Bourse : le mauvais investissement d’Apple dans ses propres actions

Mickaël Bazoge |

Apple, comme d’autres grandes entreprises américaines, a largement profité de la réforme fiscale votée il y a un an aux États-Unis pour racheter en masse ses propres actions. D’après le décompte du Wall Street Journal, le constructeur a englouti dans l’opération 62,9 milliards de dollars sur les neuf premiers mois de 2018. Problème : ces actions ont été acquises au prix fort, au moment où le titre AAPL tutoyait les cieux (Apple a notamment acquis des titres valant 222 $ pièce, alors que l'action tourne autour de 150 $ actuellement).

Ce mercredi, la valeur de cet investissement ne représentait plus que 53,8 milliards de dollars, soit une perte de 9,1 milliards… Si Apple avait essuyé un tel gadin avec une acquisition plus classique, il est plus que probable que des têtes auraient été coupées !

Toutefois, le marché boursier étant ce qu’il est, Apple pourrait revenir dans ses frais : après le « Noël noir » de ces derniers jours, Wall Street s’est repris ce mercredi en signant sa meilleure séance depuis 2009 — quant à l’action d’Apple, elle a gagné 7%. Mais les investisseurs sont loin d’en avoir terminé avec les montagnes russes (lire aussi : L'action Apple a perdu un tiers de sa valeur).

En mai, Luca Maestri, le directeur financier d’Apple, expliquait que le groupe voulait se montrer « particulièrement sérieux et flexible » dans l’approche de son programme de rachat d’actions. Le constructeur n’est pas le seul à avoir perdu à ce petit jeu : la banque Wells Fargo a racheté pour 13,3 milliards de ses actions qui n’en valent plus que 10,6 milliards aujourd’hui.

Globalement, les entreprises du S&P500, l’un des indices de référence du marché boursier US, ont acheté pour 583,4 milliards de dollars de leurs propres titres sur les trois premiers trimestres de l’année. Cela représente une hausse de 52,6% par rapport à la même période de 2017. 18% de ces mêmes sociétés cotées ont réduit leur nombre d’actions en circulation d’au moins 4%. Pour Apple, la réduction est de 6,7%.

En rachetant leurs propres actions à tour de bras, les entreprises réduisent mécaniquement le volume de titres disponibles sur le marché. Un processus censé augmenter la valeur de chaque action, et un moyen de récompenser les actionnaires.


Tags
avatar Tchobilout23 | 

Moi aussi.. j’ai acheté des actions à 204USD.. j’ai les boules!!

Pourvu que ça reparte!

avatar Bigdidou | 

@Tchobilout23

« Pourvu que ça reparte! »

Y a pas de raison.
J’ai regardé le cours des action Apple depuis 2016 pr curiosité, c’est vraiment les montagnes russes.
Amusant : on est à peu près u même niveau des cours de décembre 2016...

Sinon, dans le site où j’ai regardé, ils donnent un chiffre intéressant : 65% des spéculateurs qui jouent avec les actions Apple perdent de l’argent.

Un jeu un peu dangereux, quand même.

avatar Michaeel | 

@Bigdidou

Faut être sacrément nul pour réussir à perdre de l’argent avec AAPL quand même...

avatar Bigdidou | 

@Michaël.

J’en sais rien.
Je connais rien aux jeux de spéculation.

https://www.strategie-bourse.com/apple.html

« 65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent »

J’imagine qu’il y a pas 65% de parfaits crétins, si ?

avatar Michaeel | 

@Bigdidou

Ça dépend ce que font les gens. S’ils achètent, puis vendent dès que l’action baisse, ils perdent de l’argent, logique. Mais si on regarde la courbe d’évolution d’AAPL depuis x années, c’est compliqué de perdre de l’argent sur cette action, à moins de boursicoter bêtement sur quelques jours / semaines.

avatar Bigdidou | 

@Michaël.

Encore une fois, je n’en sais rien. Je n sais pas comment fonctionnent ce genre de portefeuilles spéculatifs.
J’imagine que c’est un peu plus compliqué que ça.

avatar XiliX | 

@Bigdidou

"’en sais rien.
Je connais rien aux jeux de spéculation.

https://www.strategie-bourse.com/apple.html

« 65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent »

J’imagine qu’il y a pas 65% de parfaits crétins, si ?"

Ce problème est vrai pour les spéculateurs.
Ils pensent court terme.
Les investisseurs pensent long termes.
Il faut savoir que dans ce genre d’actions, il ne faut jamais utiliser l’argent pour vivre pour ce type d’investissement.
Il faut accepter le risque de les perdre.

Quand j’ai acheté AAPL, c’était le cas. J’ai juste un peu d’AAPL.
Je les laisse de côté et je ne m’en occupe plus.
Elles se sont multipliées au rythme des splits.
Dans mon cas, l’arbre continue à monter au ciel. Mais comme le vrai, selon les saisons, il peut y avoir des perturbations.

avatar Bigdidou | 

@XiliX

« Je les laisse de côté et je ne m’en occupe plus.
Elles se sont multipliées au rythme des splits. « 

Oui, oui, tout à fait, je parlais pas de ces investisseurs là.

Quoique, on avait eu des stock options d’une grosse multinationale américaine qu’à l’époque tout le monde pensait en croissance inexorable, et qui valent juste le prix du papier, maintenant.
Mais j’imagine mal qu’Apple s’effondre comme ça.

avatar webHAL1 | 

@XiliX
« Dans mon cas, l’arbre continue à monter au ciel. Mais comme le vrai, selon les saisons, il peut y avoir des perturbations. »

Je suis dans lanmême situation que toi, j'ai acheté des actions Apple il y a longtemps, à une époque où l'entreprise allait beaucoup moins bien que maintenant, en utilisant de l'argent dont je n'avais pas besoin (c'était une façon de "soutenir" la Pomme, ma société informatique préférée). C'est un investissement qui s'est avéré beaucoup plus profitable que je n'aurais jamais pu l'imaginer !
Par contre, je me pose forcément la question aujourd'hui : est-ce que je n'aurais pas dû tout vendre il y a 3 mois ? Car il n'y a pas de garantie que l'action AAPL revienne un jour à $232 ou plus, les perspectives sont tout de même moins bonnes que ces dernières années...

avatar occam | 

@Bigdidou

"J’imagine qu’il y a pas 65% de parfaits crétins, si ?"

Les chiffres sont clairs.
Par rapport à l’indice le moins volatile, SP500, sur la période 2002-2017, la proportion d’investisseurs réalisant un rendement inférieur à l’indice, ou l’égalisant tout au plus, est de :
92.33% pour les gros investisseurs
94.81% pour les investisseurs moyens
95.73% pour les petits investisseurs

En ce sens, une des définitions d’un comportement crétin étant celle de répéter sans cesse les mêmes bévues, mais d’en attendre des résultats différents, l’hypothèse selon laquelle les 2/3 des boursicoteurs se comporteraient comme de parfaits crétins ne semble pas exagérée.

Données :
https://us.spindices.com/search/?ContentType=SPIVA&_ga=2.196484460.1734890763.1521559714-1488324395.1521382159

avatar thomaslmy | 

les CFD(contract for diffrence) sont des produits dérivés base sur ce que l’on nomme des sous-jacents cela peut être des actions comme Apple mais aussi des indices comme le CAC le DOW jones des matieres premieres or petrole et des paires de devise donc lorsqu il ya 65% de pertes c’est sur la totalité de ces instruments et non que sur les actions Apple

avatar Bigdidou | 

@thomaslmy

Ah, ok, merci, j’avais compris de travers, du coup.

avatar corben | 

@Michaël.

En bourse on est jamais sûr de gagner de l’argent
Un attentat, une guerre, n’importe quelle tension géopolitique ou commerciale et il en faut peu pour créer la panique sur les marchés
Tu peux passer toute une année à engranger et tout perdre en moins d’un mois tous les gains
C’est ce qui est arrivé cette année grâce à Trump

avatar Michaeel | 

@corben

Crois-en mon expérience avec AAPL ET les courbes d’évolution du cours de l’action, il faut vraiment pas être aidé pour perdre de l’argent avec cette action.

avatar vince29 | 

tu peux aussi gagner -beaucoup- d'argent quand la bourse est à la baisse.

avatar Mamdadou | 

@Michaël.

Ah, heureux d'apprendre que Buffet est sacrément nul...

avatar Marco787 | 

@ Mamdadou

1) Ce n'est pas Buffett qui achète des actions Apple, mais plutôt ses lieutenants.

2) Et surtout, la question est plutôt à quel prix les actions ont été achetées. C'est d'ailleurs le point crucial de l'approche Buffett : un prix d'achat attractif. Une action ne sera jamais achetée même si l'entreprise est très bien si son prix est considéré trop élevé.

3) Buffett n'est pas infallible, loin de là, comme il le reconnait souvent.

Il a par exemple investit des milliards dans IBM, pour ensuite tout revendre constatant un mauvais investissement. Il existe de multiples autres exemples au cours des décennies.

avatar F | 

@Bigdidou

Ben si justement il y a des raisons que ça reparte pas guerre commerciale avec la Chine, iPhones qui se vendent pas trop, prix trop haut ... la liste est longue les analystes des marchés prévoient un titre à 142$ l’action !

avatar powerpomme | 

@Bigdidou

Pas si dangereux que ça !
Pour les investisseurs récents, cela peu représenter un risque mais pour les anciens, c’est une mane financière !

J’ai acheté les miennes alors qu’elles valaient 80......... francs !!!!
Depuis il y a eu la conversion en euro, puis une montée à 500 €, un split, et une deuxième montée à quasi 500 € et un autre split....
Je m’en sors bien ?

avatar Bigdidou | 

@powerpomme

« Pas si dangereux que ça ! »

On parle pas de la même chose ;)
J’évoquais les spéculateurs à court terme.
C’est très tendance, y a même des clubs de (riches) retraités pour ça. Ma belle-mère a stoppé ce genre de hobby après y avoir laissé pas mal de plumes, et je comprends pourquoi. :D

avatar IceWizard | 

@Biddidou
"J’évoquais les spéculateurs à court terme.
C’est très tendance, y a même des clubs de (riches) retraités pour ça. Ma belle-mère a stoppé ce genre de hobby après y avoir laissé pas mal de plumes, et je comprends pourquoi. :D"

L'amateurisme ça tue ..

avatar Bigdidou | 

@IceWizard

« L'amateurisme ça tue .. »

Bien sûr.

avatar Marco787 | 

@ powerpomme

"J’ai acheté les miennes alors qu’elles valaient 80......... francs"

Et combien avez-vous investi à l'époque ? Et depuis ? Le maximum que vous pouviez, ou une petite portion ?

avatar Jetsurfer | 

Les arbres ne montent jamais jusqu'au ciel et on ne ramasse jamais un couteau lorsqu'il tombe.
Tim a fait un bon job comme financier et côté logistique.
Côté innovation, il a vécu comme déjà dit plusieurs années sur le "capital" Steve Jobs.
Un jour cela devait s'arrêter vu qu'il n'est pas et ne sera jamais un visionnaire.
Apple devra prendre des risques en 2019, car tout faire pour les actionnaires... et prendre des clients pour des pigeons ne dure qu'un temps largement dépassé...

avatar airmax95 | 

C est tellement ça :) je suis content de voir que je suis pas seul a voir les choses comme ça......

avatar malcolmZ07 | 

@Jetsurfer

Il n'y a pas de rupture tous les 5 ans tu sais ... puis je trouve que Tim fait du très bon boulot. Les AirPod , homepod , iPad sont pour moi les produits les plus intéressant d'Apple actuellement.
Si jobs avait été au manette en 2013 , on aurait jamais eu d'hdmi et 2 Thunderbolt sur le MacBook Pro 13". Et plein d'autres de petit détails.

avatar oomu | 

en quoi HomePod est un produit intéressant ?

-
si vous citez iPad, les gens vous répondront "ce fut introduit par Jobs , lol xd NARF" (bon ok, ils diront ptet pas lol xd narf :) )

avatar malcolmZ07 | 

@oomu

Le son est très bon par rapport au gabarit de l'appareil. Technologiquement parlant c'est un très beau bébé.
Je trouve le rapport qualité prix très bon (de même pour les AirPod)
Pour l'iPad , les premières versions d'un produit ne sont pas forcément celles qui créent l'engouement. Par exemple, je trouve la série 4 finalement abouti (mais un peu trop chère).
Encore une fois, je dois sûrement être biaisé, car j'écoute beaucoup de music (je ne prétends pas être ou vouloir du matériel audiophile) et je fais du sport 5x semaines

avatar malcolmZ07 | 

@oomu

Ingénieur de formation, la technique souvent m'impressionne plus que le produit en lui même.
J'ai l'impression que beaucoup idéalise trop l'ère steve jobs. Et sont à la recherche d'un gourou (Elon est à la mode ces derniers temps)

avatar F | 

@malcolmZ07

Rien à voir avec un Gourou Jobs savait anticiper les futurs techno avec les besoins des consommateurs et il savait rationaliser les gammes, et il avait un niveau d’exigence que n’a pas Cook des merdes comme le clavier papillon ou les problèmes de gsm que j’ai avec mon xs , les iPad Pro qui sortent plies ... n’auraient pas perduré avec lui je pense !

avatar Marco787 | 

Steve Jobs était loin d'être infaillible, notamment concernent le produit au plus gros succès, l'iPhone.

Steve Jobs, ce qu'oublient ou ne savent pas trop de personnes, était farouchement opposé aux smartphones de grande taille (plus grand qu'un iPhone 5).

Samsung en a profité pour s'imposer et gagner de grandes parts de marché.

Les ventes d'iPhone ont explosé avec la sortie de la génération "Plus" marquée par des iPhone de grande taille...

(Peut-être que Steve Jobs aurait changé d'avis bien après devant le succès de Samsung et l'affaiblissement des ventes d'iPhone.)

avatar malcolmZ07 | 

@Jetsurfer

Apple communique plus et mieux, elle est plus flexible aussi.

avatar Beaubarre | 

Je pense que cela devrait être interdit pour une société de racheter ses propres actions comme acte anormal de gestion.

Récompenser ses actionnaires: payez des dividendes avec toutes les taxes et retenues correspondantes plutôt que manipuler le marché pour que l'argent "rendu" soit dans une zone de floue (taxation des plus-values).

avatar Marco787 | 

Pourriez-vous préciser en quoi le rachat d'action crée un flou ?

Les statistiques montrent que les entreprises qui rachètent beaucoup leurs actions détruisent en général de la valeur, précisément parce qu'elles achètent beaucoup quand le cours est élevé, et peu quand le cours est bas.

Le présent article en est une nouvelle et parfaite preuve.

avatar thomaslmy | 

les buy back servent essentiellement a stabilise le prix d une action ou a amortir une chute et non a réalise un investissement ou une plus value

avatar boobscity | 

Ils ont rien perdu encore, la perte ne se matérialise qu’en cas de revente, et là ce n’est manifestement pas le cas.

avatar Marco787 | 

En fait si, ils ont beaucoup perdu, car un élément crucial est absent de l'article / n'est pas du tout compris par l'auteur.

Les rachats d'action ont pour but de détruire les actions rachetées. L'objectif est de réduire le nombre global d'actions, ce qui augmente le bénéfice par action (même bénéfice, moins d'actions) et (en théorie), améliore le cours de l'action (qui dépend du bénéfice par action).

Les rachats d'action n'ont pas pour but de réaliser un investissement, comme ici écrit / au sens de l'article.

avatar boobscity | 

@Marco787

Tout à fait d’accord mais la baisse du cours est beaucoup plus conjecturelle que propre à Apple. Peut-être que sans ce rachat le cours aurait encore plus baissé.
Je ne pense que l’horizon de décision d’Apple soit à 6-12 mois.
Je pense que l’objectif boursier d’Apple est de faire en sorte que son action soit une valeur attractive et stable pour pouvoir prendre les décisions opérationnelles sans être trop influencée par le cours de bourse. Genre « on fait le maximum pour que vous soyez contents et que vous ne remettiez pas en question nos décisions pour des raisons courtermistes ». C’est un peu l’idée d’arrêter de communiquer les chiffres de ventes d’iPhone : « pas besoin que vous regardiez en détail nos résultats et que vous en tiriez des conclusions définitives sur une simple évolution trimestrielle (d’autant plus si c’est en nombre d’unités vendues et pas en CA), on a une vision à 10 ans, la baisse trimestrielle ne la remet pas du tout en cause ».
Le bénéfice par action reste supérieur même si son cours baisse, et les actions restent dans les comptes d’Apple pour faire des incentives.

avatar Marco787 | 

"sans être trop influencée par le cours de bourse."
Stave Jobs avait clairement une independence, pour ne pas dire un dédain, pour l'évolution du cours de bourse (et la rémunération des actionnaires, d'où une absence totale de dividendes / rachats d'action).

Depuis Tim Cooke, la donne a changé. En plus de dividendes significatifs (mais normal pour moi au vu des quantités énormes de cash existantes et générées chaque trimestre), Apple à un programme de rachats d'action faramineux, dont l'efficacité est douteuse (achat à des cours élevés plutôt que bas).

"C’est un peu l’idée d’arrêter de communiquer les chiffres de ventes d’iPhone"
C'est peut être une vision idéalisée : Apple ne communique plus le chiffre au moment où la croissance (en volume) se tasse / ne peut plus augmenter à avec la même vigeur.

Tim Cook et consorts étaient très heureux de communiquer plusieurs fois par an sur ces chiffres, quand la direction était favorable et soutenait le cours de bourse.

"Le bénéfice par action reste supérieur même si son cours baisse"
C'est à dire ?

"et les actions restent dans les comptes d’Apple pour faire des incentives."
Pouvez-vous expliciter ?

avatar Yves SG | 

Si votre vision se chiffre en semaines ou en mois, n’investissez jamais en bourse !

avatar pagaupa | 

@Yves SG

La vie est trop courte pour miser sur de l’hypothétique de surcroît sur des années...

avatar oomu | 

ça dépend si vous prenez des placements d'entreprises "à papa", et que ça vous sert pour récupérer un capital des décennies plus tard. Ca peut être intéressant, il suffit d'attendre le bon moment pour par exemple construire ou investir dans une société. Mais oui c'est un risque.

Perso, je n'associerais pas ma santé ou retraite sur le marché privé. Et cela jusqu'à la fin de ma mort, c'est à dire toute ma vie.

Le monde nouvO se fera sans moi.

avatar Benoît42 | 

@Yves SG

Et pourtant une grande partie du marché boursier se joue aujourd’hui sur des achat/ vente d’une durée de quelques secondes :)

avatar thomaslmy | 

la majorite des opérations surtout au us sont due au trading haute frequence

avatar Ducletho | 

Tim est un bon financier, pas de doute, mais il va devoir trouver des relais de croissances comme l’a fait steve jobs.
L’iPhone ne suffira plus pour faire vivre l’entreprise. Dans 5 ans, la part de marché de iOS sera très probablement autour des 10%...

avatar oomu | 

c'est grave Docteur ?
Pourquoi faudrait il qu'Apple croisse ? Elle pourrait pas stagner et continuer à me vendre des bidules ?

-
iOS fera 10%, c'est dans la nature même d'Apple de se stabiliser vers un marché premium de cadres sup qui ne seront jamais (sauf révolution giga-planétaire) la majorité des consommateurs.

Comme le mac.

avatar reborn | 

Et si dans 2 mois l’action passe à 220$ c’est un bon investissement ?

Je comprend pas où cet article (et ça source) veulent en venir ?‍♂️

avatar oomu | 

que le monde est terrifiant. Achetez des doudous, 99e TTC.

avatar Samus | 

Pas sur qu ils soient si perdant que ça : quand une entreprise rachete ses propres actions c est aussi pour reduire le risque d OPA par exemple.

avatar pagaupa | 

@Samus

Ou assainir son vrai capital en cas de nouvelle crise boursière...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR