Jonathan Ive devient Chancellor du Royal College of Art et promeut la diversité à l'embauche

Florian Innocente |

En marge de sa principale activité chez Apple, Jonathan Ive va occuper pendant les cinq prochaines années le poste de Chancellor au Royal College of Art de Londres sous l'autorité de son recteur. Il succèdera à compter de juillet prochain à James Dyson, inventeur des aspirateurs du même nom. Ce poste lui donnera l'occasion de présider certaines réunions rassemblant les membres dirigeants du prestigieux établissement, il y conseillera également des enseignants et des étudiants.

Dans le communiqué annonçant cette nomination, Ive rappelle que plusieurs de ses collègues chez Apple sont issus des rangs du Royal College of Art. Ce dernier s'apprête à intensifier ses efforts pédagogiques et ses recherches dans les domaines de l'informatique, la science des matériaux, l'influence de l'économie numérique, la "mobilité intelligente" et les techniques avancées de fabrication.

Venu à Londres pour l'occasion, Ive s'est également fait le chantre d'une politique d'ouverture à destination des talents étrangers désireux de travailler au Royaume-Uni. Une allusion aux risques que peut poser le Brexit et à l'inquiétude de certaines entreprises du pays d'avoir plus de mal à recruter à l'étranger.

Dans une interview à BBC Radio 4, Ive a souligné que la Silicon Valley présentait une « énorme diversité culturelle » et d'ajouter que « ce principe général [du libre accès] était crucial pour poser un cadre où de multiples entreprises peuvent imaginer et développer dans de bonne conditions de nouveaux produits et types de produits ».

Une antienne souvent répétée aussi par Tim Cook et à laquelle souscrit pleinement son patron du design « Je pense que nous avons été très clairs chez Apple quant à l'importance que revêt la possibilité de choisir parmi des talents très variés ». On apprenait à ce sujet, cette semaine, que la responsable des relations humaines d'Apple, Denise Young Smith, allait évoluer vers un poste plus proche de ces questions de diversité.

Rappelant que le Royaume-Uni avait une longue tradition d'enseignement du design, Ive a plaidé pour un rapprochement avec l'état d'esprit qui prévaut en Californie « Je pense que la Silicon Valley est équipée pour aider les start-ups, du point de vue technologique comme du point de vue financier. Et il y a ce sentiment qu'un échec n'est pas définitif, souvent les gens vont travailler sur une idée et il n'y aura une stigmatisation du même ordre si un projet ou une entreprise n'aboutit pas ».


Source
BBC
avatar pecos | 

Je pense que le jour où on arrêtera d'idolâtrer ce genre de personnage boursouflé et ridicule, l'humanité aura fait un grand pas.

Mais comment pouvez vous tomber dans un panneau pareil ?
Tant de bons sentiments dégoulinants et de conformisme,
et tout ça pour dissimuler cette soif de rapace pour toujours plus de profits !

Ajoutons à cela un sectarisme en matière de design qui nuit de plus en plus à l'utilisateur, tant en matière de matériel (de plus en plus fin = de plus en plus de compromis) qu'en matière de logiciel (minimalisme et épuration digne d'une cervelle décidément bien froide et vide).

Il n'y a qu'une seule chose qui remonte un peu le niveau dans cet article, le mot "antienne".

Excusez pour le coup de gueule, mais Jony Ive me fait de plus en plus penser aux "précieuses ridicules"... et plus ça va, plus il tombe dans l'autoparodie involontaire.

avatar Pieromanu | 

@pecos

Holà, c'est juste une news sur un des designers les plus connus et chef du design chez Apple qui reçoit une position honorifique de la part d'une école de design classée parmi les meilleures. Ça va surtout servir le RCA, et lui donner un bon coup de pub, et puis Ive n'est pas payé pour ce boulot. Je vois pas de quel panneau vous parlez. Que Ive vous agace, je comprends, il m'agace aussi mais faut pas faire une poussée d'adrénaline pour ça. Son discours c'est de la pure com, si ça se trouve c'est un mec charmant. Allez, un petit pastaga au soleil et ça ira mieux ?.

avatar JLG01 | 

@pecos

Logorrhée ridicule.
Tout artiste de renom est par nature autosatisfait.
Il est donc inutile d'en rajouter.
Au surplus, il est salariés et à donc un patron qui a toute latitude pour le canaliser.

avatar Orus | 

Artiste ??? Ou un artiste du blabla, il pourrait vendre des coupes carottes sans problème.

avatar madaniso | 

Toujours assez pénible ce chantage à la diversité. Je crois qu'une entreprise n'a aucun mal à recruter quelqu'un de compétent quelque soit son origine ou son sexe. Après si à CV égal ou en dessous, on prend une personne issue d'une minorité plutôt qu'une personne simplement compétente pour satisfaire une communication, une image de marque etc, ça devient vite problématique.

Il y a une théorie qui résume très bien cela https://www.wikiberal.org/wiki/Loi_du_plus_faible

avatar Pomme2Poule | 

@madaniso

Au sens utilisé dans cet article, la diversité est migratoire, pas forcément culturelle ou physique.
De plus, on parle ici d'Apple qui tente de recruter en tant qu'entreprise privée. Ils ne sont pas en train d'essayer de pousser une loi instaurant des quotas de recrutement au sein d'entreprises privées. D'un point de vue libéral, je ne vois pas où est le problème.

avatar madaniso | 

@Pomme2Poule Le problème reste le même, privilégié le CV d'une personne parce qu'elle fait parti de l'immigration c'est une forme de protectionnisme.

avatar Giloup92 | 

@madaniso
Très intéressant l'article en lien.

avatar madaniso | 

@Giloup92 Oui !

avatar une fleur | 

@madaniso

« Je crois qu'une entreprise n'a aucun mal à recruter quelqu'un de compétent quelque soit son origine ou son sexe. »

De fait vous avez tort. En 2006 en France, être une femme ou être laid diminue vos chances d'embauche de 30 %, être handicapé de 50 %, avoir un nom de famille de type oriental de 60 % (Amadieu).

« Après si à CV égal ou en dessous, on prend une personne issue d'une minorité [...] ça devient vite problématique. »

Certainement moins problématique que le phénomène opposé puisque si l'on suit vos hypothèses cette discrimination positive a un intérêt économique.
Notez enfin que la surexposition de ce phénomène marginal fait de celui-ci l'argument du statu quo.

avatar reborn | 
avatar madaniso | 

@une fleur

Ouais enfin, j'ai aussi vu des articles où des femmes trop belles étaient pas recrutées parce que ça foutait le bordel dans les équipes. Je pense que la majorité des gens n'auront aucun souci à trouver un travail si ils sont compétents. On demande aussi aux gens d'être à l'aise socialement (Entretien, esprit d'équipe, avoir un minimum confiance en soi etc) et ça c'est une compétence !!! Et l'on n'en parle pas assez par contre.

Vous allez me trouver langue de bois mais je ne pense pas que des gens soient fondamentalement laids, la laideur vient toujours d'un manque de charisme. J'ai pas mal étudié de bouquins de sociologie et de séduction pour comprendre ça.

Pour les personnes handicapées, vous semblez bien mal renseigné. La Loi obligeant un pourcentage minimum de postes pour les personnes handicapés, vivre dans une grande ville a proximité de grands groupes ou grandes instituions, c'est la garantie d'un job même si on est pas forcément compétent (J'ai observé cela dans mon ancienne boite).

"Certainement moins problématique que le phénomène opposé puisque si l'on suit vos hypothèses cette discrimination positive a un intérêt économique."

Veuillez être plus précis, je ne comprends pas. Je suis libéral et pour le libre échange. A compétences égales, c'est souvent les qualités humaines qui permettront à un individu d'avoir le job. Du coup, si vous êtes dans une entreprise où il n'y a que des blancs et qu'un noir pose sa candidature pour un poste, il y a de fortes chances qu'un autre blanc à compétences égales est le poste.

C'est humain, on a tendance à fréquenter des gens qui nous ressemblent et ont les mêmes habitudes de vie que nous. J'ai travaillé a plusieurs reprises avec des collègues de diverses origines et aucun ne s'est plaint de ce que vous expliquez car eux ont compris ce qu'il fallait faire.

A compétence égal, le soi disant discriminé doit apporter plus de garanties que le non discriminé et tant qu'une génération ne fera pas cette effort, il y aura des injustices. C'est ce que Zemmour explique sans arrêt avec l'assimilation.

En tant qu'homme blanc hétérosexuel je n'ai pas le droit de donner mon avis normalement mais sachez que comme tout le monde j'ai une éducation avec des valeurs et je croise beaucoup de gens de toutes origines qui ne partagent pas mes valeurs. Soit vous jouez le jeu pour avoir un boulot, soit vous montez votre boite, mais arrêtez avec ces discours d'enfants gâtés.

P.S Je regarde le reportage quand j'aurai le temps.

avatar une fleur | 

@madaniso

« des femmes trop belles étaient pas recrutées »

Qu'en moyenne la laideur soit une source de discrimination à l'embauche est tout à fait compatible avec le fait que la beauté soit une source de discrimination à l'embauche dans des proportions moindres.

« je ne pense pas que des gens soient fondamentalement laids »

C'est très possible, reste qu'il s'agit d'une discrimination fondée sur l'apparence.

« Pour les personnes handicapées [...] c'est la garantie d'un job même si on est pas forcément compétent. »

Le fait qu'être handicapé implique de trouver facilement du travail n'est pas équivalent au fait qu'être handicapé implique d'être facilement recruté aux emplois postulés.

« Veuillez être plus précis, je ne comprends pas. »

Une analyse toute néoclassique de la discrimination positive consiste à dire que si les entreprises y ont recours c'est qu'elle est nécessairement une source potentielle de profit — par exemple en permettant une publicité à peu de frais.

Aucun commentaire sur le reste de votre propos, qui déborde les questions scientifiques pour traiter d'enjeux idéologiques.

avatar en ballade | 

@madaniso

"Zemmour"

Comme référence tu aurais pu faire mieux. Tes propos ne veulent rien dire. De quels valeurs parles tu?

avatar madaniso | 

@en ballade

Pourtant c'est le seul journaliste français que je respecte même si nous ne sommes pas d'accord sur tout, c'est le seul journaliste qui a une vraie culture générale.

Je parle des valeurs d'un individu, c'est pas clair ? Ex: mes valeurs ça peut être la compétition, le profil, l'innovation quand toi se serait l'humanisme, la solidarité, et l'intérêt général. C'est un exemple.

avatar Average Joe | 

Et il y a aussi l'âge. Vous avez une chance d'être embauché si vous havez entre 25 et 40 ans. Avant 25 ans, on vous reprochera votre manque d'expérience et vous n'obtiendrez que des CDD au mieux. Si vous avez plus de 40 ans vous n'obtiendrez plus rien du tout. Je ne sais que trop bien de quoi je parle. On me dira "il existe des lois sur la discrimination", mais elles n'ont servi que de paravent. On discrimine toujours autant mais on ne le dit plus. Par exemple, la SNCF n'embauche que des moins de 30 ans. Elle l'a toujours fait et continue de le faire mais ne peut plus le dire publiquement du fait de ces lois, alors elle le dissimule derrière des tests bidons au terme desquels, comme par hasard, elle ne retiendra que les candidats les plus jeunes (surtout s'ils ont le diplôme qui va bien). De même, les autres employeurs terminent leurs offres d'emploi par "une expérience de 3 ou 4 ans serait un plus". Pas besoin de sortir de Polytechnique pour comprendre ce qui se cache derrière : vous devez avoir entre 25 et 30 ans sinon votre CV finira à la poubelle."Vous feriez augmenter la moyenne d'âge de nos effectifs", c'est ce que plus d'un candidat s'est vu entendre dire. Cela porte un nom, ça s'appelle le jeunisme. Il en existe des cas absolument caricaturaux.

avatar en ballade | 

@madaniso

Tu peux te renseigner la discrimination à l'embauche est tristement d'actualité et surtout en France.

avatar madaniso | 

@en ballade Oui j'ai vu le reportage cité plus haut, mais bon c'est toujours pareil, si il y avait du boulot pour tous, on aurait pas ce problème. Quand on a le choix, c'est humain de prendre la personne avec qui on aura le meilleur feeling comme on peut le voir dans le reportage.

Il existe aujourd'hui d'autres solutions que de se prostituer dans une boite pour un salaire de misère mais ça personne ne l'explique à part quelques entrepreneurs comme moi.

avatar v1nce29 | 

Au lieu de promouvoir la diversité des origines il ferait mieux de promouvoir la diversité des points de vue.Genre engager des gens pas obnubilés par la finesse

avatar Joël Pierre (non vérifié) | 

« Il succèdera à compter de juillet prochain à James Dyson, inventeur des aspirateurs du même nom… » Normal, un Mac, c’est en fait un aspirateur à poussières un peu moins bruyant (si on ne compte pas les derniers PowerMac) et plus divertissant que ceux de Dyson.

avatar occam | 

@Joël Pierre

Succéder à James Dyson n'est pas anodin, surtout politiquement.

Le poste de Chancellor est essentiellement honorifique, mais il confère une certaine audibilité à celui qui en est investi, quand il parle au nom de son institution.

Dyson est un Brexiter militant. Il a fait activement campagne pour sortir de l'UE. Il a aussi soutenu massivement les Tories aux dernières élections.

Le fait de plaider comme Ive pour la diversité du recrutement a donc deux dimensions : nationale et internationale. Si la dimension nationale paraît entendue — la Grande Bretagne regorge de minorités — la dimension internationale et la référence à l'exemple Silicon Valley sont plus délicates. Car cela va tant à l'encontre de la politique d'immigration déclarée du gouvernement May que de l'administration Trump.

Et ce n'est pas comme si Tim Cook ne lui tombait pas dans le dos. La news de la BBC cite TC :
« Apple chief executive Tim Cook said earlier this year he was "very optimistic" about the UK's future outside the EU.
"Yes there will be bumps in the road along the way but the UK's going to be fine," he told Prime Minster Theresa May at a meeting in Downing Street. »

Est-ce pour ne pas contredire son patron que Jony met du velours sur sa langue de bois en marchant sur les oeufs ?

avatar EBLIS | 

Et ils ont la même politique tarifaire, faire des objets design qui n'en font pas beaucoup plus que d'autres et les vendre au prix du diamant.

avatar poco | 

La diversité suivant Ive
Cherche homme blanc ou Noir de geais
28,545kgs max
Épaisseur 2,34mm
Pas de boutons (ados, aucune chance)
Couche tôt (pour recharger les batteries)

avatar Seby59th | 

Faudrait juste mettre la photo de Ive à jour il doit bien faire 15 kg de plus aujourd'hui...

avatar Elmediterraneo | 

Quand on embauche on regarde les competences, la créativité et ce que peut apporter une personnalité a l'entreprise. On ne regarde pas l'ethnie ou la religion. Je commence vraiment a croire que ce sont ceux qui font la promotion de la diversité qui sont les véritables racistes a force d'être obsédés par ce sujet.

avatar EBLIS | 

Du coup je comprends pas "diversité dans l'embauche" et "beaucoup de collègues sortent de le même école prestigieuse". Ça ressemble plus plus à une sélection dans la "fraternité de l'Université" qu'à de la diversité.

CONNEXION UTILISATEUR