Apple se prépare à afficher l'indice de réparabilité de ses produits en France

Florian Innocente |
Club iGen 👑

Cet article réservé initialement aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accès libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

La première publication de cet article date du 21 décembre 2020 (lire : Magie de Noël : ces articles du Club iGen passent en accès libre).

À compter de janvier 2021 en France, Apple va afficher l'indice de réparabilité de ses produits sur l'Apple Store et dans ses magasins. Une information devenue obligatoire dans le cadre de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire.

Les fabricants de matériels électroniques et électriques devront désormais informer leurs clients sur l'indice de réparabilité de leurs produits. Cinq catégories de matériels vont servir de pilotes — lave-linges, téléviseurs, smartphones, ordinateurs portables et tondeuses à gazon — avant que d'autres ne rejoignent cette liste plus tard. Ce n'est que l'un des pans de cette loi qui embrasse assez large : plastiques jetables, invendus textiles ou alimentaires, etc.

Image : Apple

Sur le modèle des étiquettes-énergie qui renseignent les consommateurs sur les performances énergétiques d'un bien, cet indice de réparabilité va utiliser une signalétique colorée allant du rouge au vert, agrémentée d'une note sur 10. La mise au point de cet indice a été effectuée en concertation entre les fabricants, les vendeurs, les distributeurs, des ONG ainsi que des associations de consommateurs et l'Agence de la transition écologique.

« Un indice de réparabilité permettra au consommateur de savoir si son produit est réparable, difficilement réparable ou non réparable. Il aura les moyens d’agir via un outil simple et visuel », résume le Ministère de la transition écologique, qui ajoute : « Afin de faciliter la réparation et favoriser l’utilisation de pièces détachées issues de l’économie circulaire, le consommateur bénéficiera, lors de l’achat de son produit, d’une information sur la disponibilité et l’indisponibilité (nouveauté) des pièces détachées ». Ce delai de mise à à disposition de pièces détachées devra être de 15 jours ouvrables.

L'exemple donné par le Ministère de la transition écologique pour l'affichage de cet indice

Cette information devient obligatoire à partir du 1er janvier prochain. Apple a commencé à préparer ses équipes en Apple Store pour qu'elles soient capables de fournir des explications aux clients.

D'après les documents que nous avons pu consulter, la version du label d'Apple (un logo blanc sur fond vert inspiré de celui-ci dessus, avec l'indice en gros et cinq paliers de couleurs) sera utilisée, comme le prévoit la loi, d'abord pour les iPhone et les Mac portables. Puis l'étiquette sera visible « plus tard » sur le reste des produits.

Source : Ademe

En vertu de l'article 541-9-2 de cette loi, cet indice apparaîtra sur l'Apple Store ainsi qu'en boutiques. Une page d'assistance est également prévue pour rassembler des informations et tableaux plus détaillés sur la manière dont les notes des différents produits ont été calculées.

Cinq critères sont utilisés pour établir l'indice de réparabilité :

  • la disponibilité d'une documentation (pour la réparation, l'utilisation et l'entretien ainsi que la durée de mise à disposition de ces informations)
  • le démontage (la facilité avec laquelle cela se fait, la facilité d'accès aux pièces, les outils requis, la manière dont les pièces sont fixées dans l'appareil)
  • les pièces détachées (durée de disponibilité et délais de livraison)
  • le prix des pièces détachées (par rapport au neuf)
  • les mises à jour logicielles disponibles, l'offre d'une assistance technique à distance sans frais et la possibilité de remettre son appareil à zéro de manière logicielle

Dans ses explications, Apple produit un tableau comme devraient en voir les clients le mois prochain. C'est le MacBook Pro 16" qui sert d'exemple. Au vu des critères précédents, cette machine obtient un indice de réparabilité de 7 sur 10.

Dans le détail, il obtient 12,3/20 pour la partie documentation ; 6,8/20 pour ce qui relève de sa démontabilité et de l'accès aux composants ; 14,7/20 pour l'obtention de pièces détachées ; 16/20 pour le prix de ces pièces et 20/20 pour les mises à jour et l'assistance à distance.

La loi prévoit que cet indice de réparabilité serve progressivement à établir un indice de durabilité d'un produit. Une nouvelle note qui sera proposée aux clients à partir de janvier 2024, en complément ou en remplacement du premier indice. Ainsi le consommateur lambda, peu au fait des politiques de SAV et de cycle de vie des produits d'un fabricant, pourra estimer globalement la durée de vie et les conditions de suivi technique de son acquisition.

Les avantages du Club iGen 👑

L'abonnement au Club iGen supprime la publicité et donne accès à du contenu exclusif sur tous nos supports : le site du Club (qui rassemble les articles de MacGeneration, iGeneration et WatchGeneration), notre application iOS, notre application tvOS et notre application Android.

Le nouveau site web du Club offre de nombreux avantages, à commencer par un confort de lecture maximal, de nombreuses options de personnalisation, des filtres pour le contenu, un flux RSS dédié…

Trois formules d'abonnement sont disponibles : 4,99 € pour un mois, 45 € pour un an (3 mois offerts), ou encore 22,50 € pour un an (faibles revenus). Tous les détails sont disponibles sur le Club iGen.


avatar Ali Baba | 

@pim

iFixit parle de réparabilité par soi-même. Et ce qu’ils notent correspond à une partie seulement de la note considérée ici (celle évoquée pour la deuxième partie).

Cet indice note la réparabilité dans l’absolu. Et même ce Mac est réparable longtemps en AppleStore ou Réparateur agréé.

Donc c’est pas tout à fait la même chose.

avatar DL8 | 

@AliBaba : Si on ne considérait que la "réparabilité dans l'absolu", il n'y aurait aucun intérêt à détailler la disponibilité de la documentation (qui doit en gros toujours être 20/20 en interne). Ici on cherche évidemment à noter la réparabilité par soi-même, qui est plus ou moins nulle pour un produit Apple puisque que ses sous-traitants n'ont pas le droit de vendre de pièces détachées aux consommateurs.

avatar romainB84 | 
avatar Cactaceae | 

Qui note ? Apple ou un organisme indépendant ?

avatar Shew | 

@Cactaceae

C'est exactement ce que je me demande!

avatar huexley | 

Ils vont dessiner la tête de Toto ?
Faudra m'expliquer ou on peut acheter une carte mère pour mon Mac de 2018.

avatar Derw | 

@huexley

Chez Apple…

avatar huexley | 

Non, tu peux faire réparer ton Mac avec un echange contre ton ancienne carte mère, tu ne peux pas repartir avec une carte-mère sous le bras.

avatar Derw | 

@huexley

Effectivement, mais cet indice note la réparabilité générale, pas la réparabilité par le consommateur… Donc, le fait de pouvoir acheter une carte mère pour la remplacer toi-même n’est pas un critère…

avatar Kaserskin | 

Un indice qui notera mieux un PC plastoc demontable qui durera 2 ans qu’un macbook qui durera 6-7 ans..

Encore une fois des methodes de technocrates à côté de la plaque..

avatar Calorifix | 

J'ai PC en plastoc qui a 10 ans et qui fonctionne toujours parfaitement grâce au fait d'avoir pu l'ouvrir pour ajouter de la RAM et un SSD. Le fait de souder les composants d'un ordinateur devrait être interdit.

avatar pagaupa | 

@Kaserskin

On ne parle pas de durabilité ( dont on peut débattre) mais de réparabilité...
Et pour ma part, je trouve cela très bien dans cette période où on nous taxe de tous les côtés sous prétexte d’écologie...
On veu de l’écologie alors allons-y à fond et cet affichage est un bon début tout comme l’inaccessibilité aux pièces détachées.

avatar r e m y | 

@Kaserskin

Aucun risque, vu que ce sont les constructeurs eux-mêmes qui s'attribuent la note!
Il suffit de regarder les notes affichées par Apple. On est bien loin des notes attribuées par iFixit par exemple...

avatar Derw | 

@r e m y

1. iFixit note la réparabilité perso, Apple, la réparabilité en passant par ces soins.
2. La note d’Apple est gonflée par leur support technique qu’iFixit ne comptabilise pas

Bref, impossible de comparer les 2.

avatar elec | 

Hors ce qui est soudé, la réparabilité passe pas mal par la disponibilité des pièces.

Et la disponibilité, quand on est prisonnier d’une marque, c’est jamais excellent.

Au delà des 5 ans si je ne me trompe (7 en Californie because loi locale), c’est peine perdue sur un Mac.

Ça, c’est parce que les composants sont spécifiques, pas standard !
(le standard ça donne ceci: PC musclé âgé de 10 ans, alim et boitier conservés, reste des composants changés au fur et à mesure, toujours vivant et battant de loin
la plupart des macs intel actuels en CPU et GPU).

Auparavant, ça arrivait aussi ailleurs: j’ai des souvenirs d’ordis de Compas et d’IBM, sur lesquels il était impossible de trouver une barrette RAM (spécifique) ou une batterie de rechange (spécifique) au delà des 3 ans d’amortissement du matériel.. voire même en deçà !

Mais la plupart des fabricants célèbres ont cessé ces pratiques, sauf devinez qui.. 😉

avatar pacolapo | 

Au delà des 5 ans, ca dépend de la disponibilité des pièces, qui mettrait, en 2020, 500-600 euros dans un iMac de 2013-2014 payé 1200 euros ?

avatar raoolito | 

@elec

Oui enfin sur les portables, les ordis les plus vendus, ce n’est pas forcément rose

avatar hugome | 

@elec

J’ai quand même tenu 13 ans avec mon Mac Pro de 2006.
Par contre pas sûr que je ferais pareil avec mon iMac 2019.

Mais globalement, c’est très bien cet indice de réparabilité.

avatar jopaone | 

Espérons que la prochaine génération de portables Mac soit plus modulaire et réparable (des efforts ont d’ailleurs déjà été faits avec le MBA par rapports aux MBP)

avatar showmehowtolive | 

Le problème c’est le coût de la réparation !

avatar pagaupa | 

@showmehowtolive

Exactement, réparable au prix du neuf = non reparable

avatar r e m y | 

@pagaupa

C'est pour ça que la note prend en compte le coût des réparations comparé au prix du neuf.

avatar Splafi | 

Le problème c’est de ne pas pouvoir acheter des pièces officielles. Et de réparer soit même.
Donc c’est que du vent si la loi n’oblige pas Apple à vendre des pièces détachées hors centre agréés.

avatar Derw | 

@Splafi

Non, la loi n’encadre pas la réparation personnelle. C’est assez logique d’ailleurs : cette loi encadrera tous les types d’appareils, or, si certains geeks ont les capacités techniques de réparer leur PC, ils sont beaucoup plus rares à pouvoir / vouloir réparer leur lave-linge, TV, imprimante, robot de cuisine, aspirateur…

avatar anonx | 

Il y a déjà fixit.

Note moyenne chez Apple 0 🤣🤣🤣🤣🤣

Pareil chez les autres dauberies coréennes ou us

Pages

CONNEXION UTILISATEUR