Microsoft voudrait intégrer rapidement ChatGPT dans Bing, Google testerait sa propre IA pour son moteur de recherche

Mickaël Bazoge |

Microsoft ne veut pas trainer pour rentabiliser son investissement dans OpenAI, le créateur de Dall-E et de ChatGPT. D'après Semafor, Bing devrait intégrer dans les prochaines semaines une version plus rapide et plus riche du bot textuel.

Microsoft officialise un investissement de plusieurs milliards de dollars dans OpenAI, le créateur de ChatGPT

Microsoft officialise un investissement de plusieurs milliards de dollars dans OpenAI, le créateur de ChatGPT

La prochaine version de ChatGPT s'appuiera sur GPT-4, la future mouture du modèle de langage développé par OpenAI et qui est en quelque sorte la fondation sur laquelle repose les bots de l'entreprise. ChatGPT fonctionne actuellement avec GPT-3.5. Et avec la hype qui entoure les technologies d'intelligence artificielle actuellement, tout le monde attend de voir avec impatience — et une certaine crainte — ce que GPT-4 pourra bien accomplir.

Les réponses de ce futur ChatGPT seront générées plus rapidement que la version actuelle, et elles devraient aussi être plus détaillées et plus proches de ce qu'un humain pourrait produire (gloups). Reste à voir comment Microsoft compte implémenter le bot dans Bing, mais cette rumeur risque d'accélérer la riposte de Google qui, en interne, a émis une « alerte rouge » sur le sujet.

Selon CNBC, Google testerait un robot « Apprentice Bard » qui répond aux questions posées dans un langage naturel, tout comme ChatGPT. Ce « barde » aurait un atout de poids sur son redoutable rival : il serait beaucoup plus calé sur les faits d'actualité (ChatGPT a une connaissance limitée des événements survenus après 2021).

Le site donne un exemple. À la question « est-ce qu'il va y avoir d'autres licenciements chez Google ? », le bot a répondu : « Selon ma base de données, il est peu probable que Google procède à une autre série de licenciements en 2023 », et il a ajouté que « les licenciements sont généralement effectués pour réduire les coûts et la structure, mais l'entreprise se porte bien financièrement. En fait, les revenus de Google ont augmenté de 34 % en 2021 et le cours de l'action a augmenté de 70 % depuis janvier 2022 ». Une réponse plutôt correcte.

Google aurait aussi en projet de remplacer le fameux bouton « J'ai de la chance » de sa page d'accueil par un bouton qui retournerait une réponse de l'intelligence artificielle. Ce qui cadre avec une précédente rumeur :

Après l

Après l'« alerte rouge » ChatGPT, Google devrait montrer un moteur de recherche infusé à l'AI

Lire les commentaires →

Dell voudrait reprendre en main la distribution de ses PC et couper les ponts avec les revendeurs

Mickaël Bazoge |

Trouver un ordinateur Dell risque de devenir plus compliqué si on n'a pas l'habitude de les commander dans la boutique en ligne du fabricant. Car d'après une information de Tom's Guide, Dell cesserait de travailler avec des distributeurs, à l'instar de la Fnac ou d'Amazon en France (le site ne précise pas si cet arrêt ne concerne que l'Hexagone, l'Europe ou le monde).

Le nouveau XPS 13.

Une fois les stocks épuisés chez les revendeurs, il sera nécessaire de passer commande sur le site de l'entreprise pour s'équiper d'un PC Dell avec les options qui vont bien. Pour les clients, ce n'est pas une très bonne nouvelle : les distributeurs tiers font régulièrement des promos et des rabais, comme on le voit chez Amazon et ailleurs pour Apple.

Si Dell coupe les ponts avec ses revendeurs, le constructeur sera seul aux commandes de sa stratégie marketing et tarifaire. Le groupe a expliqué avoir pris la décision de modifier sa politique de vente « en simplifiant notre modèle opérationnel et nos plateformes de vente ». Il n'y a pas de confirmation noir sur blanc de l'assèchement du réseau de distribution tiers, mais il n'y a pas non plus de démenti. Prochaine étape : la création d'un réseau de boutiques en nom propre à la manière des Apple Store ?

Comme les autres constructeurs informatiques, Dell a senti passer la baisse des ventes de PC fin 2022, après les deux glorieuses années de pandémie. Les prochains mois risquent eux aussi d'être difficiles.

Les ventes de PC se sont effondrées fin 2022 après les records de 2021

Les ventes de PC se sont effondrées fin 2022 après les records de 2021

Lire les commentaires →

Le replay des tests des nouveaux MacBook Pro et Mac mini dans Kernel Panic !

Mickaël Bazoge |

Apple a fini par lâcher ses nouveaux Mac mini et MacBook Pro il y a quelques jours, et bien sûr nous vous avons proposé les tests complets qui vont bien. En guise de conclusion et pour faire un point définitif sur ces machines, un épisode de Kernel Panic s'imposait !

Apple continue de creuser l'écart avec le reste du monde PC grâce à ses puces maison. Preuve a été de nouveau faite avec les nouveaux Mac dévoilés mi-janvier : les Mac mini se déclinent avec des puces M2 et M2 Pro, les MacBook Pro 14/16 pouces avec des M2 Pro et M2 Max. Question performances, ces Mac n'ont vraiment rien à envier à personne.

Si ces ordinateurs ne changent rien ou si peu à l'extérieur, c'est sous le capot que les différences viennent se nicher. Et elles peuvent être importantes comme vous avez pu le lire dans les tests que nous leur avons consacrés !

Test des Mac mini M2 et M2 Pro : le Mac maxi

Test des Mac mini M2 et M2 Pro : le Mac maxi

Promo : le Magic Keyboard avec Touch ID à 120 € (- 24 %)

Stéphane Moussie |

Le Magic Keyboard avec capteur Touch ID est un peu moins onéreux en ce moment sur Amazon. Le clavier d'Apple est vendu 120 € au lieu de 159 €. C'est le prix le plus bas à ce jour.

Il s'agit de la version compacte sans pavé numérique. Pour utiliser le capteur d'empreintes digitales situé dans le coin supérieur droit, vous devez absolument avoir un Mac Apple Silicon (famille M1 ou M2). Si vous avez un Mac Intel, toutes les touches seront reconnues, à l'exception du capteur Touch ID — dans ce cas-là, mieux vaut acheter la version sans Touch ID à 107 €.

Le Magic Keyboard avec Touch ID se connecte en Bluetooth ou bien en filaire grâce au câble USB-C vers Lightning fourni. Sa batterie se recharge à l'aide de ce même câble. La version étendue avec pavé numérique, qui n'est pas en promotion, coûte 185 €.

Mini-test du Magic Keyboard à capteur Touch ID

Mini-test du Magic Keyboard à capteur Touch ID

Comment utiliser le Magic Keyboard à capteur Touch ID avec un MacBook Air ou un Mac mini M1

Comment utiliser le Magic Keyboard à capteur Touch ID avec un MacBook Air ou un Mac mini M1

Lire les commentaires →

OpenAI présente un outil pour repérer le texte écrit par ChatGPT

Félix Cattafesta |

Si ChatGPT impressionne, le chatbot d'OpenAI suscite aussi de nombreuses inquiétudes. L'IA a notamment été vite adoptée par des écoliers ayant besoin d'un coup de pouce pour leurs copies, au point que les écoles publiques de New York ont décidé de proscrire l'utilisation du service sur leur réseau informatique. OpenAI apporte sa pierre à l'édifice et vient d'annoncer un outil promettant de rapidement détecter du texte rédigé par une IA.

Du texte généré par ChatGPT.

Dans son communiqué, OpenAI explique que le personnel éducatif attendait un tel outil d'identification des textes rédigés par l'IA, et l'entreprise a discuté avec plusieurs enseignants américains. Si ChatGPT est pratique pour certaines utilisations créatives, le bot peut être dangereux si on le prend un peu trop au sérieux : il est très fort pour affirmer n'importe quoi avec un aplomb de fer, et ne doit donc pas être considéré comme étant 100 % fiable.

Pour entraîner ce nouvel outil de détection, OpenAI explique s'être basé sur des textes rédigés par l'humain et l'IA sur le même sujet. Son fonctionnement est redoutablement simple : une boîte de texte dans laquelle vous copiez vos paragraphes avant d'appuyer sur un bouton. Le classificateur vous dira alors s'il pense qu'il a été écrit par l'IA ou par une vraie personne.

Cependant, l'outil souffre des mêmes travers que ChatGPT et n'est pas encore complètement sûr. Les développeurs ont mené des tests en interne, et le classificateur a identifié 26% des textes écrits par l'IA comme étant « probablement écrits par l'IA ». À l'inverse, il a attribué 9 % des textes humains à une machine.

L'entreprise précise que la fiabilité du programme est plus forte avec des textes longs. Elle ajoute que la fonction ne marche pas très bien avec des textes dans d'autres langues que l'anglais (j'ai envoyé quelques articles de MacG et les réponses étaient quasiment toutes fausses). OpenAI rappelle qu'elle ne peut rien faire si les tournures de phrases de l'IA ont été modifiées par un petit malin ne voulant pas se faire repérer. Vous pouvez l'essayer à ce lien.

Lire les commentaires →

Dans une mauvaise passe, Intel va réduire le salaire de ses employés

Félix Cattafesta |

Intel va réduire le salaire de ses employés pour essayer de redresser la barre et continuer de satisfaire ses investisseurs. L'entreprise a récemment annoncé de très mauvais résultats pour le dernier trimestre 2022 et a confirmé qu'elle allait bientôt revoir les rémunérations à la baisse. Les coupes iront de 5 % du salaire de base pour les employés de niveau intermédiaire à 25 % pour le CEO Pat Gelsinger.

Les bureaux d'Intel à Santa Clara. Image : Intel.

SemiAnalysis explique avoir reçu la confirmation de plusieurs employés qu'Intel allait supprimer les primes trimestrielles et suspendre les primes annuelles. Le système d'épargne retraite (401k) va passer de 5 % à 2,5 %, tandis que les augmentations au mérite sont mises en pause. Enfin, le salaire de base des employés serait réduit en fonction de leur grade.

Intel doit en effet trouver de l'argent, et vite. Le groupe a encaissé une perte nette de 700 millions de dollars entre octobre et fin décembre 2022, et les prévisions pour le premier trimestre 2023 sont plus que mauvaises. Un porte-parole d’Intel a expliqué que ces changements étaient « conçus pour avoir un impact plus significatif sur notre population de cadres » et qu'ils « aideront à soutenir les investissements et la main-d'œuvre globale ».

Lire les commentaires →

Des problèmes de Wi-Fi sur certains Mac mini M2

Stéphane Moussie |

La découverte des Mac mini M2 ne se passe pas aussi bien que prévu pour une partie des premiers clients. Ils sont plusieurs à rapporter des problèmes significatifs de Wi-Fi. Notre lecteur Antoine indique que le Wi-Fi de son Mac mini M2 Pro est complètement instable : « que la box soit configurée en Wi-Fi 5 ou Wi-Fi 6, alternance de « connecté » / « déconnecté » au bout de quelques minutes d’utilisation sur le Mac mini. »

Sur les forums d'Apple, d'autres utilisateurs se plaignent de déconnexions et de débits très faibles. Pour certains, ce n'est pas le Wi-Fi qui pose problème, mais le port Ethernet. Ce sont essentiellement des Mac mini M2 Pro qui sont concernés, mais il est difficile de dire si c'est parce que ces modèles sont plus populaires ou si c'est à cause d'un souci spécifique.

Sur nos modèles de test, nous n'avons pas rencontré de contrariété. Avez-vous des problèmes de Wi-Fi sur votre Mac mini M2 (Pro) ?

Test des Mac mini M2 et M2 Pro : le Mac maxi

Test des Mac mini M2 et M2 Pro : le Mac maxi

Lire les commentaires →

Pages