Apple célèbre ses 40 ans de présence en France

Stéphane Moussie |

Apple France fête cette année ses 40 ans, un anniversaire célébré par Tim Cook en personne. « La France occupe une place particulière dans mon cœur. Chaque fois que je m'y rends, je suis inspiré par cette communauté d'artistes et de développeurs, accueillante, dynamique et profondément créative. Je suis ravi de célébrer les 40 ans d'Apple en France avec nos équipes locales et les clients et communautés qu'elles servent », déclare le CEO dans un communiqué de presse.

Image Apple

Constituée d'une petite équipe de commerciaux dirigée par un Jean-Louis Gassée qui atteindra par la suite les plus hautes sphères de Cupertino, Apple France fut la première filiale européenne d'Apple. Elle se confondit d'ailleurs pendant longtemps avec Apple Europe, la France ayant été le premier marché européen d'Apple et son deuxième dans le monde pendant de nombreuses années.

L'entreprise compte aujourd'hui 2 700 salariés et 20 Apple Store, son plus grand réseau en Europe continentale. Un réseau au centre d'une affaire qui fait tache : l'Autorité de la concurrence a infligé en 2020 une amende record de 1,1 milliard d'euros pour pratiques commerciales anticoncurrentielles. Apple est accusée d'avoir défavorisé ses partenaires Apple Premium Reseller au profit de son propre réseau de boutiques. L'entreprise, qui a fait appel, s'est défendue de toutes pratiques anticoncurrentielles et a dénoncé une sanction prise « à des fins politiques ».

Pour faire bonne mesure, cet anniversaire est accompagné d'une annonce : l'ouverture d'un studio radio Apple Music à Paris, sur l'Avenue des Champs-Élysées, au-dessus de la fastueuse boutique. Le premier du genre en Europe continentale et le cinquième dans le monde après Los Angeles, New York, Nashville et Londres, ce studio accueillera les enregistrements des programmes locaux Le Code et Hits Français. Ce studio hébergera également des artistes qui animeront leurs propres émissions de radio et comprendra une « cabine d’écoute en Audio Spatial pour les artistes » — les AirPods Max ne suffisent pas ?

Le nouveau studio radio Apple Music à Paris avec l'animateur Mehdi Maïzi ici aux commandes. Image Apple.

Cet anniversaire est aussi l'occasion pour Apple de rappeler ses divers projets dans l'Hexagone. Sur le plan culturel, Apple TV+ comprendra prochainement sa première production originale en langue française, Liaison, un thriller écrit par Virginie Brac (Engrenages) avec en tête d’affiche Vincent Cassel et Eva Green.

Surtout, Apple met en avant l'écosystème des applications iOS qui soutient aujourd'hui près de 250 000 emplois dans le pays, selon ses calculs. « À chaque étape du développement de Yuka, nous avons pu bénéficier d'outils et de services puissants au sein de l'App Store : un soutien technologique et technique des équipes françaises, une visibilité avec des temps forts éditoriaux en France et à l'étranger mais aussi des outils d'analyse de performance ainsi que de nombreux partages d'expertise personnalisés », déclare Julie Chapon, cofondatrice de Yuka, auprès d'Apple. La Pomme met d'ailleurs en avant une quarantaine d'apps et de jeux français dans l'App Store aujourd'hui.

Mais tout n'est pas si rose dans le landerneau des développeurs. L'association France Digitale, qui rassemble plus de 1 800 start-ups et investisseurs du numérique français, a porté plainte contre Apple auprès de la CNIL en début d'année. Le sujet de discorde ? Les publicités personnalisées activées par défaut dans les apps Apple alors que les éditeurs tiers allaient être confrontés à un encadrement du pistage publicitaire.

« Nous n’avons pas trouvé qu’Apple avait une envie folle de dialoguer, de négocier. […] Cette action aujourd’hui est un premier signal que nous leur adressons. C’est la première d’une série d’actions légales que nous mènerons à l’avenir, avec pour seul objectif de rééquilibrer les relations entre Apple et les start-up françaises », déclarait alors Nicolas Brien, le directeur général de France Digitale. Depuis, l'encadrement du pistage est entré en vigueur pour les éditeurs tiers, mais Apple a fait volte-face sur la gestion des pubs personnalisées dans ses apps en demandant elle aussi le consentement aux utilisateurs.

Steve Jobs à l'Apple Expo de 1998 à Paris. Image Apple.

Malgré tout, Apple veut afficher son soutien aux start-up françaises en faisant valoir sa présence à Station F, le grand campus parisien dédié aux jeunes pousses. La Pomme y a épaulé plus de 200 start-up, dont Yuka, Wilov et Mapstr. Enfin, Apple rappelle son engagement dans l'apprentissage du code par le biais de son partenariat avec Simplon. Financé par la Pomme, l'Apple Foundation Program permet aux demandeurs d'emploi d'acquérir des compétences techniques en informatique, et plus particulièrement dans l'écosystème de Cupertino.

Nul doute que Tim Cook reviendra sur toutes ces contributions lors de son passage dans l'émission C à vous sur France 5 aujourd'hui à 19h.


avatar darthnet | 

J’ai connu Apple au Ulis (91) ca doit faire plus de 15 ans qu’ils sont partis des Ulis, il y avait Microsoft , ils sont partis eu aussi , il reste que Hewlett-Packard , enfin HPE .

avatar Tibimac | 

L'interview dans C à vous sur France 5 n'était pas dingue -_-.
Tim Cook a pas mal évoqué le communiqué de presse finalement mais cette interview était un peu gênante je trouve 😕

Pages

CONNEXION UTILISATEUR