En entreprise, les utilisateurs de Mac se disent plus productifs et plus créatifs

Mickaël Bazoge |

Les utilisateurs de Mac au sein des entreprises se sentent plus productifs et créatifs, leur satisfaction au travail est plus élevé, leur poil est plus soyeux et leur truffe plus fraîche, et ils sont davantage impliqués dans le travail en équipe. C’est le résultat d’une enquête menée par Jamf, le spécialiste du déploiement de solutions Apple en entreprises, en collaboration avec Apple ; les enseignements de l’étude sont donc à prendre avec du recul, même si le panel est suffisamment large (1 285 employés répartis entre plusieurs entreprises dans le monde) pour éviter les biais.

C’est donc sans trop de surprise que l’on apprend que 97% des répondants qui travaillent sur Mac ont observé une augmentation de leur productivité ; 95% d’entre eux se sont montrés davantage créatifs ; 94% plus autonome vis à vis de la technologie ; et 91% ont amélioré leur travail collaboratif. Près de 8 personnes sur 10 (79%) estiment qu’elles ne pourraient pas faire efficacement leur boulot sans utiliser un Mac. Un chiffre plus élevé encore dans les secteurs des ressources humaines et des technologies de l’information (83% pour chaque).

Pour 89% des employés interrogés, les logiciels macOS sont plus faciles à utiliser que leurs équivalents sur PC. Cette simplicité d’usage est louée dans tous les secteurs d’activité visés par cette étude :

La fiabilité du Mac est une des forces de la plateforme. 36% des utilisateurs n’ont pas eu à subir de problèmes sur leur ordinateur ces 12 derniers mois (33% une ou deux fois, 8% de six à dix fois). Les trois principales sources de problèmes informatiques qui touchent les utilisateurs Mac sont le réseau et le Wi-Fi (50%), des applications qui ne fonctionnent pas (35%) et des soucis de connexion et d’identification (31%).

80% des répondants utilisaient précédemment un PC au travail, avant de passer sur un Mac. 74% d’entre eux ont subi moins de problèmes sur leur Mac, 19% le même niveau de soucis, et 7% ont malheureusement eu droit à davantage de bugs.

L’étude conclut que les employeurs ont tout à gagner à laisser le choix de leur machine à leurs salariés. Cela les rend plus productifs (85%), plus créatifs (82%) et ils se sentent davantage valorisés (à 80%). 94% des employés sont plus enclins à choisir ou à rester dans une entreprise si on leur laisse la possibilité de choisir leur ordinateur de prédilection.


Tags
avatar lll | 

Je suis d'accord : c'est comme si certains ne pouvaient plus travailler une fois sur PC alors que globalement, on fait la même chose même si ça demande un temps d'adaptation. Dans les faits, ce qui me manque le plus sur PC, ce sont les tags du Finder et l'indexation des fichiers qui rend Spotlight vraiment supérieur à Cortana pour trouver un fichier. Hormis ça, je n'utilise plus que des logiciels disponibles sur plusieurs plateformes, pour ne pas me retrouver à devoir racheter du logiciel en plus du matériel le jour où je switche (ce que je n'exclus pas vu la direction des Mac Book Pro récents).

avatar Bigdidou | 

@lll

« ce qui me manque le plus sur PC, ce sont les tags du Finder et l'indexation des fichiers qui rend Spotlight vraiment supérieur à Cortana pour trouver un fichier. Hormis ça, »

Oui, mais c’est un énorme hormis, non ?
C’est un manque majeur quand on vient de MacOS, enfin si on les utilise.
Personnellement, c’est ce qui m’empêche encore de m’organiser correctement depuis ma transition.

avatar pehache | 

@III

Les tags OK (j'utilise pas, mais j'admets que pour quelqu'un qui y est habitué ça puisse être un manque sous Windows), mais l'indexation des fichiers existe sous Windows et est très similaire à Spotlight

avatar Brice21 | 

@pehache

Ils ont copié mais en pratique il trouve rien.

avatar rikki finefleur | 

Si cette une boite qui déploye de l'apple qui fait le sondage....
Ha jte jure... On rigole bien.

avatar byte_order | 

@rikki finefleur

Non, faut être précis :
L'entreprise qui a fait le sondage a été payé par une boite qui vend des solutions de gestion de macs en entreprise.

avatar yourglaaa | 

Rien de nouveau sous le soleil : bien des graphistes sont sur Mac dans l'audiovisuel ou le print, je vois pas ce que cette nouvelle a d'extraordinaire ...

avatar marenostrum | 

Pareil dans mon entourage.

avatar Hideyasu | 

Il est clair que j’aimerai bien avoir mon mac au boulot, Windows j’en peux plus 😳

avatar IPICH | 

Comme à l'époque on disait que les utilisateurs d'iPhone sont plus intelligents que les autres....

avatar oomu | 

méfiez vous de ne pas prendre à l'envers une étude ou un propos. Très souvent les "on disait que" étaient beaucoup plus raisonnables et pertinents que dans le souvenir et l'article sensationnaliste du moment.

par exemple, et ne le prenez pas au sérieux, je grossis le trait pour être HYPER clair :

Si on lit "les utilisateurs d'iphone sont + riches" faut il comprendre qu'avoir un iphone permet de gagner plus de sous ?

naon, c'est que tout connement, c'est une frange du public qui se prend un iphone : celle qui a du sous.

Nombre d'études disent juste de simples constatations, elles ne sont pas affolantes ni subversives. Mais si on inverse cause et conséquences, si on y force une corrélation fantasmatique que l'étude n'a JAMAIS voulu sous-entendre (et même que souvent , dans le travail original, les auteurs disent de NE PASEN FAIRE !), alors tout dégénère en conneries et pseudo-sciences de médias feignants qui veut juste buzzer de la pub.

Prenez du recul,allez au fond des choses, allez voir le travail original et ne vous laissez pas faire par les journalistes, les buzzeurs, les trolls, les idéologues, les oomus, les moralistes, les aigris de la vie, les inverseurs inertiels et je ne sais quoi qui systématiquement essaient de tout prendre à l'envers.

Décortiquons:
"à l'époque" (quand, où ? c'est flou) ,
"on" (qui ? combien de connards ? 3 gugusses, 3603 activistes politiques ou 5 milliards de gens organisés ?),
"que" (c'était affirmé ? ou juste entre deux bières ?),
"les utilisateurs" (combien ? échantillon ? hypothèse de travail ? ),
"+ intelligens" (c'est quoi l'intelligence ? comment monsieur On définissait ça ?, que voulait il dire par cela ?"
"que les autres" (les autres étant ceux n'ayant pas acheté d'iphone ? n'ayant PAS PU acheter d'iphone ? refusant d'achater un iphone ? ayant mieux ou moins bien qu'un iphone ?)

et surtout et enfin : en quoi cela signifie quelque chose d'important. Si ça se trouve, c'est les gens intelligents ont acheté un iphone, ou l'étude contient un biais qui sélectionne dans l'échantillon un critère spécifique aux acheteurs d'iphone mais qu'on qualifie d'intelligent.

Vivez heureux : oubliez ce genre de propos mal dégrossis et vaguement retenu dans votre mémoire. ça n'indique rien sur "l'époque", ni sur la pertinence de où vous allez lu ça ni cela éclaire si "les zutilisateurs mac se disent + productif"

d'ailleurs le titre de l'article MacG lui même est rigolo

Le Oomu se dit + supérieurs, + éthique, + formidable que tout le reste de l'humanité (vous compris). C'est une drôle de chose de "se dire" cela. Ce titre d'article est déjà très amusant.

avatar IPICH | 

@oomu

Bon j'ai tout lu. Par contre je pense que mon commentaire ne nécessitait pas une si longue réponse qui part dans tous les sens.

Je disais juste que selon une ancienne étude sérieuse les utilisateurs d'iPhone sont plus intelligent que les autres. C'est tout .

avatar Bigdidou | 

@IPICH

« Je disais juste que selon une ancienne étude sérieuse les utilisateurs d'iPhone sont plus intelligent que les autres. »

Selon cette étude elle-même, seuls les utilisateurs d’Android devraient y croire.
Parce qu’il faut être assez nouille pour croire à ce genre blague qui ne sont que des collections de biais, quand même.

avatar IPICH | 

@Bigdidou

Au-je dis que j'y croyais?

avatar Bigdidou | 

@IPICH

Le fait que tu qualifies cette étude de sérieuse sans précaution et sans contexte autre.
Les gens qui te lisent sont pas télépathes.

avatar IPICH | 

@Bigdidou

J'ai jamais dis que j'y croyais. Le sarcasme tu connais?

avatar Jacti | 

@IPICH : Ce qui est tout à fait vrai :-)

avatar corben | 

Je le vois bien au boulot j’ai mon portable dell et mon iMac
Je n’utilise quasiment mon Dell
Et en plus tout ce que je fais avec le Mac est toujours plus rapide et plus simple que sur le PC au point qu’on me demande des choses que les collègues font pas sur leur pc
Exemple compresser les PPT sur PowerPoint Mac, fonction qui n’existe pas sur PowerPoint Windows

avatar pehache | 

@corben

"Exemple compresser les PPT sur PowerPoint Mac, fonction qui n’existe pas sur PowerPoint Windows"

Ca va même plus loin : PowerPoint n'a jamais existé sur Windows, son existence est juste une hallucination collective. MS Office tout entier a été créé sur Mac et n'a jamais été porté ailleurs.

Enfin je crois...

Sérieusement, cela fait 20 ans que j'utilise sur cette fonction sur PPT Windows !

avatar byte_order | 

@corben
> compresser les PPT sur PowerPoint Mac, fonction qui n’existe pas sur PowerPoint Windows

!?!
Bien sûr que si.
Ce n'est pas parce que vos collègues ne savent pas que c'est possible sous Windows aussi que cela n'existe pas.

avatar Bigdidou | 

Il y a une question à propos du transit intestinal ?
Depuis mon passage à Windows, j’ai une légère diarrhée en semaine et je suis constipé le week-end.
A l’évidence, MacOS régule mieux le transit chez 100% des gens qui s’interrogent à ce propos.

avatar oomu | 

https://www.penny-arcade.com/comic/2006/03/03/the-forbidden-fruit
Le Oomu sent plus bon aussi en étant sur mac, ses écailles brillent d'avantage et ses mandibules + fraîches.

-
plus sérieusement, s'il y a un gain de par la simplicité de macos. Il devient anecdotique si on se retrouve bloqué par des applications non disponibles

-
les mises à jours de windows sont un problème, vraiment, sincèrement, honnêtement.

la solution ne peut pas être bloquer (j'adorerais), car il faut absolument et vitalement que les systèmes soient maintenus pour des utilisateurs en déplacement et aux données critiques (chiffrer le stockage, permettre l'accès à des services de partage/visio etc sans que ça se fasse pirater et j'en passe des peurs du phishing, ransomware et autre)

à l'inverse, vous ne pouvez pas laisser Windows 10 faire sa petite vie. Nombre d'utilsateurs se retrouveraient face à des redémarrages qu'ils n'ont pas prévu, des ralentissements soudains (quand windows télécharge un gros patch, quoi qu'en dise microsoft) et des changements parfois abrupts et même buggués (quoi qu'en dise microsoft.. encore que non, là MS le reconnait que ça arrive).

Bref: faut gérer

et gérer, c'est du temps et de l'argent

pour gérer efficacement windows 10 en entreprise, gérer Windows Update Service sur l'ensemble d'un parc sans perdre sa santé, faut windows serveur, un Active Directory en place, gérer la politique et surveiller l’actualité pour parfois pousser en urgence un patch ou à l'inverse repousser autant que possible une version majeure.

c'est pénible.

-
Onedrive est une angoisse :)

-
on est souvent face à des réseaux hétérogènes pour des usages différents.

Par exemple: les administratifs sous windows, les commerciaux sur mac, les ingénieurs sur linux. Sans parler des mobiles/

j'ai passé des jours à fignoler que mac, androids, ios, windows et linux puissent tous utiliser en mode "road warrior" un vpn ipsec ikev2. Leurs comportements a chacun est subtilement différent et/ou buggué.

Et bien sur documenter. Et bien sur suivre les patchs ('queuaah, la mise à jour windows avril 2018 a cassé le script d'autoconfiguration du vpn ?")

avatar webHAL1 | 

@oomu
« plus sérieusement, s'il y a un gain de par la simplicité de macos. Il devient anecdotique si on se retrouve bloqué par des applications non disponibles. »

Personnellement, je ne pense pas que le gain soit anecdotique pour des utilisateurs peu à l'aise avec l'informatique. Globalement, macOS reste plus simple à appréhender que Windows.

Cependant, je te rejoins entièrement sur le fait que la facilité d'utilisation n'est qu'un des aspects, et probablement de loin pas le plus important, sachant que les employés d'une entreprise sont généralement formés à l'utilisation de leur outil informatique. La comptabilité avec les logiciels utilisés par l'entreprise est nettement plus essentielle.

avatar byte_order | 

@webHAL1
> Personnellement, je ne pense pas que le gain soit anecdotique pour des utilisateurs peu
> à l'aise avec l'informatique. Globalement, macOS reste plus simple à appréhender
> que Windows.

Oui.
Mais ce gain initial de la simplicité se transformera en coût un jour lorsque ces utilisateurs devront un jour s'adapter à un autre système d'exploitation.
Qui devient de plus en plus anecdotique, en effet, le workflow c'est surtout des logiciels avant le(s) système(s) d'exploitation en dessous

Il me semble plus difficile aux utilisateurs mono-plateforme de s'adapter que ceux qui pratiquent déjà depuis longtemps plusieurs plateformes informatiques. La monoculture a ses avantages *et* ses défauts.

avatar webHAL1 | 

@byte_order
« Mais ce gain initial de la simplicité se transformera en coût un jour lorsque ces utilisateurs devront un jour s'adapter à un autre système d'exploitation. »

Bien sûr, mais cela est valable dans tous les sens (macOS à Windows, Windows à Linux, etc).

avatar byte_order | 

@webHAL1
> Bien sûr, mais cela est valable dans tous les sens

Il me semble plus facile d'aller d'un système complexe et moins userfriendly vers un système très userfriendly que l'inverse.

avatar webHAL1 | 

@byte_order
« Il me semble plus facile d'aller d'un système complexe et moins userfriendly vers un système très userfriendly que l'inverse. »

Sans doute, mais là il était question d'utilisation en entreprise. Si on est à l'aise avec un système, la difficulté pour passer à un autre sera beaucoup plus due aux habitudes prises que la complexité de l'autre système. :-)

avatar pehache | 

@webHAL1

"je ne pense pas que le gain soit anecdotique pour des utilisateurs peu à l'aise avec l'informatique. Globalement, macOS reste plus simple à appréhender que Windows."

Ca se discute. Ma compagne est l'anti-geek par excellence, a l'habitude de Windows, et est complètement perdue sur le Mac de la maison.

L'administration de macOS est probablement plus simple que celle de Windows, mais en entreprise il y a des gens qui s'en occupent pour toi.

avatar webHAL1 | 

@pehache
« L'administration de macOS est probablement plus simple que celle de Windows, mais en entreprise il y a des gens qui s'en occupent pour toi. »

Je pense que l'utilisation de macOS est plus simple également. Moins de bizarreries que sur Windows. Moins de notifications à gauche à droite. Plus de cohérence et d'homogénéité.

avatar pehache | 

@WebHAL1

bof, dans la pratique j'observe que les non geeks qui passent de Windows à Mac sont tout autant perturbés qu'en passant de Mac à Windows.

avatar webHAL1 | 

@pehache
« bof, dans la pratique j'observe que les non geeks qui passent de Windows à Mac sont tout autant perturbés qu'en passant de Mac à Windows. »

Très probablement, oui. Mais une personne totalement novice en informatique s'en sortira mieux avec un Mac.

avatar byte_order | 

@webHAL1
> Très probablement, oui. Mais une personne totalement novice en informatique
> s'en sortira mieux avec un Mac.

Et le restera globalement un peu plus longtemps, novice, du coup.
Par ailleurs, les gens totalement novices en informatique, c'est une espèce amenée à disparaitre, va falloir prendre ça en considération un beau jour.
Un jeune de 10 ans est déjà parfaitement à l'aise pour les fonctions de base de n'importe quel OS moderne de nos jours, la différence va donc se jouer sur sa maitrise des fonctions plus poussées. Pour regarder Youtube, Facebook, Netflix, googler, jouer, franchement, l'OS, ils s'en contrefoutent comme de l'an 40.

avatar webHAL1 | 

@byte_order
« Et le restera globalement un peu plus longtemps, novice, du coup. »

Pourquoi ? Ce n'est pas parce qu'un système est plus simple à appréhender qu'il est nécessairement moins puissant.
Avec macOS par exemple, même si sa prise en main est plus simple comparée à Windows, sa fondation UNIX fait que tu peux aller très au-delà du statut de novice.

« Par ailleurs, les gens totalement novices en informatique, c'est une espèce amenée à disparaitre, va falloir prendre ça en considération un beau jour. »

Elle va se réduire toujours plus, je suis d'accord. Mais pas disparaître. Il y aura toujours des gens qui viendront à l'informatique (j'entends, faire autre chose que surfer sur le Web et faire de la messagerie) sur le tard.

avatar bunam | 

UNIX, on peut dire que Microsoft est jaloux de ce fondement et essaie en ce moment de l'ajouter en collant des rustines de m***** (non mais ho !!)

avatar webHAL1 | 

@bunam

Je ne crois pas, non.

avatar bunam | 

l'ajout du Terminal !! (whaaa l'innovation déjà 15 ans de présence sur Mac, je ne parle pas d'autres os...)
l'ajout de distribution Linux dans le store de Microsoft, avec une implémentation à ce tordre le neurone qui perd facilement le réseau si une app VPN est installée du côté de Windows, ils ont mis au moins 10 mois pour corriger, car je n'ai pas pu avoir une mise à jour, enfin j'ai du faire un roll back car le pilote du SSD intel bleuissait l'écran à tout va... L'accès aux fichiers de la distribution depuis Windows ou l'inverse, c'est comment dire, sans être vulgaire...
Les retours chariot par défaut, les droits des fichiers, les chemins, en permanence il faut faire attention quand on publie sur un vrai Linux, alors que depuis un Mac c'est beaucoup plus simple.

avatar webHAL1 | 

@bunam
« l'ajout du Terminal !! (whaaa l'innovation déjà 15 ans de présence sur Mac, je ne parle pas d'autres os...) »

Prompt ? PowerShell ?
C'est sûr, Windows n'a jamais eu de mode terminal... LOL!

avatar bunam | 

@webHAL1

Pourquoi alors faire :
- Terminal
- git bash for window
- cmder
- msys2
Pourquoi ??

Les outils que tu cites sont dotés d’interfaces homme machine d’un autre âge

Power shell pourrait être pas mal en temps que langage Windows le livre bridé par sécurité

avatar webHAL1 | 

@bunam
« Pourquoi ?? »

Je te renvois à l'explication de pehache.

Durant l'époque de Steve Ballmer, l'objectif de Microsoft était d'éliminer les outils open-source. De faire en sorte que plus aucune entreprise les utilisent. Ils n'y sont pas parvenus (tant mieux !) et aujourd'hui ils adoptent une stratégie plus pragmatique : inclure ceux qui peuvent être utiles à leurs clients dans Windows.
Comme le disait pehache, ça fait presque 25 ans que Cygwin existe. Donc ça n'a rien de nouveau, c'est simplement "officialisé" par Microsoft.

avatar pehache | 

@bunam

il y a 20 ans qu'on peut avoir un shell de type unix (bash ou autre) et tous les outils associés sous Windows : ça s'appelle Cygwin, et ça marche plutôt pas mal. Là MS a juste décidé d'intégrer ce genre d'outils directement : rien à voir avec de la jalousie, mais le constat que beaucoup de développeurs étaient habitués à cet environnement et aimaient retrouver ces outils sous Windows. L'intégration sous Windows a encore des défauts mais ça va s'améliorer avec la version 2. Mac OS X n'a pas été non plus parfait dès les premières versions.

De toutes façon là on s'éloigne du sujet, car ce sont des outils (aussi bien sur Mac que sur PC) utilisés par une toute petite minorité d'utilisateurs.

avatar Jacti | 

L'argument sous Windows c'est toujours "mais ça va s'améliorer". On attends toujours que des défauts soient corrigés... C'est comme sous Linux alors que le meilleur Unix que je connaisse c'est Mac OS X.

avatar bunam | 

@Jacti

👍🏻

avatar pehache | 

@Jacti : comme si macOS était et avait toujours été parfait... Combien de temps a-t-on attendu la possibilité de redimensionner les fenêtres par les 4 coins ? Combien de temps a-t-on attendu le split screen ? Combien de temps a-t-on attendu les bordures magnétiques ?

" alors que le meilleur Unix que je connaisse c'est Mac OS X"

Et bien tu n'es pas difficile. La base est bonne (c'est un FreeBSD) mais le macOS livré par Apple est un unix particulièrement frustrant si tu ne lui adjoins pas MacPorts ou Brew, qui apportent tous les outils qui font tout l'intérêt de l'univers unix (par exemple chez moi bzip2, cdrtools, ffmpeg, ImageMagick, lame, mame, mkvtoolnix, povray, python 3.5, recode, rsync, smartmontools, youtube-dl...)

avatar BeePotato | 

@ pehache : « La base est bonne (c'est un FreeBSD) »

Ce n’est pas exactement un FreeBSD, mais pas bien loin.

« mais le macOS livré par Apple est un unix particulièrement frustrant si tu ne lui adjoins pas MacPorts ou Brew »

Et alors ? Tous les autres Unix du moment se retrouvent aussi secondés de gestionnaires de paquets pour pouvoir être utilisés efficacement.

avatar pehache | 

@beepotato : ben dans cette discussion il me semble qu'il est reproché à Windows de nécessiter plus d'ajouts de logiciels tiers que macOS... mais faire la même remarque sur la partie unix de macOS par rapport aux distribs Linux on ne peut pas ? Dans les distribs Linux le gestionnaire de paquets et les dépôts sont parfaitement intégrés à la distrib, MacPorts moins... Il faut le désinstaller et le réinstaller à chaque MAJ majeure de macOS. Et il requiert les droits d'admin.

avatar Jacti | 

@pehache : parce que ffmpeg n'existe pas sur Mac? tu plaisantes et Python (3.7.3) existe sur Mac, etc. On voit que tu ne connais pas l'environnement Mac car tout ce que tu cites existe sous une forme ou sous une autre.

avatar pehache | 

@Jacti : ne change pas les termes du débats quand ça t'arrange. Tu as qualifié macOS (et pas Mac OS X, tu as 10 ans de retard :-) ) de "meilleur unix que tu connaisses", or un des intérêt de la plupart des distributions Linux actuellement c'est les milliers d'outils unix disponibles soit par défaut à l'installation soit dans leurs dépôts. Rien de tel sur macOS, la partie unix est réduite à l'essentiel. Et non il n'y a pas ffmpeg par défaut ou dans des dépôts Apple inexistants, la version de python de la partie unix est toujours la 2.7, et de manière générale les versions des outils installés par défaut ont plusieurs années de retard.

Alors oui on peut trouver un binaire ffmpeg à télécharger indépendamment, oui python 3.x est dispo dans Xcode, mais rien de différent d'avec Windows et ça n'a plus rien à voir avec la partie unix.

J'ai pris un Mac à l'époque pour sa partie unix, justement. Mais je ne l'aurais pas fait s'il n'y avait pas eu MacPorts, sans qui cette partie unix n'aurait aucun intérêt.

avatar webHAL1 | 

@pehache
« Tu as qualifié macOS (et pas Mac OS X, tu as 10 ans de retard :-) ) »

macOS est le nom commercial de Mac OS X depuis 2016. ;-)

https://www.businessinsider.com/wwdc-2016-os-x-becomes-macos-2016-6?r=US&IR=T

avatar pehache | 

@webHAL1

"Mac OS X" était aussi un nom commercial. La dernière version qui a porté ce nom est la 10.7, de 10.8 à 10.11 c'était "OS X", et donc macOS depuis la 10.12.

avatar webHAL1 | 

@pehache

2019 - 2016 = 3 ans.
Pas 10 ans. :-P

Pages

CONNEXION UTILISATEUR