Foxconn s'empare bien de Sharp

Stéphane Moussie |

Foxconn va finalement bien s'emparer de Sharp. L'annonce de l'acquisition avait été faite une première fois fin février, mais elle avait été immédiatement suivie d'une rétraction de Foxconn, en raison de la découverte d'une situation économique encore pire qu'escomptée pour Sharp.

Au bout du compte, une ristourne de pas moins de 900 millions de dollars a été accordée à l'acquéreur. Foxconn, qui est l'un des principaux sous-traitants d'Apple, dépensera ainsi 3,5 milliards de dollars pour prendre le contrôle de 66 % du groupe nippon.

Outre commercialiser des produits en son nom, Sharp fournit une bonne partie de l'industrie électronique, dont Apple, en écran. L'entreprise a dernièrement mis au point la technologie IGZO qui présente de nombreux avantages face au TFT de l'iPhone et de l'iPad. Foxconn doit présenter sa stratégie pour Sharp le 2 avril.


Source
Tags
avatar Leborde | 

Les chinois qui rachètent les Jap's? Quel drame.

avatar Average Joe | 

Les Chinois de Taiwan, faut-il préciser (O.K., les usines sont en Chine continentale et au Brésil, mais qu'importe)

avatar bugman | 

@Leborde :
Oui. Ca fait mal.

avatar Lio70 | 

On ne peut mieux dire...

avatar Ajioss | 

Le sens de l'histoire.

avatar demenla971 | 

Ils sont Taïwanais. Ça ne reste que du business n'y voyez aucun patriotisme, psa, land rover jaguar, volvo, lafargues holcil, la liste est longue.

avatar oomu | 

j'y vois la continuité de la chute du Japon depuis la crise bancaire des années 90s.

avatar bonnepoire | 

Vaut mieux Taïwan que la Corée.

avatar NoxDiurna | 

@bonnepoire : ah bon? D'ou sort cette affirmation?

Sinon, le gouvernement japonais aurait eu plus de mal à accepter l'achat de Sharp pour un géant coréen pour deux raisons, l'hostilité entre les deux peuples pour quelques sujets post-coloniaux, puis l'amertume des Japonais envers ces grandes sociétés coréennes designées comme responsables des chutes des fabricants japonais. Les Taiwanais au contraire de la majorité des Asiatiques ayant été colonisés par les Japonais ont un souvenir plutot favorable de cette époque et sont pro-Japonais.

En plus de cela, je ne vois pas pourquoi LG ou Samsung acheteraient Sharp.

avatar bonnepoire | 

Monopole tu connais???

avatar NoxDiurna | 

@bonnepoire :
Monopole? À ma connaissance, les deux sociétés coréennes Samsung et LG sont effectivement les plus gros mais il existe également les sociétés japonaises et chinoises qui sont très actives dans ce secteur. Dans le pire des cas, ce sera de l'oligarchie mais nullement le monopole.

avatar bonnepoire | 

Avec deux acteurs on n'est pas en monopole mais les ententes existent bien. Enlève tes œillères. Samsung pourrait racheter pour les brevets et enterrer certaines technologies qui ont plus d'avenir que les leurs!

avatar NoxDiurna | 

@bonnepoire :
Pas vraiment. Ce sont vraiment les némésis entre lesquels tous les coups bas sont permis. Si tu penses que les deux coréennes constituent une sorte de cartel, tu devrais te pencher sur les litiges entre Samsung et LG en Coree et aux Etats-Unis.

Aucun acteur pourrait payer ce montant pour juste pour le plaisir. Effectivement pourquoi pas pour les brevets mais je suppose que l'achats de Sharp impliquait un engagement pour le maintien des moyens industriels et du personnel au Japon alors que Samsung ou LG n'aient besoin d'aucun des deux au Japon.

Pour finir, en générale, Samsung et LG s'en fichent un peu de brevets sur les technologies fondamentales, non pas parce qu'ils sont forcément des copieurs mais parce qu'ils sont les premiers dépositaires de brevets au monde. Ils sont capables de trouver un accord croisé sur les propriétés intellectuelles avec pratiquement tous les acteurs dans ce segment.

Donc effectivement, tant mieux que ce soit Foxconn qui a acquis Sharp et je suis sûr qu'avec les investissements frais, Sharp pourrait nous sortir de très jolis écrans. Par contre, pas trop d'accord sur ton premier commentaire.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@NoxDiurna :
Je pense que Samsung et LG n'ont mêma pas daigné regarder Sharp.

Derrière tout cela, il y a Apple à la manoeuvre car ils ne voulaient pas que Sharp finisse dans les bras de JDI via un montage croisé, ce qui aurait mis JDI comme fournisseur principal d'écrans pour Apple.

Foxconn a donc obéi à son maître en ayant un accord tacite sur le share au niveau display à l'avenir.

Ils vont dépecer Sharp et ne garder que les écrans.

avatar CBi | 

Une autre grille d'analyse:
Côté Japon
- ça n'a jamais été le monolithe super performant qu'on a dépeint dans les années 90. Pour un Toyota, combien de société mal gérées?
- longtemps dans un entre-soi économique, il est maintenant pleinement dans la mondialisation.
- son leadership en tant que powerhouse technologique est inchangé.

Côté Taiwan:
- les "emerging economies" émergent.
- Taiwan, un peu pénalisé dans les médias par une économie à base de PME peu visibles, a trouvé avec Foxconn l'un de ses champions.
- le plus formidable (unique?) est que Foxconn ait pu bâtir cette position de leader mondial en étant sous-traitant. Steve Jobs a vraiment transformé en or tout ce qu'il a touché...

avatar Plastivore | 

@CBi
Des PME peu visibles ? Genre Acer et Asus, et dans une moindre mesure Gigabyte ?

CONNEXION UTILISATEUR