Des pointures de la Nasa au volant du projet Titan

Mickaël Bazoge |

Apple pioche dans le vivier de la Nasa pour faire avancer ses projets les plus importants. Du côté de l’équipe en charge des produits de réalité augmentée, Cupertino a accueilli Jeff Norris, un cador de cette technologie qui a entre autres équipé les astronautes de l’ISS avec des HoloLens (lire : Un expert de la Nasa pour l’équipe AR d’Apple). Mais l’agence spatiale américaine nourrit également le projet Titan.

Le Wall Street Journal nous apprend ainsi que parmi les six conducteurs qui testeront sur les routes californiennes les Lexus équipées du système de conduite autonome d’Apple, plusieurs d’entre eux sont des recrues de la Nasa.

Shilpa Gulati fait partie des ingénieurs cités sur le permis délivré par les autorités californiennes. Elle travaille dans ce domaine depuis 2009, où elle faisait partie d’une équipe de la Nasa travaillant en Antarctique sur un robot autonome en vue de l’exploration de Jupiter. Plus tard, sa carrière l’a conduite chez Bosch, un des sous-traitants d’Apple. Aujourd’hui à Cupertino, elle supervise une équipe de 30 chercheurs et ingénieurs. On peut la voir ci-dessous dans une vidéo de 2014 pour Bosch, où elle présente une technologie de voiture autonome :

Les noms de trois autres anciens de l’agence spatiale sont aussi présents sur le permis : Paul Hebert (il a notamment conçu un robot capable d’ouvrir les portes), Jeremy Ma (il a développé des algorithmes de détection d’objets en trois dimensions) et Victor Hwang (lui aussi spécialiste des algorithmes, pour des robots). Tous trois ont la particularité d’avoir travaillé au sein du Jet Propulsion Lab de la Nasa… à l’instar de Jeff Norris.

Ces têtes particulièrement bien faites font partie du projet Titan, qui compte mille personnes de gros calibre pour les technologies de conduite sans chauffeur. Si Apple a ou va débuter ses tests, le constructeur de Cupertino est loin d’être le premier constructeur à vouloir se lancer sur ce secteur : Waymo, la filiale d’Alphabet (Google), va en effet proposer à des centaines de familles de tester ses propres véhicules (lire : 500 familles vont utiliser les voitures autonomes de Google).


avatar shaba | 

Apple va nous pondre une voiture volante c'est sûr ?

avatar bugman | 
avatar YARK | 

Ah ben c'est sûr qu'avec tout ça, pour le Mac Pro prochaine génération,
va d'abord falloir attendre qu'Apple :
- ait fini son campus
- ait résolu les problèmes de son iPhone 8
- ...
- ...
- ait envoyé une voiture autonome sur Mars ?

Consommateurs pressés d'avoir un nouvel ordinateur digne de ce nom, vous pressez pas, apparemment, c'est pas la priorité d'un - ancien - constructeur d'ordinateur...........!!!!!!!!!

avatar lll | 

Je suis d'accord sur ce point. Et puis l'iPhone restait accessible mais je sens que l'Apple Car se verra plus à Versailles qu'à Montreuil...

avatar chriseg | 
avatar Malum | 

Je croyais d'après MacG que
1 Apple avait abandonné le projet Titan
2 que tout le monde quittait Apple incapable d'attirer à elle des têtes

Il faudrait que ceux qui ici commentent en donnant des conseils de direction à Apple et pensent qu'une multinationale qui a des dizaines de milliers d'ingénieurs une capacité financière quasi illimitée ne peut pas mener des projets de front (Mac Pro, mini, iPad, iPhone, iTunes, Swift, OS, conception de processeurs etc.) devraient donc penser la même chose d'Alphabet ou d'Audi ou du CEA qui mène des recherches tant dans le nucléaire que dans les biotechnologies etc. En fait par une vue déformée de ce qu'est Apple et de leur volonté de critiquer et de prouver qu'Apple (en contradiction pourtant avec les faits) abandonne le Mac Pro trouvent le moyen au travers de nouvelles qui n'ont rien à voir à ressortir leur rengaine bien moisie.

Oui, moi aussi je répépille. Comme eux.

avatar Mickaël Bazoge | 

@Malum

Concernant le projet Titan, il n'est pas à l'abandon comme on peut le voir, c'est juste qu'on ne sait pas trop ce qu'il y a derrière. On a parlé pendant un moment d'un véhicule Apple, mais finalement ce serait « simplement » si j'ose dire d'un système de conduite autonome.

avatar Jitav | 

Avec un peu de chance ces anciens de la NASA auront bien bénéficié du changement culturel post-Columbia...
Mais du coup, il faudrait en mettre un sur le Mac Pro.
Si vous ne l'avez pas déjà lu, je vous conseille « Les décidons absurdes » de Christian Morel.

avatar Malum | 

Non je ne l'ai pas lu. À lire donc. Merci.

avatar stemou75 | 

Aucun constructeur ne fait ce type de recherches en Europe ? Avec Apple, Google et aussi Tesla les choses bougent aux US dans l'automobile.

avatar fte | 

@stemou75

Il y en a, si. Mercedes et BMW pour n'en citer que deux.

Mais j'ai tendance à penser que ces systèmes viendront d'entreprises ayant une culture informatique et non du secteur de l'automobile. Tesla est une des rares companies ayant véritablement un pied de chaque côté.

avatar Un Type Vrai | 

Volvo aussi d'ailleurs.

CONNEXION UTILISATEUR