Apple va investir en Corée du Sud pour éviter une condamnation

Mickaël Bazoge |

Apple veut faire amende honorable auprès des autorités de la concurrence coréenne. Le constructeur, à qui il est reproché d'avoir forcé les opérateurs à payer de leur poche pour faire la publicité de l'iPhone et pour les réparations, a proposé plusieurs compensations.

La plus importante consiste en un investissement de 100 milliards de wons (un peu plus de 70 millions d'euros), dont une partie servira à construire un centre de recherche et développement pour les PME et une « académie » pour la formation des développeurs. Apple va également consacrer un morceau de cette enveloppe pour financer des rabais sur les réparations pour les consommateurs.

Par ailleurs, le constructeur s'engage aussi à négocier les frais de publicité avec les opérateurs, ce qui permettra de réduire le fardeau de la communication qui pèse sur les épaules de ces entreprises. Cette proposition d'Apple, annoncée par le KFTC (le gendarme de la concurrence coréen), doit encore être validée par le régulateur.

En cas de feu vert, l'entreprise mettrait derrière elle cette vilaine affaire, sans qu'elle ait été convaincue de quoi que soit d'illégal. Les apparences seront donc sauves.

En juin, Apple avait annoncé son intention de corriger ses pratiques anti-concurrentielles dans le cadre d'un accord à l'amiable avec la KFTC.


avatar occam | 

Merci de ces explications.

À la lecture du seul sigle KFTC, je ne voyais pas en quoi les dindons élevés par Apple pouvaient constituer une concurrence déloyale à l’encontre de Kentucky Fried Turkey 'n' Chicken.

avatar Strix | 

Fortnite est dispo en Corée de Sud ?! 😱

avatar NoxDiurna | 

@Strix

Pourquoi il le sera pas? https://youtu.be/uMLy5sXshoE

avatar warmac33 | 

Ce qui permet de rappeler que déjà à l'ère de Steve Jobs apple avait des pratiques douteuses ou en tout cas aussi discutables que ceux qu'elle se vantait de combattre quelques années auparavant...
A l'époque où l'iphone edge arrivait, extraordinaire révolution des smartphones au demeurant (que'est-ce que j'ai pu l'aimer mon edge), l'attrait pour ce nouveau téléphone était tel qu'apple a bien veillé à traire la vache, négociant des accords à tout va y compris en France, et notamment en se faisant payer ses publicités.
Et que dire du forfait "iphone" chez orange à l'époque, qui n'apportait rien de plus que les forfaits de l'époque si ce n'est qu'il était 2 fois plus cher. En l'achetant à New York et en le jailbreakant pour le mettre sur mon forfait virgin j'en faisais 3 fois plus pour bcp moins cher.

avatar CorbeilleNews | 

C’est dire le fric que cela doit générer pour se "faire pardonner" de la sorte...

avatar Leadlike | 

Apple commence à intervenir par obligation dans les états. Un jour elle en prendra le contrôle.

avatar byte_order | 

"En cas de feu vert, l'entreprise mettrait derrière elle cette vilaine affaire, sans qu'elle ait été convaincue de quoi que soit d'illégal. Les apparences seront donc sauves."

Oui,et malheureusement la justice oublie ce "gain" pour son image que ces pratiques illégales jamais réellement officiellement condamnées comme telles, alors que ce gain est loin de valoir *que* quelques dizaines ou centaines de millions.

Tout cela se révèle donc hyper rentable pour Apple. Et y'en a encore pour croire à l'image de pure méritocratie pour expliquer sa valorisation en bourse...

CONNEXION UTILISATEUR