Covid-19 : les employés américains d'Apple vont devoir se faire tester au moins une fois par semaine

Félix Cattafesta |

Apple va demander à ses employés américains non-vaccinés de se faire tester quotidiennement pour accéder aux bureaux, rapporte Bloomberg. Les personnes déjà vaccinées contre le Covid-19 devront effectuer un test rapide de manière hebdomadaire. Quant à celles qui n'ont pas encore déclaré leur état vaccinal, elles devront se prononcer avant lundi après avoir eu plusieurs semaines de délai.

Vue aérienne de l'Apple Park. Image Daniel L. Lu, (CC BY-SA 4.0)

Dans les Apple Store américains, cela sera différent : les non-vaccinés devront se faire tester seulement deux fois par semaine, et les vaccinés une fois. Pour ce faire, les employés pourront récupérer des autotests en magasin ou dans les bureaux. La manipulation prend 15 minutes et il faudra partager ses résultats via une application interne.

Le gouvernement américain a récemment demandé que les entreprises de plus de 100 employés requièrent le vaccin ou des tests hebdomadaires pour les non-vaccinés, tandis que de nouvelles directives devraient bientôt être publiées. Du côté d'Apple, ces mesures entreront en vigueur le premier novembre.

Si Apple n'impose pas la vaccination pour le moment, cette tolérance pourrait être de courte durée. L’administration Biden a demandé que l'intégralité du personnel de ses prestataires au niveau fédéral soit vaccinée avant le 8 décembre. Apple est concernée, car elle fournit ses produits au gouvernement via un canal de ventes dédié.


avatar JOHN³ | 

Wow, je n’ose même pas faire mon humour à 2 francs sur ce type de sujets.
J’aurais bien aimé travailler sur l’approche éthique de ces mesures pour mon doc en santé publique, c’est tellement passionnant.

Je pense que c’est difficile d’être pour ou contre ce manière tranchée.

avatar fousfous | 

@JOHN³

Y a pas vraiment de question éthique à avoir, la vaccination sauve des vies (et un paquet), il est donc logique qu'elle soit obligatoire.
Et vu le nombre de vacciné et la surveillance sur ces vaccins, les problèmes auraient été repérés depuis longtemps.

avatar  | 

@fousfous

Oui, pas de question ni de débat. Circulez il n’y a rien à voir, et ne vous posez pas de question puisqu’on vous dit que c’est pour votre bien. 🙄

avatar Classic160 | 

@

Oui tu as raison, le vaccin coûte des milliards à l’état, probablement pour nous implanter des puces 6g, j’ai eu vent de cette théorie, ça mérite un débat

avatar marenostrum | 

les puces tu vas les avoir en tout cas un jour. et tu seras obligé en plus.

c'est ça le film de science fiction qu'ils doivent faire et pas ce qui font. l'homme capable d'y aller au confins de la galaxie et toujours des chauves, des noirs, etc. chose impossible. les gens ils seront ou gris tous, ou tous noirs, ou tous beaux, grands, etc.

quand on voit que maintenant on doit se faire vacciner tous, imagine dans 2 mille ans. on sera tous pareil ou pas du tout. y en aura plus de différents.

avatar oomu | 

@marenostrum

??

avatar marenostrum | 

tu penses que les hommes vont trouver plus vite la solution d'y aller avec la vitesse de la lumière ou de stopper la perte des cheveux ?

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« tu penses que les hommes vont trouver plus vite la solution d'y aller avec la vitesse de la lumière ou de stopper la perte des cheveux ? »

Les équations du physicien mexicain Alcubierre nous ont montré en 1994, comment aller plus vite que la lumière.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Métrique_d%27Alcubierre

avatar DahuLArthropode | 

@IceWizard

Merci pour le lien, je ne connaissais pas.
Mais l’article est un peu plus réservé sur la possibilité d’aller plus vite que la lumière…

avatar IceWizard | 

@DahuLArthropode

« Merci pour le lien, je ne connaissais pas.
Mais l’article est un peu plus réservé sur la possibilité d’aller plus vite que la lumière… »

C’est juste de la physique théorique. A priori cette technologie ne sera jamais utilisable.

Déjà les besoins énergétiques sont titanesques. Pour déplacer un volume de 100 mètres cubes (5x5x4 mètres), en 15 jours jusqu’à Alpha Du Centaure (4,5 années-lumière), il faudrait utiliser la TOTALITÉ de l’énergie produite par le soleil en 35 ans ! C’est l’équivalent de l’énergie que nous produisons actuellement, amassée sur quelques dizaines de millions d’années… pas franchement réalisable !

Même en utilisant une conversion matière/énergie efficace à 100% il faudrais embarquer une masse de carburant de la taille de Mars pour faire le voyage, pas facile à loger dans 100 mètres cubes !

Ensuite, pour dépasser le mur de la vitesse de la lumière, il faudrait pouvoir générer de l’énergie négative. Comment ? Certains physiciens pensent qu’on pourrait y arriver avec de la matière exotique, c’est-à-dire une forme de matière très différente de celle que nous connaissons.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Matière_exotique

Bref c’est ultra giga mega spéculatif.. mais c’est intéressant quand même de voir que c’est théoriquement possible !

——-
La semaine dernière, NetFlix a mis en ligne la seconde saison de la série de SF « Another Life » où un vaisseau supraluminique terrestre recherche la planète d’origine de mystérieux aliens. Pas follement intéressante cette série qui tourne en rond.

Mais en écoutant le jargon technique de l’équipage, on comprend qu’il s’agit d’un vaisseau utilisant la propulsion alcubierre. Le problème de la production d’énergie est réglé par un « générateur de particules de matière exotique ». C’est beau la science-fiction !

avatar  | 

@Classic160

Bien vu, je critique l’absence de tout débat sur le Covid DONC je pense qu’on m’injecte la 5G et des nano particules pour éradiquer l’espèce humaine au profit d’une race aliène. C’est évident, après tout il faut forcément être un décérébré complotiste pour oser discuter.
Comme disait Mulder, the truth is out there !

Mon dieu quelle perspective de société nous offre cette pandémie…

avatar KimoMac | 

@

Bah laisse les penser qu’ils savent mieux que tout le monde. Plus le temps avance plus cette société montre à quel point ça a l’air confortable de ne pas penser. Ils ont l’air tellement heureux. Et puis penser, ce sera bientôt délictuel. Alors, débattre, tu parles.

avatar Discus71 | 

@KimoMac

+1 👍

avatar Classic160 | 

@KimoMac

Tu sais, tu peux me répondre directement plutôt qu’utiliser un ton condescendant, si tu n’a pas bien saisi le sens de mon commentaire je te laisserai prendre un peu de recul dessus. Marre de discuter avec des scientifiques de comptoir qui pensent que tout est complot.

avatar roccoyop | 

@KimoMac

C’est bien connu que moins on en sait et mieux on se porte. 🙂

avatar Classic160 | 

@

Le débat sur le covid, ça fait 2 ans qu’on l’a et jusqu’à preuve du contraire, apars des discussions de scientifique de comptoir, les chiffres ne mentent pas vraiment…

avatar Insomnia | 

@

Contre certains c’est peine perdu parce que tu es co the le vaccin, tu complote contre tout et n’importe quoi 😅 non tu peux souhaiter ne pas avoir un produit non testé dans les délais impartit par le monde, bref chacun est libre de ces choix…

avatar pilipe | 

@Insomnia

Malheureusement non, chacun n’est pas libre de ses choix, la est le souci. Dans l’hystérique générale une grande partie de la population a accepté de grosses entraves à la liberté, et c’est très grave. Rien ne sera plus comme avant. Mais bon, ils aiment bien être des moutons et suivront aveuglément sans se poser de questions. La roue tournera et ça leur fera mal.

avatar Insomnia | 

@pilipe

Malheureusement si la majorité suivent ça bougera jamais mais bon il faut faire avec, comme les acheteurs compulsifs de chez Apple, pas taper je plaisante 😁

avatar raoolito | 

@

"Oui, pas de question ni de débat. Circulez il n’y a rien à voir,"

vous pensez pouvoir débattre de tout?
combien de temps a-t-on besoin pour vous former et que vous soyez capable d'avoir une opinion éclairée fondé et impartial sur la manière de combattre une pandémie mondiale?
je demande parce que sinon comme je l'expliquais plus bas, la vie d'un grain de sable dans une plage est inutile inexistante inintéressante lorsque c'est le bien-être de la totalité de la plage qui est en jeu

avatar  | 

@raoolito

Débattre permet de savoir ce que pensent les gens en face de nous. Je ne suis ni complotiste ni anti-vaccin. Pourtant ce sont deux cases qu’on m’a collé sans que je n’exprime une animosité contre les vaccins ni que je ne parle de quelque chose de complotiste.
C’est bien ce que je dis, impossible de discuter du covid, suivez ce qu’on vous dit et taisez-vous.

avatar marenostrum | 

ils disent que Collin Powell mort de covid était vacciné.
à mon avis vacciné ou pas tout dépend de ton corps. y en a des millions qui ont eu le covid est n'ont rien eu. y en aura des vaccinés qui seront mort de covid. c'est comme ça. la médecine a ses limites, en plus on va tous mourrir un jour.

avatar pommier | 

@marenostrum

Il est surtout mort de multiples facteurs combinés (vieillesse, cancer du sang).
Après peut-être y a t il eu un coronavirus également, ça n’est juste pas LA cause comme certains aimeraient l’imaginer.

avatar marenostrum | 

apparement sans avoir d'autres problèmes de santé, le covid n'est pas mortel. dans mon entourage je connais personne mort de covid en tout cas.

avatar iVador | 

@marenostrum

Colin Powell se battait contre un cancer …

avatar JOHN³ | 

@fousfous

Merci j’ai été infirmier je comprends le principe du vaccin et je suis plus vacciné que la moyenne 😘

Dans le temps je me suis souvent battu contre les familles qui refusaient de faire vacciner leurs enfants. Malgré tout c’est important que le débat puisse exister, j’ai toujours eu des difficultés avec ceux qui sautent les deux pieds joints dans leurs absolues convictions.

Ça va te surprendre mais il y a des milliers de chercheurs à travers le monde qui sont payés pour réfléchir à ce type d’enjeux. C’est aussi mon métier maintenant, parfois malgré moi. (Je préfère de loin le contact avec les communautés sur le terrain que l’ambiance des centres de recherche)
Mais ça me fait doucement rire quand en 2 phrases un gars vient contrebalancer ce que des gens vont mettre 10 ans à théoriser dans leurs thèses.

La seule conviction importante que l’on devrait tous avoir en 2021 c’est reconnaître que l’encoche sur Mac c’est une monstruosité.

avatar pommier | 

@JOHN³

L’encoche dans le Mac c’est surtout une pirouette incroyable du service de communication ou de design d’Apple pour assumer l’encoche de l’iPhone sans avoir l’air de se trouver des excuses.

J’ai ri en la voyant durant la Keynote, leur stratégie de communication via les orientations des produits est un plaisir à observer.

Pour tout ce que tu as dit d’autre: 💯

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fousfous, @Classic160 @JOHN³
Pas très intelligent comme position (prétendre que réflexion et débat sont inutiles)
La question de JOHN³ n'a rien à voir avec les réactions qu'il a suscitées.
Oui il y a bien des thèses à faire autour du "questionnement éthique" des mesures sociales vis à vis de l'épidémie. Angleterre, Brésil Russie, Belgique, Chine etc, ont fait des choix différents. Lequel choisissons nous ?
La question de l'obligation de la vaccination chez Apple est bien une question éthique à poser, que l'on soit convaincu ou non du bienfait de la vaccination général sur le point médical
(ET JE LE SUIS)
Et cela ouvre la route à @ pilipe & Cie, pour écrire n'importe.

avatar mkiv | 

@fousfous

On doit dire amen ?

avatar oomu | 

@mkiv

personne vous a demandé amen. ça serait un abominable prosélytisme religieux.

mais vous vivez dans un débat permanent de 2 ans et vous êtes bombardés d'informations et de oomus vaccinés.

ptet que vous pouvez commencer.. à vous dire... que ça va... et que vous avez de quoi lire pour vous rassurer...

non chais pas, on a produit un vachement paquet de données et de résultats hein, en octobre 2021...

il est temps de s'y intéresser.

avatar Insomnia | 

@fousfous

Mais bien sur, il y a des règles pour qu’un vaccin soit réellement, ce n’est pas le Covid qui doit changer les règles, et dire que la vaccin n’est pose pas de problème c’est te voiler la face puisse qu’il y a des effets secondaire et pas forcément minime et confirmer par l ars.

avatar oomu | 

@Insomnia

- les règles n'ont pas changé
- tout vaccin a des effets secondaires, ne serait-ce que par le fonctionnement naturel du système immunitaire
- ces effets secondaires se prédisent et sont compris de manière quasi certaine au bout de 6 mois. Ce qu'on a maintenant dépassé largement dans les études et le déploiement massif.
- il en a été ainsi pour tous les vaccins depuis des décennies
- RIEN dans la vie est minime. Mais dans le cas de ces vaccins c'est pas bien différent que bien d'autres qui sont largement acceptés par le public

- VOUS ne connaissez PAS votre Avenir: un météore peut très bien tomber sur votre gueule demain. VOUS devez faire un choix Risque / Avantage en permanence ! Et aujourd'hui, l'avantage du vaccins surclasse le risque. Et surtout il permet via vous de protéger autrui.
Moins de virus actif en vous, c'est moins de risque de contaminer une personne qui Ne Peut Pas être vacciné (pour cause de déficience immunitaire, etc) et moins de virus actif c'est moins de liberté laissé au virus pour muter.

Ces avantages autant pour vous que pour nous, sont très intéressants.

et vous pouvez être en mesure, en octobre 2021, de voir que ça se passe bien.

Notez qu'aucun vaccins n'a été testé, validé et surveillé sur 5072 ans.

-
Combien de temps vous faut il pour faire confiance ? 6 mois ? 10 ans ? 2500 vies de oomus ? Il vous faut quoi ? Mon sang ? Je vous le donne !

avatar dito | 

@fousfous

Tu as donc pris ton rdv pour le vaccin contre la grippe alors j’imagine 🙄

avatar fmuser | 

Enfermer les gens dans leur maison sauve aussi pleins de vie, il faudrait donc aussi interdire définitivement aux gens de sortir de chez eux?

En réalité, on ne peut jamais sauver la moindre vie, tout ce que l'on peut faire, c'est retarder de quelques années l'échéance de la mort.

Cela implique qu'il est moralement bien plus important de permettre à chacun de décider comment il veut vivre, plutôt que combien d'années il veut vivre.

Pour ma part, je préfère mourir jeune, mais libre et heureux, que de mourir à petit feu pendant 20 ans dans un home médicalisé.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fmumer "Pour ma part, je préfère mourir jeune, mais libre..."
Oui mais là n'est pas la question. Tu as bien sur le droit d'avoir tes désirs et préférences. Mais ce n'est pas pour cela que les choix politiques doivent permettre à TOUS tes choix et désirs d'être exaucer. Pas facile de vivre en société, et pas évident de savoir où placer le curseur entre désirs contradictoires individuels et intérêt collectif. Et d'autant plus difficile que la question du fondement des valeurs morales n'est jamais posé.

avatar fmuser | 

Quand c'est difficile de savoir ce qu'il en est, il faut laisser le choix, afin que chacun puisse avoir ce qu'il a besoin. Pour cela, il suffisait de faire des zones avec des mesures et des zones sans mesures, en veillant que chaque région géographique propose les deux options et laisser ensuite choisir les gens.

On le faisait avec les zones fumeurs, ce n'est pas très compliqué. Cela aurait été pertinent aussi au niveau scientifique, car on aurait pu comparer les résultats entre les deux zones et quantifier plus précisément les avantages des mesures.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fmuser
L'idée de faire un camp de concentration dans lequel on regrouperait les anti vaccins est pas idiot mais complètement immorale... du moins je le pense... ce n'est pas parce qu'un problème est difficile qu'il ne faut pas tenter de le résoudre et faire n'importe quoi.
Y a ka que, il suffisait de, etc...
c'est pas compliqué !
Autant de pays autant de réponse, et ma préférence ne va certainement pas vers les pays populistes (usa de l'année dernière, brésil, etc) ni vers les pays totalitaires (la chine)
Avec ses maladresse, l'Europe dans sa diversité ne me déplait pas trop. On n'y a pas peur de poser des questions difficiles et de tenter d'y répondre de notre mieux

avatar fmuser | 

Mais vous n'êtes pas si sûr que ces camps seraient complètement immoraux… De même vous n'êtes pas si sûr que le passe soit immoral. Ce n'est pas étonnant, c'est la même logique derrière les deux, et du coup je ne suis pas surpris qu'alors que je vous parlais de zones, vous transformiez cela en camp de concentration.

Ce qui est immoral, c'est de s'en prendre aux droits fondamentaux d'un individu, de disposer de lui comme s'il était un objet. Les mêmes qui criaient au droit à la femme de disposer de son corps, sont ceux qui aujourd'hui veulent les piquer 3 fois et plus. Les mêmes qui criaient à la discrimination, sont ceux qui aujourd'hui veulent discriminer. Les mêmes qui dénonçaient les heures sombres de notre histoire sont ceux qui sont en train d'écrire de nouvelles heures sombres, qu'un jour, je l'espère, leurs enfants dénonceront à leur tour.

Et pour en revenir au sujet: la même Apple toujours très forte pour faire la morale, ne respecte absolument pas ses propres principes ni envers ses employés, ni envers ses clients. Apple aurait largement les moyens de fonctionner selon ses principes, mais son but réel est d'imposer aux autres, ce dont elle aimerait elle-même être dispensée… Tim Cook se fiche de l'encoche du MBP, il n'utilise qu'un iPad.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fmuser "vous n'êtes pas si sûr que ces camps seraient complètement immoraux…"
Tu as du mal à comprendre et ce n'est pas grave... mais ne tente pas d'expliquer ce que tu ne comprends, pose des questions et écoute les réponses.
Je pense les camps de camps de concentration immoral. c'est ce que j'écris. Il le sont par rapport à "ma morale" qui est fondée sur un ensemble de réflexions qui sont partagées par la majorité d'entre nous. Il n'est pas utile que je reprenne ici la construction qui me permet de l'écrire.

"Ce qui est immoral, c'est de s'en prendre aux droits fondamentaux d'un individu"
Cette affirmation est doublement fausse :
Ce n'est pas une vérité, mais ce que TU penses (ainsi qu'une petite minorité de personnes)
il te faut accepter d'être une minorité et si tu veux que l'on te comprennes il est nécessaire que tu fondes ta "vérité morale" et "ces droits fondamentaux des individu".
C'est quoi, ce que tu appelles "droits fondamentaux d'un individu"

avatar fmuser | 

En affirmant "du moins je le pense", cela revient à relativiser par rapport à toi-même. Dès lors que c'est relatif, cela ouvre au doute.

Mais peu importe, je ne veux pas entrer dans un débat philosophique, je réponds donc juste encore à ta question:

Pour qu'elles aient un sens, la vérité et la morale se doivent d'être universelles et intemporelles, et ce, même si une majorité de gens venait à les rejeter. Et elles commencent par le respect des droits fondamentaux de l'individu: un individu a le droit de vivre, autrement dit: de boire, de manger, de s'habiller, de se loger, de se déplacer, de gérer sa santé, de choisir ses relations, de s'exprimer, de croire ce qu'il veut, de se défendre quand il est attaqué.

On avait réussi à atteindre un haut niveau de libertés individuelles en Europe, ce qui nous a permis une ère de prospérité sans précédent. Mais ces libertés sont en train de tomber les unes après les autres, et cela finit en général par faire beaucoup de victimes, bien plus que celles du covid.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fmuser
C'est bien une réflexion qui pose la question philosophique du fondement d'une "morale universelle". En écrivant "je pense", j'évitais cette question essentielle. Pour faire court, cette vision "humaniste, européenne" est la mienne mais je constate qu'elle n'est pas partagée dans le monde entier.
J'ai bien du mal à associer cet "humanisme universel" à un droit à se déplacer, de s'exprimer, de gérer sa santé, qui ne soit limité par d'autres obligations tout aussi légitimes. Mon "humanisme" ne m'interdit pas à limiter la diffusion de la haine, ou la diffusion de maladies mortelles.
Les tentatives européennes pour lutter contre l'épidémie ou contre les propagandistes haineux me paraissent légitimes.
Nous pouvons comparer cette Europe à la Chine, le Brésil, ou plus près de nous les Balkans, et j'ai du mal à voir quelle politique correspond mieux au respect des valeurs humanistes.
Le droit de contaminer n'est pas "un droit universel et intemporel".

avatar fmuser | 

Il aurait fallu laisser les médecins gérer cette épidémie. C'était à eux de mettre en place des mesures locales et individuelles, à eux de chercher le meilleur traitement, vaccin ou médicament, à eux de le proposer à leurs patients en fonction de leur état de santé, de leurs convictions, de leurs souhaits de prendre des risques, à eux de prononcer des quarantaines ou des tests, etc.

Contaminer quelqu'un est une forme d'agression, il est donc légitime d'empêcher une personne de le faire, mais ce n'est pas au gouvernement de décider arbitrairement qu'un vacciné ne contamine pas et qu'un non-vacciné contamine.

La réalité est bien plus complexe: on a des non-vaccinés qui ne sont ni atteints ni contaminants, et on a des vaccinés qui contaminent et qui en meurent. En plus, il semblerait que l'efficacité du vaccin est déjà très amoindrie après 6 mois, le passe sanitaire d'une année pour tous les vaccinés n'a donc strictement rien de médical, c'est un outil politique qui répond à une demande politique: les gens veulent être sauvés par l'Etat, au lieu de s'en remettre à la médecine.

avatar marenostrum | 

l'agression se fait volontairement. d'ailleurs tu sais pas ce que veut dire ce mot latin.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fmuser "Il aurait fallu laisser les médecins gérer cette épidémie."
Non surtout pas. Laissons les soigner les malades et ne leur demandons pas de s'occuper de sujet pour lesquels ils n'ont ni compétence ni légitimité.
Ce mépris du politique est consternant.
Bonne nuit :-)

avatar fmuser | 

Les politiciens ont dit qu'il ne fallait pas mettre de masques, puis ont obligé à mettre des masques, qu'il ne fallait pas fermer les frontières, puis ils ont interdit aux gens de sortir de chez eux, qu'il n'y aurait pas de passes, puis ils ont obligé à mettre un passe, que les mesures allaient être provisoires, cela fera bientôt 2 ans que cela dure, que le vaccin ne serait pas obligatoire, puis ils ont obligé des gens à se faire vacciner pour continuer de travailler, ils mentent sans cesse, ils ne respectent pas pour eux-même ce qu'ils exigent des autres, ils font de nombreux tords sans devoir en répondre devant la justice (ou si peu…), tout en se payant un train de vie mirobolant sur le dos de gens qui peinent à tourner, et ils s'auto-congratulent de leurs magnifiques performances, alors que tous les indicateurs montrent que le pays court à sa perte.

Donc oui, j'ai un profond mépris pour de tels comportements et je suis effaré de voir que les gens qui s'en plaignent n'arrivent pas à s'entendre pour changer le système, ce qui permet à ces parasites de continuer de plus belle.

Et croire qu'un politicien est plus compétent pour gérer une épidémie qu'un médecin est juste hallucinant. Un médecin a étudié pendant des années, il a été sur le terrain, il doit aussi répondre sur sa réputation et risque gros s'il se trompe, il est confronté à des épidémies pendant toute sa carrière et en connaît le fonctionnement. Il sait aussi qu'un seul traitement ne marche jamais pour tout le monde, qu'il y a toujours des exceptions, et qu'il doit sans cesse s'adapter à la réalité.

Le politicien n'y connaît strictement rien, son seul point fort est de savoir vendre une utopie à une majorité, en échange de son élection et de sa réélection, et pour cela, la France a des sacrés champions.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fmuser
Plein de choses que tu dis sont vraies et pourtant ta conclusion est fausse.
Les médecins connaissent mieux les maladies et leurs traitement que les politiques : vrai
Les épidémiologistes connaissent mieux les épidémies que les médecins et les politiques : vrai
Les économistes connaissent mieux.. vrai
Les Psychologues et sociologue connaissent mieux... vrai
Faire face à une épidémie requiert donc de nombreux types de compétences que le politique ne possèdent pas (ni les médecins, ni les économistes...) C'est au politique de faire la synthèse de ces nombreuses connaissances et de prendre les décisions en prenant tous les éléments en perspectives.
Dans le cas du Covid, les informations données par les spécialistes étaient parcellaires et même parfois fausses. L'exemple des masques en est l'exemple flagrant. L'OMS (la plus reconnue des organisations de médecins) a affirmé que les masques étaient inutiles avant de reconnaitre leur erreur. Les politiques ont donc suivis les médecins dans leur volte face. Les frontières ? même idiotie de L'OMS :-(
Les connaissances des médecins étaient minimes au début de l'épidémie (ce qui explique les erreurs) et a incroyablement progressé. En ce qui concerne les décisions politiques, cela ne concerne pas uniquement la France mais tous les pays du monde. Et si l'on compare leurs décisions et résultat, la France n'a pas rougir et je te mets au défit de me citer un pays qui d'une manière substantielle ferait mieux.
En fin un président médecin qui prendrait des décisions en prenant uniquement en fonction de ses compétences médicales serait un imbécile. Les décisions doivent être pris en fonction de toutes les compétences nécessaires pour résoudre le problème

avatar fmuser | 

La France est le 24ème pays au monde par la mortalité, et un des pays où les mesures liberticides furent parmi les plus violentes (confinements, couvre-feux, passe sanitaire, masques pour les enfants à l'école, etc.). Le bilan français est mauvais, tant en terme de décès que de libertés individuelles. Certes, il y a des pays comme l'Italie qui ont fait pire, mais je ne vois vraiment pas de quoi pavoiser.

Lorsque les connaissances sont minimes, prendre une mauvaise décision sur l'ensemble d'un pays est catastrophique. Il vaut mieux laisser faire les choses de manières locales, cela limite les risques et les conséquences, et cela permet d'identifier bien plus rapidement si une mesure est bonne ou mauvaise. Les mesures du gouvernement français ont tué des milliers de personnes, tant par l'interdiction de soigner des gens, que par les morts dus aux confinements, et c'est loin d'être terminé: la destruction de l'économie par la politique "du quoi qu'il en coûte" est une bombe à retardement qui n'a pas encore explosé et ce n'est pas le chèque de € 100 qui va améliorer les choses, bien au contraire.

avatar oomu | 

@JOHN³

les vaccins fonctionnent et sauvent des vies. Ils sont aussi un outil puissant (mais pas le seul) pour limiter la circulation d'un virus

le vaccin est intrusif, il s'agit bien d'injecter dans les gens pour modifier leur système immunitaire

cela dit on le fait depuis près d'un siècle et on a des décennies d'obligation imposés aux enfants et dans certains corps de métier ou lors de déplacement à travers le monde. Personne de censé en a fait longtemps un prétexte de révolution.

Ce principe est donc acquis depuis longtemps

Si on peut être circonspect lors de l'arrivé d'un vaccin sur le marché et l'utilisation de technique avec laquelle, en tant que profane totalement inculte, on n'est pas familier, il est maintenant absurde de continuer à rester tétanisé (ha!) devant les vaccins disponibles contre la covid-19 : des millions de personne l'utilisent, ils sont validés depuis des mois, ils reposent sur des techniques éprouvés et on connait les effets secondaires classiques des vaccins.

Maintenant c'est du banal.

Le débat est caduque: les USA, sont comme toujours moribond devant toute politique de santé publique (le "j'en ai rien à foutre" local). La question ne se pose pas.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ oomu " La question ne se pose pas."
Bien sur que si la question se pose. Le fait qu'une minorité refuse la vaccination pose question : Est-il moral de la leur imposer. Le fait que ce soit des personnes irrationnelles, stupides, manipulées etc. ne rentre pas en jeu. Imagine un @oomu dans un miroir maléfique, un @oomu qui se prenne pour le nombril et qui refuse d'être vacciné. Le lui imposer contre son grès au nom de l'intérêt commun pose bien un problème éthique qu'il convient de poser.
Trouver le point limite entre le choix chinois et celui du Brésil est une nécessité.

avatar fmuser | 

Les vaccins contre le covid ne sont pas encore validés suivant les critères standards de la médecine, ils sont encore considérés comme expérimentaux. Une bonne partie des gens qui refusent le vaccin ne sont pas contre la vaccination en générale, ni même contre l'obligation de vacciner dans certains cas, ils sont simplement des gens prudents qui rappellent que des effets indésirables graves suite à un traitement médical peuvent se manifester après plusieurs années. Et ils sont d'autant plus inquiets, qu'actuellement les vaccins contre le covid provoquent plus d'effets indésirables graves que les vaccins normalisée.

Il serait médicalement bien plus bénéfique à la société de ne vacciner que les personnes à risque et celles qui demandent la vaccination, et de garder une partie de la population non-vaccinée, en attendant la validation complète des vaccins. Cela permettrait d'avoir une population témoin pour faire des comparaisons pertinentes tant sur les bienfaits que sur les effets indésirables des vaccins.

Mais évidemment, comme Trump avait dit que le vaccin était le remède miracle qui allait sauver l'Amérique, tous les politiciens ont repris cela en cœur et comme la vaccination n'a pas éradiqué le virus, le seul argument qui leur reste pour sauver la face est qu'il faut vacciner tout le monde pour y arriver. Ils savent qu'une épidémie s'arrête d'elle-même au bout de 2-4 ans, cela pourrait donc être imminent pour le covid, et il faut impérativement que les gens soient persuadés que c'est grâce à leur action politique.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR