Le salon Macworld se met en pause, une page se tourne

Florian Innocente |

Il n'y aura pas de Macworld Expo l'année prochaine, IDG World Expo, le propriétaire du salon américain, a annoncé que cette manifestation était mise en pause. Sans autre indication sur son avenir que l'on sent assez compromis. Seul un salon réservé aux professionnels travaillant sur Mac est maintenu : MacIT. Cette décision survient un mois après l'annonce de l'arrêt de la version papier du magazine Macworld et le licenciement d'une partie de l'équipe (lire 30 ans plus tard, l'aventure du magazine Macworld s'arrête).

Macworld Expo 2001 - New York

Les salons Macworld Expo — devenus Macworld/iWorld — ont été des jalons très importants dans l'histoire d'Apple. Aux plus belles années ils se tenaient sur les deux côtes américaines (San Francisco en début d'année et Boston ou New York l'été) ainsi qu'au Japon à Tokyo et réunissaient une large communauté d'utilisateurs venus voir des exposants de toutes sortes. L'Apple Expo en était une sorte de cousine française avec quelques spécificités comme une présence bien plus marquée des revendeurs.

Steve Jobs a plusieurs fois utilisé ces rendez-vous pour lancer des produits phares. Transformant ses keynotes en véritables show qui ont imposé un style Apple, souvent imité mais rarement égalé. De l'annonce d'un pacte avec Microsoft jusqu'à la présentation de l'iPhone en passant par le G4 Cube, AirPort, l'iPod shuffle et les MacBook… les Macworld Expo étaient la garantie d'un feu d'artifices de nouveautés. Apple étant entourée des principaux représentants de son écosystème.

Apple fit monter la pression en 2002. Elle allait montrer l'iMac G4 tournesol, iPhoto, l'iBook 14" et faire de Mac OS X le système par défaut sur les Mac

En décembre 2008, moins d'un mois avant la tenue de l'édition californienne de janvier, Apple annonça que Steve Jobs n'y assurerait pas de keynote, qu'il serait remplacé par Phil Schiller et qu'Apple ne poursuivrait pas l'aventure de ces salons au delà. Pour la première fois, Steve Jobs communiqua sur ses problèmes de santé. Lors de cette ultime Macworld, Schiller présenta un MacBook Pro 17" avec une batterie plus costaude, iLife et iWork'09 ainsi que le format iTunes Plus pour la musique dans l'iTunes Store.

Macworld Expo 2001 - New York

Phil Schiller expliqua ensuite les raisons du désistement définitif d'Apple. Celle-ci ne voulait plus voir son calendrier décidé par ces salons dont les dates n'étaient plus en accord avec ses séquences commerciales. Il fallait à chaque fois venir avec quelque chose sous le bras, sous peine de frustrer public et médias, ce qui imposait des contraintes supplémentaires pour les équipes de développement. Apple avait d'ailleurs cessé aussi de participer à d'autres manifestations spécialisées. C'est désormais elle qui organiserait ses keynotes aux dates de son choix.

C'est aussi l'époque où les Apple Store ont connu leur envol. Lors des dernières Macworld Expo, Steve Jobs se faisait un plaisir de citer le nombre de visiteurs entrés dans ses boutiques. En 2008, 3,5 millions de personnes s'y étaient pressées chaque semaine. De quoi réduire l'impact des salons d'IDG à une sympathique réunion de voisins (une vingtaine de milliers de visiteurs lors de l'édition 2010).

Apple partie — Apple Expo subira le même sort — le salon se mua en un rendez-vous d'éditeurs et de fabricants de logiciels et matériels Apple. Les grands noms s'en allèrent et même l'iPod déserta finalement la manifestation lorsque le site iLounge fut cornaqué par le CES de Las Vegas (qui se tient en janvier aussi) pour mettre en place une zone dédiée au baladeur et à ses accessoires. La dernière édition de Macworld/iWorld eut lieu en mars dernier et paradoxalement, elle affichait quelques couleurs malgré ses 30 ans et ses dernières années mouvementées (lire Macworld 2014 : dernier coup d'oeil avant 2015).


avatar Wolf | 

J'ai du passer plus de10 ans a exposer à Apple Expo ... Pas mal de souvenirs, mais les choses changent

avatar XiliX | 

@Wolf :
Sans compter les AES

avatar Matgamer | 

@Wolf :
Étant trop jeune je n'est pus y aller qu'une seul fois (la dernière)...

avatar Lo1911 | 

Que de bons souvenirs Apple Expo....

avatar iGeek07 | 

"Phil Schiller expliqua ensuite les raisons du désistement définitif d'Apple. Celle-ci ne voulait plus voir son calendrier décidé par ces salons dont les dates n'étaient plus en accord avec ses séquences commerciales. Il fallait à chaque fois venir avec quelque chose sous le bras, sous peine de frustrer public et médias, ce qui imposait des contraintes supplémentaires pour les équipes de développement. Apple avait d'ailleurs cessé aussi de participer à d'autres manifestations spécialisées. C'est désormais elle qui organiserait ses keynotes aux dates de son choix."

Maintenant ils décident tous seuls des dates de leur présentations… mais s'imposent Septembre et Octobre tous seuls, sous peine de décevoir…

avatar Florian Innocente | 
C'est pas qu'ils s'imposent ces dates, c'est que tu peux pas non plus demander à ce que la rentrée scolaire soit avancée à avril ou que Noël soit décalé à février.…
avatar Vanton | 

@iGeek07 :
Ils ont quand même plus de flexibilité. Un mois c'est 4 semaines minimum et ils peuvent choisir celle qui les arrange.

Cette année par exemple ça sera le 16 octobre. L'an dernier c'était le 22. Comme ça correspond en plus souvent à des lancements logiciel, une semaine de décalage ça peut changer beaucoup de choses.

avatar melaure | 

Il ne restera donc plus que les expos des Gones du Mac ;) :D

avatar USB09 | 

Quoi qu'on en dise, il y a qu'en même à dire sur le nouveau calendrier d'Apple : tout produire, tout sortir en même temps en fin d'année.

avatar ergu | 

"Quoi qu'on en dise, il y a qu'en même à dire"

Voilà quelque chose qu'il aurait été dommage de taire !

CONNEXION UTILISATEUR