Alors comme ça, on ne peut plus rire avec Apple ?

Nicolas Furno |

The Verge a publié en milieu de journée un article intitulé « L’action d’Apple a baissé de 18 % depuis le lancement de l’hideuse coque avec batterie pour iPhone ». Dans ce papier, Vlad Savov, l'un des chefs de rubrique du site, mettait en rapport le cours de l’action avec la date du lancement de la Smart Battery Case et prouvait, graphique à l’appui, que l’action n’avait cessé de diminuer depuis la sortie.

Première version de l’article, disponible à cette adresse pour la postérité.
Première version de l’article, disponible à cette adresse pour la postérité.

Comment pouvait-on croire que cet article devait être pris au premier degré ? Déjà, il est rangé dans la rubrique « TL;DR » du site, une catégorie où les journalistes se laissent aller avec des billets d’humeur plus légers. Mais tout le monde n’est pas censé le savoir, c’est vrai.

Néanmoins, l’article en lui-même contenait suffisamment d’éléments pour comprendre que c’était une blague. Il y avait suffisamment d’indices qui devaient permettre à n’importe quel lecteur attentif de comprendre que ce n’était pas sérieux (et la traduction étant un art difficile, surtout quand il s’agit d’un texte humoristique, nous laissons la version originale en plus de notre version) :

Nous ne disons pas que la coque batterie incroyablement laide a effrayé les investisseurs et a eu un effet direct sur le cours de l’action de l’entreprise, mais nous ne disons pas pour autant que cela n’a pas été le cas.

(« Now, we’re not saying that Apple’s ​incredibly ugly​ battery case spooked investors and had a direct effect on the company’s stock price, but we’re not ​not saying that, either. »)

Quant à expliquer ce qui a vraiment causé la chute du cours de l’action, des analystes pourraient accuser le ralentissement général de l’économie ou la saturation du marché, mais n’écartons pas la coque batterie.

(As for what’s really causing the drop in share price, analysts might blame the general slowdown in the economy or consumer market saturation, but hey, let’s not rule out the battery case.)

Mais non, l’écrasante majorité des lecteurs — et quelques autres journalistes — ont pris l’article au pied de la lettre et se sont moqués du site. À tel point que son auteur a été obligé de « s’excuser » — non sans une pointe de sarcasme bien sentie — sur Twitter et surtout de modifier son article. Qui n’est désormais plus drôle du tout…

Version revue et corrigée…
Version revue et corrigée…

Et si vous voulez notre avis, c’est bien dommage. On peut trouver que l’article n’est pas très drôle — il nous a fait sourire après manger —, mais c’est de l’humour et il n’a pas à être pris au premier degré. La mésaventure de The Verge n’est pas un cas isolé, hélas, et au fond, elle montre bien la difficulté de l’humour sur internet. Il est souvent très complexe de le transmettre et de le faire comprendre correctement.

Surtout de la part de publications habituellement sérieuses, comme c’est aussi notre cas. Quand il nous arrive de faire la même chose, les critiques fusent, en général au premier degré…

Comme disait l’autre, « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui. »

;-)

avatar AllanZ | 

C'est malheureux en effet... Mais le peu de lecteurs adorant le second degré vous prient de continuer! Merci :)

avatar aldomoco | 

@AllanZ

....je plussoie ;-)

avatar MacGyver | 

et puis faut etre objectif, c'est vrai que c'est une merveille de design cette coque

John Yves doit encore en rever la nuit

avatar amnmkk | 

@AllanZ :
Effectivement ! Continuez, on est là et on vous soutiendra !

avatar NestorK | 

Ah putain... Mon coeur... Mon petit coeur... Il fait une DOCTOMAC !

avatar marveyhumus | 

La preuve que internet est un repaire à con (moi y compris)

avatar bobytron | 

Je radote mais le point d'ironie devrait définitivement être inclus dans les claviers.

avatar C1rc3@0rc | 

Les emoticones sont effectivement impératifs sur Internet.

Néanmoins si l'article a été pris au sérieux c'est peut être qu'il s'aventure dans un débat bien réel.
La coque de l'iPhone est d'une laideur rare et on ne peut logiquement pas lui attribuer la baisse de l'action d'Apple (qui remonte).
Les coques de l'iPhone 5C étaient aussi d'une rare laideur, pour autant on ne peut pas attribuer l'échec du 5C a cet aspect esthétique.

Mais il est un fait, c'est que les choix esthétiques d'Apple depuis 4 ans sont de plus en plus mis en doute.
Et avant esthétique c'est maintenant la pertinence de l'ergonomie et de la fonctionnalité qui sont de plus en plus critiquées.

Il y a une chaine d'éléments qui depuis 4 ans convergent vers une remise en question de la pertinence des choix et design (voire des nouveaux produits, ex: l'Apple Watch ) d'Apple.

La réussite d'Apple c'est avant tout l'ergonomie et la fonctionnalité, mais Jobs avait toujours défini l'esthétique comme un Element primordial.
L'on peut se dire, de manière légitime, que Jobs n'aurait jamais laissé sortir la coque en question, ni l'interface "flat" de Yosemite.
Et c'est la le fond du problème.

Avec Yosemite, iOS 7, la tocante pommée, le Macbook, la Magic Mouse, les coques de l'iPhone... l'esthétique a perdu son évidence, son effet attirant, cette caractéristiques qui poussait les autres a s'inspirer du design Apple, et cette dégénérescence de l'esthétique s'accompagne d'une complication de l'utilisation, d'une perte de fonctionnalité voire d'une perte de performance et d'une stagnation tout en voyant une montée des prix et cela traduit les inquiétudes du futur d'Apple.

Lorsque les gens ne comprennent pas les tentatives d'humour, il faut se poser la question du fond avant d'évoquer le manque d'humour de la population...

avatar Florian Innocente | 

@C1rc3@0rc "l'esthétique a perdu son évidence, son effet attirant, cette caractéristiques qui poussait les autres a s'inspirer du design Apple"

Quels sont les exemples de concurrents d'Apple dont les produits logiciels ou matériel ont pris des directions radicalement différentes ces (mettons) deux dernières années au lieu d'être sur les même rails ?

avatar patrick86 | 

"Avec Yosemite, iOS 7, la tocante pommée, le Macbook, la Magic Mouse, les coques de l'iPhone... l'esthétique a perdu son évidence, son effet attirant"

Donc Ive sacrifie l'ergonomie au profit de l'esthétique mais c'est moche ? Intéressant…

Mais vous placiez le MacBook et la Magic Mouse dans catégorie "moche et raté" confirme qu'on peut prendre vos jugements esthétiques avec des bien grosses pincettes.

"cette caractéristiques qui poussait les autres a s'inspirer du design Apple,"

Oui c'est vrai. Aucun fabricant de PC ne s'est inspiré du MacBook.

Oh wait…

---

"Lorsque les gens ne comprennent pas les tentatives d'humour, il faut se poser la question du fond avant d'évoquer le manque d'humour de la population..."

Le fond, c'est que l'aigreur est en train d'empoisonner la société.

--

"La réussite d'Apple c'est avant tout l'ergonomie et la fonctionnalité, mais Jobs avait toujours défini l'esthétique comme un Element primordial."

Voilà qui est plus juste que ce que vous affirmiez régulièrement jusqu'ici.

"L'on peut se dire, de manière légitime, que Jobs n'aurait jamais laissé sortir la coque en question, ni l'interface "flat" de Yosemite."

Merci de laisser les morts en paix et d'arrêter de leur faire dire de la merde.

Steve Jobs portait des baskets moches.

avatar Nicolas Furno | 

@patrick86 :
Attention à ce que tu dis, nous avons au moins un fan de ces baskets dans la rédaction.

avatar patrick86 | 

@Nicolas Furno :

oups… :-)

avatar aldomoco | 

@patrick86

....là tu as les chaussons de Gaston Lagaffe ;-)

avatar sabearts | 

@patrick86 :
Non mais c'est complètement vrai. Jamais compris comment un tel fan du design pouvait porter des chaussures aussi inesthétiques tendance beauf. Mon hypothèse a toujours été qu'il a fini par s'en foutre, mais ça colle peu avec son obsession maladive jusqu'à critiquer le design de son masque respiratoire à l'hôpital.
Après ça Jony Ive c'est pas toujours mieux mais bon. Le mauvais goût vestimentaire est peut-être tendance aux states, je ne sais pas...

avatar marc_os | 

@bobytron :
C'est quoi un « point d'ironie » ?

avatar c.jack.s | 

Et encore là ce n'est pas le plus triste… aller faire un tour sur "radiocockpit" qui est un site de pure intox. Et bah quand on lit les commentaires de certains internautes il est clair qu'ils croient dur comme fer à ce que ce site raconte!

avatar aldomoco | 

@c.jack.s

.... et encore s'il n'y avait que sur "radiocockpit" que les gens croient dur comme fer à ce que l'on leur raconte, mais c'est depuis que l'homme marche sur ses deux pattes et qu'il se demande d'ou il vient et ou il va que cela dure !

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Punaise ça existe encore radiococo ? Ça fait trois bails que je n'y étais pas allé :-)

avatar Frederick | 

Pour ceux ayant vécu en Amérique du Nord cette News n'a rien d'étonnant. Le second degré n'existe pas la bas.

avatar aldomoco | 

@Frederick

...un cauchemar pour moi :-(

avatar Napoba | 

Il y a rien qu'a voir comment on est recu en Apple sur Paris quand on rigole sur un produit.
Limite on nous demanderai de sortir du magasin

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Le problème c'est qu'on ne touche pas à Apple. On peut rire de tout, sauf d'Apple. Ici aussi parfois, une remarque déplacée peut vite vous couter un lynchage par les villageois armés de faux et de torches.

avatar Sic transit | 

"On peut rire de tout, sauf d'Apple"
Quand je lis ça, je ri.

avatar oomu | 

alors comme ça, vous sous-entendez que les macfans n'ont pas d'humour hein ? Y en a marre !

*sort sa faux et sa torche gardées uniquement pour ces cas là, n'étant pas fermier*

rogntudju

avatar marc_os | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros :
Bichette va !
Pourtant il me semblait au contraire que taper de manière arbitraire sur Apple était devenu un sport apprécié par ici...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR