2018 : Apple se soucie du prix de ses produits

Christophe Laporte |

La question tarifaire a souvent été centrale concernant Apple. Il est vrai que la marque à la pomme a eu tendance ces dernières années, et si l’on y regarde de loin, à augmenter ses prix. Si on devait l'illustrer par un exemple, on choisirait l’iPhone X.

La configuration haut de gamme coûte aujourd’hui 1 329 €. C’est plus qu’un SMIC ! Cette comparaison avait beaucoup fait jaser dans les médias généralistes. À titre de comparaison, le top de la gamme iPhone en 2015 — l’iPhone 6 Plus 128 Go — revenait à 1 079 €.

Comparaison n’est pas raison, mais durant la décennie écoulée, Apple n’a eu de cesse d’étoffer sa gamme de smartphones et de jouer sur le paramètre du prix. La gamme actuelle va de l’iPhone SE à l’iPhone X en passant par les 6s, 7 et 8. Le modèle entrée de gamme, à savoir l’iPhone SE 32 Go, coûte 419 € et il se trouve facilement sous la barre des 400 € chez les opérateurs. Autrement dit, il y a un ratio de 1 à 3 entre l’iPhone le moins cher et le plus haut de gamme.

Ce qu’Apple a fait avec l’iPhone, elle vient de le faire avec l’iPad, et devrait le faire avec le Mac à la WWDC. L’iPad 6 aurait très bien pu s’appeler l’iPad SE : il partage les mêmes caractéristiques que le smartphone d'entrée de gamme. Il se repose sur le design de l’iPad Air, qui est celui de référence de la tablette d’Apple, et son électronique est tout à fait satisfaisante pour une utilisation courante. Une appréciation qui vaut pour le SE. Enfin, son prix est relativement doux pour un produit Apple (359 €).

Au passage, ceux qui affirment (à tort ou à raison on vous laisse débattre) que l’iPad est un ordinateur comme un autre, contesteront à juste titre qu’Apple n’a eu de cesse de monter ses prix ces dernières années. On a rarement vu un ordinateur estampillé d’une pomme à ce prix.

Enfin un successeur au MacBook Air en juin ?

Après avoir soigné l’entrée de gamme de l’iPad, Apple pourrait s’attaquer au Mac. On ne parlera pas des ordinateurs de bureau qui sont en jachère (le Mac mini actuel vient de dépasser le cap des 3 ans et demi sans mise à jour), mais des ordinateurs portables qui après tout concentrent une très grande partie des ventes de Mac.

Actuellement, cette gamme dans l’entrée de gamme est constituée par le MacBook Air qui démarre à 1099 €, suivi par le MacBook et le MacBook Pro (sans) Touch Bar qui sont vendus tous deux à partir de 1 499 €.

Par rapport à ses «deux jeunes frères», le MacBook Air apparaît comme une machine d’une autre époque. S’il fait encore illusion sur certains points (processeur, stockage, RAM), il est devenu totalement obsolète sur d’autres. Il est resté à l’écart de la connectique USB-C / Thunderbolt 3 et surtout son écran n’est toujours pas Retina.

Il est grand temps pour Apple de boucler cette transition qui a commencé sur Mac en 2012 (lire : Écrans, connecteurs, ces lentes transitions du Mac) ! À l'heure actuelle le flou règne sur ce qu’Apple a dans les cartons pour la WWDC. Il est question d’un ordinateur portable, dont le prix serait inférieur au modèle entrée de gamme actuel (lire : Un MacBook Air à écran Retina entrerait en production avant l'été).

Cela entraine plein de questions intéressantes : Apple va-t-elle faire évoluer son MacBook Air, moderniser son châssis et inclure un écran Retina ou va-t-elle au contraire chercher à simplifier sa gamme ? Dans ce cas, elle pourrait chercher à faire un modèle low-cost à partir du MacBook ou du MacBook Pro sans Touch Bar, qui pourrait au passage être renommé (MacBook Air ? MacBook SE ?) pour plus de clarté dans la gamme.

Si c’est une version revisitée du MacBook qui doit prendre le relais, on espère de tout cœur que celui-ci embarquera deux ports ou au pire un seul port, mais qui prenne en charge le Thunderbolt 3. L’avenir le dira.

Un iPhone Plus SE d’ici la fin de l’année ?

En ce qui concerne l’iPhone, cela fait des mois que l’on attend un "SE 2", mais peut-être que celui-ci ne viendra jamais. Les rumeurs sont assez vagues à ce propos. Une chose qui semble beaucoup plus certaine, c’est qu’Apple semble concentrer ses efforts sur deux nouveaux modèles.

Outre l’iPhone X Plus qui semble être dans les tuyaux et qui devrait battre tous les records en matière tarifaire, Apple travaillerait sur une phablette à un prix relativement compétitif. Ce serait un iPhone Plus SE en quelque sorte, mais pas sans quelques nouveautés.

Conçu pour remplacer les iPhone 8 et iPhone 8 Plus, ce modèle entrée de gamme serait conçu autour d’un écran 6,1 pouces et d’un design très similaire à l’iPhone X, mais avec quelques compromis pour réduire son prix.

Il disposerait de Face ID mais Apple aurait raboté ailleurs : un écran LCD avec une définition moindre par rapport aux iPhone X, contours en aluminium et non en acier, un seul appareil photo au dos et le possible retrait de 3D Touch (lire : Ming Chi-kuo confirme sa propre rumeur sur l'iPhone 6,1"). Le tout pour un prix inférieur à 700 $.

Si la rumeur dit vrai, ce modèle pourrait faire un carton. Il obéirait aux mêmes logiques que l’iPad 6 et le successeur du MacBook Air, à savoir enclencher d’importants cycles de renouvellement chez les utilisateurs qui possèdent un ordinateur, une tablette ou un smartphone Apple depuis plusieurs années. Dans le cas de la phablette, cela pourrait également être une belle machine à switch auprès des utilisateurs Android.

2018 : une "année SE" ?

Certes, Apple peut nous surprendre et arriver avec un nouveau produit dans un domaine où on ne l’attend pas. Il se dit d’ailleurs qu’elle ambitionne de commercialiser un casque Bluetooth d’ici la fin de l’année, qui pourrait être un premier chaînon entre les AirPods et le HomePod.

Mais cette politique, si elle devait se confirmer, de produits à des prix plus attractifs, en dit long sur la situation actuelle d’Apple. 2018 ressemble furieusement à une année de transition pour le Californien. Alors, autant être un poil agressif pour soutenir les ventes, en attendant des nouveautés plus marquantes.

Sur le plan matériel, outre les produits cités plus haut, on attend également une révision importante des iPad Pro et de nouveaux AirPods. Des produits très intéressants sur le papier, mais qui ne devraient pas pour autant provoquer de véritables ruptures.

Concept : Martin Hajek

Si Tim Cook loue par exemple la réalité augmentée depuis longtemps, il est évident que le smartphone n’est pas l’appareil le plus approprié pour en bénéficier. Les grandes manoeuvres dans ce domaine sont certainement pour plus tard (lire Apple voudrait du MicroLED partout, des lunettes AR jusqu'aux MacBook).

Plus spécifiquement concernant le Mac, le Mac Pro est attendu pour 2019 et les premiers Mac ARM (si la rumeur dit vrai) à compter de 2020.

Pour en revenir à la question des prix, une bonne nouvelle ne vient jamais seule. En plus de la volonté d’Apple dans ce domaine, les consommateurs européens devraient également bénéficier du raffermissement de l’euro observé depuis plusieurs mois maintenant. Cela pourrait également avoir son petit impact lors des prochaines fermetures d’Apple Store !

Au final, l’utilisateur pourrait avoir à la fin de l’année une vaste gamme SE qui va de l’iPad 6 à l’iPhone LCD 6,1” en passant par le successeur du MacBook Air. De quoi permettre à Apple de peut-être se réconcilier avec certains utilisateurs estimant que les prix des produits estampillés d’une pomme étaient devenus délirants. Ces produits pourraient aussi permettre au Californien de mieux se positionner sur certains marchés. L’iPhone LCD 6,1” pourrait faire un tabac en Chine par exemple.

avatar NEWIPHONE76 | 

Et donc plus de form factor type iPhone SE ?

avatar kelkun | 

« L’iPad 6 partage les mêmes caractéristiques que l’iPhone SE »

Hmmmm je me demande bien lesquelles du coup 😅 le processeur? Ah non. La qualité vidéo? Ah non.
Allez on va dire qu’ils partagent Touch ID et iOS c’est déjà ça 🤣

avatar Dodo8 | 

@kelkun

Caractéristiques ne veut pas toujours dire specs techniques. Faut sortir de son petit monde 🤓

avatar kelkun | 

@Dodo8 Oui c'est clair, je vois ce qu'ils veulent dire en plus (c'est précisé d'ailleurs), mais bon je trouvais la comparaison assez drôle avec les mots choisis ☺️

avatar C1rc3@0rc | 

@kelkun

L’iPad 6 partage les mêmes caractéristiques que l’iPhone SE
=> L’iPad 6 est le resultat de la meme recette / meme approche / meme principe / meme strategie... que l’iPhone SE

Surtout on remarque que l'iPhone SE revient sur les bases et principes de l'iPhone "pur" Jobs. Meme chose pour l'iPad 2016/2017 c'est les memes principes que l'iPad 2

Apres, il y a la question du tarif, qui reste le sujet principal de l'article.

Peut etre qu'Apple a fini par comprendre qu'une part du ralentissement des ventes et echecs des nouveaux produits resulte de la surtarification...

On va voir si la recette appliquée a l'iPhone (SE) et l'iPad (classic) se generalise, ce qui serait une bonne nouvelle.

Apres, reprendre la recette du SE pour l'appliquer au Mac?

Le probleme du Mac est different de celui de l'iPhone et iPad. Bien sur il y a l'explosion tarifaire, mais au-dela, on assiste a une augmentation de puissance sur les iPhone et iPad, avec une augmentation des fonctions ( pas forcement utiles, mais presentes) alors que sur les Mac c'est stagnation de la puissance, voire regression massive avec les Macbook Retina et Mac Mini, et une perte de fonctionnalite massive (connectique, deconfiture des claviers,...)

Si le Macbook Air a enterré ses 2 successeurs proclamés et bénéficiaires d'un marketing onereux - Macbook Retina puis le MacBook Pro 13" - ce n'est pas qu'une question de tarif, mais surtout de fonctionnalite. Le Macbook Air reste plus polyvalent, plus efficace, plus fonctionnel.
Aux echecs des Macbook Retina et Macbook Pro 13", Apple a du accepter de continuer de maintenir le Macbook Air - bien forcé, vu qu'il represente ses plus grosses ventes avec les modes de Macbook Pro de plus haute gamme.

Donc l'evolution de Macbook Air va devoir conserver ses fonctionnalités tout en maintenant le tarif sous les 1000$...
On va donc bientot voir si Apple met fin a la catastrophe debuté en 2012 et revient a ses fondementaux en reinjectant du pur ADN Apple dans l'emblematique successeur du Macbook Air.

avatar pocketalex | 

"Aux echecs des Macbook Retina et Macbook Pro 13", Apple a du accepter de continuer de maintenir le Macbook Air - bien forcé, vu qu'il represente ses plus grosses ventes avec les modes de Macbook Pro de plus haute gamme."

Comment veux tu - bon, je me répète hein - avoir une quelconque once de crédibilité sur toutes les conneries que tu étales au km dans ce forum avec de telles affirmations totalement délirante et dont ni toi, ni personne ici ou ailleurs, n'a la moindre maigre idée d'un début de commencement

Personne n'a le détail des chiffres de vente des gammes Apple, et la marque se garde bien de sortir la moindre information à ce sujet. On sait juste que les laptops dans leur ensemble se vendent TRES bien, et notamment les Macbook Pro dixit les dernières communications d'Apple. Mais non, toi, tu sais que le Macbook 12" et le Macbook Pro 13" sont des échecs, et sur ce raisonnement basé sur la trace onduleuse du marc de ton café du matin, tu bâtis un raisonnement et un argumentation, et tu instruis des procès à des machines que tu détestes.

Ni sérieux, ni crédible.

avatar fte | 

@pocketalex

"dixit les dernières communications d'Apple"

« conforme aux objectifs de vente » ne veut rien dire non plus. À en croire la com. d’Apple, tout se vend selon leurs prédictions ou au delà de leurs objectifs.

Si l’objectif du Mac Pro était d’en vendre 7, je peux confirmer que l’objectif est dépassé.

Bref. On ne peut rien dire. Ni dans un sens, ni dans l’autre, et Apple n’est en rien une meilleure source qu’un doigt mouillé.

avatar pocketalex | 

@fte

"conforme aux objectifs de vente"

J'ai écris ça à un moment moi ???

Je passe juste un message simple : les laptops Apple se vendent très bien (les chiffres sont publics et ils sont excellents), et il n'y a rien, mais rien qui puisse justifier ou expliquer et encore moins affirmer que le Macbook 12", ou le MBP 13" sont des "échecs"

Je ne dis rien de plus :)

Par ailleurs, il n'y a rien non plus qui justifie, explique ou permette d'affirmer que ces modèles sont un succès 😅

avatar fte | 

@pocketalex

"J'ai écris ça à un moment moi ???"

Non. Apple.

"Je passe juste un message simple : les laptops Apple se vendent très bien (les chiffres sont publics et ils sont excellents)"

Non. Les chiffres ne sont pas détaillés. On ne sait pas quels modèles se vendent. Ils sont "conformes aux objectifs de vente".

", et il n'y a rien, mais rien qui puisse justifier ou expliquer et encore moins affirmer que le Macbook 12", ou le MBP 13" sont des "échecs""

Exact.

Ni des succès.

"Je ne dis rien de plus :)"

Moi non plus.

avatar IPICH | 

L'iPad 6 on dirait vraiment pas un nouvel iPad qui veut nous montrer de nouvelles choses y'a aucun nouveautés que des fonctions en moins

avatar kelkun | 

@IPICH

Bah l'iPad 6 a tout ce qu'avait l'iPad 5, avec un meilleur prix, avec un processeur plus puissant, avec la prise en charge de Apple Pencil.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

J’ai plusieurs remarques.

J’ai toujours du mal à comprendre pourquoi on compare le prix de l’iPhone X à celui du SMIC.

Le SMIC n’est pas indice de consommation, ni financier, ni un indique de richesse ou non.
Dans ce cas là on va devoir tout comparer au SMIC ? « Je suis parti en vacances pour 1,5 SMIC »...

L’iPhone X est cher, trop cher ?
Pas si sûr au regard des technologies embarquées.

« On ne parlera pas des ordinateurs de bureau qui sont en jachère » : tout ne tourne pas autour du Mac Mini, c’est pas parce qu’il n’a pas été renouvelé depuis 3 ans que les Mac de bureau sont à l’abandon : iMac 4 & 5K actualisés il y a moins d’un an, iMac Pro ultra haut de gamme... non le Mac de bureau est loin d’être mort.

Par contre du côté des Mac portable c’est plutôt l’incohérence qui règne... pour avoir une machine « correct » en 13 pouces avec TouchBar et avec 256Go de SSD (qui n’est déjà pas énorme en soit) il faut débourser 1999€ 🙈
Un MacBook Air complètement dépassé par son écran totalement hors du temps et un MacBook qui ne convainc plus personne, une machine à plus de 1400€ tout de même.

Y’a d’un boulot dans la gamme des MacBook 😂

avatar pim | 

@Yoskiz

Le MacBook en est à sa quatrième génération et l’on ne peut rien lui reprocher - à part peut être l’absence de deuxième port USB C. À mon avis, les ventes sont largement meilleures que celle des MacBook Pro avec touch bar !

Et en parlant des MacBook Pro, pas besoin d’aller sur un modèle avec touch bar pour avoir un 13 pouces. Rajouter 500 € juste pour ça...

La gamme n’est pas si incohérente que ça, la seule inconnue à mon avis, c’est de savoir quelle machine Apple pourrait maintenir au catalogue en baissant son prix. C’est bien ce qu’Apple à fait lors du passage de l’iPad Air 2 à l’iPad 5, maintenir au catalogue en baissant le prix.

Il y a le choix, MacBook, MacBook Pro sans touch bar, ou même une n-ième reconduction du MacBook Air.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@pim

Le MacBook à 1459€ avec un CPU anémique c’est trop cher à mon avis.
Je ne vois pas ce que l’on peut faire avec sauf juste surfer sur Internet, relever les Mails, regarder quelques vidéos… En gros un iPad avec un clavier.

Un MacBook sans ventilation : le processeur ne reste pas longtemps en haute fréquence à cause de la chauffe.

Si je devais acheter un MacBook Pro c’est certain que je prendrai celui sans TouchBar... mais on est encore pour moi dans des tarifs bien trop élevés : 1799 € pour avoir un SSD qui est le minimum aujourd’hui soit 256 Go.

La gamme serait moins cohérente si les prix étaient ajustés.

Le MacBook devrait être à 999€
Le MacBook Pro sans TouchBar avec 256Go devrait être à 1499€.

Après ce n’est que mon avis.

avatar kelkun | 

@Yoskiz

Je pense que tes aprioris sur le MacBook sont davantage des clichés que des faits réels pour être honnête.

C'est aujourd'hui le meilleur rapport qualité/prix selon moi dans les Mac portables.

Les performances sont très bonnes, l'écran excellent même si je regrette qu'il ne soit pas un peu plus grand, le rapport taille/poids/autonomie est vraiment bluffant. Bref c'est un ordinateur qui conviendrait à 95% de la population je suppose.

Je n'ai jamais constaté de difficulté avec ce type de Mac, même sous Final Cut Pro X. Evidemment je ne le conseille pas pour du AfterEffects ou des jeux vidéos en 3D, mais en même temps un MacBook Pro 13 pouces non plus (il faudrait passer sur du 15 pouces, voir un iMac haut-de-gamme).

Je rejoins donc @pim sans hésiter, et j'avoue que un seul port USB-C c'est un peu l'inconvénient, surtout quand on doit passer par là pour le recharger. Cela dit d'excellents hubs USB-C existent, très complets. Ca sauve un peu la mise même si j'aurais préféré avoir 2 USB-C clairement.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@kelkun

J’avais acheté un MacBook il y a deux ans que j’ai rendu car je le trouvais vraiment trop faiblard... ceci dit aujourd’hui peut-être que les choses se sont améliorées de ce côté là.

Donc j’ai bien envie de te croire si tu dis que le MacBook est plus performant aujourd’hui.

avatar kelkun | 

@Yoskiz

Ah ok oui il y'a surement eu des améliorations importantes selon les générations.
Je n'ai pas eu entre les mains les versions avec Core M, M3 etc qui étaient très présents les premières années. Que des MacBook en i5 classique. Peut-être que ça joue, même si ils ont dû améliorer d'autres choses aussi justement pour essayer de compenser le "cliché" du MacBook pas puissant qu'on avait assez vite eu au départ et qui était peut être justifié du coup :)

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@kelkun

Je ne savais pas que le i5 était présent maintenant sur le MacBook effectivement cela ne doit pas être du tout la même chose que le m3 que j’ai eu...

C’est une bonne chose le i5 même si sans ventilation il ne peut pas rester longtemps en haute fréquence mais ce n’est pas ce qu’on lui demande...

avatar violonisme | 

@Yoskiz

Intel a simplement modifié le nom des core m en "i". Mais les i5 dans le MacBook sont simplement des m5 de génération suivante. Rien à voir avec les i5 avec ventilation. Il y a eyu quelques articles ici même .

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@violonisme

Ah d’accord !! Merci pour cette info.

avatar pat3 | 

@kelkun

"Je n'ai pas eu entre les mains les versions avec Core M, M3 etc qui étaient très présents les premières années. Que des MacBook en i5 classique. Peut-être que ça joue"

Euh, évidemment ça joue 😌

avatar rolmeyer | 

@Yoskiz

Je confirme suis passé du macbook 2015 au 2017. C’est plus le ssd qui a fait pour l’augmentation des perf que le chip intel. Le nouveau SSD donne l’impression d’avoir une marchine extrêmement réactive. Sinon perso je vois une nette différence de réactivité entre les deux générations alors que mon usage cpu reste toujours bas, entre 0 et 60 %. Si je fais une tâche lourde genre encoder un mkv de 15 Go avec handbrake, il y a peu de différence de pref. Ça part en turbo boost puis ça revient vite du fait du refroidissement passif à la fréquence de base, avec peu d’écart entre les deux générations. Si tu ouvres chrome avec 12 onglets d’un coup, il va faire beaucoup d’accès disque et la différence se fait nettement ressentir. Reste que dans le contexte de ce pourquoi est fait la machine un modele 2015 reste très très utilisable.

avatar pocketalex | 

@Yoskiz

"J’avais acheté un MacBook il y a deux ans que j’ai rendu car je le trouvais vraiment trop faiblard... ceci dit aujourd’hui peut-être que les choses se sont améliorées de ce côté là.
Donc j’ai bien envie de te croire si tu dis que le MacBook est plus performant aujourd’hui."

De un, le Macbook 12" de 2015 en core m3, et le Macbook 12" de 2016 ou 2017 en core m5 ou m7, il y a tout de même une certaine différence, tout comme il y en a une entre un Macbook Pro 13" en i5 bicoeur entrée de gamme, et un 13" en i7 haut de gamme (et je parle pas des i7 quad core des MBP 15"), mais je ne suis ps sur que le saut en puissance soit énormissime, en revanche les sauts en performances du SSD sur cette gamme, en plus du saut en performance des CPU et du GPU associé, font que dans l'ensemble, cela devrait être relativement significatif

Bon

Mais on parle d'un laptop ultra-portable fanless, donc même si l'on investit dans un modèle récent et plutôt moyen de gamme que bas de gamme (j'ai personnellement un modèle m5 de 2016), on investit dans un ultra-portable et il faut le faire en connaissance de cause

Je passe beaucoup de temps à défendre ce petit Macbook 12" ici, tellement je lis d'énormités dessus, mais il faut raison garder, je suis aussi le premier à ne pas le conseiller à toute personne qui cherche une machine PRINCIPALE et qui a des besoins réguliers nécessitant une bonne dose de puissance.

Si l'on doit convertir des vidéos une fois de temps en temps, le Macbook va throttler et le temps de rendu s'en ressentira ... on va perdre quelques secondes ou quelques minutes, rien de bien méchant
Si l'on fait ce genre de tâche régulièrement, voire plusieurs fois par jour, il est un minimum évident qu'un Macbook Pro 13" sera plus approprié

Si l'on utilise des logiciels un peu lourds type la suite Adobe (Photoshop, Lightroom, Première Pro, After Effect, etc), il est évident qu'un ultra portable n'est pas du tout la machine la plus adaptée

Bref avant de critiquer cette machine, il faut critiquer ses choix. On a acheté un ultra-portable et on le trouve lent pour une utilisation qui nécessiteraient une station de travail ? Peut-être que la faute ne vient pas de l'utra-portable mais plutôt du mauvais choix de l'utilisateur ? Tout cela relève du bon sens

Ce Macbook est pour moi la parfaite machine secondaire, et dans cet exercice, il excelle. Il est loin devant toute autre solution, à l'heure actuelle. Maintenant, pour une utilisation en machine principale, il sera parfait pour qui a des besoin plus proche de la bureautique que de la création multimédia

Sa grande force est de surprendre sur ces aspects, permettant de "faire le travail" dans des conditions de mobilité (déplacement, événementiel, vacances etc), mais il n'offrira jamais le confort d'un Macbook Pro 15", d'un iMac 27" ou d'un iMac Pro.

Quand j'exporte une compo After depuis mon MB12", je ne suis pas regardant sur le temps de rendu, la machine me dépanne et me permet de sortir le taf, je suis content. Quand j'exporte une compo After depuis mon iMac Pro, je n'ai pas le temps d'attendre plus que de raison, et il est impératif que tout soit rendu au plus vite pour passer à la suite
Dans un cas je suis en déplacement, à la maison, dans un événementiel, etc, et la machine me dépanne, dans l'autre je suis au bureau et j'ai besoin d'aller vite.

avatar pocketalex | 

@Yoskiz

"Le MacBook à 1459€ avec un CPU anémique c’est trop cher à mon avis.
Je ne vois pas ce que l’on peut faire avec sauf juste surfer sur Internet, relever les Mails, regarder quelques vidéos… En gros un iPad avec un clavier."

Excuse moi mais c'est un peu n'importe quoi, j'ai l'impression que tu juges une machine que tu ne possèdes visiblement pas.

J'ai justement passé une partie de mon WE à travailler sur mon petit Macbook 12" (modèle 2016, en m5). Les logiciels utilisés ? Photoshop, After Effect, Bridge
Le projet ? création digitale dans le cadre d'une campagne internationale pour une grande marque de Luxe.
Et attention grosse surprise : aucun souci de performances notable, si ce n'est dans les rendus : 40 sec au lieu de 20 sur mon iMac Pro. Sur une dizaine de rendus, c'est pas ça qui va me plomber mes journées...

Bien évidemment, le Macbook 12" n'est pas à meme de remplacer ma station de travail, ce serait idiot, mais il la seconde parfaitement, et dans de nombreux usages. Et c'est ce que je lui demande.
On est loin, très loin de "surfer sur internet et taper du texte".

avatar MarcMame | 

@pim

"Le MacBook en est à sa quatrième génération et l’on ne peut rien lui reprocher"
-----------
Marrant ces gens qui disent "ON" quand ils pensent "JE".
En ce qui me concerne, la liste des reproches est tellement longue que je ne risque pas d'en acheter un.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR