Jony Ive : l'iPhone X va changer et évoluer dans les douze prochains mois

Mickaël Bazoge |

Jony Ive nourrit une fascination pour les produits polyvalents. Dans son esprit, l'iPhone X représente une sorte de sommet dans le genre, puisqu'il ne s'agit finalement que d'un écran (avec une encoche, c'est entendu). « Ce que je trouve remarquable avec l'iPhone X », explique le designer en chef au magazine Wallpaper, « c'est que ses fonctionnalités sont déterminées par le logiciel ».

Juste après la présentation de l'iPhone X en septembre. Cliquer pour agrandir

En raison de la nature « fluide » du logiciel, l'iPhone X va « changer et évoluer ». « Dans douze mois, l'objet sera capable de réaliser des choses qu'il ne peut pas faire aujourd'hui. Je pense que c'est extraordinaire. Je pense que quand nous nous retournerons [sur l'iPhone X], nous le verrons comme une des références très significative des produits que nous développons ».

Le café de l'Anneau contient 4 000 places, avec une cuisine qui peut servir 14 000 repas chaque jour. Une partie des produits servis proviennent de l'Apple Park lui-même. Apple possède même son propre bateau de pêche ! Cliquer pour agrandir

Pour autant, Jony Ive se dit aussi « complètement séduit par la cohérence, la simplicité et la manière dont il est facile d'appréhender quelque chose comme le premier iPod », un appareil très simple, quasiment mono-fonction. Mais « en toute honnêteté, je suis plus intéressé et plus intrigué par un objet dont les fonctions changent profondément et évoluent ».

Cliquer pour agrandir

Il est évidemment toujours un peu difficile de lire l'avenir d'Apple dans les propos d'un dirigeant aussi capé, mais Ive donne assez clairement l'indication qu'on n'a pas encore vu tout le potentiel de l'iPhone X. Plus loin dans l'entretien, il explique aussi que l'objectif de son équipe a toujours été, d'une manière ou d'une autre, de faire disparaitre le design.

Nous sommes un groupe assez tenace de designers curieux jusqu'à l'absurde, et constamment en recherche d'alternatives. Certaines d'entre elles peuvent exister ici et maintenant. D'autres sont au-delà de la technologie actuellement disponible. Elles existent en tant qu'idées, elles existent pour galvaniser le développement des technologies. Et certaines porteront leurs fruits, d'autres pas.

Au contraire de Google et d'autres, Apple n'entretient pas de projets futuristes, les fameux « moonshots » qui ont accouché d'une technologie de conduite sans chauffeur au sein du moteur de recherche par exemple (de son côté, SpaceX imagine la vie sur Mars). Rien de tout cela du côté d'Apple. « La manière dont nous travaillons est la discrétion », confirme Jony Ive. « Nous sommes visiblement différents [d'autres entreprises de hi-tech], et c'est une partie importante de ce que nous sommes ».

Une terrasse surplombe le café. Les chaises ont été dessinées par Naoto Fukawasa, avec une finition spécifique afin qu'elles correspondent au design général des lieux. Cliquer pour agrandir

L'Apple Park va précisément servir cette volonté de travailler dans une certaine discrétion, tout en facilitant la coopération entre les équipes. Plusieurs campus en phase de construction, pour Facebook et d'autres groupes, ont été imaginés pour être flexibles : les bâtiments peuvent changer de forme, s'agrandir ou se rétrécir en fonction des projets.

L'Anneau gigantesque de l'Apple Park semble aux antipodes de cette volonté de souplesse. Ive assure pourtant que l'imposant bâtiment est flexible… mais à l'intérieur. « Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'être explicite concernant la flexibilité [des lieux] ». Cette souplesse est aussi « puissante » que dans des bâtiments qui affichent sur leur façade "Hé, vous pouvez tout reconfigurer ici".

L'escalier du Steve Jobs Theater. Cliquer pour agrandir

Le "Ring" est « très facile à configurer », défend-t-il, « et on peut très rapidement créer un grand open-space ou configurer beaucoup de petits bureaux privés. Le bâtiment va changer et il va évoluer » (le même discours que pour l'iPhone X, au passage). « Je suis sûr que d'ici 20 ans, nous imaginerons et nous développerons des produits très différents. Et rien que ça poussera le campus à évoluer et changer ».

« Actuellement, ça m'intéresse beaucoup de voir le paysage, c'est la capacité la plus importante » de ses bureaux, explique Jony Ive. Il est visiblement bien servi. Cliquer pour agrandir

Ces nouveaux bâtiments impliquent un changement dans les habitudes de travail, pour les employés d'Apple comme pour le studio de design de Jony Ive. « C'est une des choses pour lesquelles je suis le plus emballé ». Les bureaux des designers étaient physiquement « vraiment déconnectés » les uns des autres. « Maintenant, nous pouvons partager le même studio. Nous pouvons avoir des designers industriels assis à côté d'un concepteur de fontes, assis près d'un designer sonore, qui est lui même à côté d'un graphiste expert des mouvements, assis avec un designer spécialiste de la couleur, qui est assis près de quelqu'un qui développe des objets avec des matières souples ».

Tout ce petit monde peut se rendre dans un large espace de collaboration au milieu de petits bureaux fermés. « Ce n'est pas simplement un couloir ; ce sont de grands espaces que l'on retrouve tout au long du bâtiment ».

Pour l'occasion, Jony Ive a réalisé la couverture très blanche de l'édition limitée de Wallpaper. À droite, la couverture « normale ». Cliquer pour agrandir

Le travail avec les équipes du studio d'architecture Foster + Partners, maître d'œuvre des lieux et principal partenaire d'Apple pour les boutiques du constructeur, a été finalement assez simple. « Une connexion que nous avons eue très rapidement a été que leur approche pour résoudre des problèmes est étrangement similaire à la nôtre », explique Ive. « Nous faisons beaucoup de prototypes et d'essais. Nous fabriquons des prototypes parfaitement à l'échelle de parties du bâtiment, nous créons des prototypes à examiner et qui servent à explorer les matériaux ».


avatar Rodri31 | 

D'ici la il y aura l'iPhone XS. ?

avatar romainB84 | 

et apres il y aura l'iphone XXL (interdit au moins de 18 ans!!)

avatar C1rc3@0rc | 

Il y aura surtout d'ici 9 a 10 mois un iPhone 9, qui reprendra et finalisera le prototype qu'est l'iPhone X a un tarif - esperons le - un peu plus raisonable et avec le Touch ID qui equipent toutes les gammes Apple et qui est pris en charge par les applications.
On va esperer que le cou(t)p de l'iPhone X c'est comme celui de l'iPhone 5C, une erreur experimentale, mal produite pour de mauvaises raisons.

Ive ne fait que confirmer que l'iPhone X est un prototype totalement immature et qui a ete sorti a la bourre, obligeant a faire des concessions absurdes. Bref il va aller rejoindre tres vite le Spartacus et le G4 Cube ou le Pippin.

avatar iBorg | 

@C1rc3@0rc

Rdv dans 9 mois pour reconnaître que tu t’es trompé.

avatar guilpa | 

@iBorg

Il ne c'est pas trompé, le X est une version prototype non évolutive.

avatar L4P | 

L'ipone 5C n'était pas une "erreur expérimentale", bien au contraire.

Le device "deliberately plastic" de Ive a permis de justifier une hausse tarifaire de 100 euros de l'iphone new gen. c'était la première étape vers un iPhone "standard" à 1000 euros.

A l'époque, tout le monde s'attendait à une baisse des prix d'apple (sans commune mesure avec les smartphones android), et la marque - dans un magique tour de passe-passe marketing et communicationel - a réussi à faire accepter l'idée d'un iPhone plastique au prix du standard, et un iPhone standard à un prix premium "augmenté" de 100e.

Ca a été un tel coup de maître qu'Apple a réitéré la méthode - et augmenté le prix du device - pour chaque nouvelle génération d'iPhone... et finalement, les constructeurs Android ont suivi le pas : si Apple arrive à vendre toujours plus cher un smartphone, pourquoi pas eux ?

une fois replacé dans ce contexte historique, l'iPhone X apparaît comme une vaste fumisterie marketing pour nous vendre des innovations déjà vue ailleurs (chez Microsoft, chez Samsung - fournisseur technologique d'Apple), avec la folie d'un écran asymétrique en plus vendue au prix fort comme une signature stylistique. "deliberately stylistic!" pourrait dire Ive...

Le truc c'est que si les ventes s'étaient plantées, Apple auraient jeté aux orties et aurait réajusté leur offre produit, mais vu que les gens continuent de faire la queue devant les shops et contre toute attente, en redemande, pourquoi ne pas continuer à exploiter la poule aux oeufs d'or ?

avatar frankm | 

En tout cas, d'ici là il y aura iOS 12 qui changera le fonctionde l'iPhone X et des autres (élus à la mise à jour). Donc, la vache, quelle révélation, je n'en reviens pas !
Par contre, attention que la mise à jour ne transforme pas l'iPhone X en brique !
Tiens "brique" c'est rigolo, ce mot est aussi utilisé pour parler d'argent

avatar dexter | 

@frankm

Et pourtant, la brique me séduit aussi par son aspect mono-fonctionnel. Je pense que nous produisons les plus belles briques du monde.

Nous allons à contrepied des alchimistes qui recherchaient la pierre philosophale il y a plusieurs siècles. iPhone X est notre brique philosophale. C’est fantastique de pouvoir accomplir un challenge tel que celui-ci.

avatar frankm | 

Je suis aussi séduit par cette brique, j'attends avant de poser la première pierre du mur en briques. Je résiste mais pas pour longtemps !

avatar bonnepoire | 

@frankm

Si tu lisais l'article, tu comprendrais qu'il ne s'agit pas de nouveaux iPhone dont il est question mais d'évolutions logicielles qui feront évoluer l'iphone X.

avatar Tomtomrider | 

@bonnepoire

Je crois qu’il a très bien compris

avatar guilpa | 

@bonnepoire

Du coup le bilan 2ans après, ça a évolué ? Je crois que non, alors a vous de faire votre choix pour les prochains modèle

avatar guepatchou | 

"Apple a même son bateau de pêche"...Ca sent mauvais cette histoire. Tant de charges fixes ert une rentabilité qui est déterminée par un seul produit....Dangereux, dangereux...

D'ailleurs Johny Yve a sa fenetre (superbe paysage) me fait penser à l'acteur de prison break ( Dominic Purcell). Raison de plus de mal finir :-)

avatar vlsf1 | 

Tout ceci est trés cohérent. C’est sûrement la différence entre Apple et ses concurrents.

Concernant l’iPhone X, le principal changement au final, ce n’est pas Face ID, l’écran bord à bord ou l’encoche, mais les geste de navigation, qui sont une merveille d’ergonomie. À se demander comment le bouton Home a pu exister ! Mais je pense qu’il faut un processeur puissant pour garantir cette fluidité.

avatar reborn | 

@vlsf1

J'aime bien le fait de pouvoir passer d'une app à une autre en slidant sur le trait. Ça me rappelle le geste à 4 doigts pour passer d'une app à une autre sous macOS.

Et c'est vrai que ce que je trouve le plus intéressant dans cet iPhone, c'est l'absence de bouton home. L'experience proposé grace aux gestes est top.

"less is more"

Il n'y a pas de boutons virtuel au sens stricte, supposé simuler des boutons physique.

avatar Dodo8 | 

@reborn

3 doigts suffisent

avatar oomu | 

j'avoue

j'ai passé mon temps sur igen à critiquer l'interface d'ios depuis ios 7 (le radicalisme anti-ornement, la suppression d'info visuelle, la complexification de l'app musique/podcast, etc).

Mais l'iphone X et ios 11 rend enfin l'ensemble logique : on glisse aisément de "couche en couche", c'est naturel. C'est le sentiment qu'on a quand dans la foulée on déverrouille, on passe d'une app à une autre puis retour à l'écran d'accueil.

Face id rend le fait de toucher sur des notifications et déverrouiller un même geste, rendant l'usage "fluide".

L'absence totale du bouton home parait du coup prémédité depuis des années, tout le chantier post-7 ios semblant mener à ça.

avatar DG33 | 

@oomu

Quel coming out, revirement, mea culpa !
Ca fait plaisir, continue sur cette voie ?

avatar Un Type Vrai | 

Mais c'est le cas certainement. Je me souviens de l'anecdote du bouton pour éteindre le Mac depuis le clavier. Il est apparu inutile pendant 2 ans, une rumeur affirmant que c'était un bouton technique pour tester le clavier. Et un beau jour, après une mise à jour logicielle, paf, il déclenche la fenêtre pour éteindre ou redémarrer son mac. Magique !
Et je pense que juste après, la question chez Apple, c'était : comment supprimer ce bouton !
Bon, la réalisation est merdique pour le coup, appuyer longtemps sur une touche n'est pas une réussite d'ergonomie, mais Apple a aussi ce défaut de supprimer des super trucs ou de les rendre pénibles pour réussir à faire «plus simple».
Autre exemple : space qui affichait des bureaux sur plusieurs lignes, ca c'était génial. Enfiler en cascade sur une seule ligne les écrans, ca oblige a les permuter sans cesse... Penible !!!

PS : bug bizarre sous android : j'ai perdu le c cédille...

avatar armandgz123 | 

@vlsf1

L'iPhone 4 avec iOS 4 est aussi fluide que le X avec iOS 11. Dans 2/3 ans ce sera beaucoup beaucoup moins fluide.

avatar frankm | 

Et oui

avatar Bigdidou | 

@vlsf1

'C’est sûrement la différence entre Apple et ses concurrents.'

Qu'est ce qui est différent chez les concurrents ?
Je comprends pas cette histoire de fonctionnalité déterminées par logiciel…
Sauf exeption, c'est comme ça depuis la nuit des temps sur les ordinateurs, non ?
On fait des choses grâce au logiciel et le matériel est là pour servir et soutenir le logiciel.
Qu'est-ce qui m'a échappé ?

avatar Un Type Vrai | 

Apple cherche a effacer le materiel (et l'interdace).
Exemple : une machine à laver Samsung, c'est 25 programmes, chaque programme pouvant avoir des options (temperature/vitesse d'essorage...)

Si Apple sort une machine à laver, il y aura suffisamment de capteurs (materiel invisible) pour qu'il n'y ait aucun programme. On ferme la porte, si y'a du linge, hop ca lave.
Pas d'interface, ou si, une interface réduite a son strict minimum.

Pas convaincu ? Regarde les télécommandes Apple et n'importe quelle autre.
Apple ne veut pas que l'on devienne des experts en programmation de machine à laver. Apple enlève le contrôle aux utilisateurs de tout ce si est technique.
Problème : l'ordinateur est un outil qui sert aussi à faire de la technique... Donc Apple s'éloigne des besoins des utilisateurs comme moi.

avatar frankm | 

Attends...! Ici c'est l'iPhone. C'est pas des ordinateurs. Si tu changes la moindre ligne de code, toute l'expérience utilisateur est magnifiée, etc. Je scripte BLUE et c'est bleu, je scripte WIDE et c'est grand. C'est génial, je programme un iPhone. Jony Ive vient juste de le comprendre, il est stupéfait, ça vie déroule sous ses yeux... Époustouflant !

avatar areayoko | 

c'est de la branlette toussa.

avatar Rez2a | 

Je trouve ça assez logique en fait. A partir du moment où il n’y a qu’un écran, les possibilités sont infinies.

Au passage, c’était le discours de Jobs lors de la présentation de l’iPhone, quand il précise qu’ils ont résolu le problème de l’appareil sans clavier physique 20 ans auparavant avec l’écran et la souris. Aujourd’hui c’est poussé encore plus loin avec l’absence du bouton d’accueil.

Je sais que beaucoup ici détestent Ive mais je lui reconnais énormément de logique et de cohérence dans ce qu’il dit et fait.

avatar oomu | 

"détester" ?

c'est pas un terme un peu fort pour un designer industriel anglais distingué (dans tous les sens du terme) qui articule particulièrement bien dans des vidéos filmées sur fond blanc ?

avatar Rez2a | 

@oomu

Certains ici n’hésitent pas à mettre tous les errements logiciels comme matériels depuis iOS 7 et l’iPhone 5s (iPhone 6 en fait) sur le dos de Ive, je n’exagère pas :)

Mais je suis d’accord avec votre commentaire du dessus, le changement commencé avec iOS 7 prend vraiment forme. En même temps ils ne sont pas infaillibles, ils sont revenus en arrière sur pas mal de trucs.

Quelque chose que je tiens à noter là-dessus : comparez les arrondis dans l’interface qui paraissaient bizarres lors de la présentation d’iOS 10, aux arrondis de l’écran de l’iPhone X. Notamment la petite pop up de connexion des AirPods en bas de l’écran. Ça prend tout son sens sur un iPhone X.

avatar IPICH | 

@Rez2a

Ah et donc ça ne prend pas tout son sens sur un iphone 7?

avatar Rez2a | 

@IPICH

Bah, faut reconnaître que des pop-ups aux coins arrondis, ça fait toujours bizarre à côté de bordures d’écran aux coins carrés. Ça rend déjà beaucoup mieux quand la pop-up en question partage les mêmes arrondis que l’écran de ton téléphone.
Mais c’est de l’ordre du détail.

avatar Paul_M | 

@Rez2a

"Certains ici n’hésitent pas à mettre tous les errements logiciels comme matériels depuis iOS 7 et l’iPhone 5s (iPhone 6 en fait) sur le dos de Ive, je n’exagère pas"

Effectivement, mais bon il est à la tête du design matériel et logiciel donc il en est responsable...

avatar waldezign | 

@Paul_M

Il est aussi responsable des énormes résultats financiers d’Apple.

avatar SebKyz | 

@Rez2a

Franchement je ne sais pas pkoi ces gens là n’aime pas Ive.
Les gens ont tous acheté qu’il a dessiner, il est une des raisons de la réussite d’Apple depuis quasi 20 ans, il a effectué avec ses équipes une refonte complète de iOS depuis le 7 et on vois bien avec iOS11 que c’est une réussite.
Alors je vois pas trop.

avatar occam | 

@Rez2a

"je lui reconnais énormément de logique et de cohérence dans ce qu’il dit et fait"

Logique ? Cohérence ?

N'en croyant pas mes yeux, je suis allé lire l'original de l'interview d'Ive. Verbatim :
« What I think is remarkable about the iPhone X is that its functionality is so determined by software. And because of the fluid nature of software, this product is going to change and evolve. In 12 months’ time, this object will be able to do things that it can’t now. I think that is extraordinary. »

La fonctionnalité d'un ordinateur déterminée par son logiciel ?
L'aptitude du logiciel à évoluer ?

Bon sang de bon sang, ce sont les attributs qui définissent TOUT ordinateur numérique universel, depuis la machine (conceptuelle) de Turing de 1936 !

Ce que dit là Ive est d'une affligeante banalité.

Mais vouloir en faire une particularité de l'iPhone X, c'est soit de l'ignorance, ce qui paraît improbable, soit de la malhonnêteté intellectuelle. Or ce que je reproche au design d'Ive deuxième manière, c'est justement la perte d'intégrité au profit de la stylique.

avatar Rez2a | 

@occam

Et pourtant, c’est logique.

Un exemple bête : une interface équivalente à celle affichée sur l’écran de l’iPhone X, ça n’a pas de sens sur un iPhone 8, parce que l’indicateur en bas de l’écran (avec le geste qui l’accompagne) ferait double emploi avec le bouton d’accueil, qui lui est obligé de rester là.

En revanche, si demain il leur prend l’envie d’afficher un bouton d’accueil virtuel sur l’iPhone X, ils peuvent le faire.

Sur un appareil tout tactile comme celui-là, supprimer le côté physique pour le remplacer par de l’écran sera toujours mieux, parceque ce dernier pourra afficher ce qu’on veut.

avatar Paul_M | 

@Rez2a

Personnellement je ne "déteste" pas Ive, mais je fais partie de ceux qui pense qu'un oeil nouveau serait bienvenu chez Apple.

Je trouve que ses designs se focalisent désormais trop sur la pureté des lignes du produit, au détriment de l'utilisation. Un outil informatique n'est pas que destiné à être posé sur une table et regardé, c'est aussi (en tout cas pour moi) un outil de travail et quelque chose que j'utilise à longueur de journée.
Exemple 1 : j'adore mon iPad, mais des fois j'aimerais bosser dessus, et pour ça j'ai besoin d'un clavier physique et d'un trackpad et d'une position où l'écran me fait face (façon laptop). Ce n'est pas Apple qui va me contredire : ils proposent sur leurs ordis les meilleurs trackpads du marché. Le Smart Keyboard est instable, épais, moche et c'est globalement un mauvais clavier. Il est comme ça parce qu'il est obligé d'intégrer toute la partie "kickstand" qu'Ive n'a pas voulu mettre sur l'iPad. Microsoft a fait un choix différent, et si leur Surface a des lacunes en mode tablette notamment à cause de son OS, elle fonctionne très bien en mode "laptop". L'iPad pourrait être le meilleur des deux mondes, mais il faudrait le rendre un peu plus fonctionnel et moins joli, et Ive ne veut pas.
Exemple 2 : l'iMac. Il est aujourd'hui communément admis que pour utiliser confortablement un ordinateur longtemps il faut avoir le centre de l'écran face à ses yeux quand on se tient droit et qu'on regarde droit devant. Je fais 1m90, si je décide de m'acheter un ordinateur de bureau ce critère doit être respecté, or il est impossible que l'iMac permette ça sans avoir à le poser sur un support ou autre. Un écran de bureau doit avoir un pied réglable. Alors oui un pied réglable ca peut être moche, c'est de la mécanique, mais Apple a su montrer par le passé (avec l'iMac Tournesol par exemple) que c'est faisable joliment. L'autre absurdité de l'iMac, c'est ces ports à l'arrière de l'appareil... et ça fait des années que les designs d'iMac n'évoluent pas dans le bon sens.
On pourrait ajouter à la liste quelques absurdités de conception style le port de chargement de la Magic Mouse et le chargement du Pencil, mais je doute qu'Ive en soit directement responsable.

Je trouve aussi que sur le software il a été beaucoup trop long à la détente. Certes je suis d'accord pour dire qu'iOS 11 est cohérent et bien fait, mais on se coltine des designs illogiques depuis iOS 7, c'est-à-dire depuis 4 ans. Mettre 4 ans à accoucher d'un design logiciel cohérent quand on est Apple ça n'est pas un bon résultat.

Après je ne jette pas tout à la poubelle : je trouve que l'iPhone X est une vraie réussite de design, n'en déplaise aux détracteurs de l'encoche. Et j'aime bien les nouveaux MacBooks Pro, avec toutefois une petite réserve sur le clavier. Le Mac Pro cylindrique n'était pas un bon ordinateur pro car entre autres pas du tout assez évolutif mais en terme de gestion de l'espace et de la ventilation c'est une vraie réussite.

avatar reborn | 

@Paul_M

"un oeil nouveau serait bienvenu chez Apple."

C'est deja le cas, lis l'interview d'Alan Dye VP interface utilisateur sur buzzfeed.

Puis il y a aussi le VP design industriel qui a changé, depuis 2015 Ive ne gère plus au quotidien les design Apple.

avatar Paul_M | 

@reborn

Par "un oeil nouveau" je pensais pas forcément à un nouvelle personne, plus une façon nouvelle de concevoir. Une rupture, quoi.

avatar Un Type Vrai | 

Pour les ports à l'arrière de l'iMac, j'ai mis des années à comprendre et à critiquer ce point.
Mais aujourd'hui, je suis persuadé qu'il ya une raison. Un futur iMac n'aura plus de ports.
Regardons l'évolution plus visible sur les macbook pro. On est passée d'un ordi fonctionnel en un truc qui ne sert pas tout seul (il faut des adaptateurs pour à peu près tout). Une erreur ? Non, le but d'Apple est de supprimer tout ces ports (dès que la technologie le permettra).

Je bosse dans bureau ou il y a de nombreux presta avec le dernier 15" touchbar... Je passe une paire de mon temps a récupérer des fichiers via AirDrop pour les copier sur clé USB ou pour que mon ordi projette les trucs en réunion. Et pourtant je râle que mon MBP 15" 2013 ait besoin d'un adaptateur ethernet (celui de 2009 n'en a pas besoin...)

Voilà concrètement le plan : des que USB 3 pourra passer par du sans fil, on aura un seul connecteur (à l'arrière puisqu'il servira aussi d'alimentation).
Du coup, je cherche une alternative (type LG Gram 15") qui fonctionne sous linux, parce que mon métier m'impose d'avoir ces ports qu'Apple déteste.

PS : je ne parle même pas de l'écran mat qui me manque 8h/jour...

avatar Bigdidou | 

@Un Type Vrai

"Non, le but d'Apple est de supprimer tout ces ports"

Ah, oui, mais là, c'est pas la faute d'Apple.
On nous enjoint de balancer nos ports, on les balance, et Apple doit faire comme tout le monde.
Fallait y penser avant de nous donner ces conseils ridicules.

avatar diegue | 

J’attends un iPhone X « Plus » : pour moi la largeur idéale est celle des iPhones 7/8 Plus : je n’ai plus besoin de mon iPad mini !

avatar BleuRooster | 

Arrêter les frustrés, l’IPhone X 5,8p L’IPhone Plus 5,5p donc oui le X à un plus grand écran point!

avatar verytex | 

@BleuRooster

C’est pas aussi simple.. oui le 5,8’’ est plus grand en hauteur que le 5,5’’ mais si on compare les surfaces en cm2 c’est le 5,5 au format 16/9 qui est plus grand..

avatar reborn | 

@verytex

L'iPhone X affiche t-il plus de contenu "vertical" dans les applications ?

avatar tintiphone | 

@verytex

Et sinon c’est faux, vu que la taille du 8+ est proportionnelle à la taille du 8, l’affichage des vidéos est le même en plus grand donc l’écran du X est bcp mieux adapté pour regarder des vidéos en plein écran

avatar tintiphone | 

@BleuRooster

Ouais mais ils ont perdu 5mm d’écran en largeur, c’est abusé non ?! ?

Vu la taille d’un +, la prise en main du X est 10 fois meilleure, on peut tout faire à une main très simplement !

avatar Sharp | 

@BleuRooster

Si tu as un X tu dois déjà savoir que son écran est bien plus petit que celui des modèles Plus.
C'est le premier truc que j'ai remarqué en l'allumant !

Si tu n'en as pas tu peux toujours aller les comparer dans un Apple Store la différence saute aux yeux.

avatar BleuRooster | 

@Sharp

J’ai commander un IPhone X pour remplacer mon 6S Plus. L’iPhone X j’ai était le voir en Apple Store puis j’ai un collègue qui la déjà reçu. Je préfère largement le ratio de l’IPhone X qui affiche plus d’informations en mode portrait, de toute manière j’utilise jamais l’iPhone en mode paysage sauf pour les jeux et les vidéos, d’ailleurs j’active toujours l’orientation en mode portrait verrouillé. Après comme c’est un nouveau ratio il faut laisser le temps au développeur d’adapter leurs applications et à Apple d’améliorer l’interface IOS qui de toute manière commence déjà avec IOS 11 à être plus adapté à l’iPhone X qu’aux IPhone anciennes génération à bouton home ☺️

avatar VanZoo | 

@BleuRooster

T’es complètement idiot ! Point !
Et l’IPhone X n’a pas 5.8 d’affichage. C’est même Apple qui le dit !
Toi comprendre que ce n’est pas le même ratio ? Toi comprendre que ce n’est qu’un 6/7/8 allongé ?

avatar Rez2a | 

@VanZoo

L’iPhone X a un écran de 5.8", l’iPhone Plus a un écran de 5.5". C’est écrit noir sur blanc sur le site d’Apple.
Après c’est pas le même rapport longueur/largeur d’écran effectivement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR