Tim Cook plaide en Chine pour une technologie basée sur des valeurs d'humanité

Florian Innocente |

À l'occasion de la World Internet Conference organisée ce week-end par le gouvernement chinois, Tim Cook a plaidé pour que la technologie évolue en s'imprégnant des valeurs d'ouverture, de créativité tout en offrant aux utilisateurs, respect, protection et garanties sur la confidentialité de leur vie privée.

Crédit : Reuters

Un vœu pieux alors que les hôtes de cette conférence ont renouvelé leur volonté de maintenir un contrôle toujours plus serré sur internet à l'intérieur des frontières de la Chine.

Invité à prononcer le premier discours de ce rendez-vous où était aussi invité Sundar Pichai de Google (dont les services sont bloqués en Chine), et où sont conviés hommes d'affaires, chefs d'entreprises et représentants du gouvernement, le patron d'Apple a déclaré, à propos de l'intelligence artificielle : « Beaucoup de choses ont été dites sur les risques potentiels de l'intelligence artificielle, mais je ne m'inquiète pas à l'idée de voir des machines penser comme les êtres humains. Je suis inquiet à propos des gens qui pensent comme des machines. Nous devons tous travailler à faire infuser la technologie avec la notions d'humanité, avec nos valeurs ».

« Le thème de cette conférence — développer une économie numérique pour l'ouverture et le partage des bénéfices — est une vision qui est la nôtre chez Apple. » a-t-il ajouté « Nous sommes fiers d'avoir travaillé en collaboration avec nombre de nos partenaires en Chine pour aider à construire une communauté qui fera partie d'un ensemble commun dans le cyberespace ».

Tim Cook a souligné la contribution d'Apple à l'économie numérique chinoise — dessinant en creux l'extrême dépendance de son groupe vis-à-vis d'un pays qui est devenu son deuxième marché, à courte distance des États-Unis. Apple répond notamment aux demandes de censure émises par le gouvernement, et argue qu'elle ne fait que respecter la réglementation locale. Le dernier exemple en date étant le retrait de Skype de l'App Store il y a quelques jours.

L'activité d'Apple en Chine a débuté il y a trente ans a rappelé Tim Cook. Aujourd'hui, elle fait travailler plus de 5 millions de personnes, dont 1,8 million de développeurs. Le poids de ces développeurs chinois est énorme, Cook a donné le chiffre de 16,93 milliards de dollars qui leur ont été reversés, c'est quasiment le quart du total annoncé en début d'année (70 milliard de dollars reversés à l'ensemble des éditeurs de logiciels).

Source
Tags
avatar Paul_M | 

"Nous sommes fiers d'avoir travaillé en collaboration avec nombre de nos partenaires en Chine pour aider à construire une communauté qui fera partie d'un ensemble commun dans le cyberespace"

Il en faut du courage pour dire un truc pareil quand ton entreprise se plie systématiquement à la censure du gouvernement chinois, à une conférence organisée par celui-ci. Bravo Tim.

avatar ovea | 

@Paul_M

Une «entreprise se plie systématiquement à la censure du gouvernement»

Ben quoi ? C'est pas se qu'on attend d'Apple en Europe pour ce qui est de la «censure» du payement des impôts ?

Une pratique — faut-il encore le rappeler, largement initiées et exploité de manière douteuse par un certain gouvernement dès qu'un payement est effectué en monnaie verte ?

avatar Paul_M | 

@ovea

Je comprends pas ton 2e paragraphe et je vois pas où est la censure dans le fait de payer des impôts. Ni le rapport avec le sujet, à savoir la dualité entre les paroles humanistes de Cook et la censure - bien réelle - de l'information du gouvernement chinois, pas très humaniste.

avatar ovea | 

@Paul_M

Peut-être juste une question de cultures différentes et de reconnaissance du quart monde, lié au société natives.

L'essor de l'économie vient avec la reconnaissance de l'inconscient (collectif) dans nos sociétés européennes.

… je te laisse chercher un peut !?

avatar Abd Salam | 

@ovea

La tyrannie n’est pas une affaire de différence culturelle !

avatar C1rc3@0rc | 

@ Abd Salam

«La tyrannie n’est pas une affaire de différence culturelle !»

C'est jusqu'ici la phrase la plus intelligente de cette serie de commentaires.

Apres on peut s'interroger sur le respect de la loi et sa légitimité. Doit on respecter la loi d'une dictature et doit on désobéir a une loi en democratie?

Le discours de Cook est étonnant, car la Chine est un regime politique communiste. Et un des principes des theories communistes c'est le progres social par la technologie et le productivisme. Or ces deux elements - a l'inverse de ce qui se fait massivement en occident et en particulier aux USA - sont mis en oeuvre au quotidien en Chine. Est ce que Cook serait alors un communiste qui est aux commandes d'une des entites plus représentatives de l’idéologie inverse?

Et puis comment ne pas rebondir sur cette perle: « Beaucoup de choses ont été dites sur les risques potentiels de l'intelligence artificielle, mais je ne m'inquiète pas à l'idée de voir des machines penser comme les êtres humains. Je suis inquiet à propos des gens qui pensent comme des machines. Nous devons tous travailler à faire infuser la technologie avec la notions d'humanité, avec nos valeurs ».

Lorsqu'on voit le marketing de vente d'Apple qui loin de s'adresser a l'intelligence se fonde sur de l'usage superficiel et recreatif d'appareils hors de prix et ciblant des consommateurs dont les intérêts sont ceux des preado, voir plus jeunes encore...

Cook a par contre raison de s’inquiéter des gens qui pensent comme des machines, car la machine étant incapable de penser, cela veut donc dire qu'il faut s’inquiéter des gens qui ne pensent pas et donc réagissent selon des schéma automatiques et émotionnels...

Il faut surtout rappeler que tres peu de choses que l'on affuble du nouveau marketing d'IA releve de ce champ de recherche et que ce dont on parle aujourd'hui c'est de big data, un domaine ou la machine est de toute maniere incomparablement plus performante que le cerveau qui n'est pas du tout adapté a ce type de traitement.

La question reste aujourd'hui de l'usage de ces big data et des resultats qui decoulent de ces traitements... et la il est difficile de pouvoir faire confiance a des societe privees qui ont comme objectif la rentabilité financiere a court terme et repose sur des principes tendant vers le monopole.

avatar Abd Salam | 

@ovea

C’est abject de jouer ainsi avec les mots... personne ne conteste à la Chine le droit d’user de sa souveraineté (notamment en exigeant des impôts ou le respect de normes écologiques, par ex) ;

Ce qui est décrié est l’absence de démocratie et même précisément l’anti-libéralisme (au vrai sens du terme) : un pouvoir arbitraire et tyrannique !

avatar fte | 

Valeurs d'humanité.

Qui va définir ces valeurs d'humanité ? Des occidentaux blancs ? Des chinois ? Des noirs sud-africains pas tout à fait égaux encore ? On est sûr d'avoir tous les mêmes valeurs d'humanité ?

Après tout, les valeurs d'humanité de Gengis Khan étaient que son Peuple puisse chevaucher libre toute l'Eurasie, pillant à loisir.

Je dois être cynique, mais cette déclaration pue l'impérialisme américain blanc privilégié. Je trouve.

avatar iPop | 

@fte

Les Sud africains sont pas forcément "noir" 🤔

avatar r e m y | 

@iPop

Ce n'est pas ce qu'il a écrit....

avatar fte | 

@iPop

Que veux-tu dire par là, Mr. iPop Obvious ?

avatar occam | 

@fte

"Valeurs d'humanité."

Le Studio de l'Inutilité.

Ainsi se nomme le recueil — indispensable — d'écrits sur la Chine par Simon Leys ( pseudo du sinologue Pierre Ryckmans).

Mais ce titrait conviendrait tout aussi bien aux discours de Tim Cook en Chine, et sur celle-ci.
Sauf que chez Simon Leys, il s'agissait d'ironie à ses propres dépens. Chez Cook, ce serait un simple constat.

avatar fte | 

@occam

Merci pour le pointeur, je ne connaissais pas le nom de plume de Ryckmans. Je vais m'y intéresser !

avatar occam | 

@fte

Petit avant-goût (en anglais, Simon Leys ayant eu plus d'audience en Australie, où il vivait, et dans le monde anglophone en général) :
http://www.morningsun.org/stages/leys_humanrights.html
http://www.chinaheritagequarterly.org/articles.php?searchterm=014_chines...
http://www.nybooks.com/contributors/simon-leys/

avatar Abd Salam | 

@fte

Khan n’avait pas l’indécence ou le cynisme d’appeler sa domination : valeur d’humanité.

Faut vraiment arrêter de tordre les concepts de manière aussi abjecte et fallacieuse !

Cela dit, les «valeurs d’humanité» tout comme la tyrannie/impérialisme sont universelles ! (puisqu’on en parle)

Il est tout à fait possible de se mettre d’accord sur : ne pas faire à autrui ce qu’on apprécie pas de subir.

Le problème est que lorsqu’on est le plus fort... l’idée de compromis et de partage ; c’est pas ça.

avatar fte | 

@Abd Salam

"de manière aussi abjecte"

Wow wow, comme vous allez ! Je vous demande de vous arrêter !

avatar Abd Salam | 

@fte

C’est vrai que l’abjection est la banalité... de nos jours.

Une grande victoire du relativisme.

avatar lecureuil | 

Tim Cook le donneur de leçon 🙄

avatar lolodigital78 | 

De quel droit un pur produit de la finance américaine qui a profité de l’asservissement d’un peuple à la dictature pour bâtir son empire, qui plus est ne paie pas ses impôts, se permet de donner des leçons de valeurs de l’humanité ?
Brancardiers, embarquez moi ce mito!

avatar softjo | 

Il aide l'humanité avec Apple.... En cachant son fric, en ne payant pas les taxes payants les infrastructures qu'ils utilisent massivement, en payant les chinois comme de la merde alors qu'ils pourraient marger à 35% au lieu de 40 et vraiment faire la différence...

avatar debione | 

Voilà... Encore un discours pompeux suivit de rien du tout derriere... on a exactement ici ce que je décrie d'Apple et de TC en ce moment... Soit il ferme sa grande bouche et il peut continuer, soit il l'ouvre comme à son habitude, mais il va falloir faire de gros efforts pour coller à la réalité de son discours.

Ne te laisse point éblouir par les paroles d'autrui, attends de voir ses actes.
Mille et un proverbes vietnamiens (2012)

avatar comboss | 

Scandaleux, il va finir par se prendre une balle à se moquer des valeurs de l'humanité de la sorte, le Mec devrait avoir honte. Il asservi les chinois, créer son empire financier dessus. Refuse de payer ses impôts.
Affligeant

avatar Sokö | 

Autant la morale Cook me glisse dessus comme la pluie sur les plumes du canard, autant le discours « il a asservi les chinois » et autres « il ne paye pas ses impôts » me font franchement marrer.

avatar Steve Molle | 

La branlette bien pensante et pseudo-humaniste...Il pourrait faire de la politique ce type.

avatar CountDown | 

"Sundar Pichai de Google (dont les services sont bloqués en Chine)"
Un bien beau pays :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR