Microsoft : un trou dans la caisse nommé Nokia

Mickaël Bazoge |

Après l'agitation de la semaine dernière, où l'on a appris la suppression de 18 000 emplois, Microsoft a annoncé les résultats de son quatrième trimestre fiscal (qui recouvre le second trimestre calendaire). L'éditeur a généré 23,38 milliards de dollars de revenus, pour un profit de 4.61 milliards, soit 7,1% de moins qu'au même trimestre de 2013. Si Redmond fait mieux que les estimations de Wall Street en matière de chiffre d'affaires, l'entreprise n'atteint pas le résultat escompté pour ce qui concerne les bénéfices.

Microsoft, qui a désormais intégré les activités de mobiles de Nokia (elles représentent le gros de la charette avec 12 500 emplois supprimés), a écoulé 5,8 millions de Lumia ce trimestre et 30,3 millions de mobiles standards. Ça n'est pas si mal pour une famille de produits en pleine restructuration sur laquelle Microsoft n'a la haute main que depuis deux mois pleins, mais qui pèse déjà pour 1,99 milliard de revenus. Néanmoins, Nokia a coûté cher aux caisses de la société puisque cette activité a perdu 692 millions de dollars. Les 7,2 milliards investis pour l'achat de la branche mobile de Nokia sont encore loin d'être amortis, même si le chiffre d'affaires de la division Devices a augmenté de 42% en atteignant les 10 milliards.

L'activité Surface a elle compté pour 409 millions de dollars de revenus, sans qu'on sache combien de tablettes ont été vendues. L'absence au dernier moment de la Surface Mini a été confirmée dans les petites lignes du communiqué financier, dans lequel on apprend que Microsoft a pris la décision de ne pas lancer un nouveau format d'ardoises. En lieu et place, Microsoft a présenté la troisième génération de la Surface Pro.

Microsoft a également écoulé 1,1 million de Xbox (360 et One). Les secteurs sur lesquels l'éditeur peut compter sont les solutions serveurs et dans le nuage (Azure, Office 365 pour les entreprises, licences Windows en volume, etc.), qui sont justement la spécialité du CEO Satya Nadella. Les revenus sont ici en croissance de 16% à 1,28 milliard. Sur le marché grand public, les revenus tirés des activités Cloud ont doublé et ceux des licences Windows ont augmenté de 11%.

Tags
avatar Constellation06 | 

A noter que les ventes de Nokia vont du 25 Avril au 30 Juin, donc 2 mois et 5 jours en lieu et place des trois mois mentionnés dans l'article ;)

avatar Mickaël Bazoge | 
Pourtant c'est bien dans l'article : « Microsoft n'a la haute main que depuis deux mois pleins » ;)
avatar C1rc3@0rc | 

"Ça n'est pas si mal pour une famille de produits en pleine restructuration sur laquelle Microsoft n'a la haute main que depuis deux mois pleins, mais qui pèse déjà pour 1,99 milliard de revenus."

Légalement oui l'acquisition a été finalisee a cette periode, mais dans les faits, Microsoft dirige, finance et conçoit, bref a acquis Nokia depuis 2010...
Les 12 500 emplois supprimés ne sont que la continuation de la destructuration de Nokia entreprise par Elop et il a toujours été clair que Microsoft n'était pas interressé par 90% du personnel de Nokia…

Ne pas oublier non plus que tous les Windows Phones sont subventionnes sur toute la chaine (fabrication,distribution, developpeurs et meme clients) depuis leurs création et que pour Nokia c'est 100% de subventions colossales depuis 4 ans.

"Néanmoins, Nokia a coûté cher aux caisses de la société puisque cette activité a perdu 692 millions de dollars. Les 7,2 milliards investis pour l'achat de la branche mobile de Nokia"

Arriver a si peu de ventes avec de telles dépenses sur aussi long terme c'est invraisemblable.

"Les secteurs sur lesquels l'éditeur peut compter sont les solutions serveurs et dans le nuage (Azure, Office 365 pour les entreprises, licences Windows en volume, etc.), qui sont justement la spécialité du CEO Satya Nadella. Les revenus sont ici en croissance de 16%"

Ce qui ne fait que démontrer encore une fois que Microsoft est une entreprise corporate et que ses revenus viennent de la. Nadella a donc le choix dans l'année qui vient, soit il arrive a redresser le secteur GP soit il le supprime.

avatar Dv@be | 

un profit de 4.61 milliards .... Et supprimer 18.000 emplois , il y a toujours un truc qui me gêne dans ces décisions.

avatar downuts | 

Ca a été dit et répété, il y avait des doublons avec les nouveaux arrivants. Pourquoi devraient-ils garder des gens qui effectueraient un travail redondant ?
C'est malheureux pour ces gens mais une entreprise est la pour vivre et faire vivre le reste des employés, et ne peut donc se permettre de payer des gens a rien faire. Les profits et bénéfices d'aujourd'hui seront ré-investis demain dans de nouvelles branches ou secteurs qui a leur tour généreront de l'emploi.

avatar R1x_Fr1x | 

@Dv@be :
Merci... Ça me dégoûte. Perdre 18.000 employés pour innover plus? Ou mieux se courber face aux actionnaires et banquiers?

Le nouveau PDG de Microsoft est limpide comme de l'eau de roche.

avatar madaniso | 

@R1x_Fr1x C'est fini les pleureuses.... Fallait achetez des Nokia pour sauver l'emploi en Europe Messieurs ! Ha ba non, là quand ça touche à mon portemonnaie, je veux plus. Par contre, pour sortir des phrases toute faite pour se donner bonne conscience, on est habitué ici.

avatar R1x_Fr1x | 

Je vous souhaite de ne jamais vous faire licencier, surtout avec une famille à charge. Et de surcroit lorsque cette même entreprise dégage autant de bénéfice. Ainsi, vous pourrez continuer à dénoncer les 'pleureuses" de loin.

avatar madaniso | 

@R1x_Fr1x Ces mecs là sont pas des balayeurs ni des caissiers (j'ai rien contre ces gens là), ils sont qualifiés, ils retrouveront du boulot ou sinon, ils peuvent tout à fait faire un projet comme Jolla fait par des anciens de Nokia.

avatar _mabeille_ | 

@R1x_Fr1x

licencié? tu crois toi que le monde est immuable et que la vie heureuse c'est être dans la même boite comme avant?

réveille toi, c'est les années 70 ça c'est fini depuis un moment. Le soucis ce n'est pas de perdre son emploi mais de ne pas en retrouver un ou de ne pas vouloir en trouver un.

Il faut savoir être un peu plus souple. Le grand mensonge c'est de faire croire aux gens que rien de bouge et que la sécurité est là dans l'immuable ..... c'est totalement faux. la première qualité à avoir c'est de savoir s'adapter être souple.

Et au final rien ne t'empêche si tu es si bon de faire ta boite.... si en plus t'es un gars exceptionnel que le patron a toujours sous estimé il sera temps de prouver a quel point tu es bon... là pas de blabla que des faits ....

avatar Mathias10 | 

@madaniso :
1

avatar madaniso | 

@Dv@be Le licenciement économique n'est pas le seul motif de licenciement accepté par le droit.

Microsoft a déjà des ingénieurs et un service marketing, ça fait beaucoup de doublons avec les équipes de Nokia qui ont fait grandir l'entreprise d'un quart supplémentaire. Pour une multinationale qui a 30 ans,c 'est énorme comme effectifs d'un coup.

avatar Mark Twang | 

@Dv@be

Merci. Je me sens moins seul.

avatar deltiox | 

Moi non plus je ne comprends pas comment on peut faire 4,6 milliards de bénéfices en un trimestre et vouloir virer 18 000 personnes.
Je ne comprends même pas comment ce genre de salarié (après tout il n'a ni créé ni fondé cette société) peut se regarder dans un miroir

avatar C1rc3@0rc | 

Il ne fait qu'appliquer un plan prévu de longue date. Microsoft a fait ainsi pour toutes les sociétés acquises: récupération des quelques éléments intéressants et on fait tout en interne ce qui implique virer la majorité des effectifs des sociétés acquises…

Le seul imbécile dans l'histoire c'est le gouvernement qui espérait que l'aura de MS aller sauver les emplois… Est ce juste de la bêtise ou de l'ignorance?
En tout cas Nokia va encore subir des dégraissages, ce n'est ni le premier ni le dernier. La différence c'est que c'est plus Elop qui les annonce...

avatar TomSupraBoy | 

C'est fou ce que vous pouvez l'embêter ce pauvre MickaëlBazoge lol. Non sérieux, j'ai remarqué y'a limite pas un article qu'il écrit où quelqu'un ne le reprend pas.
Mince, postulez chez MacG les gas.

Tiens bon Mickaël ça va aller lol

avatar Mickaël Bazoge | 
Le pire, c'est que je ne me suis pas planté. C'est vraiment trop injuste.
avatar Lonsparks23 | 

Moi je t'aime bien, sache-le ! :-*

avatar curly bear | 

Apple progresse sur un an et ses bénéfices sont en hausse. L'action baisse (pré-marché)
Microsoft, c'est le contraire. L'action monte.
...

avatar Yanik | 

@Downuts

Hahaha !!

La meilleure depuis le fameux :
"Comment dit-on j'te baise dans les milieux financiers ?
/
/
Ayez confiance..,"

avatar downuts | 

T'as raison, les patrons sont d'odieux capitalistes qu'on devrait tuer a la naissance.

avatar Dv@be | 

@downuts
Je sais.
Mais il y a des pistes genre reclassement, formations, ...

avatar downuts | 

Pour avoir déjà fais les frais de ce genre d’opération (licenciement pour cause de restructuration) il y avait des discussions et des accords passés avec d'autres entreprises environnante pour tenter de recaser les employés. C'est difficile mais parfois ça peut être l'occasion de se lancer dans quelque chose de nouveau, la boite ou j’étais finançait jusqu’à une certaine somme si l'on souhaitait créer son entreprise.

Le fait que Microsoft soit en bonne sante financière malgré tout, permettra peut etre un depart de tout ces gens plus en douceur que si la boite était en faillite. Je n'ai pas encore lu qu'ils mettaient les gens a la porte avec perte et fracas...

avatar C1rc3@0rc | 

Microsoft est en bonne santé sur le secteur corporate.

En cas de faillite les entreprises doivent soumettre des plans de reclassements qui sont negoties par les repreneurs et l'état. Ici, ce n'est pas le cas. Si MS veut "aider" les licencies européens a trouver du travail c'est un geste, mais nullement obligatoire. Pour les personnels en Asie c'est a eux de se debrouiller.

De plus MS impose des DNA aux personnels qualifies et ceux ci peuvent alors avoir des difficultés en plus pour retrouver un emploi de ce fait.
C'est pas pour rien que ce dégraissage a eu lieu apres la finalisation du rachat complet.

avatar iRobot 5S | 

En fait a présent qu'ils ont Nokia une surface Mini est inutile, parce qu'il aurait fallu mettre Windows phone mobile dessus et les tablettes Nokia le font déjà.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR