Fermer le menu
 

H.265 : un accord sur les royalties

François Tsunamida | | 00:06 |  21

MPEG LA, la société qui gère les brevets et accords de licences liés aux codecs de compression audio/vidéo de ses membres, a annoncé que 25 d’entre eux s’étaient mis d’accord sur les bases d’un contrat de licence du codec High Efficiency Video Coding (HEVC), connu également sous le nom H.265 ou MPEG-H Part 2. Il ne s’agit pas encore d’un contrat définitif, mais il ouvre la voie aux accords de licences de cette technologie, et on devrait le rencontrer de plus en plus fréquemment au fur et à mesure que le codec se répandra dans les logiciels de montage vidéo, les navigateurs et les systèmes d’exploitation.

Qui va payer le prix de ces licences H.265 ? Ce sera principalement les fabricants de décodeurs/encodeurs utilisant ce codec. De 1 à 100 000 décodeurs/encodeurs fabriqués par an, la MPEG LA n’exigera pas de paiement de licence. Au-delà de 100 000 appareils, le fabricant devra régler 0,20 $/env. 0,15 € par appareil produit. Ces royalties auront un montant maximum de 25 millions de dollars par an et par fabricant. Le public paiera donc indirectement la licence du codec H.265 quand il achètera un appareil équipé d’un tel encodeur/décodeur, car le fabricant inclura certainement le coût de cette licence dans son calcul du prix de vente. Mais le faible coût de la licence du codec H.265 en fera une opération quasiment indolore. La MPEG LA a précisé qu’en dehors de ces royalties, elle ne demandera rien au public pour leurs vidéos encodées en H.265.

Outre Apple, les 24 autres compagnies possédant des brevets liés aux technologies utilisées dans le codec HEVC/H.265 sont la BBC, Cisco Technology, l’Electronics and Telecommunications Research Institute of Korea, le Fraunhofer-Gesellschaft zur Foerderung der angewandten Forschung, Hitachi Maxell, Humax, JVC Kenwood, KT Corp, LG Electronics, M&K Holdings, NEC, la NHK, NTT, NTT Docomo, Orange, Siemens AG, SK Telecom, Telefonaktiebolaget LM Ericsson, Thomson Licensing et Vidyo.

Dix ans après la norme H.264, le codec H.265 a été ratifié l’année dernière. Il est annoncé comme étant beaucoup plus efficace que son prédécesseur notamment pour la diffusion de vidéos via internet et sur des terminaux mobiles. Le H.265 est censé offrir une qualité d’images similaire au H.264 pour une compression théoriquement jusqu’à deux fois plus efficace (de 30 à 50 % suivant les vidéos).

D’autre part, même avec des contenus 2K, la qualité des vidéos compressées en H.265 est meilleure que celles compressées en H.264. Enfin, et c’est un argument de poids pour le futur, il permet de diffuser plus efficacement des vidéos 4K et même 8K (8192 x 4320 pixels) en permettant d’économiser de la bande passante.

Cependant, tout n’est pas idyllique. Si le nouveau codec H.265 est plus efficace, il demande aussi plus de puissance notamment pour encoder les vidéos (lire : Premiers essais avec le H.265). Par rapport au H.264, une vidéo prend en moyenne 10 fois plus de temps pour être encodée en H.265. Les chipsets permettant aux diffuseurs professionnels de produire des vidéos H.265 ne sont qu’à leurs débuts, et des progrès techniques permettront sans doute de réduire le temps d’encodage. Par contre, les équipements devront être mis à jour pour fournir plus de puissance. Il ne faut pas espérer une diffusion rapide des programmes TV en 4K H.265 avant quelques années. Mais à terme, c’est l’objectif que se fixent la plupart des chaînes TV.

D’ores et déjà, certaines expérimentent dès à présent une telle diffusion. La NHK commencera à diffuser des programmes 4K à partir de juillet 2014. Le japonais K-Opticom a lancé plusieurs tests de retransmissions d’événement sportif 4K H.265. Et cela ne reste pas uniquement cantonné au Japon, même si le poids de la NHK dans la mise au point du standard 4K reste fondamental. En août 2013, 14 séries TV américaines étaient tournées en 4K. etc. La liste des productions et vidéos 4K diffusées sur le Net ne fait que commencer et devrait s’étoffer tout au long de l’année 2014.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


21 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Le Gognol 03/02/2014 - 01:29

"cantonné au Japon" : rires.

avatar Mathias10 03/02/2014 - 06:51 via iGeneration pour iPad

@Le Gognol

Cantonné au Chine, j'aurais ri (riz)

avatar Mathias10 03/02/2014 - 06:51 via iGeneration pour iPad

@mathias10

À la Chine*



avatar XiliX 03/02/2014 - 14:59

Le problème justement c'est cantonné pas au Japon

avatar thierry37 03/02/2014 - 07:50 via iGeneration pour iOS

Pourquoi un tel codec n'est pas ouvert et gratuit ?
Qui se met de l'argent plein les poches dans l'affaire ?

avatar nayals 03/02/2014 - 07:59 via iGeneration pour iPad

@thierry37 : la MPEG LA je pense, qui a travaillé pour concevoir ce codec.

Et ce n'est pas parce qu'une entreprise gagne de l'argent qu'elle "s'en met plein les poches" comme tu dis.

"Pourquoi un tel codec n'est pas ouvert et gratuit ?"
Mais parce que vu le travail que ça demande, personne n'a envie de le faire gratuitement ! Sans compter qu'il faut faire adhérer beaucoup de grandes entreprises pour que le codec s'impose sur le marché

avatar béber1 03/02/2014 - 08:21 (edité)

Pour la liste complete, voir:
http://www.mpegla.com/main/pages/media.aspx

sinon: http://fr.wikipedia.org/wiki/H.265/HEVC
"Elle porte le nom formel de HEVC, à l'ITU elle prend le numéro de H.265, tandis qu'à MPEG elle se nomme MPEG-H partie 2 ou encore ISO/IEC 23008-2.
...
La norme est approuvée et finalisée (FDIS, Final Draft International Standard) en janvier 2013, sous le nom H.265/HEVC (ISO/IEC 23008-2)6 par l'Union internationale des télécommunications (ITU). Selon le communiqué de presse, le standard ITU-T H.265 / ISO/IEC 23008-2 HEVC offrira une solution flexible, fiable et robuste. Il est ainsi désigné comme le standard de la prochaine décennie à la fois pour l’accès aux contenus vidéo HD et pour l’ultra haute définition. Le communiqué ITU précise que les sociétés ATEME, Broadcom, Cyberlink, Ericsson, Fraunhofer HHI, Mitsubishi et NHK ont déjà présenté des implémentations de HEVC.

(...)

Projet 4EVER
En France, le projet de recherche collaborative 4EVER, financé par les pouvoirs publics, a été lancé en 2012 pour une durée de 3 ans. Il a pour objectif d’améliorer la qualité d'expérience audiovisuelle en :
généralisant l'accès aux contenus HD en toute situation (populations éloignées, mobilité),
introduisant l'Ultra Haute-Définition (UHD) à la maison et pour les événementiels au cinéma,
prouvant que HEVC est la technologie qui permettra d'atteindre les 2 points précédents.

Ce projet de recherche est mené par les sociétés ATEME, Doremi, France Télévisions, GlobeCast, Orange, Teamcast, Technicolor, et les universitaires Télécom ParisTech et l'Université de Rennes 1."

 
Par ailleurs : http://en.wikipedia.org/wiki/High_Efficiency_Video_Coding

"On May 31, 2013, Orange announced the first public HEVC demonstration of a real time end-to-end delivery chain.[74][75] The HEVC demonstration included a high definition broadcast of the 2013 French Open from June 1 to June 9 that uses both IPTV and DVB-T2.[74][75] The HEVC demonstration may be seen in the technical area of Orange and at a showroom in Rennes.[74][75]
(...)
On June 20, 2013, Imagination Technologies announced their PowerVR Series5 HEVC decoder.[80] The PowerVR D5500 decoder core supports 10-bits per sample video decoding.[80]"

avatar John Maynard Keynes 03/02/2014 - 08:34

@thierry37

Parce que cette norme, comme bien d’autre, s'appuie sur des brevets ayant des propriétaires.

Ce n’est pas plus compliqué que ça.

avatar joneskind 03/02/2014 - 10:04

@Thierry37

Il est gratuit pour une utilisation personnelle. Et il est pratiquement gratuit pour une utilisation commerciale (15cts c'est ridicule). Après le développement d'une technologie a un coût, alors ça me semble normal de faire payer. Il me semble que Google développe son propre codec open source, mais qui est moins performant.

avatar marc_os 03/02/2014 - 14:19

Google pratique une politique similaire à celle de Microsoft en son temps : Profiter d'un cash énorme pour proposer gratuitement une techno propriétaire que l'on cherche à imposer, alors que la concurrence n'est pas gratuite.
Ça a magnifiquement bien marché pour Microsoft avec Internet Explorer pour le plus grand malheur de la communauté web, vu la merde infâme qu'ils ont réussi à imposer. Espérons donc que Google se casseront les dents avec leur machin et leur même souhait d'hégémonie.

avatar Lennart 03/02/2014 - 11:55

@thierry37

Je crois que Google a un codec ouvert équivalent VP9, mais pas certain qu'il soit totalement finalisé.

avatar nifex 03/02/2014 - 09:36

J'ai pas comprit cette phrase : "jusqu’à deux fois plus efficace (de 30 à 50 % suivant les vidéos)."

Chez moi 2 fois plus efficace c'est 100% et pas 50%, alors quel est le chiffre à prendre en compte, 2 fois plus léger ou la moitié plus léger ?

Et 10 fois plus de temps pour encoder une vidéo ? Le nouveau Mac Pro va vraiment jouer son rôle ces prochaines année si de telle puissance de calcule sont nécessaire pour encode en H.265... J'étais impatient de pouvoir uploader des vidéos moins lourdes mais si je dois mettre plusieurs jours pour l'encoder ça ne me sera pas utile...

avatar JeromeC 03/02/2014 - 09:54

La phase est peut être mal construite, mais on comprend quand même.
Deux fois plus efficace pour un algorithme de compression signifie qu'il compresse deux fois plus, donc que la taille du fichier résultant est deux fois moins importante, d'où une diminution de la taille de 50%.

avatar nifex 03/02/2014 - 10:05 (edité)

Okkkkk merci j'ai comprit, effectivement le fichier final pèse 50% de moins :D

avatar joneskind 03/02/2014 - 10:09

@Nifex

Ça dépend de quel côté du calcul tu te trouves.
Soit A = 2a
Soit a = 0,5A

Et comme on compare le nouvel encodage par rapport à l'ancien ça me semble logique.
Par ailleurs, 2 fois moins, c'est bien divisé par 2 donc multiplié par ½. Donc multiplié par 50%.

avatar mirando 03/02/2014 - 09:42 via iGeneration pour iOS

La 4K va percer très vite à mon avis. Avec les prix des UHD TV qui fondent rapidement plus le nombre de films et séries déjà tournés nativement en 4K...
Autrement plus attractif que la 3D.

avatar Powerboobook 03/02/2014 - 10:02

La 4K va percer très vite à mon avis. Avec les prix des UHD TV qui fondent rapidement plus le nombre de films et séries déjà tournés nativement en 4K...
Autrement plus attractif que la 3D.

Pour le moment pas la moindre annonce de sortie prochaine de films ou series en 4k à part des blu-ray remasterisé à partir d'un master 4K et je pense que se sera pas demain qu'on en verra, le parc de TV 4K est ridicule pour le moment, pour le contenu, je table sur 2015 voir 2016, enfin comme on dit WAIT & SEE ^^

avatar joneskind 03/02/2014 - 10:16

@PowerBooBook

Dans la mesure où l'adoption du 4K ne passera vraisemblablement pas par un support physique mais par le dématérialisé, je pense que l'adoption pourrait se généraliser rapidement, en particulier si la prochaine aTV le gère.

avatar Bast6 03/02/2014 - 10:13

Est-ce qu'on sait si Apple va enfin inclure ces licences pour un usage pro/commercial dans Final Cut Pro X ?
Pour le moment ce n'est PAS le cas, comme en témoignent les CGU du logiciel :
"B. Remarque relative à MPEG-2. Dans la mesure où le Logiciel Apple comprend des fonctionnalités MPEG-2, les dispositions suivantes s’appliquent : TOUT USAGE DE CE PRODUIT POUR D’AUTRES FINS QU’UNE UTILISATION PERSONNELLE EN ACCORD AVEC LA NORME MPEG-2 D’ENCODAGE D’INFORMATIONS VIDÉO POUR CRÉER DES PRODUITS PRÊTS À L’EMPLOI EST EXPRESSÉMENT INTERDIT SANS LICENCE RESPECTANT LES BREVETS APPLICABLES DU PORTEFEUILLE DE BREVETS MPEG-2, DISPONIBLE AUPRÈS DE :MPEG LA, L.L.C, 250 STEELE STREET, SUITE 300, DENVER, COLORADO 80206.
C. Utilisation de MPEG-4. La licence de ce produit vous est concédée d’après les termes de la licence du portefeuille de brevets de MPEG-4 Systems pour l’encodage selon la norme des systèmes MPEG-4. Une licence additionnelle et le paiement d’une redevance sont toutefois nécessaires pour l’encodage (i) de données stockées ou dupliquées dans un média physique payé titre par titre et/ou (ii) de données payées titre par titre et transmises à un utilisateur final pour un stockage et/ou une utilisation

permanent(e)s. Vous pouvez vous procurer cette licence additionnelle auprès de MPEG LA, LLC. De telles conditions générales supplémentaires peuvent s’obtenir à partir de MPEG LA, LLC. Voir http:// www.mpegla.com for additional details.
La licence de ce produit vous est concédée d’après les conditions de la licence du portefeuille de brevets de MPEG-4 Visual dans le cadre d’une licence privée à but non commercial par un consommateur pour (i) l’encodage de vidéo en conformité avec la norme MPEG-4 Visual (« Vidéo au format MPEG-4 ») et/ou (ii) le décodage de vidéo MPEG-4 encodée par un consommateur engagé dans une activité privée à but non commercial et/ou obtenue d’un fournisseur vidéo sous licence de MPEG LA pour distribuer de la vidéo au format MPEG-4. Aucune licence ne saurait être accordée ou considérée implicite pour tout autre utilisation. Des informations complémentaires sur l’utilisation à des fins promotionnelles, internes et commerciales et sur l’attribution de licence dans de tels cas sont disponibles auprès de MPEG LA, LLC. Voir http://www.mpegla.com.
D. Avis H.264/AVC. Dans la mesure où les logiciels Apple incluent la fonctionnalité de décodage et/ou d’encodage AVC, l’usage commercial de H.264/AVC requiert une concession de licence complémentaire et la disposition suivante s’applique : LA PRÉSENTE LICENCE POUR LA FONCTIONNALITÉ AVC DE CE PRODUIT N’EST ACCORDÉE QUE DANS LE CADRE D’UN USAGE PERSONNEL ET NON COMMERCIAL D’UN CONSOMMATEUR POUR (i) ENCODER DE LA VIDÉO SELON LES NORMES D’ENCODAGE AVC ("AVC VIDÉO") ET/OU (ii) DÉCODER DE LA VIDÉO AVC ENCODÉE PAR UN CONSOMMATEUR DANS LE CADRE D’UNE ACTIVITÉ PERSONNELLE ET NON COMMERCIALE ET/OU DE LA VIDÉO AVC PROVENANT D’UN FOURNISSEUR VIDÉO AUTORISÉ À FOURNIR DE LA VIDÉO AVC. LES INFORMATIONS RELATIVES AUX AUTRES USAGES ET LICENCES SONT DISPONIBLES AUPRÈS DE MPEG LA L.L.C. VOIR HTTP://WWW.MPEGLA.COM."

avatar Powerboobook 03/02/2014 - 11:54 (edité)

@joneskind

Justement le dématérialisé ça marchera pas de suite pour la 4K si tu crois que tout le monde en france possède une connection internet correcte pour la VOD, tu te trompes lourdement, si ils veulent que ça marche vraiment faudra passé obligatoirement par le support physique, la VOD venant élargir l'offre...

avatar onclebobby 03/02/2014 - 15:37

Depuis des années que je lis des articles sur les nouvelles technologies de la vidéo, c'est, dans 90% des cas, le Japon qui donne le "LA" sur les nouveaux formats et standards de diffusion, encodage etc. Les premiers à expérimenter, les premiers à diffuser la norme pour le public. Vraiment, incroyables ces japonais!