans le cas de viamo (très lent ) et dailymotion et son lecteur vraiment buggé son moteur de recherche mal fichu , je ne pense pas être le seul a s’être détourné de ces 2 plateformes.

Aujourd'hui la plupart des professionnels ont migré pour mettre leurs vidéos de viméo a youtube. Il doit y avoir quelques raisons.

2/ Commme je l'ai dit, le souci d'une affaire de position dominante, vu uniquement du coté juridique ou concurrentielle, on arrive parfois a des absurdités.

Et dans le lot on peut mettre Kapersky qui vient d'attaquer Microsoft car celui ci fournit un antivirus d’origine.

Donc si je comprends bien il faut donc livrer un OS sans outils de protection ?
Ou que ce dernier soit pré-installé avec de pleins de softs concurrents et autres pourriels ?
D'ailleurs dans le cas de l'antivirus , vu le nbre de sociétés qui en produisent ça va être du n'importe quoi.
Et pour les outils de sauvegarde on fait pareil ? Éventuellement aussi pour le brower de fichiers ou paint ..et toutes autres accessoires..

Croyez vous que cela soit bon pour l'utilisateur de ne pas avoir d'outils de protection dans leur OS ? Sachant que la plupart n’achèteront pas d'outils de protection.

Et pour facebook lui aussi en position dominante , devra t il lui même faire a l’intérieur de son appli faire de la pub pour son concurrent , ou ou mettre des pourriels dans son appli ?

Dans le cas de goog , le gros souci c'est qu’actuellement il n'a pas de concurrence.
Pourquoi ? Les autres fournissent des outils de moins bonne qualité et / ou n'ont pas voulu investir sur le long terme, et bien on tombe sur lui.
C'est assez ironique.

La commission est dans son rôle (7 ans tout de même !), mais n'est il pas plus urgent de mettre des ressources dans la lutte a la fraude fiscale et la fiscalité a l’intérieur de l'UE.
Combien de centaines de centaines de milliards partis en fumée du fait de sa lenteur. Là aussi c'est assez ironique.

Donc , Goog ne serait pas en position dominante, si les autres étaient moins NULS ou aurait investi sur le long terme.
Comme nos ex comparateur de prix ceux qui ont lancé cette plainte , et que les clients ont quitté , car comparateur n'avait que le nom, le classement dit comparateur de prix étant tout autre.

Bp de sociétés font des milliards mais manifestement sont bp moins aptes à investir, ou attaquer Goog frontalement ou offrir des produits similaires ou de meilleures qualités.. Reste donc la voix du juridique.

avatar r e m y | 

@rikki finefleur

Tu devrais lire le communiqué de la commission qui
- d'une part rappelle que la position dominante de Google sur les moteurs de recherche n'est pas un problème
- d'autre part explique par le détail comment, en truquant les résultats affichés par le moteur de recherche, Google trompe le consommateur et a réussi (chiffres à l'appui) à augmenter considérablement le traffic sur son moteur Google shopping que personne n'utilise spontanément, et réduit à néant le traffic sur les concurrents de Google Shopping qui existaient. (Avec les conséquences que les entreprises payent désormais pour être référencées sur GoogleShopping plutôt que sur ses concurrents).

Tu comprendras sans doute mieux ce qui est sanctionné et comment Google a utilisé sa position de leader sur le marché des moteurs de recherche (acquise sans doute sur ses mérites réels) pour se développer sur un autre marché en trompant les consommateurs et les entreprises clientes (le traffic constaté sur GoogleShopping étant totalement artificiel et obtenu par un trucage sur les résultats du moteur de recherche)

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@webHAL1
Bien vu.
Assez inquiétant ces réactions de personnes qui ne font pas l'effort de comprendre ce dont elles parlent.

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

"Assez inquiétant ces réactions de personnes qui ne font pas l'effort de comprendre ce dont elles parlent."
Surtout si c'est pour râler parce qu'on les protège.
C'est quand même sidérant.
J'ai du mal à croire que ce soit ici le lieu de rendez vous des gros actionnaires de Google...

avatar byte_order | 

Je penche plutôt pour des néolibéraux béas qui croient encore à l'autorégulation et aux pouvoirs infinis de la main invisible.

avatar Bigdidou | 

@byte_order

"Je penche plutôt pour des néolibéraux béas"
Les néolibéraux n'ont rien de béat.
Par ailleurs, il faut peut-être arrêter de considérer comme ultralibéraux tout ceux qui pense qu'une certaine dose de libéralisme est utile et nécessaire.
Tout autant qu'une certaine dose de régulation par les Etats, s'ils en étaient capables, au lieu de rajouter de la confusion comme monsieur Trump.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Bigdidou "Les néolibéraux n'ont rien de béat."

Je ne pense pas que les "neolibéraux" soient une classe uniforme;
Il y a une minorité cynique et donc amorale
mais aussi une majorité grandissante de fervents croyants et profondément moraux.
Cette évolution de l'univers symbolique de référence se vérifie par l'évolution du vocabulaire qui ne renvoie plus aux mêmes signifiants.

avatar byte_order | 

@Bigdidou
> Les néolibéraux n'ont rien de béat.

Les, c.a.d. tous, non.
Des, c.a.d. certains, si.

J'ai écris "des". C'est pas par hasard.

> une certaine dose de libéralisme est utile et nécessaire.

Si y'a une dose, c'est donc qu'il y a une régulation nécessaire. Sinon, c'est pas une dose, c'est sans limite.
Par définition.

> Tout autant qu'une certaine dose de régulation par les Etats,

L'un ne va pas sans l'autre, en effet. Comme souligné ci-dessus.

> s'ils en étaient capables

Ah, donc vous affirmez que les états ne sont pas capables d'appliquer la moindre dose de régulation sur quoi que ce soit !?
Par quel miracle dans ce cas c'est pas déjà la jungle et donc la loi du plus fort partout !?

Ils en sont capables et ils le font. Pour certains, pas assez, pour d'autres, beaucoup trop.
Ils ne sont pas parfaits, ils sont juste à notre image. Ca tombe bien, y'a des gens qui ne sont pas parfaits non plus en terme de "dose" de libéralisme, il leur en faut toujours plus.

On ne vit pas dans un monde parfait. Et il ne le serra jamais, fort heureusement.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@byte_order "Les, c.a.d. tous, non. Des, c.a.d. certains, si."
Je serai donc d'accord avec toi :-)

ces neoliberaux "béats" sont atteint de béatitude, de félicité bref il sont atteint par la grace. Ce sont des ahuris. Ce sont les "true bielievers". Ils sont "moraux" c'est à dire qui tentent de mettre en adéquation leur croyance et leur jugement sur ce qu'est le bien et le mal. Chez eux l'économie n'est plus une science imparfaite devient la pierre angulaire de l'humanité.

avatar rikki finefleur | 

J'en_crois Pas_...
Le souci c'est que l'on vit avec de vieux précepts .
Exemple sur la concurrence.
Faut il parler de masse ou de segment.
Aujourd’hui on raisonne sur la masse et non sur un segment de clientèle.
Doit on punir Apple, vu qu'il détient une part de marché de monopole sur le haut de gamme.
Ou doit on punir l'entreprise qui vise la masse populaire car plus accessible ?

Voyez la concurrence n'est pas monolithique, mais on raisonne toujours en terme de masse.

Dans le mot concurrence il y a deux éléments .
L'entente sur les prix qui doit être sévèrement puni.
Ou punir la position dominante , et un cas tout autre la réussite.
Admettons .
Je crée un nouveau , j'investis sur le long terme. Je recueille l'assentiment du public. Ce dernier n'étant d'aucune manière contraint.
Doit le punir, ou punir ceux qui n'ont pas investi ?
Doit on dégrader son offre, et ses produits ?

Voilà .. car les discours de libéraux, pas libéraux , bof..
Nous vivons dans un monde marchand et sommes les premiers acteurs à acheter des marchandises (venant de chine) en total décalage avec nos avancés sociales.
Mais manifestement on s'en moque,

Quand on discours de j'aime pas les libéraux, et bien vu le nombre d'objets venant de chine que vous possédez chez vous , manifestement vous en avez bien profité.
Mais cela on le glisse volontiers sous le tapis comme la plupart d'entre nous.
Il faut arrêter l'hypocrisie nous en sommes les premiers acteurs.
Et ce n'est pas sur un forum ou tout vient de chine , que l'on pourra dire le contraire.

C'est même un peu drôle d’être sur le forum d'une entreprise ultra libérale , qui délocalisent en chine, qui utilisent massivement des paradis fiscaux, sans aucune morale, et de dénigrer les néolibéraux !!! Non ?

Notre tapis de salle de bains , est en train de devenir un tapis de salon, tellement il y a de choses à mettre dessous.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@rikki finefleur "Doit on punir Apple,... Ou doit on punir l'entrepris"
Non, rikki finefleur on ne doit pas punir Apple ni aucune entreprises :
On punit les enfants. La punition (à tort ou à raison) est un processus éducatif.
On ne doit pas éduquer les entreprises. Si besoin on les sanctionne ou les condamne en fonction de la loi. Une entreprise n'est ni morale ni immorale et ne doit donc pas être "moralisée".
La seule chose à exiger d'elle, c'est qu'elle obéisse à la loi.

En conclusion et pour éviter le hors sujet :
Il semblerait que Google n'ait pas respecter les lois. Si cela se vérifie, il est indispensable qu'elle soit condamnée. La hauteur de la condamnation doit être suffisante pour obliger l'entreprise à respecter la loi. Il est aussi nécessaire que cette condamnation soit suffisamment dissuasif pour que le calcul avantage/condamnation porte l'entreprise à respecter la loi.

avatar r e m y | 

@rikki finefleur

La position dominante n'est pas un problème et n'est pas sanctionnée ! (Au passage, les autorités de la concurrence précisent toujours le marché pertinent sur lequel s'exerce cette position , le segment concerné pour reprendre tes termes).
C'est le fait d'abuser de cette position pour tuer définitivement la concurrence ou tromper le consommateur (où les 2 comme dans le cas présent) qui est contraire au droit et donne lieu à amende (qui aurait pu être bcp plus importante, le plafond étant 10% du CA mondial du Groupe fautif).

avatar Joël Pierre (non vérifié) | 

Et si Google décidait de ne pas payer d’amende et de continuer comme auparavant, que se passerait-il ? On fermerait Google ?

avatar Finouche | 

@Joël Pierre

Si ma tante en avaient on l'appellerait mon oncle. :)

avatar r e m y | 

@Joël Pierre

Les moyens de rétorsion sont multiples ... ca peut aller jusqu'à l'incarcération du dirigeant ayant donné consigne de ne pas payer (avec interdiction de diriger de nouvelles sociétés) en passant par le blocage et prélèvement direct sur les comptes de la société après obtention d'une décision de justice en ce sens.
Et tout retard de paiement augmente la somme due (de même que le retard dans l'arrêt des pratiques délictueuses donne lieu à amende supplémentaire fixée à 5% du CA mondial journalier d'Alphabet par jour de retard).

avatar Bigdidou | 

@Joël Pierre

"Et si Google décidait de ne pas payer d’amende et de continuer comme auparavant, que se passerait-il ? On fermerait Google ?"

Oui, Google pourrait décider de s'assoir sur le droit international et européen, et de devenir une entreprise ouvertement mafieuse.
Mais enfin, c'est difficilement tenable dans le temps.
Et sinon, oui, on peut se passer de Google, les Chinois le font très bien, et ils s'en sortent pas mal.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR