Blog : Ghost commence à devenir une alternative sérieuse

Nicolas Furno |

Ghost est un moteur de blog qui commence à devenir une alternative sérieuse face aux ténors du genre, parmi lesquels on compte le mastodonte WordPress. Lancé l’an dernier seulement, ce nouveau venu est encore loin, très loin, d’offrir toutes les fonctions de ses concurrents, mais ce n’est pas son objectif. Bien au contraire, ce moteur est né de l’idée de se recentrer sur la publication d’articles et d’oublier toutes les fonctions qui font de WordPress un outil capable aussi bien de créer un blog, qu’un portfolio et même une boutique en ligne.

Un blog créé avec Ghost et le thème par défaut, dans l’esprit de Medium.com, mais uniquement sur la page d’accueil (gauche). Un article (à droite) n’a pas d’image en tête par défaut. Cliquer pour agrandir

Depuis sa première sortie, Ghost a bien évolué et la version 0.5 qui vient de sortir marque une étape décisive dans son développement. Quelques fonctions de base d’un moteur de blog attendues en 2014 ont été ajoutées, en particulier la gestion de plusieurs utilisateurs. Plusieurs auteurs peuvent publier sur un même blog, et on retrouve toutes les fonctions associées : l’administrateur gère la liste d’auteurs et l’utilisateur peut, d’un clic, retrouver tous les articles de chaque auteur.

Le changement le plus important toutefois, est moins visible. Ghost propose pour la première fois une API qui permettra à tous les développeurs de concevoir des logiciels exploitant ses fonctions. Le cas le plus évident est à chercher du côté de la publication : même si l’interface web du moteur est très agréable à utiliser, on peut préférer écrire sur un logiciel local, sur son ordinateur et plus encore sur une tablette ou un smartphone.

L’API permettra de créer des applications capables de publier des articles, mais ce n’est que la partie immergée de l’iceberg. Contrairement à WordPress qui ne propose pour le moment que des fonctions de publication (mais cela devrait rapidement changer), toutes les fonctions de Ghost sans exception seront disponibles à travers cette API. On peut ainsi imaginer créer un logiciel capable de contrôler toutes les fonctions du blog, mais pour l’heure on en reste à la théorie.

Interface de rédaction de Ghost : pariant sur le Markdown, le moteur présente la source à gauche et le résultat à droite. C’est simple, mais très efficace et bien plus élégant que l’équivalent chez WordPress. Cliquer pour agrandir

Ghost manque encore de fonctions, y compris des éléments de base comme un système de taxonomies légèrement plus évolué (il faut se contenter de tags uniquement, on aimerait au moins des catégories) ou encore la possibilité d’associer des informations annexes à un article, comme une image de couverture. Mais cette mise à jour est essentielle côté développement aussi : l’administration n’a pas évolué, mais elle a été réécrite avec un nouveau moteur qui devrait permettre des évolutions plus rapides ensuite.

Avec cette version, un nouveau thème très tendance est proposé par défaut, avec la possibilité de définir une image qui accueille les visiteurs et une présentation plus propre pour chaque article. Côté performances, la compression automatique devrait améliorer la vitesse du site, sachant que Ghost n’est pas un moteur de blog statique. Comme WordPress, il exploite une base de données, mais pas de la même catégorie, ce qui limite son adoption.

De fait, Ghost n’est pas un moteur de blog conçu en PHP, mais avec Node.JS. Cette technologie est prometteuse et permet de faire simplement des choses qui étaient très compliquées en PHP, mais elle est aussi incompatible avec la majorité des serveurs. Impossible d’héberger son blog sur un serveur mutualisé, ils sont tous configurés exclusivement pour du PHP. Il faut son propre serveur, ce qui est plus cher et plus complexe et tant que ce sera le cas, ce moteur ne sera pas tout à fait une alternative aussi importante.

Installer Ghost n’est pas compliqué, mais il ne faut pas avoir peur de taper des commandes dans un terminal.

En attendant les solutions bon marché qui commencent d’ailleurs à émerger — l’offre Simple Hosting de Gandi peut héberger un blog Ghost pour moins de 5 € par mois —, le plus simple est de se tourner vers le service d’hébergement du moteur. Comme pour WordPress, on peut télécharger gratuitement les fichiers à installer sur son propre serveur, ou on peut sans aucune connaissance technique créer un blog. [MàJ 12/08/2014 17h26] : OVH propose également un serveur virtuel pour 2,4 € par mois, ce qui peut être largement suffisant.

Cette deuxième option est payante et encore assez chère : comptez au minimum 3,8 € environ par mois, sachant qu’il faudra passer à la formule à 10,7 € par mois si vous avez plus de 10 000 visites dans la période. À titre de comparaison, WordPress.com est gratuit et ne limite pas sur le nombre de visiteurs (mais il y a des limites sur l’espace de stockage, et de la publicité sur votre blog). Avec une offre gratuite, et pourquoi pas financée par des publicités également, le service serait sans doute bien plus accessible.

Le pari des créateurs de Ghost est que Node.JS est appelé à remplacer PHP à terme dans la majorité des serveurs. S’ils ont raison, ils auront pris une belle longueur d’avance avec Ghost, mais il leur reste encore beaucoup de travail pour concurrencer WordPress et les autres. Cette mise à jour est un pas essentiel dans la bonne direction et les mises à jour devraient être plus rapides désormais.

La promesse initiale : la version actuelle en est assez proche, même s’il manque le panneau d’administration présenté dans la vidéo.

On sait par exemple que la prochaine mise à jour devrait ajouter quelques éléments important, comme les images associées à un article, la création d’une sitemap pour les moteurs de recherche ou encore la possibilité d’insérer du code dans l’en-tête ou le pied de la page. Ghost est un projet libre, vous pouvez ainsi y contribuer sur GitHub. Et si vous voulez créer votre blog avec le moteur, la documentation ne sera pas de trop pour trouver vos marques.


Tags
avatar designchief | 

Intéressant, intéressant, merci pour cet article

avatar Domsware | 

Très intéressant en effet. Je vais de ce pas examiner les fonctionnalités proposées...

avatar Antoinebm | 

Intéressante cette nouvelle plateforme. C'est une sorte de Mix entre la simplicité de Tumblr et la personnalisation de WordPress. Une excellente idée, à l'heure ou WordPress n'a quasiment aucun concurrent direct et où ils trainent à faire les mises à jour. Ce nouvel entrant semble beaucoup plus moderne (Mardown) et l'interface est super.

Si il parvient à décoller, c'est tout un marché qui va se créer, quand on voit les milliers de ressources pour WordPress et les centaines de blogs spécialisés.

J'ai hâte de voir ça !

avatar Gulivert | 

J'utilise personnellement cette solution et j'en suis plus que content. Par contre la mise en place sur ces propres serveurs sans connaissance j'y crois pas trop honnêtement. J'utilise la version node.js à la mano pour info, je crois qu'il existe maintenant de package pour chaque plateforme a vérifier.
http://gulivert.noip.me

avatar rondex8002 (non vérifié) | 

Très bien ton site. Sobre, et élégant. Très belle photo d'accueil.
Tu l'as installé sur un serveur style NAS perso, ou un autre système ?

avatar Gulivert | 

Merci! :-)
Installer sur un Mac Mini server qui tourne à la maison. Tu ne peux installer Ghost sur un NAS car ça tourne sur node.js qui n'est pas à ma connaissance supporté sur les NAS. Il faut bien penser ici que tu n'as plus de serveur apache ou autre mais que c'est node.js sous le capot qui fait tourner le tout.

avatar misc | 

Ça sonne bien, j'ai testé quelques cms a une époque, et c'était quand même un peut usine à gaz. Merci pour l'info.

avatar iPeP (non vérifié) | 

"L’API permettra de créer des applications capables de publier des articles, mais ce n’est que la partie immergée de l’iceberg. Contrairement à WordPress qui ne propose pour le moment que des fonctions de publication"... Là, j'ai besoin de vos lumières !!

Pour moi, il existe de nombreux clients qui permettent de publier des articles dans Wordpress et utilisent l'interface XML-RPS depuis des années...
Wordpress n'est qu'un moteur et, pour continuer l'analogie avec le monde automobile, vous construisez la voiture de vos rêves/besoins autour de ce moteur. Quand on voit la multiplication des plugins et extensions, que ce soit dans WP ou Joomla, on comprends vite que vouloir accéder à tout dans une seule application est illusoire. Les extensions, par définition, ajoutent des données et des fonctions. L'avantage de l'interface HTML est qu'elle s'adapte et les accueil. Si l'on veut développer une interface aussi souple, en mode client, cela reviendrait à dupliquer (en HTML, Java, Air...) l'interface disponible en ligne et jouer avec des API et des interfaces de synchronisation... pas certain que ce soit optimum.
Ceci étant, ce projet est très intéressant et j'espère qu'il va continuer. Il faut d'autres acteurs que WP !

avatar dperetti | 

On a un VPS chez OVH pour 2€/mois.

avatar Fabeme | 

Bien sur que wordpress a des concurrents sérieux, Drupal en tête.

Très intéressant ce projet, Node.JS est de plus en plus présent...

avatar Nicolas Furno | 
@ Fabeme : certes, mais Drupal est encore moins un outil léger de blog que WordPress… @ dperetti : ah oui, tiens, je n'y avais pas pensé, je vais ajouter cette option. @ iPep : justement, XML-RPC sert uniquement à publier des articles, et c'est une interface ancienne, limitée par rapport aux fonctions de base de WordPress et en plus une source de failles importantes. WordPress va peu à peu l'abandonner au profit d'une API plus complète, mais qui ne sera a priori pas aussi complète que celle de Ghost. L'idée n'étant pas forcément de répliquer toutes les fonctions proposées par le site, mais de proposer une gestion assez poussée dans un logiciel natif. Je pense qu'il y aurait de quoi faire, mais pour le moment, cela reste théorique.
avatar valcapri | 

@iPeP

On crée de plus en plus des API REST avec NodeJS, Java, Scala que l'on utilise avec AngularJS ou EmberJS pour des applications web et les clients HTTP natif pour des applications mobiles. Cela permet de pouvoir faire les mêmes fonctionnalités partout.

WordPress est certes très bon mais reste délicat à personnaliser et l'interface XML-RPC date. Je reste surpris du nombre d'applications PHP qui n'ont pas d'API JSON

avatar marc_os | 

"Je reste surpris du nombre d'applications PHP "

Les API, ça ne sort pas de terre tout seul. Il faut en définir les spécifications exactes puis les implémenter. Si tu veux écrire un plugin à WordPress pour offrir l'API de tes rêves, GO !

avatar pat3 | 

J'ai installé un blog sous Ghost chez o2switch (www.o2switch.fr), un hébergeur français (data centers dans le Cantal), qui le propose par défaut dans son softaculous. Mutualisé en tout illimité (mais vraiment tout) à 6€ TTC, tarif unique. C'est mon hébergeur principal.
J'adore la philosophie de Ghost et je prie pour qu'elle demeure. Wordpress est génial, mais c'est une géniale usine à gaz; Ghost est juste et seulement un moteur de blog. Ce serait génial qu'il le reste, quitte à ce que des applis complexes permettent de publier dessus.

avatar marc_os | 

6 € TTC en tout illimité ?!
Il est où le piège ?

avatar eseldorm (non vérifié) | 

Sinon y'a Chyrp. Il n'est pas en node gnagnagna mais il fonctionne très bien et est très léger.

Une fois que j'y aurais casé un truc pour différer le chargement des images, ça sera parfait :)

avatar Wolf | 

En gros Chost sera utilisable d'ici une dizaine d'année, le temps de se bonifier et d'être accessible au commun des mortels.
Pourquoi pas, mais d'ici la wordpress, joomla et autres sip auront eu le temps de muer, surtout wordpress qui génère énormément de cash avec sa multitude de développeur, chose que Ghist aura bien du mal à reproduire.

avatar R1x_Fr1x | 

Le marché des plugin payants pour wordpress se compte en milliards de dollars. Wordpress a encore de belles années devant lui. Le plus drôle étant ceux qui réduisent encore WP à du petit blog... A son lancement oui. Mais en 2014? Des sites comme Mashable CNN le New York Times ou ebay? On est loin du tumblr hein!

avatar R1x_Fr1x | 

En revanche la question que je ne me cesse de me poser et franchement ça va à l'encontre de toute logique: qu'attend Google pour lancer son CMS?? Qui au monde a le plus intérêt à ce que les sites soient conçus pour lui plaire? Qui a les meilleurs ingénieurs au monde pour faire un CMS de malade, design et fonctionnalités derniers cris? Qui d'autre que Google peut planter Drupal Joomla et Wordpress sortant de nul part comme Google a tout défoncé pour Chrome ou Androïd?? C'est son cœur de métier. Je ne comprends absolument pas pourquoi. Ils maîtriseraient toute la chaîne pour le coup.

avatar Nicolas Furno | 

@R1x_Fr1x :
Ils ont déjà fait ça, en quelque sorte, avec Blogger. Et d'une certaine manière, leur réponse à été pendant un temps Google .

Je ne sais pas s'ils veulent vraiment faire plus, au fond.

avatar R1x_Fr1x | 

@Nicolas Furno

Blogger c'est quand même vachement... vachement basique... non moi je parle d'un vrai CMS qui n'aurait rien à rougir face aux 3 autres... je pense qu'ils y viendront. Je ne vois pas comment ils laisseraient ça aux autres...

avatar pat3 | 

Le truc de Google c'est l'hébergement de service, pour puiser les infos à la source. Le business model est la vente des infos personnelles. Wordpress ce n'est pas que wordpress.com, c'est surtout le moteur de blog, exploitable par n'importe qui sur son hébergeur privé. C'est cet aspect qui génère du business et attire les pros. Je ne pense pas que ça intéresse Google pour l'instant, ce n'est pas assez directement pourvoyeur de données.

avatar R1x_Fr1x | 

@pat3

théorie interessante... Google -> base de données personnelles, Wordpress -> CMS, thèmes, plugins etc...

CONNEXION UTILISATEUR