Apple défend l'impossibilité de changer les apps par défaut dans iOS

Mickaël Bazoge |

Ce n'est pas demain la veille qu'Apple autorisera le changement des applications par défaut dans iOS, et tout particulièrement Safari. Le navigateur web est en effet considéré comme une « application du système d'exploitation », selon le mot de Kyle Andeer, vice-président en charge des questions juridiques de l'entreprise. Ce dernier a répondu aux questions que les membres du comité de la magistrature de la Chambre des représentants ont envoyé à Apple mi-septembre (lire : Concurrence : Apple sous le feu des questions très précises des représentants US).

La Chambre des représentants américains. Ron Cogswell, CC BY 2.0

Safari, tout comme les apps Téléphone, Appareil photo et Messages, sont des applications qu'Apple considère comme partie intégrante d'iOS. Les supprimer ou les remplacer par des applications tierces « détruirait ou dégraderait sévèrement les fonctionnalités de l'appareil », assure Andeer. Étant donné leur position stratégique au sein du système, on voit mal comment la Pomme pourrait dans un proche avenir donner la possibilité d'utiliser d'autres apps par défaut.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen