Commission européenne : Margrethe Vestager aimerait un App Store alternatif

Mickaël Bazoge |

Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, a une solution pour résoudre le dossier des pratiques de l'App Store : qu'Apple autorise les boutiques alternatives sur iOS. La vice-présidente exécutive de la Commission européenne, interrogée par Kara Swisher pour son podcast du New York Times, s'exprimait sur le procès ayant opposé Epic Games au constructeur.

Margrethe Vestager. Crédit : Radikale Venstre, CC BY-NC 2.0

« Je pense qu'une partie de la plainte d'Epic pourrait être réglée en autorisant un deuxième App Store, parce que [l'éditeur de Fortnite] cherche des moyens différents de communiquer avec ses clients », indique la dirigeante européenne en ajoutant qu'elle et ses services avaient suivi le dossier « de très près, car il y a beaucoup de similarités » avec l'enquête sur l'App Store lancée par la Commission en juin 2020.

Si Margrethe Vestager entend les arguments d'Apple sur la sécurité et la confidentialité, elle estime que « ni la sécurité, ni la confidentialité ne devraient être utilisées comme une digue contre les concurrents ». Elle oppose également les différences de traitement entre éditeurs : « [Il y a] des applications gratuites qui ne paient donc aucune commission, d'autres apps que vous achetez sur lesquelles pèse une très forte commission qu'Apple ne paie pas elle-même pour ses propres apps ».

À l'origine, c'est une plainte de Spotify déposée devant la Commission qui a mis le feu aux poudres. Le service de streaming estime que la commission de 30% prélevée par Apple est trop élevée sur un marché où les marges sont faibles. Et c'est une commission à laquelle échappe Apple Music, bien sûr. Si Spotify est disponible sur l'App Store, il n'est pas possible de s'y abonner directement depuis l'application iOS et Spotify n'a pas le droit d'informer ses utilisateurs mobiles qu'ils doivent souscrire sur son site web.

Cette interdiction d'Apple rend les choses très difficiles, soulève la commissaire, « parce que si vous vous abonnez à Apple Music, il n'y a pas de commission. Même s'il est possible d'éviter la commission en souscrivant depuis le site web, l'utilisateur ne le sait pas » car les plateformes concurrentes ne peuvent rien dire. Pour Margrethe Vestager, cela constitue un cas de concurrence déloyale.

Margrethe Vestager n'a cependant pas eu beaucoup de chance avec Apple, le constructeur ayant remporté une bataille l'été dernier : la Cour de justice de l'Union européenne a annulé la décision de la Commission qui estimait que l'Irlande avait accordé une aide illégale de 13 milliards d'euros à l'entreprise. Les services de la commissaire à la Concurrence ont-ils eu la main trop lourde ?

« Bien sûr, je me pose beaucoup cette question. Je pense que c'est ce qu'il faut faire quand vous perdez en justice. Mais je crois que ce cas en lui-même a braqué un projecteur sur le problème ». Elle indique aussi que cette affaire pousse à un changement de législation afin d'obtenir de meilleurs résultats. Elle rappelle que la Cour de justice instruit l'appel de la Commission.

Concernant l'autre dossier chaud du moment, c'est à dire la taxation des multinationales, la commissaire se réjouit de la décision prise par le G7 Finances il y a quelques jours. Il va falloir maintenant convaincre tous les pays d'accepter cet accord, ce qui risque de poser un problème pour certains d'entre eux à la fiscalité très douce pour les entreprises, comme l'Irlande.

Margrethe Vestager estime cependant que les chances de succès sont « probablement meilleures » avec l'administration Biden qu'avec la précédente administration.


avatar fousfous | 

Sinon si elle veut vraiment de la concurrence et la sécurité il faut que l'app store devienne une administration européenne, mais je suis pas sûr que des libéraux comme ceux au pouvoir actuellement soient d'accord avec ce genre d'idée...

avatar r e m y | 

Avoir le choix... je ne comprendrai jamais pourquoi ça fait si peur aux utilisateurs d'iPhone 🤦‍♂️
Sur Mac, depuis plus de 40 ans, je n'ai toujours connu que ça et je ne m'en porte pas plus mal!

avatar fousfous | 

@r e m y

En même temps quand tu as accès aux informations bancaires et pleins d'autres choses tu peux bien faire un prix...
Mais tu remarqueras que les seuls qui ne veulent pas de l'app store sont ceux avec un modèle d'abonnement. Les petits développeurs avec des applications payantes vont faire la gueule avec le piratage (d'ailleurs je croyais que nos états faisaient la guerre au piratage).

avatar r e m y | 

Quel piratage??? Les développeurs qui ne voudront passer que par l'AppStore Apple pourront continuer à le faire ! Pourquoi leurs apps tout à coup, apparaîtraient en version pirate sur d'autres stores?

avatar fousfous | 

@r e m y

Parce que tu pourras télécharger en dehors du store, le piratage existe déjà mais est très limité parce qu'installer une app hors App Store sur iOS est très dur. Mais dès que c'est aussi simple que sur Mac il y aura du piratage.
Il suffit juste de voir sur android ou certains devs ont bien plus d'applications piratés en service que de ventes.

avatar TonyDeLausanne | 

@r e m y

…si toi tu veux risquer la totale pour 0.30ct…

De mon côté, au jours d’aujourd’hui et quant je regarde tout ce que j’ai sur mon iPhone, je suis prêt à payer 3x le prix que je paie pour la même sécurité

avatar fousfous | 

@r e m y

Le choix c'est android...
Et sur Mac c'est vrai que les malware en pagaille c'est pas du tout un problème...
Mais au moins les applications sont "gratuites" sur Mac grâce à la "concurrence".

avatar TonyDeLausanne | 

@r e m y

Chopper des merdes, genre des virus et de malwares en tout genres Il y as déjà pas mal d’options côté du Mac….

Mais par pitié, épargnez-nous de tout ça sur l’iPhone…

S’il vous plaît….

Sinon c’est vraiment la porte ouverte au désastre

avatar v1nce29 | 

**tain mais ne va pas sur les autres stores si tu n'en veux pas et basta...
C'est si compliqué à comprendre ?

avatar Nesus | 

@r e m y

Décidément, décidément vous recommencez chaque fois… comparer iOS et macOS n’a aucun sens. Tout utilisateur Mac sait que le Mac a été épargné un certain temps parce que sa part de marché était tellement minable que ça n’intéressait personne. Du jour où ça a commencer à peser un peu on a vu apparaître des applications « Transmission » ou Photoshop vérolées et pillant les utilisateurs. Ou encore des Xcode. D’où le gros serrage de vis d’Apple. Mais serrer la vis n’empêche jamais l’infection des Mac. Parce que quoi qu’on fasse, s’il y a la possibilité d’écrire sur le disque, quelqu’un trouvera le moyen de le faire. Même si c’est via un fichier textedit.
Ouvrez l’iPhone et chaque jour vous aurez une nouvelle faille exploitez. Vous voulez tant que ça payer un antivirus et passer une partie de vos journées à sécuriser vos machines ? Tant mieux pour vous. Moi, je bosse avec ma machine et le prix que je vends mon heure ne justifie absolument pas que j’en perde à vérifier que tout est sécurisé et que le fichier que je suis en train de télécharger ne va pas me faire perdre 10 mois de boulot.

avatar byte_order | 

@Nesus
> Vous voulez tant que ça payer un antivirus et passer une partie de vos journées à sécuriser vos machines ?

L'argument pro-Mac anti-Windows qui sent la naphtaline, ça.

Le sideloading existe depuis le départ sur Android.
Est-ce que 99% des utilisateurs d'Android ont du acheté un antivirus et passent une majorité de leurs journées à sécuriser leur smartphone !?

Faut arrêtez avec les arguments totalement exagérés et de mauvaise fois.

> Moi, je bosse avec ma machine et le prix que je vends mon heure ne justifie absolument pas que j’en perde à vérifier que tout est sécurisé et que le fichier que je suis en train de télécharger ne va pas me faire perdre 10 mois de boulot.

Vous êtes au courant pour les apps iOS parfaitement validées par l'AppStore qui sous prétexte d'utiliser TouchID pour sécuriser une "fonction" s'en servait en fait pour faire valider par l'utilisateur l'achat d'un abonnement à un prix abusif ?

Cette histoire de sécurité quasi totale d'un côté et quasi absente de l'autre, c'est de la mauvaise fois pour justifier des positions radicales.

De toute façon, c'est ni une multinationale ni une minorité de consommateurs ni de développeurs qui décident les règles d'un marché dans un espace économique. C'est le régulateur, piloté par la politique économique de cet espace, politique qui est décidée, directement (je rappelle que le parlement de l'UE est élu directement !) ou indirectement par des représentants des peuples.

Si cela ne vous convient, d'autres espaces économiques avec d'autres types de politique vous tendent les mains.

Comment !?
C'est un argument 'si vous n'êtes pas content, cassez vous ailleurs" ?
Oui.
Le même qui est donné à ceux qui disent ne pas être satisfait de la situation sur *leur* iPhone. Voyez comme quoi c'est pas si simple d'utiliser cet argument.

avatar Nesus | 

@byte_order

L’AppStore n’est pas 100% étanche et ne le sera jamais. D’où l’intérêt de ne pas créer plus de failles. Je n’ai jamais dit le contraire. Donc merci de ne pas me prêter des propos que je n’ai pas tenu. Quand aux arnaques, j’arrive à me faire rembourser une app qui ne fonctionne pas parfaitement par Apple. Donc une arnaque, aucun problème. Le jour où ça ne passe plus par Apple, faudra traiter avec votre banque. Et je peux vous assurer qu’ils sont beaucoup moins conciliant (même si légalement, ils devraient faire de même).

Sur android, il y a eu et il y a beaucoup plus d’attaque de terminaux. Je vous laisse regarder un peu la presse. Le problème, ça n’est pas trop les applications, c’est plus quand c’est une fausse mise à jour. Mais bon Zimperium doit aussi être de ceux qu’on sort de la naphtaline…

Parce que 99% des utilisateurs Windows ont un antivirus ? Et Avast est une société de fabrication de petits chevaux et de je de l’oie.

Vous parlez de radicalité, mais vous êtes quand même à expliquer qu’avec ou sans garde fou, c’est pareil…

C’est pas l’UE qui choisira. C’est la loi. Et jusqu’ici elle n’a pas été du côté de Vestager, qui confond croisade personnel et droit international. Tant pis pour elle.
Et oui, changer de pays n’a rien de compliqué. Je ne l’ai pas encore refait parce que j’aime bien la vie en France, mais rien ne dit que les prochaines élections ne me pousseront pas ailleurs. J’aurai toujours le même océan, donc je me fou d’être à sa droite ou à sa gauche.

avatar TonyDeLausanne | 

Être aussi con…être complètement injectée d’autant d’ignorance et occuper ce genre de poste…! Ça me dépasse !!!

avatar Danny Wilde | 

@TonyDeLausanne

Pas mieux, en 3 lettres
Le compte est bon

avatar Lukas Apple Fan | 

Ce serait trop bien.

avatar Paquito06 | 

“À l'origine, c'est une plainte de Spotify déposée devant la Commission qui a mis le feu aux poudres. Le service de streaming estime que la commission de 30% prélevée par Apple est trop élevée sur un marché où les marges sont faibles.”

Ah ouais?
https://www.cmc-studio.fr/post/2019/02/18/repartition-vente-album-quelle-remuneration-pour-artiste
Bisous les enfants 🤓

avatar Krysten2001 | 

@Paquito06

Expliquez votre pensée 😉🙃

avatar Paquito06 | 

@Krysten2001

"Expliquez votre pensée 😉🙃"

C’est vite expliqué. Spotify pleure car il n’y a pas de marge sur le secteur. Mais quand on regarde la vente d’un CD, la marge on arrive a la trouver:
Label 44%
Distributeur 23%
Etat 20%
Sacem 9%
Artiste 4%
Apple prend 15% (voire 30%), ca tombe pas dans les poches de Spotify, mais il reste 70 a 85%, y a de quoi faire.

avatar Krysten2001 | 

@Paquito06

Le reste part aux autres non ?🤔

avatar Paquito06 | 

@Krysten2001

"Le reste part aux autres non ?🤔"

Pour le modele streaming je sais pas trop, ca a du changer depuis les premieres annees.

avatar klouk1 | 

@Paquito06

"Bisous les enfants 🤓"

Merci papa (Quito06)

avatar Paquito06 | 

@klouk1

""Bisous les enfants 🤓"
Merci papa (Quito06)"

😁🤗

avatar Lucas | 

Elle a souvent raison et l’UE aussi, mais là il faut qu’elle arrête ! Les gens ont le choix : Android, Huawey, Linux, etc. Et les gens choisissent Apple et l’App Store justement pour cette sécurité. Qu’il y ait quelques arnaques ou apps de mauvaise qualité sur l’App Store oui. Mais il y a ZÉRO malware/virus grâce à toutes les mesures de sécurité imposées via l’App Store et iOS. En face, Android est une passoire et a un gigantesque problème de virus, comme Windows… macOS est entre les deux, à moitié ouvert comme Windows, à moitié sécurisé comme iOS, et il a donc peu de virus mais pas mal quand même.

Et Épic n’a qu’à créer son propre smartphone plutôt que vouloir infecter les iPhones…

Et au final il n’y a que les gros (Epic, Facebook, Netflix, Spotify) qui se plaignent et veulent imposer leur loi, mais l’essentiel des petits sont bien contents de l’App Store qui leur donne un marché gigantesque, une visibilité, une sécurité, énormément d’API très utiles et une relative égalité.

Et puis le coup du « Même s'il est possible d'éviter la commission en souscrivant depuis le site web, l'utilisateur ne le sait pas » c’est aussi prendre les gens pour des idiots : les gens savent très bien en ouvrant l’app Netflix ou Spotify qu’il faut aller se créer un compte si ces apps veulent leur pourrir la vie et absolument obtenir leur carte bleue…

Bref, espérons qu’Apple tienne bon sur ce coup là !

avatar shaba | 

Mais quelle idée brillante ! Comment a-t-on pu ne pas y penser plus tôt ?

avatar switch | 

Le principe de Peter dans toute sa véracité…Margrethe Vestager a atteint son niveau de super-incompétence.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR