L'ITC a trouvé qu'Apple avait enfreint un brevet de Qualcomm

Florian Innocente |

Des experts au sein de l'International Trade Commission ont considéré qu'Apple a enfreint un brevet de Qualcomm sur la gestion de l'énergie pour les batteries de ses iPhone.

Leur avis est simplement consultatif mais il sert traditionnellement de base aux décisions des juges de l'agence gouvernementale, souligne Reuters. Ce premier procès dans le feuilleton qui oppose Apple à Qualcomm a démarré à Washington, les juges ne devraient pas rendre leur décision avant janvier.

S'ils allaient dans le sens de cette analyse, Qualcomm pourrait obtenir le blocage des ventes de certains iPhone sur le sol américain, ou utiliser cette décision comme levier dans ses négociations.

De son côté, Apple fustige l'attitude de son fournisseur qui s'attacherait à sélectionner uniquement des iPhone équipés des modems d'Intel dans ses plaintes, alors que les brevets en question sont aussi utilisés dans les téléphones équipés par Qualcomm.

Au début de l'année, la Commission européenne a sanctionné Qualcomm à hauteur de 997 millions d’euros pour abus de position dominante avec ses modems 4G LTE. Apple était la victime dans le dossier. Qualcomm a fait appel.

avatar spece92 | 

Salauds de Qualcomm, Nvidia aussi.
Vous savez pourquoi Apple n’utilise plus de GPU Nvidia ?
Question du dimanche. ?

avatar spece92 | 

@Ze_misanthrope

Pourquoi Apple est coupable monsieur le juge ?
Où sont vos amis preuves ?

avatar spece92 | 

@Ze_misanthrope

Lis bien monsieur le génie : l’affaire qualcomm/apple ne date pas de cette décision, ce n’est que l’énième contentieux.
Je donne mon avis et toujours la même bande de rats vient me coller aux basques.
Donne ton avis et laisse le mien tranquille.
On a le droit de s’exprimer ou il faut uniquement être de votre avis ?
Bonne continuation.

avatar spece92 | 

@Ze_misanthrope

Ce n’est que mon avis.
Mais il a tellement d’importance pour toi je sais pas pourquoi.

avatar spece92 | 

@Ze_misanthrope

Je peux te dire que je me souviens qu’un ingénieur de Qualcomm avait critiqué l’architecture 64 bits de l’A7 en 2013 disant que c’était inutile, ensuite cet abruti s’est fait viré et de nos jours Android aussi gère le 64 bits.
Plus récemment y a l’histoire des modems, c’est pourquoi Apple s’est tourné vers Intel pour ça.
Maintenant y a ça.
Je te dis que je suis ces histoires et ne commente pas comme l’idiot pour lequel tu veux me faire passer.
Je voulais aussi parler d’un sujet dont la presse ne parle pas : pourquoi Apple n’utilise plus de GPU Nvidia pour ses Mac ?
Tout le monde s’en plaint mais personne ne donne la raison.
Macg le sait. Pourquoi ne le disent-ils pas dans leur site ?

avatar spece92 | 

@Ze_misanthrope

C’est un dirigeant pas un lampion.
C’est ce que je me disais : ça sert à rien de discuter.
Bye.

avatar C1rc3@0rc | 

«L'ITC a trouvé qu'Apple avait enfreint un brevet de Qualcomm»

Quand meme, l'ITC c'est pas des incompétents sur le sujet...
Mais - aux USA - la violation de brevet ou plutot le périmètre protegé est determiné a posteriori par le juge, impossible de determiner a l'avance si une realisation viole legalement un brevet existant... c'est surtout une question de niveau de paiement d'avocat et de selection du juge.

«Au début de l'année, la Commission européenne a sanctionné Qualcomm à hauteur de 997 millions d’euros pour abus de position dominante avec ses modems 4G LTE»

Qualcomm a ete reconnu coupable par l'Europe, c'est plus valable qu'un jugement aux usa. Apres c'est sur une pratique commerciale, alors que dans le cas d'Apple sur l'article, c'est au niveau technique.

avatar pagaupa | 

Un jour victime, un jour coupable...
Ça devient lassant tous ces procès...

avatar eastsider | 

@pagaupa

T'as k pas calculer!

avatar Serdinant | 

@pagaupa

Lache le steak et prend un Lexomil.

avatar frankm | 

@pagaupa

Sans parler qu'à la fin tu peux utiliser le brevet de l'un en lui mettant dans le c##

avatar Garfield3 | 

Ah ah ah quand je disais qu'Apple et Samsung c'était la même mentalité.....
ApplevsSamsung : c'est un scandale Samsung nous a volé ils doivent créé leurs propres technologie ils doivent nous indemniser du préjudice !

ApplevsQualcomm : comment ça nous voleur? pas du tout ! C'est la faute du méchant Qualcomm qui abuse de ses brevets et comme on a pas le temps ni l'argent ( ironie inside) ni la technologie pour le faire nous même on s'est servi! Nous sommes des voleurs victimes c'est pourtant simple on est les gentils.

Sérieusement ???

avatar Poweruser75011 | 

@Garfield3

???

avatar C1rc3@0rc | 

@Garfield3

+1
A ceci pres que - si Apple intervient dans les process de réalisation - les techno sont conçues et fabriquées par Samsung, Qualcomm, Intel, MS (si si), IBM, et des centaines de petites boites pleines d'ingenieurs hypercompetents qui galerent et n'ont qu'un espoir: signer un contrat avec Appl$ ou se faire racheter...

avatar C1rc3@0rc | 

doublon

avatar 0MiguelAnge0 | 

De toutes les manières ceux qui pensent qu’Apple s’est fait mener à la baguette par un fournisseur sont de très gros naifs. Il y avait contre-partie évidente...

Quant à cela:
‘De son côté, Apple fustige l'attitude de son fournisseur qui s'attacherait à sélectionner uniquement des iPhone équipés des modems d'Intel dans ses plaintes, alors que les brevets en question sont aussi utilisés dans les téléphones équipés par Qualcomm.’

Simple: Qualcomm va retorquer que cela faisait parti du package qui allait avec l’achat du modem: Apple obtient plus que ce qu’ils payent. Mais du moment où il y a Intel, ils vont juste indiquer qu’ils ne s’y retrouvent plus et qu’il n’y a plus de raisons de leur faire des cadeaux.

Au lieu de ‘fustiger’ ils devraient virer les clowns qu’ils nomment avocats...

avatar grapeslimits | 

S'ils allaient dans le sens de cette analyse, Qualcomm pourrait obtenir le blocage des ventes de certains iPhone sur le sol américain, ou utiliser cette décision comme levier dans ses négociations.

https://kiss-anime.io/

CONNEXION UTILISATEUR