Coronavirus aux États-Unis : Apple ne prévoit pas de retour à la normale avant la fin de l'année

Mickaël Bazoge |

Dans ses bureaux européens et dans la région Asie-Pacifique, Apple prévoit un retour quasiment au complet de ses salariés dans les prochains mois, en fonction évidemment des conditions sanitaires locales. Récemment, les boutiques françaises du constructeur ont vu leur plage horaire s'agrandir. Pour ce qui concerne les États-Unis, la situation est bien moins optimiste.

Photo : Yue Iris, Unsplash

La gestion catastrophique de la pandémie de la part de nombreux gouverneurs et de l'administration Trump a relancé la propagation du coronavirus dans plusieurs États américains. De nouvelles restrictions ont été mises en place et un nouveau confinement n'est plus à exclure dans les États les plus touchés. De son côté, Apple a petit à petit refermé des magasins : 90 présentent actuellement porte close, sur un réseau de 271 Apple Store.

Dans son dernier message vidéo, Deirdre O’Brien pousse les employés des boutiques fermées à travailler de chez eux pour aider les clients au téléphone ou en ligne, en participant au programme Retail at Home. Les consommateurs subissent des temps d'attente « significatifs », « ce n'est pas l'expérience que nous voulons offrir à nos clients », indique la vice-présidente au Retail et aux ressources humaines.

« Comme vous le savez, les gens dépendent beaucoup de leurs appareils, en particulier en ce moment », poursuit-elle. Le travail à distance pourrait d'ailleurs se poursuivre « pour un certain temps ». Il en va de même pour les employés des bureaux américains d'Apple, qui selon un mémo interne, ne reviendront pas physiquement dans les locaux d'Apple avant la fin de l'année.

Apple va également livrer des tests au COVID-19 aux employés travaillant chez eux. Après le prélèvement, ils pourront envoyer le kit à un labo. Dans les Apple Store toujours ouverts, O'Brien a annoncé la mise à disposition de badges sur lesquels les salariés pourront afficher leur mémoji. Il s'agit d'être reconnaissable par la clientèle alors que chacun a obligation de porter un masque.

avatar occam | 

Les lois de l’univers étant ce qu’elles sont, on pouvait parier que, une fois le « spaceship Apple » achevé, interviendrait un évènement qui le rendrait caduc, inutilisable ou autrement non-viable.

La crise du Covid-19 a cependant la particularité d’introduire une inversion temporelle dans l’écoulement de ce « first flush ». En effet, nous savons depuis peu que les infections même a- ou hypo-symptomatiques peuvent entraîner de lourdes séquelles neurologiques.
https://www.nytimes.com/2020/06/26/opinion/coronavirus-brain-damage-deme...

https://www.theguardian.com/world/2020/jul/08/warning-of-serious-brain-d...

Cependant, nombre de ceux qui ont subi ces séquelles en ont montré les symptômes bien en amont de la première vague épidémique, symptômes neurologiques qui les faisaient traiter Covid-19 de « grippette », y compris dans leurs commentaires sur ce site.

J’espère qu’ils y ont survécu.

avatar Paquito06 | 

“De nouvelles restrictions ont été mises en place et un nouveau confinement n'est plus à exclure dans les États les plus touchés.”

Avant d’avoir un nouveau confinement, faudrait deja avoir un confinement tout court. La Floride, le Texas et l’Arizona n’en n’ont pas eu, par exemple. Quand on voit les plages bondées de Floride, ça donne du 15k nouveaux cas par jour. Et c’est pareil pour de nombreux Etats du Sud (NC, SC, GA, etc.), les gens ne portent pas de masque (ou mal portés, sous le menton, cache la bouche mais pas le nez, ...). Les tests ne sont pas dispo en masse dans les Etats les plus touchés, et les resultats peuvent prendre deux semaines... En Californie un test est gratuit, en Georgie il coute $150. L’administration a voulu minimiser la pandemie et bacler le confinement a des fins economiques mais surtout politiques 😫 Quand on chasse le naturel, il revient... au galop.

avatar areayoko | 

Coronavirus aux États-Unis : Apple ne prévoit pas de retour à la normale avant la fin de l'année :
Nous non plus !

avatar raoolito | 

@areayoko

Ha si, nous on est sortis au moins pour l'ete du truc, dans le sens où il est grosso modo sous contrôle
Rien a voir avec la situation en mars et rien a voir avec la situation aux usa
A contrario, un " retour a la normale" dans le sens " plus de covid19 " rien avant la creation et la diffusion a large echelle d'un vaccin

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@raoolito

Dans un premier temps un traitement efficace permettrait de gérer. Je peux me tromper, mais je pense qu'on aura un traitement avant un vaccin. C'est en général plus rapide à développer.

avatar supermars | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Pas sûr... sauf erreur, il me semble avoir lu qu’un traitement contre un virus est en général plus difficile à trouver par rapport à un vaccin :-(
En attendant, la seule chose que nous pouvons et DEVONS faire, ce sont les gestes barrières et le masque.
Hélas, je vois trop de gens qui portent le masque sous le nez, referment les fenêtres au travail par peur du courant d’air, qui se permettent d’entrer dans une boulangerie sans masque, qui se saluent avec les coudes, qui enlèvent le masque pour parler et qui se prêtent des affaires... Ils oublient que quand le covid frappe, il dévaste souvent plusieurs personnes dans la même famille.

avatar andr3 | 

Un retour à la vie d’avant est-il envisageable tout simplement ?

avatar raoolito | 

@andr3

+1

avatar armandgz123 | 

@andr3

Dans le sud c’est déjà la vie d’avant

avatar Tao | 

@andr3

Oui probablement, mais pour ça on peut pas prétendre qu’il ne se passe rien et ne prendre aucune action contre le virus

avatar klouk1 | 

@andr3

"Un retour à la vie d’avant est-il envisageable tout simplement ?"

Un retour à quelle vie d’avant ? Celle du confinement ?
Ça a l’air bien parti....

CONNEXION UTILISATEUR