Apple va finalement participer à une audition du Sénat US sur les pratiques de l'App Store 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise à jour 11/04 — Le coup de pression publique des sénateurs américains aura été efficace. Apple va finalement envoyer un représentant à l'audition prévue le 21 avril : c'est Kyle Andeer, Chief Compliance Officer, qui répondra aux questions du comité en charge de la concurrence et de l'antitrust du Sénat US. Ce dernier s'interroge sur les pratiques de l'App Store et du Play Store de Google.

Dans un courrier partagé par Bloomberg, Apple se dit surprise par la lettre envoyée par Amy Klobuchar et Mike Lee et assure que son intention était de choisir une autre date pour l'audition. « Nous avons un profond respect pour votre rôle et le processus sur ces questions », écrit le constructeur qui se dit disposé à participer à l'audition.


Article d'origine, 09/04 — Apple se fait porter pâle. Le constructeur refuse de participer à une audience de la commission judiciaire du Sénat américain qui devait dans le courant du mois entendre des représentants d'Apple et de Google. L'enjeu était de discuter des pratiques de l'App Store et du Play Store. Dans un courrier envoyé à Tim Cook ce 9 avril, la sénatrice démocrate Amy Klobuchar et le sénateur républicain Mike Lee déplorent le refus « abrupt » d'Apple de participer à cette audition.

Le Sénat américain.

Le Sénat s'intéresse à la place occupée par Apple « dans le coût, la distribution et la disponibilité des applications mobiles sur les appareils Apple utilisés par des millions de consommateurs », ce qui soulève des problèmes sérieux de concurrence. « Un examen honnête et sérieux de ces problèmes devant la Commission requiert la participation d'Apple », écrivent les sénateurs.

Cela fait des semaines qu'Apple est au courant de la tenue de cette audition, des discussions étaient d'ailleurs en cours entre le Sénat et le constructeur pour sa participation. Mais patatras, « un petit peu plus de deux semaines avant la tenue de l'audition, Apple a abruptement déclaré qu'il n'y aurait personne pour témoigner ».

La raison de cette politique de la chaise vide, c'est le procès contre Epic Games qui débutera début mai, durant lequel l'entreprise devra défendre le modèle économique de sa boutique d'apps. Une excuse qui ne tient pas, selon les deux sénateurs, qui rappellent qu'il y a déjà eu des cas où une entreprise dans la même situation qu'Apple est tout de même parvenue à faire intervenir des témoins pour des auditions. L'attitude d'Apple est jugée « inacceptable » par les deux représentants.

Cette histoire intervient alors que plusieurs États américains discutent ou votent des lois contraignantes pour les boutiques d'apps. Jusqu'à présent, Apple s'en sort bien, mais ce refus de participer à une audition du Sénat ne plaide pas en sa faveur.


avatar IceWizard | 

@YetOneOtherGit

« Ce refus est clairement un casus belli avec le sous comité, mais pas forcément quelques choses ayant une influence sur les chances de succès d’une future initiative législative. »

Mauvais message auprès du grand public, assis dans les gradins, sans trop comprendre ce qui se passe en coulisses (moi par exemple).

avatar YetOneOtherGit | 

@IceWizard

"Mauvais message auprès du grand public"

Le grand public us s’en fout comme de sa première chemise et n’y comprend strictement rien 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Ce refus est pour moi anti-démocratique. C’est perso."

En France les commission d’enquête parlementaire on un pouvoir de coercition et peuvent faire des convocations avec des risques pénales en cas de refus.

Par contre il ne peut y avoir une commission d’enquête en parallèle avec des procédures juridiques ce qui est le cas ici pour les enjeux anti-trust.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"une convocation"

Ce n’est pas une convocation, ce n’est pas un procédure juridique, mais un travail legislative en amont d’une éventuelle proposition de loi.

Nous sommes sur un sous comité tenant des audiences afin de nourrir la réflexion législative et obtenir le maximum d’informations sur ces enjeux.

Sur une procédure de ce type il n’y a pas de pouvoir coercitif pour obliger une contribution ou des réponses aux questions des membres du sous comité.

Par contre dans la relation au législateur, une non collaboration volontaire n’établît évidemment pas les meilleures liens 😎

La séparation des pouvoirs est respectée ici, même si d’un point de vue théorique le fait qu’il puisse y avoir une commission d’enquête législative en parallèle avec des actions juridiques est discutable.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"La séparation des pouvoirs est respectée ici."

Je sais. Et la loi est respectée je n’en doute pas.

C’est idéologique de ma part. Le privé (et l’exécutif) doivent répondre aux assemblées des représentants. Ne pas le faire est anti-démocratique en ce qui me concerne.

Idéologie naïve je suppose.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Idéologie naïve je suppose."

Absolument pas mais on est sur des enjeux de droit constitutionnels complexe qui font débat et sont tranchés assez différemment en fonction des pays.

On est sur le fil de la séparation entre législatif et juridique.

D’ailleurs comme je le partagé plus haut il est impossible d’avoir en France une comique d’enquête en parallèle avec une procédure juridique et les investigation de la représentation nationale doive immédiatement cesser quand la justice se saisie.

à titre personnel comme toi, ce refus de collaborer d’Apple me dérange d’un point de vue « idéologique » mais il n’est pas atypique.

avatar pat3 | 

@YetOneOtherGit

"D’ailleurs comme je le partagé plus haut il est impossible d’avoir en France une comique d’enquête en parallèle avec une procédure juridique et les investigation de la représentation nationale doive immédiatement cesser quand la justice se saisie. "

Parfois, il faudrait vous relire…

avatar YetOneOtherGit | 

@pat3

"Parfois, il faudrait vous relire…"

Tu devrais pouvoir corriger la coquille sans trop d’efforts ;-)

Et désolé pour les fautes 😔

avatar pat3 | 

@YetOneOtherGit

"Parfois, il faudrait vous relire…"
Tu devrais pouvoir corriger la coquille sans trop d’efforts ;-)
Et désolé pour les fautes 😔"

Je ne réagis pas souvent aux fautes, il y aurait trop à dire et je peux comprendre qu’il y ait parfois des coquilles, sans compter l’aide bénévole du correcteur orthographique 🙂
Mais tu écris beaucoup, souvent, doctement ; on finit par s’agacer de trouver ces fautes et coquilles dans une prose aussi présente.

avatar YetOneOtherGit | 

@pat3

"Mais tu écris beaucoup, souvent, doctement ; on finit par s’agacer de trouver ces fautes et coquilles dans une prose aussi présente."

Mon fardeau, plus encore quand j’écris vite et en multitâche 🥺

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« Mon fardeau, plus encore quand j’écris vite et en multitâche 🥺 »
Tellement facile ! Mais très moche pour quelqu’un qui se gargarise autant sur ses connaissances...

avatar fernandn | 

Salut,
Je ne vois pas pourquoi avec 15% de PdM Apple a une part dominante.
Que dire de Microsoft avec Windows.
Que dire de Android TV avec les TV.

Y a de la jalousie...

avatar bibi81 | 

Je ne vois pas pourquoi avec 15% de PdM Apple a une part dominante.

Il est question de l'AppStore sur iOS. La part de marché est donc de 100%...

avatar Steekus | 

Alors Timy!!..? On veut rendre le monde meilleur mais on vient pas aux interros!...

avatar marenostrum | 

il a plus de pouvoir que ceux qui veulent l'interroger. c'est comme toi avec ton patron. tu ne peux pas lui demander des comptes.

avatar YetOneOtherGit | 

@marenostrum

« c'est comme toi avec ton patron. tu ne peux pas lui demander des comptes. »

😳😳😳😳😳😳

Que de bêtises 🥺

Tu as une vague idée de ce qu’est le droit du travail en France et du volume d’affaires traitées aux prud’hommes chaque année ?

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« Tu as une vague idée de ce qu’est le droit du travail en France et du volume d’affaires traitées aux prud’hommes chaque année ? »

Non mais vous allez nous le dire, vous qui vivez dans les hautes sphères de l’état, le plus mauvais gestionnaire au monde de l’argent des autres...
Allez instruisez-nous! Des chiffres? Des stats? Une revue à nous balancer?

avatar Le gabian | 

Wikipédia est son meilleur ami ;)

avatar Steekus | 

@marenostrum

En l’occurence je suis mon propre patron.
Ça fait maintenant 10 piges que Timy roule pour ses actionnaires, le reste il s’en fout malgré les beaux discours (greenwashing et compagnie).
Apple et les Gafa devront rendre des comptes tot ou tard.
Personne n’a plus de pouvoir que la démocratie ne t’en déplaise.

avatar Biking Dutch Man | 

Il ne s’agit pas d’une convocation à comparaître devant un tribunal (pouvoir judiciaire) mais une invitation à venir à une audience de la commission judiciaire du sénat (pouvoir législatif). Les questions sont: est-ce qu’une telle invitation est légalement contraignante? Est-ce que stratégiquement et politiquement cette posture est-elle avantageuse pour Apple, qui comme toutes les entreprises, restent purement opportuniste?

avatar debione | 

Tiens, c'est bizarre... On a jamais entendu pareil chose concernant la Chine... Apple refusant de parler avec le gouvernement...

Bref, le marketing d'Apple qui se bat pour un monde meilleur et plus égalitaire a pris un sacré coup dans l'aile ... (bon ils ont largement de quoi s'en racheter des 100aines d'ailes.... ;))

Pour parler avec un gouvernement totalitaire, pour faire des ronds de jambes au pire dictateur actuel la ils sont présents...

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

“On a jamais entendu pareil chose concernant la Chine”

Peut-être parce que la Chine n’est pas un état de droit?

Que la séparation des pouvoirs n’y existe pas?

Qu’il n’y rien qui y limite les pouvoirs de l’état?

Que la libre entreprise y est illusoire?

...

Il faut au contraire se réjouir qu’un système permettent autre chose qu’une justice immanente et un gouvernement omnipotent. 😎

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

Vous n'avez pas saisi ma prose et son second degré... ;)

Apple utilise absolument toutes les ficelles législatives, toutes... Comme elle utilise toutes les ficelles marketing toutes... Et si on compare les deux, on arrive au constat suivant: Apple raconte beaucoup de merde et fait très peu pour ce monde, pire, elle en est une des fossoyeur (et pas la peine de dire que c'est son rôle), et nous riches de ce monde, on l'aide à cela...

Après, je ne dis pas qu'elle n'a pas le droit, mais qu'elle ferme sa gueule sur des sujets politiques, sociologiques ou écologiques... Parce que ces sujets sont repris en coeurs, il suffit de lire les gens sur ce forums, par bon nombre qui pense qu'ils font une bonne action en achetant de l'Apple.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

« Vous n'avez pas saisi ma prose et son second degré... ;) »

Le second degré est toujours délicat 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

« Après, je ne dis pas qu'elle n'a pas le droit, mais qu'elle ferme sa gueule sur des sujets politiques, sociologiques ou écologiques... »

Là je ne peux pas te suivre, au delà même de l’outrance du propos, Apple comme toutes entreprises majeures est un acteurs important des enjeux politiques, économiques, sociétaux, environnementaux ... et c’est loin d’être son propre aussi bien aujourd’hui que dans le passé.

Après comme tout acteur de ces domaines il ne faut bien évidemment pas prendre les paroles d’Apple comme actes d’évangiles.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR