Tim Cook, Satya Nadella et Larry Page rencontreront Donald Trump

Mickaël Bazoge |

Plusieurs dirigeants de la Silicon Valley ont été invités par l’équipe de Donald Trump pour rencontrer le président élu. Ce que l’on ne savait pas encore, c’était le nom des huiles. Recode a obtenu le carnet de bal et, comme on pouvait s’y attendre, il y aura du beau linge : Larry Page (CEO de Alphabet), Sheryl Sandberg (COO de Facebook), Satya Nadella (CEO de Microsoft) et Tim Cook ont répondu par l’affirmative à l’invitation de la future administration Trump.

Cliquer pour agrandir

D’autres patrons sont attendus comme Jeff Bezos, même si les relations sont tendues entre le PDG d’Amazon et Trump. Bezos est en effet le propriétaire du Washington Post, un quotidien qui n’a pas été tendre dans sa couverture de la campagne du nouveau président.

Il se murmure que l’équipe Trump a rencontré quelques difficultés auprès de ces dirigeants pour les amener à accepter l’invitation. Trump a eu des mots particulièrement sévères contre Apple, Amazon, et d’autres entreprises d’un secteur qui penchait plutôt pour Hillary Clinton. Le candidat républicain, désormais président, a également dans ses cartons des législations très dures concernant l’immigration, le chiffrement et la relocalisation qui effraient une bonne partie de la Silicon Valley.

Plusieurs des services d’économie du partage n’ont pas été invités. C’est le cas pour Uber et Airbnb par exemple, et ni Netflix, ni Salesforce n’ont reçu de carton d’invitation. Meg Whitman, CEO de HP et républicaine (mais elle est une opposante de Trump) ne sera pas de la fête non plus, tout comme Jack Dorsey, patron de Twitter, un des canaux de communication préférés de Trump.

La réunion aura lieu ce mercredi à New York, dans la Trump Tower.


Tags
avatar iPop | 

Au delà du contenu l'article est jovial

avatar frankm | 

Les pauvres

avatar Yohmi | 

Donald Trump est une telle caricature de méchant de dessin animé que j'aurais peur de m'assoir sur les sièges de sa Trump Tower. Il a probablement des boutons pour faire ouvrir une trappe dans un puits de lave pour y faire tomber les gens qui l'énervent comme Dr Evil ?

avatar Benzino Napaloni | 

Les trappes, comme dans "Le Roi et l'Oiseau" en fait.

avatar brunitou | 

@Benzino Napaloni "Les trappes, comme dans "Le Roi et l'Oiseau" en fait."
> on a des gens de bon goût ici ;)

avatar Paquito06 | 

Ils auront le dernier mot, comme si Trump allait faire plier le top ten du S&P 500 ?

avatar iPop | 

@Paquito06

Bien sûr qu'il peut. Il fixe ses idées , là tout le monde est au courant et si ça marche pas , il taxe à fond.

avatar Paquito06 | 

@iPop

Ses idees on les connait pas vraiment. Taxer? Mais pourquoi faire, le niveau est deja eleve, au contraire il veut detaxer et il a interet s'il veut voir les blue chips rappatrier leurs billes de l'etranger. Il n'aura pas le dernier mot, y a trop d'argent et d'emplois a la clef et les patrons sont maitre :)

avatar IceWizard | 

Un petit attentat pendant la réunion ou une météorite malicieuse, et hop .. changement majeure dans la gouvernance des USA, d'Apple, de Google et de Microsoft.

avatar Aimstar95C | 

Trump a des idées vraiment étranges en politique mais il excelle dans les affaires.

Je pense qu'il sera plus malin que Cook et les autres car il saura leur donner une contrepartie très alléchante à mon avis.

Wait & See

avatar LordJizzus | 

@Aimstar95C

Il excelle ? À ce jour, il a perdu plus qu'il n'a gagné...

avatar MacGruber | 

@LordJizzus

Bah je veux bien perdre plus que je gagne alors. Si cela me mène sur le trône de fer ! ?

avatar madaniso | 

@Aimstar95C Les gens pensent que les candidats se font élire pour le bien du pays... Quelle naiveté.
Trump a changé de comportement dès le lendemain de l'élection, c'était juste un jeu.

Comme en France, le président a très peu de pouvoir pour organiser le pays. Il peut faire un caprice pour faire passer une loi (Comme Hollande avec le mariage pour tous) mais ne peu pas faire bouger en profondeur le système économique d'un pays. Pour cela il y a déjà des personnes fonctionnaires, non élus, qu'on ne voit jamais et pourtant qui sont directement responsables des bonnes et mauvaises décisions. Le président n'est là que pour donner une ligne directrice à son mandat et représenter son pays à l'étranger.

En résumé, ceux qui disaient vouloir quitter le pays si il était élu un peu comme j'entendais cela en 2007 avec Sarkozy passent deux fois pour des imbéciles, d'une part parce que cela montrent qu'ils ne comprennent rien au fonctionnement d'un pays et d'autres parts parce que ces gens ne partent pas une fois l'élection passée. Dans la ligne des américains ridicules, il y a Bryan Cranston que j'aimais pourtant bien en tant qu'acteur.

De la démocratie en Amérique de Tocqueville est un bon livre pour commencer à comprendre les rouages de la démocratie moderne dite "libérale".

avatar nicolas | 

+ de 3600 procès contre l'une ou l'autre de ses sociétés, sans parler de la fumeuse Trump University, qui vient de régler tous ses différents avec un gros chèques de 25 millions de dollars.

Ce type est une chèvre. point barre.

avatar madaniso | 

@nicolas C'est pas parce qu'on a des procès qu'on n'est bon à rien... D'ailleurs c'est souvent les bons à rien qui réclament la justice...

Moi ça me fait rire les gens qui ne sont rien du tout dans la vie et qui donnnent leur avis sur telle ou telle personne.

avatar Dumber@Redmond | 

@madaniso

"Moi ça me fait rire les gens qui ne sont rien du tout dans la vie et qui donnnent leur avis sur telle ou telle personne."

Ah tiens tu parles de toi à la troisième personne du pluriel maintenant ?

avatar oomu | 

il n'a jamais excellé.

et il est accusé d'escroquerie.

-
ne pas oublier que c'est un héritier aussi.

-
Bref, il est parfait pour diriger des humains vers l'oblivion ou la médiocrité habituelle. Après Obama, c'est une autre variation du produit publicitaire bien calibré pour un public visé.

On aura pareil en 2017.

avatar madaniso | 

@oomu Si c'est un escro, c'est au moins qu'il est intelligent.

"ne pas oublier que c'est un héritier aussi."

Et c'est reparti pour un tour. Donnez vous les moyens de réussir si ça vous pose autant de problème. Ha ba non vos enfants seront d'horribles héritiers sinon ensuite. Mieux vaut rester un moins que rien. C'est plus sûr, l'Etat s'occupera bien de moi et de mes enfants.

avatar Stardustxxx | 

@madaniso
"Si c'est un escro, c'est au moins qu'il est intelligent."
Ah bon il y a une relation entre intelligence et escroquerie!!!!

""ne pas oublier que c'est un héritier aussi."

Et c'est reparti pour un tour. Donnez vous les moyens de réussir si ça vous pose autant de problème. Ha ba non vos enfants seront d'horribles héritiers sinon ensuite. Mieux vaut rester un moins que rien. C'est plus sûr, l'Etat s'occupera bien de moi et de mes enfants."

C'est un héritier, c'est un fait, Papa lui a donné des millions de $, et l'a aider en étant garant pour des prets. Tu peux être héritier et avoir du succès, tu peux être héritier et être un gros abruti.
Bref Trump aurait mis l'argent que son père lui a donné a la banque sans y toucher et il aurait plus d'argent aujourd'hui sur ces comptes en banques...

avatar oomu | 

"Et c'est reparti pour un tour"

au minimum, ça sera 4 ans de tour.

Mais connaissant Trump, ça durera toute sa vie et au delà, car il est typiquement le genre de personne omniprésente dans les médias. Il a été aux USA depuis heu.. près de 30 ans.

donc oui, c'est reparti.

-
"Donnez vous les moyens de réussir si ça vous pose autant de problème"

déjà fait.

-
"Ha ba non vos enfants seront d'horribles héritiers sinon ensuite"

ce n'est pas le problème.

-
"Mieux vaut rester un moins que rien"

hors de question.

-
"C'est plus sûr, l'Etat s'occupera bien de moi et de mes enfants"

l'Etat n'est qu'un outil dans une vie entière.

-
Je vais expliquer le point sur pourquoi il faut rappeler que Trump est un héritier:

Parce que trop de gens répètent à envie le mérite de Trump et ses affaires et donc sa légitimité naturelle quand:

- ses affaires n'ont pas marché
- s'il a pu démarrer aussi fortement c'est grâce à son héritage
- accusations d'escroqueries.

et c'est tout.

Tout le reste n'est que décorum et la peur/respect/dégout/honneur qu'il inspirera dorénavant en ayant été élu président des USA.

Mais plein de gens ont été élus président des USA, aussi bien un gendre parfait qu'un ancien alcoolique. alors bon.

On s'en remettra.

avatar béber1 | 

"Ah bon il y a une relation entre intelligence et escroquerie!!!!"

Berner certains de ses contemporains pour les maintenir dans la médiocrité ou les conduire à la catastrophe est tout un art.

Madoff for ever !

avatar Stardustxxx | 

@béber1
Certains escrocs sont intelligents, d'autres sont idiots.

avatar oomu | 

"@oomu Si c'est un escro, c'est au moins qu'il est intelligent."

accusé d'escroquerie. Le reste m'importe peu.

avatar saoullabit | 

De toute façon nous sommes uniquement des spectateurs !
Les commentaires du type un petit attentats me fait froid dans le dos. C'est la même choses qu'un 'petit attentat pour des dessins'
Dans les deux cas cet extremisme est franchement flippant.
Le Mr Trump est élu, il invite et discute avec qui il veut. Il va prendre les commandes de son pays et encore une fois nous serons spectateurs.
Le Trump bashing ça va... On s'en est cogné pendant des mois ! L'affaire est entendue on s'arrête.
Pour nuancer un peu, les états unis auront un e politique qui va impacter le monde entier, que ferons nous si ça nous tombe sur le coin de la tête ?
Rien. Car notre classe politique avalera avec joie cet l'élixir états uniens...

avatar oomu | 

"Le Trump bashing ça va... On s'en est cogné pendant des mois ! L'affaire est entendue on s'arrête."

ben non, maintenant qu'il est élu et va être aux affaires, ça ne fait QUE COMMENCER. je vous l'assure.

y aura les millions d'articles sur ses décisions (si si)
et les milliards de Oomu qui commenteront ses moindres faits et gestes. et il y aura beaucoup de faits et gestes puisqu'il est le Président des USA (ça fait gros).

déjà deux gros morceaux vont vous bourrer le mou de commentaires et articles de trump-bashing:

- la neutralité du net (déjà dans le collimateur)
- la gestion du climat (déjà, on aura droit à du anti-cop21 tout aussi énorme que le pro-cop21, la cop22 a été niée par les médias, mais l'anti-climatologie va revenir en force)
- la cryptographie et le pouvoir de l'autorité policière. Ce sujet va occuper les sites geeks tel macG pendant des mois au minimum

et bien sur tous els sujets de sociétés (banques, la liberté de disposer de son propre corps, la santé etc) qui vont être un sujet de bataille qui va occuper les médias en boucle à cause de la nomination de personnes particulièrement revanchardes et acharnées sur ces sujets, et de longue date.

bref, ce n'est que le début.

Le seul espoir pour vous distraire du trump-bashing, c'est que normalement, en 2017 nous devrions élire à notre tour une personne particulièrement rance. Y aura donc du "nouveau-truc-élu-français"-bashing pour masquer un peu le trump-bashing.

Bienvenu en 2017.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR