Qui pour succéder aux dirigeants actuels d'Apple ?

Stéphane Moussie |

Le pot de départ de Phil Schiller sera-t-il bientôt suivi par d'autres ? D'après Bloomberg, Tim Cook et ses lieutenants prennent de plus en plus soin à faire émerger une nouvelle génération de dirigeants capables de prendre le relais. Non pas qu'il y ait urgence à renouveler l'équipe de direction — Apple se porte plutôt pas mal, merci pour elle —, mais l'entreprise devrait avoir besoin d'un peu de sang neuf dans les années à venir. Alors autant préparer la succession du mieux possible.

L'équipe de direction actuelle d'Apple (enfin presque, Phil Schiller a récemment été remplacé par Greg Joswiak)

Bien que Greg Joswiak, 56 ans, vienne de succéder à Phil Schiller au poste de senior vice-président en charge du marketing, des noms circulent déjà pour la suite. Kaiann Drance, 42 ans, responsable du marketing de l'iPhone, est bien placée, selon Bloomberg. Stan Ng, en charge du marketing de l'Apple Watch, et Susan Prescott, qui supervise les apps et l'entreprise, sont aussi dans la course.

À 51 ans, Craig Federighi est le plus jeune membre de l'équipe de direction d'Apple. À ce titre, il ne sera certainement pas le prochain à partir. Malgré tout, si le besoin s'en faisait sentir, Sebastien Marineau-Mes, qui gère l'Intelligent Systems Experience, ou Jon Andrews, responsable de CoreOS, pourraient lui succéder à la tête de l'ingénierie logicielle.

Kaiann Drance. Image Apple

Le jour où Eddy Cue, 55 ans, dernier membre encore en activité de la dream team de 2007 qui a lancé l'iPhone, ne mouillera plus sa chemise pour les services d'Apple, c'est Peter Stern qui pourrait le remplacer. Ce dernier, 48 ans, est arrivé en 2016 en provenance de Time Warner Cable et gère les affaires commerciales d'Apple TV+, Apple News et des autres services.

Aux opérations, un poste ô combien important par lequel est passé Tim Cook, c'est Jeff Williams qui mène la barque actuellement. Priya Balasubramaniam, qui contrôle la chaîne d'approvisionnement de l'iPhone, tiendrait la corde pour lui succéder si nécessaire.

John Ternus. Image Apple

Dan Riccio, 57 ans, pourrait quant à lui céder un jour son poste de responsable de l'ingénierie matérielle à John Ternus, 45 ans, vice-président dans la même division. Johny Srouji, 55 ans, le chef d'orchestre des processeurs d'Apple, pourrait pour sa part passer le relais à Sribalan Santhanam, 54 ans, un ancien de P.A. Semi.

Celui qui enchante les présentations des résultats trimestriels par son accent italien, Luca Maestri, 56 ans, pourrait être remplacé au poste de directeur financier par Saori Casey, qui gère la planification dans ce domaine.

Photo souvenir avec Tim Cook. Image Apple

Et Tim Cook, alors ? L'homme de 59 ans est entré dans sa dixième année d'activité en tant que CEO. Rien n'indique qu'il a envie de prendre sa retraite et personne ne l'y pousse, mais s'il faut lui trouver un successeur, tous les regards se tournent vers Jeff Williams, 57 ans, devenu l'homme à tout faire de Cupertino. Le numéro 2 d'Apple gère les opérations, chapeaute l'Apple Watch, s'occupe des projets liés à la santé et garde un œil sur le studio de design depuis le départ de Jony Ive, excusez du peu.

Cette volonté de renouvellement n'est d'ailleurs pas un mystère quand on regarde les derniers keynotes. De plus en plus de nouvelles têtes sont mises en avant à l'occasion de la présentation des produits, comme Kaiann Drance, John Ternus ou encore Stan Ng.

Outre une moyenne d'âge moins élevée, on remarque dans cette liste une plus grande diversité, une initiative pour laquelle Apple s'est engagée et où les progrès les plus importants à réaliser sont aux échelons les plus élevés de l'organigramme.


avatar fte | 

@Deckard

"Il suffit de laisser les gens choisir ce qu'ils veulent. "

En effet. Il suffit.

Et ça demande des efforts considérables pour laisser les gens choisir parce que beaucoup, beaucoup trop, d’autres gens jugent et condamnent les choix des autres.

avatar fte | 

@Deckard

"C'est un problème si votre fille entend le résultat d'une statistique ?"

Si cette statistique existe au moins en partie à cause de sexisme, il y a clairement un problème, oui.

Lorsqu’une statistique, influencée par du sexisme ou non, sert à justifier des commentaires sexistes, il y a clairement un problème, oui.

L’entendre ? Une fois, non. 1000 fois par des gens souhaitant la décourager, oui.

Tu noteras que je n’ai nullement dit que ton propos était sexiste. Mais il y a du sexisme derrière certains points que tu cites, plus ou moins bien caché.

Entendu cette semaine, à propos d’un collègue de ma classe (j’ai repris les etudes) qui a une profession sociale : il est gay, normal qu’il travaille dans ce domaine. Magnifique. 🤮

Bref. Il y a un problème d’ampleur.

avatar Sindanárië | 

@corben

"L’entreprise la plus riche et la plus connue au monde manque cruellement de diversité à sa tête"

N’exagère pas ! Quand tu vois leurs tronches, t’imagines bien qu’ils ne sont pas tous de cette planète voir de notre système solaire !

avatar IceWizard | 

@Sindararïe
"N’exagère pas ! Quand tu vois leurs tronches, t’imagines bien qu’ils ne sont pas tous de cette planète voir de notre système solaire !"

Hum .. tu sous-entends que certains des dirigeants d'Apple sont des scientologues du dernier cercle, ces Aliens rebelles dont les corps ont étés détruits par le tyran Galactique Xenu, en les jetant dans des volcans terriens, il y a 78 million d'années ? Et qui se réincarnent dans le corps des humains pour .. euh .. des trucs .. (probablement des cochonneries parce que 78 millions d'années en tant qu'esprits désincarnés sans corps physique, c'est long).

avatar Sindanárië | 

@IceWizard

"probablement des cochonneries parce que 78 millions d'années en tant qu'esprits désincarnés sans corps physique, c'est long"

Ça dépend de la théorie de la dilatation du temps

avatar fte | 

@Sindanárië

"Ça dépend de la théorie de la dilatation du temps"

Le temps ne se dilate pas. Les phénomènes se passent plus ou moins vite les uns par rapport aux autres selon la densité d’énergie locale.

avatar Troll971 | 

Intéressant de préciser aussi que Jeff Williams a laissé une grande partie de ses fonctions (liées aux opérations) à Sabih Khan il y a quelque mois pour se rapprocher un peu plus du poste de CEO...

avatar Lecorbubu | 

@Troll971

C’est assez clair que la passation se fera au travers de Williams, c’est pas forcément saugrenue dans la mesure où il s’agit d’un profil proche de celui de Cook. On peut imaginer que les effets de passations se feront plus en douceur que le précédent.

Chose intéressante c’est d’avoir rapproché Williams des équipes de design, comme si Cook avait conscience des carences qu’il peut avoir en la matière et qu’il cherche à améliorer ce point chez son successeur. Si Williams talonne Tim Cook dans ses talents de gestionnaire avec un plus une approche produits plus fines on peut espérer des initiatives plus dynamiques et franche en terme de philosophie produits.

Ainsi en comprenant mieux cet univers du design Jeff Williams pourrait potentiellement redonné un peu de peps à la firme car c’est sans aucun doute ce qui aura fait défaut à l’ère Cook (malgré toutes les autres qualités qu’on peut lui accorder parallèlement bien sûr !)

avatar reborn | 

@Lecorbubu

Rene Richie avait interviewé May-Li Khoe une ancienne du design d’Apple. Interview très interessante 👌

En résumé si les opérations chapeaute le design aujourd’hui chez Apple c’est tout simplement pour mieux exécuter la vision du département design.

avatar YetOneOtherGit | 

@Lecorbubu

"C’est assez clair "

En l’état actuel des choses et si la transmission n’est pas à un horizon trop lointain il y a des chances que ...

Le "C’est assez clair " est un rien risqué je trouve 😉

avatar Mrleblanc101 | 

@Lecorbubu

Ca serait très sogrenu en fait considérant qu'il est lui aussi très proche de la retraite... Si les deux parte au même âge, ça laisse 2 ans à Williams comme CEO ! Je ne crois pas que ce soit ce que veut Apple

avatar gouvy | 

J'aimerai bien un retour de Scott Forstall, il était le petit Steve Jobs donc l'histoire pourrait se répéter.

avatar raoolito | 

@gouvy

les histoires sur son compte ne sont pas forcement positives...

avatar gouvy | 

Je n'ai pas beaucoup développé (je l'admet) mais les histoires sur le compte de Steve Jobs ne sont pas toutes positives non plus...
Il n'y a pas d'alternative a son opinion mais au moins il y a une ligne claire pour tout le monde.
Il était numero 3 (peut être 4 avec l'influence de John Ive) à l'époque. Oui, Apple Maps et Siri au début n'étaient pas bons et il a payé pour cela.
Je le vois bien en president du CA, guide a long terme plutôt que en operations.

avatar reborn | 

@gouvy

Avec lui iOS n’évoluait pas... J’étais très déçu de iOS 5 et surtout d’iOS 6

Si Jobs a appuyé pour que le directeur d’exploitation passe CEO ce n’est pas pour rien. Faut pas croire, c’était le bordel chez Apple et Jobs constatait deja en 2010 qu’Apple se faisait distancer sur certains aspects.

5. iOS – Scott, Joz
– Strategy : catch up to Android where we are behind (notifications, tethering, speech, …) and leapfrog them (Siri, …)

6. MobileMe – Cue, SJ, Roger Rosner
– Strategy : catch up to Google cloud services and leapfrog them (Photo Stream, cloud storage)

avatar iMotep | 

@gouvy

A la différence que jobs est revenu comme le Messi dans une boite à sauver. Farstall a juste fait du caca boudin avec « plan » et était exécrable avec son personnel ... et puis Apple est plein aux as. Aucune chance qu’il ne revienne aujourd’hui

avatar AbsolutMoi | 

Que des personnes issues ou avec des trajectoires très très (voire trop) marketing. Quelle tristesse pour une entreprise tech et quel dommage pour les futurs produits

avatar DrStax | 

@AbsolutMoi

Effectivement et malheureusement ce n'est pas propre à Apple...

avatar raoolito | 

@AbsolutMoi

Etre dans la prod, le code, le hardware et du jour au lendemain passer en responsable dont seules les courbes de vente, les négociations de rachat et les cours de la bourse ( sans parker du suivi de domaines aussi eloignes que le cinéma, les relation sino americaines ou la production d'électricité propre) ben ca doit en rebuter plus d'un
Par contre le marketing c'est leur dada :)

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Etre dans la prod, le code, le hardware et du jour au lendemain passer en responsable dont seules les courbes de vente, les négociations de rachat et les cours de la bourse ( sans parker du suivi de domaines aussi eloignes que le cinéma, les relation sino americaines ou la production d'électricité propre) ben ca doit en rebuter plus d'un
Par contre le marketing c'est leur dada :)"

Visions très caricaturale de ce qu’est un poste de direction dont tu ignores sans doute tout, là c’est juste ce que tu en imagines et c’est extrêmement réducteur 😉

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

Reducteur dans le sens que j'ai pas tout listé ? Oui je le reconnais volontiers
Mais le fond reste le même : un spécialiste des circuits n'en verra plus souvent s'il prenait le poste de Cook
Ps: je ne suis que directeur d'anim au sein de la multinationale ou je bosse. Et mon travail d'animation a été divisé par 4-5 depuis
Et cela m'attriste. Mon taff c'est gestion d'equipe, suivi de meetings et feedbacks c'est quasiment tout

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Reducteur dans le sens que j'ai pas tout listé ?"

Dans le sens où tu mets l’emphase sur une part des taches qui veut montrer que ce sont des jobs où ne sont absolument plus traité les enjeux de vision produits, de choix technologique au service de la stratégie, d’arbitrage des sujets R&D ...

Après effectivement le passage à des postes de responsabilité fait que petit à petit on met de moins en moins les mains dans le cambouis et que cela peut être frustrant pour certains.

Mais la compréhension et la connaissance des métiers sous-jacent reste fondamentale.

Dans ton cas par exemple ta compréhension des métiers de l’animation fait certainement que tu ne diriges pas tes équipes dans l’abstraction, que tu sais de quoi tu parles et que tu as la légitimité de parler à tes équipes.

Le board d’Apple est vraiment constitué de personnes qui ont une culture tech et scientifique.

Par contre effectivement sur les poste de middle management cela peut-être assez frustrant : on perd le plaisir du faire et du produire et l’on a relativement peu le plaisir d’avoir réellement prise sur les choses (vision, stratégie, tactique...) En caricaturant un rien, il faut aimer et supporter de n’être qu’une courroie de transmission responsable de la bonne exécution de ce qui est plus ou moins clairement décidé au dessus.

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

Oui pour tous les senior presidents
La question est differente pour tim cook qui doit chapotter tous les départements
Certes c'est indéniablement riche, mais finalement on passe son temps a ecouter les explications et a valider/ refuser ou trancher. S'ul peut parler logistique il ignore le design des produits par exemple
Bref, la question serait plutot: tim cook, quels sont les compétences à avoir pour son job. Et pour une multinationale a 2000 milliards la principale c'est la vision du futur. Ensuite les relations économiques et financières de la boite, enfin les choix stratégiques internes de développement
Loin du coeur de metier des techniciens, pas tant que cela de celui de cook par ailleurs

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"S'ul peut parler logistique il ignore le design des produits par exemple"

😳

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

Ben quoi? Cette histoire est connue et meme lui le reconnaît
Une des raisons du depart de Ive par ailleurs
Bon il a d'autres qualités indéniables hein? Je suis certain que discuter avec trump aurait ete plus clivant avec steve jobs :)

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Ben quoi? Cette histoire est connue et meme lui le reconnaît "

Tu la caricatures de façon très manichéenne ;-)

C’est un peu plus subtil que ça 😎

Entre : ne pas consacrer la même attention et la même implication que SJ aux questions de Design et ignorer les enjeux de design il y a une marge.

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Je suis certain que discuter avec trump aurait ete plus clivant avec steve jobs :)"

Toujours se méfier de ce type de certitudes.

Par exemple le principal bailleur de fonds de NeXT était Ross Perot, futur candidat indépendant à la présidentielle, qui était politiquement assez clivant pour rester dans le vague.

Il était aussi proche de Larry Ellison qui est aujourd’hui un soutien fort de Trump.

Il y eu des relations complexes mais proche avec Murdoch.

...

Le positionnement politique de SJ est loin d’être évident.

Et prédire ce qu’il aurait fait et toujours périlleux : un des forces de SJ était justement son aspect imprévisible 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Bref, la question serait plutot: tim cook, quels sont les compétences à avoir pour son job. Et pour une multinationale a 2000 milliards la principale c'est la vision du futur. Ensuite les relations économiques et financières de la boite, enfin les choix stratégiques internes de développement "

C’est toujours très caricatural et réducteur.

Il n’y a pas un seul mode de direction mais le plus essentiel du boulot est finalement de faire des arbitrages éclairés par une vision.

On peut résumer la fonction de haut niveau du board avec cette citation de Montgomery : «  rendre tactiquement possible ce qui est stratégiquement désirable »

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

Si ce n’est pas indiscret tu bosses chez qui ?

Si tu es en France le seul acteur qui me semble correspondre à ta description c’est Illumination Mac Guff ou en JV Ubi.

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

Remote
Playstudio, 8eme acteur mondial en jeux de casino sur mobile

( tres tres loun derriere Playtika, je l'admet)

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

Ok 😎

avatar ech1965 | 

Et si c'était une question de goût... je pense que les "marketteux" sont plus enclins à s'éclater dans des postes de pouvoir/management que les techos ( cf: Binotto chez Ferrari) qui préfèrent plus souvent rester "cachés" dans les labos et faire avance le shmilblick en arrière boutique.

avatar raoolito | 

@ech1965

possible aussi oui !

avatar YetOneOtherGit | 

@AbsolutMoi

"Que des personnes issues ou avec des trajectoires très très (voire trop) marketing."

Nullement une grande part de l’état major d’Apple et au contraire issue de formation scientifiques et techniques.

avatar IceWizard | 

@AbsolutMoi
"Que des personnes issues ou avec des trajectoires très très (voire trop) marketing. Quelle tristesse pour une entreprise tech et quel dommage pour les futurs produits"

https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Giannandrea
https://fr.wikipedia.org/wiki/Eddy_Cue
https://fr.wikipedia.org/wiki/Craig_Federighi

Doctorat d'Informatique, Master de technologie, spécialiste de l'IA, wouais wouais, que des gars du marketing, ça fait peur .. Même pas un petit astrophysicien, un spécialiste de la mécanique quantique ou un biologiste spécialisé en positronique, quelle tristesse pour une entreprise tech et quel dommage pour les futurs produits !

avatar YetOneOtherGit | 

@IceWizard

Même TC a une formation technique avant son MBA.

avatar IceWizard | 

@YetOneOtherGit

« Même TC a une formation technique avant son MBA. »

Oui, mais comme il n’est pas candidat à sa propre succession, je n’ai pas parlé de son cas..

avatar YetOneOtherGit | 

@IceWizard

« Oui, mais comme il n’est pas candidat à sa propre succession, je n’ai pas parlé de son cas.. »

C’était par rapport au propos classique prétextant qu’Apple est géré par des financiers ne comprenant pas la tech alors que la plus grande part du board est issue de formation scientifique ou technique, boss inclus 😉

Et factuellement il n’est pas impossible que les mandats du board soient renouvelés régulièrement et que TC soit régulièrement candidat à sa propre succession, il faudrait que je revois les règle de gouvernance d’Apple ;-)

avatar Mrleblanc101 | 

@AbsolutMoi

Clairement tu n'as aucune idée de quoi tu parle 🙄

avatar gratosax | 

Bon... moi je veux bien succéder à tim 🤣

avatar Mickaël Bazoge | 

Florian Innocente est chaud patate pour le poste de CEO.

avatar raoolito | 

@MickaëlBazoge

Prem' desole

avatar Phiphi | 

C’est clair qu’en remplaçant un mec de 59 ans par un de 57, et un autre de 55 par un de 54, on va faire beaucoup baisser la limite d’âge !

🤔
Peut-être même trop non ?
🤨

avatar raoolito | 

@Phiphi

Me suis dit pareil ^^

avatar occam | 

@Phiphi

Un(e) jeune : Fujitsu Fugaku.

avatar YetOneOtherGit | 

Tim Sweeney serait parfait 😈🤪

avatar iftwst | 

@YetOneOtherGit

Oh oui ce serait drôle.
Il attaquerait ensuite Epic, son ancienne boîte, par esprit de justice et de moralité. 😂

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

Moi je verrais bien un aigle à deux têtes pour diriger Apple : Zuckerberg et Musk !
Spectacle !

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

Le retour du Saint-Empire romain germanique ?

avatar r e m y | 

Siri devrait bientôt être suffisamment évolué pour prendre le poste de CEO, non?
En tous cas pour les auditions devant le Congrès, ses réponses aux questions ne seraient pas très différentes de celles de Tim...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR