Les services de renseignement s’intéressent de près au créateur d’OVH

Nicolas Furno |

Le quotidien Le Monde révèle que les services de renseignement britanniques ont tenté d’espionner Octave Klaba, le créateur d’OVH. C’est en fouillant les archives fournies par Edward Snowden que le journal français, en collaboration avec des confrères qui travaillent sur le sujet, a déniché le nom de celui qui a créé le plus gros hébergeur européen. Son nom est dans une liste de cibles potentielles transmise par les services britanniques à leurs homologues américains, canadiens, néo-zélandais et australiens.

Octave Klaba devant des serveurs, dans l’un des data-centers OVH.

Ces cinq pays travaillent en commun sur les questions de surveillance électronique. La liste en question a été créée en mai 2009 et elle ne signifie pas nécessairement que les noms qui s’y trouvent ont été activement espionnés, mais au minimum que les services de renseignement avaient un intérêt à suivre ces personnes. Pourquoi le PDG d’OVH intéressait alors le renseignement outre-Manche ?

La réponse ne viendra pas des agences de renseignement naturellement, mais elle est facile à deviner. OVH est l’un des plus gros hébergeurs au monde, mais ce n’est pas celui qui accepte le plus facilement d’ouvrir ses serveurs quand les autorités le souhaitent. Par le passé, il s’est même illustré en s’opposant directement à la politique américaine : en 2010, par exemple, une copie du site WikiLeaks est mise en ligne sur les serveurs d’OVH après la fermeture du site original. L’hébergeur est aussi critiqué dans un autre domaine : on l’accuse régulièrement d’être trop tolérant avec le piratage.

Octave Klaba est farouchement opposé à l’ingérence des services de renseignement du monde entier et cela se voit dans les choix de son entreprise. En 2015, il s’était publiquement opposé à la loi française sur le renseignement qui prévoyait plusieurs mesures concernant les hébergeurs et notamment l’installation obligatoire de « boîtes noires » pour surveiller les réseaux. Cette année, l’entreprise a annoncé ses intentions de conquérir le marché américain en créant une structure indépendante et isolée, pour éviter que les agences américaines puissent accéder à tous les serveurs.

La carte du réseau actuel d’OVH.

OVH n’est pas un hébergeur enclin à aider les gouvernements dans leur désir de surveillance et c’est probablement pourquoi son fondateur est jugé intéressant par leurs services de renseignement au moins de 2009. De manière beaucoup plus prosaïque, l’objectif était peut-être d’accéder par ce biais à des informations utiles, comme un mot de passe qui permettrait d’accéder discrètement aux outils de l’hébergeur. En 2013, OVH avait d’ailleurs été la cible d’une attaque et d’un vol de données.

Rien ne permet de dire qu’il s’agissait des agences de renseignement, mais depuis, l’hébergeur est passé « en mode parano supérieur », pour reprendre les mots de son créateur.


avatar fosterj | 

OVH subit des attaques énormes depuis le mois de septembre.

avatar C1rc3@0rc | 

Comme beaucoup d'autres sites, entreprises, services... on est dans une veritable cyber-guerre ou tous les coups sont permis.

A ma connaissance il n'y a que les USA qui ont intégré dans leur droit l'equivalence d'une cyber-attaque par rapport aux attaques physiques, ce qui leurs permet de répondre militairement et physiquement, en plus de rendre legales les mesures de "contre-itelligence" et actions "preventives"...

Au niveau des manipulations et actions d'intelligences sur les personnes, il y a assez d'elements qui démontrent depuis assez longtemps l'importance et la puissance des agences gouvernementales US...

OVH est une societé privée de faible importance par rapport a des groupes comme Airbus, VINCI, Danone, ELF ... et sans parler des ONG, des institutions nationales...

Quant on voit comment les "alliés" Allemand ont ete surveillé, comment les USA se foutent de la neutralité et vont truffer de systemes d'espionage les ONG et ambassade en Suisse, et les cabales qu'ils sont capables de monter contre leurs ennemis mortel - Assange pour ne citer qu'un cas -...

Trump vient de declarer son intention de mettre fin a l'interventionisme «Nous allons cesser de renverser les gouvernements d'Etats étrangers».
Snowden et Assange n'auraient pu espérer une meilleure reconnaissance de leurs travail...
On va espérer qu'il va tenir cette promesse mais vu la puissance des agences et l'intrication de l'economie militaire et industrielle aux USA, ça etre difficile. Il a 70 ans, et surement moins peur de mourrir qu'un jeune Kennedy, mais la il tape vraiment large.

Bon dans le meme temps, en France c'est pas gagné avec Kazeneuve "Stasi" :(

Ceci dit, face au cas relaté d'OVH, comment peut on croire qu'une société US puisse réellement garantir la securité des données et leurs confidentialité... Cook risque d'etre de plus en plus dans l'embarras et apporter les preuves d'une non collaboration et étanchéité d'Apple aux pratiques US va etre compliqué.

avatar bbtom007 | 

Un mec qui s'appelle octave c'est quand même suspect

avatar DouceProp | 

Un tee shirt d'une grande classe... Je déteste Ben.
Sinon, il a raison ce monsieur Klaba !

avatar Mike Mac | 

@bbtom007

"Un mec qui s'appelle octave c'est quand même suspect"

Pas forcément !

Majeur ou mineur ?

avatar DG33 | 

@Mike Mac
Tessiture de toi, là ? ?

avatar nykk | 

"Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge ! " (Voltaire) : jamais cette citation n'a été autant d'actualité. On s'aperçoit également que l'intégration du Royaume-Uni dans l'Union Européenne a permis l'entrée d'un cheval de Troie au sein de l'Europe.

avatar oomu | 

OVH est l'une des entreprises françaises qui m'a le plus impressionné. Grande réussite.

avatar zoubi2 | 

I am d'accord.

avatar EBLIS | 

@oomu
Je suis d'accord. Partout où j'ai travaillé je n'ai pris que des serveurs et services OVH et ce depuis qu'ils existent. Bon c'est peut-être car j'ai voulu supporter une entreprise qui était pas si loin de chez moi :-) jamais déçu, ils sont réactifs.

avatar frankm | 

Mon fournisseur chéri d'internet et que internet.

avatar zoubi2 | 

@C1rc3@0rc

Beaucoup de baratin pour pas grand-chose...

"Le Monde" vient de sortir des informations intéressantes à ce sujet. Il n'y a pas que l'Oncle Sam qui s'intéresse à nous. Sa Majesté The Queen nous aime bien aussi. L'ours de l'Oural et le panda du Sichuan risquent de ne pas rester endormis...

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

« Beaucoup de baratin pour pas grand-chose... », ça s'écrit : @C1rc3@0rc

:-)

CONNEXION UTILISATEUR