Belgique : Switch ferme cinq boutiques et devrait changer de mains

Anthony Nelzin-Santos |

Switch pourrait bientôt changer de mains. Malgré une restructuration d’ampleur, avec la fermeture de cinq boutiques et le licenciement de 300 personnes, le plus grand Apple Premium Reseller (APR) belge n’est pas parvenu à boucler un « plan de relance ». À l’issue de la procédure de réorganisation judiciaire, le conseil d’administration « a donc été contraint de décider le dépôt d’une requête du transfert de l’entreprise sous autorité judiciaire », d’après un courrier envoyé aux salariés, dont nous avons obtenu une copie.

Image Switch.
Image Switch.

Switch avait sollicité une procédure de réorganisation judiciaire en juillet dernier, après avoir traversé une mauvaise passe à la fin de l’année 2017. La procédure en réorganisation judiciaire (PRJ) vise à « préserver, sous le contrôle du juge, la continuité de tout ou partie de l’entreprise en difficulté ou de ses activités », explique le Conseil francophone de la Fédération royale du notariat belge, selon un mécanisme similaire à la procédure de sauvegarde en droit français.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen