Devolo serait dans la tourmente avec ses ventes de boitiers CPL

Florian Innocente |

Devolo, le spécialiste allemand des boitiers CPL est dans la tourmente, si l'on en croit l'un de nos contacts dans le secteur des équipements réseau. Plusieurs grandes enseignes et sites qui distribuent ces boitiers en France pourraient reconsidérer leur commercialisation à brève échéance et cela ne toucherait pas que la France. [MàJ le 22 mars : Devolo ferme sa filiale française et gère ses ventes depuis l'Allemagne].

À ce stade il convient de souligner que les boitiers CPL de Devolo sont toujours disponibles normalement chez Darty, Boulanger ou encore Amazon, certains sont en promotion, mais c'est la saison, d'autres non. Devolo est le numéro 3 des ventes en France de ce type de matériel qui permet une connexion internet via le câblage électrique, il en est aussi l'un des pionniers.

Devolo Magic 2 WiFi 6

La marque, comme d'autres acteurs du secteur de l'informatique et de l'électronique, a profité à plein de la période du Covid avec une forte demande. La situation s'est compliquée dans le courant de l'année 2022, alors que l'on sortait de la pandémie et que les ventes s'affaissaient. Un redressement financier conduit à cette époque avait produit ses effets et laissé augurer d'une stabilisation de l'activité. De nouveaux produits avaient été également lancés.

Cependant, fin septembre 2023, les commandes enregistrées en prévision de la fin de l'année furent très fortement inférieures à la normale, expliquait en décembre dernier le site néerlandais Telecompaper, en citant Devolo. La conséquence d'une frilosité des clients pour certaines de leurs dépenses en pleine crise du pouvoir d'achat.

Surprise par ce mauvais virage, la direction de Devolo assurait néanmoins avoir pris toutes les dispositions pour y remédier, entre mesures d'économies et développement de produits pour ses clients professionnels et grand public. La société disait préparer un plan de restructuration, assisté par des cabinets spécialisés. Nous avons contacté Devolo et mettrons à jour l'article en cas d'informations nouvelles.

Lire les commentaires →

Free présentera un nouveau service le 26 mars

Stéphane Moussie |

Deux mois seulement après le lancement de la Freebox Ultra, Free convie de nouveau les journalistes à une conférence de presse à son siège. Nicolas Thomas, le directeur général de l’opérateur, dévoilera le mardi 26 mars à 9 h « un nouveau service » dont on ne sait rien pour le moment.

Siège de Free. Image MacGeneration.

La présentation du service sera suivi d’une séance de démos pour les médias présents sur place. Free n’a pas annoncé pour le moment de diffusion en direct de l’événement comme il l’avait fait pour sa nouvelle box.

Lire les commentaires →

Piratage de France Travail : trois personnes interpelées, des dégâts limités ?

Félix Cattafesta |

La plateforme France Travail (ex-Pôle emploi) a récemment été victime d’une cyberattaque d’envergure : les données de 43 millions de personnes ont potentiellement été piratées. Les informations concernées contiennent pêle-mêle nom, prénom, numéro de sécurité sociale, identifiant France Travail ou encore adresse mail. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris, qui a mené à l’arrestation de 3 personnes d’une vingtaine d’années. Elles ont été placées en détention provisoire.

Le logo de France Travail.

Dans un communiqué, la procureure de Paris Laure Beccuau a expliqué que les trois suspects ont été identifiés suite à des investigations techniques et téléphoniques. Le contenu de leur matériel informatique a confirmé que certains d’entre eux avaient une activité d’escroquerie impliquant des pratiques d'hameçonnage. Elle précise :

Des premiers éléments identifiés par France Travail, il est ressorti qu’entre les 6 février et 5 mars des comptes d’agent Cap Emploi, habilités à accéder aux ressources présentes sur le système d’information de France Travail, avaient été utilisés pour procéder au téléchargement de données de la base des demandeurs d’emploi évaluée à 43 millions de données à caractère personnel.

Pour récupérer des données, les pirates ont donc mis la main sur des comptes Cap emploi, l’agence chargée des demandeurs d’emploi en situation de handicap. Aidés d’une application générant de faux numéros, les malandrins ont appelé la plateforme d’assistance de Cap Emploi en se faisant passer pour des techniciens. « Le faux informaticien a simplement dit qu'il avait perdu son code d'accès et qu'il faudrait réinitialiser son compte personnel », explique une source proche du dossier au Parisien.

Si le communiqué originel mentionnait une exfiltration « potentielle » des données de 43 millions de personnes, la fuite pourrait avoir moins d’ampleur que ce que l’on imaginait. Une source de Next précise que le nombre de comptes touchés se situerait entre 1 et 1,5 million, soit environ 3 % du contenu de la base de données. La source estime qu’il ne s’agit visiblement pas « d’une exploitation de masse de la base de données de France Travail ».

Plutôt que de brasser large, l’idée des pirates aurait consisté à effectuer des requêtes ciblées. Selon Next, celle-ci aurait concerné un nombre limité de mots-clefs et des zones géographiques spécifiques. Le mode opératoire semble montrer que les malfrats n’étaient pas en capacité d’exporter l’intégralité de la base de données. L’enquête se poursuit, le parquet cherchant désormais d’éventuels autres acteurs et à « évaluer la part de responsabilité de chacun »•

Lire les commentaires →

Des promotions sur les sondes d'étalonnage de Datacolor, dès 102 €

Pierre Dandumont |

Si vous avez besoin d'étalonner un moniteur, il y a de nombreuses promotions sur les produits de Datacolor pour les promotions de printemps d'Amazon. La sonde Spyder X Pro est notamment à 102 € au lieu de 130 € sur le site de son fabricant.

La sonde Spyder X Pro

Il y a d'autres promotions sur les accessoires, mais elles ne sont pas nécessairement intéressantes. La sonde Spyder X 2 Elite est par exemple à 190 € chez Amazon (au lieu de 280 € en prix public), mais à 180 € chez son fabricant (en promotion). Pour la photographie, les fiches de référence sont à 66 € au lieu de 120 €, ce qui est par contre un bon prix. De même, le kit comprenant une sonde Spyder X Elite, une caisse de transport et des accessoires pour améliorer l'étalonnage est à 170 € au lieu de 300 € en prix public.

Dans tous les cas, une sonde peut être très utile si vous n'êtes pas certain de l'étalonnage de votre moniteur : elle permet d'éviter les surprises dans certains cas lors d'achats de produits (comme des vêtements) avec une couleur précise.

Lire les commentaires →

PopClip abandonne le Mac App Store pour sortir du bac à sable

Nicolas Furno |

PopClip n’est plus distribuée sur le Mac App Store, uniquement sur le site de son concepteur. Cette app qui permet d’agir sur du texte sélectionné avec des pop-ups similaires à ceux d’iOS était pourtant présente sur la boutique du Mac depuis plus de 13 ans et son départ est contraint et forcé par la politique d’Apple. Comme l’explique son développeur, cela fait en réalité longtemps que l’app aurait dû quitter la boutique, car elle ne respecte pas le sandboxing imposé par Apple depuis 2012. Une exigence impensable pour une app qui doit pouvoir agir librement dans toutes les autres apps, mais à laquelle PopClip avait échappé jusque-là.

PopClip en action, ici en sélectionnant un email dans TextEdit, avec trois actions : rechercher sur le web, envoyer un email à l’adresse sélectionnée ou encore un email avec le contenu sélectionné. Sur la droite, le menu de l’app, qui permet de sélectionner les actions à activer. Image MacGeneration.

Le développeur indique ne pas savoir s’il a eu de la chance pendant toutes ces années ou si les exigences d’Apple se sont enfin renforcées. Quoi qu’il en soit, la dernière mise à jour de PopClip a été refusée pour cette raison et il a choisi de sortir entièrement l’app du Mac App Store et de ne la distribuer que par le biais de son site, ainsi que dans le cadre de l’abonnement Setapp.

Pour les clients du Mac App Store, seule la version 2023.9 restera accessible désormais et il faut basculer sur l’app fournie sur le site web pour passer à la version 2024.3 qui est la dernière. Cette transition est gratuite et très facile à réaliser : téléchargez la nouvelle copie de PopClip, quittez l’app sur le Mac, déplacez la nouvelle version dans le dossier des Applications pour remplacer l’ancienne et relancez PopClip. La licence devrait être récupérée automatiquement sans action de votre part et cela fonctionnera sur tous les Mac associés à l’identifiant Apple en question.

La mise à jour 2024.3 apporte plusieurs nouveautés, dont la possibilité d’ouvrir le navigateur web en arrière-plan en utilisant la touche , que ce soit pour la recherche ou ouvrir un lien. On peut également définir un deuxième moteur de recherche alternatif et l’utiliser à tout moment, cette fois avec la touche enfoncée.

Si l’app vous intéresse, vous pouvez la tester gratuitement en la téléchargeant et en réalisant 150 actions différentes avant de devoir payer. La licence est affichée à 20,4 $ (environ 18,7 €) et elle est personnelle, sans limite sur le nombre de Mac où on peut l’activer. L’app est traduite en français et elle nécessite macOS 10.15.7 (Catalina) au minimum.

Lire les commentaires →

États-Unis : le DOJ pourrait attaquer aujourd'hui Apple pour abus de position dominante

Florian Innocente |

Le département de la Justice des États-Unis pourrait annoncer aujourd'hui une plainte contre Apple pour de supposés faits de distorsion de la concurrence.

Après un large front judiciaire en Europe c'est sur son territoire qu'Apple va se frotter à des accusations d'abus de position dominante. D'après Bloomberg, le département de la Justice des États-Unis (DOJ) doit annoncer aujourd'hui qu'il porte plainte contre la Pomme. Au tout début de l'année, le New York Times révélait qu'un dossier « de grande ampleur » était sur la table du ministère. Ce n'est donc pas une surprise, l'enquête a été ouverte en 2019.

Le bâtiment Robert F. Kennedy abritant le département de la Justice des États-Unis. Image Sebmol (CC BY-SA 3.0).

Les chefs d'accusation précis restent à connaître, mais l'enquête a porté sur différents aspects de l'écosystème d'Apple. Que ce soit l'App Store, iMessage, les services de localisation (Tile, concurrent des AirTags avait été interrogé), Apple Pay, etc. Plusieurs de ces sujets sont au cœur du DMA en Europe et Apple a dû faire des concessions, sur l'App Store en premier lieu, mais aussi par exemple sur la puce NFC de ses iPhone qu'elle va rendre utilisable par des concurrents d'Apple Pay.

Le risque pour Apple, en cas de succès du DOJ, outre une amende, est que cela fasse tache d'huile sur son premier marché et au-delà de celui-ci ensuite.

Apple a déjà eu maille à partir deux fois avec le DOJ, notamment dans le dossier des livres numériques dans lequel elle a perdu.

Lire les commentaires →

Office 2024 : la nouvelle suite de Microsoft sans abonnement sortira cette année

Stéphane Moussie |

Microsoft continue de penser à ses clients allergiques aux abonnements. Trois ans après Office 2021, l’éditeur va sortir une nouvelle version de sa suite bureautique sous licence perpétuelle. Office 2024 permettra d’utiliser des versions récentes de Word, Excel et PowerPoint sur Mac et PC sans souscrire un abonnement à Microsoft 365.

Boîte d’Office 2021. Image Microsoft.

Disponible dans le courant de l’année, la suite en achat définitif comprendra entre autres des améliorations pour Outlook, des dizaines de nouvelles fonctionnalités dans Excel et des avancées en matière de performances et d’accessibilité. Comme l’édition 2021, Office 2024 sera maintenue pendant cinq ans.

Le tarif pour les particuliers ne changera pas, il sera de 149 €. En revanche, il y aura une augmentation de 10 % pour les versions LTSC destinées aux entreprises. Office 2024 ne sera pas la dernière édition disponible en licence perpétuelle, Microsoft indique d’ores et déjà qu’il y en aura encore une autre après.

Cela étant, même si l’éditeur consent à poursuivre les achats définitifs, il pousse toujours plus ses clients vers l’abonnement. Non seulement la formule Microsoft 365 est quasiment indispensable pour travailler sur iPad, mais elle est aussi obligatoire pour la collaboration en temps réel, des fonctions à base d’IA dans plusieurs apps ainsi que l’utilisation de l’assistant intelligent Copilot.

Lire les commentaires →

Pages