Résultats financiers T1 2017 : le vert dans la pomme

Anthony Nelzin-Santos |

Apple avait terminé son année fiscale 2016 sur la première baisse de son chiffre d’affaires annuel en quinze ans, elle ouvre son année fiscale 2017 sur la première hausse de son chiffre d’affaires trimestriel en neuf mois. L’inverse aurait été étonnant : le premier trimestre de son année fiscale correspond au quatrième trimestre calendaire, c’est-à-dire celui des fêtes de fin d’année.

De l’iPhone 7 au MacBook Pro à Touch Bar, en passant par l’Apple Watch Series 2 et les AirPods, les nouveautés sont arrivées juste à temps pour prendre place au pied du sapin. 78,2 millions d’iPhone et 5,4 millions de Mac vendus plus tard, Apple dégageait 78,35 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Ce qui fait de ce premier trimestre de l’année fiscale 2017 le meilleur trimestre de l’histoire d’Apple.

Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.
Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.

En bref

Chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités.

T1 2017 T1 2016 Évolution
Chiffre d’affaires 78,35 75,87 3,26 %
Bénéfice 17,89 18,4 –2,77 %
Ventes d’iPhone 78,2 74,78 4,57 %
Ventes d’iPad 13,1 16,12 –18,73 %
Ventes de Mac 5,4 5 ,31 1,65 %
Services 7,17 6,06 18,31 %
Autres produits 4,02 4,35 –7,58 %

Chiffre d’affaires et bénéfice

Luca Maestri a tenu sa promesse : après trois trimestres de baisse, le chiffre d’affaires repart à la hausse (3,26 %). Apple n’ayant pas connu un Noël difficile depuis 2001, et le premier trimestre étant aussi le meilleur de son année fiscale, le chiffre de 78,35 milliards de dollars est un nouveau record historique. Avec un bénéfice de 17,89 milliards de dollars (3,38 $ par action, –2,77 %), Apple n’a toutefois pas dépassé son record établi l’an passé.

Ventes d’iPhone

Comment expliquer qu’un tel trimestre suive neuf mois de relative disette ? Par le niveau des ventes d’iPhone, qui représentent près des deux tiers de l’activité d’Apple. Alors qu’elles avaient baissé tout au long de l’année, elles sont reparties pendant les fêtes, pour atteindre 78,2 millions d’unités. Une hausse nette (4,57 %) — et, oui, un nouveau record — portée par le succès de l’iPhone 7.

L’attrait du double objectif a profité à l’iPhone 7 Plus, qui se distingue plus clairement du « petit » iPhone 7, et a représenté une plus grande partie des ventes que ses prédécesseurs. Apple a vendu 55 % de plus de grands iPhone, qui atteignent le taux de satisfaction inédit de 99 %, qu’au quatrième trimestre 2016. Sans surprise donc, si le panier moyen se stabilise… c’est à son plus haut niveau, 695 dollars.

Ventes d’iPad

Les ventes d’iPad n’ont pas connu la même trajectoire, puisqu’elles baissent pour le douzième trimestre consécutif. Autrement dit : les ventes de la tablette d’Apple ont désormais baissé plus longtemps qu’elles n’ont augmenté, le pic du premier trimestre 2013 étant bien loin. À l’époque, Apple avait vendu 22,86 millions d’iPad ; quatre ans plus tard, elle n’en vend plus que 13,1 millions.

Alors que le rythme de la baisse des ventes avait tendance à se réduire, son accélération pendant les fêtes est un mauvais signal. Le panier moyen progresse pourtant de manière constante depuis plus d’un an, même s’il s’est tassé pendant les fêtes (423 dollars), signe que l’iPad Pro fait bouger les choses. Mais pas suffisamment pour pousser au renouvellement, alors qu’Apple s’arroge 85 % du marché américain des tablettes à plus de 200 dollars.

Ventes de Mac

Les derniers résultats financiers d’Apple avaient été annoncés deux jours avant la tenue du special event consacré au Mac. Trois mois plus tard, les ventes de Mac augmentent pour la première fois depuis quatre trimestres, de 1,65 %. Malgré les difficultés d’approvisionnement, Apple a écoulé 5,4 millions de Mac, parmi lesquels une écrasante majorité de machines portables. L’effet des nouveaux MacBook Pro est indéniable : le panier moyen connait sa première progression après plus d’un an de baisse continue, et remonte à 1348 dollars.

Services et autres produits

Les « services » continuent leur folle progression, ininterrompue depuis la création en 2013 de cette catégorie regroupant les bénéfices de l’App Store, les abonnements Apple Music, ou encore les revenus d’iCloud. Avec un chiffre d’affaires de 7,17 milliards de dollars (18,31 %), elle est un pilier solide de l’activité d’Apple, qui pèse plus lourd que l’iPad et autant que le Mac.

Comme prévu, la catégorie fourre-tout des « autres produits » a connu une soudaine embardée, son chiffre d’affaires ayant presque doublé d’un trimestre sur l’autre (4,02 milliards de dollars). Comme prévu, car les ventes de casques Beats et surtout d’Apple Watch varient considérablement selon les saisons, et ne sont jamais aussi importantes que pendant les fêtes. Il est plus difficile de juger de l’effet des AirPods, commercialisés à la fin du trimestre, et seulement au compte-goutte.

Pour le deuxième trimestre 2017

« Nous sommes très heureux d’annoncer que le trimestre des fêtes nous a permis d’atteindre notre plus haut chiffre d’affaires, et de battre plusieurs records au passage », se félicite Tim Cook. « Nous n’avons jamais autant vendu d’iPhone, et avons établi de nouveaux records de chiffre d’affaires pour l’iPhone, les services, le Mac et l’Apple Watch », ajoute-t-il, sans toutefois lever le voile sur le niveau précis des ventes de cette dernière.

Son collègue Luca Maestri a comme d’habitude fixé le cap pour le prochain trimestre. Le directeur financier d’Apple table sur un chiffre d’affaires compris entre 51,5 et 53,5 milliards de dollars, contre 50,58 milliards l’an passé. La société annonce par ailleurs le versement d’un dividende de 0,57 $ le 16 février prochain, à tous les actionnaires en date du 13 février.


avatar occam | 

@oomu

Merci, ces exemples sont enregistrés dans DevonThink.
Pour ressortir la liste, toutes les fois que l'on ressortira la question « Mais qu'est-ce qui manque à iOS pour que l'iPad devienne un outil de travail sérieux ».

J'ai la mienne, largement congruente à la votre, mais sur la mienne, je devrais d'abord expurger tous les explétifs outrageants, comme sur les Nixon Tapes, avant de la rendre publique.

avatar arnaud06 | 

@dgaultie

Pour répondre précisément à ta remarque.

J'utilise un disque dur de réseau (NAS) qui est synchronisé automatiquement avec mon cloud.

Il se trouve que le fabriquant du disque réseau propose une app ... qui synchronise en local tous les documents du cloud.

Donc même sans connexion internet, je peux travailler sur tous mes documents (ceux que j'ai choisi pour être sur le cloud et le NAS).

Ils se mettront à jour automatiquement dès que je serai de nouveau connecté à internet.

Les clouds apportent aussi à un iPad/iPhone un système de fichier de type finder ou explorateur windows.

Chacun est libre d'utiliser le système invisible de fichier par application. Ou d'organiser ses documents par répertoires via le cloud et/ou les disque dur réseau.

avatar fte | 

S'il ne manquait à l'iPad qu'une gestion de fichiers plus pratique et versatile, les tablettes Android auraient atomisé l'iPad depuis longtemps.

Ce n'est qu'un symptôme d'un plus vaste problème, la fermeture et l'orientation résolument mono-utilisateur d'iOS.

avatar oomu | 

mono-fichier.

avatar Almux | 

Qu'Apple sorte un iPad (avec super stylet) qui puisse AUSSI rivaliser avec une tablette graphique professionnelle et l'iPad ferait un carton monstrueux!
Apple mise trop exclusivement sur sa clientèle trendy-conso-lambda! Cette clientèle suit la mode et rien d'autre.

PS C'est la seule raison pour laquelle un iPad me désintéresse totalement.

avatar reborn | 

@Almux

"Apple mise trop exclusivement sur sa clientèle trendy-conso-lambda! Cette clientèle suit la mode et rien d'autre."

Encore une légende urbaine ?

avatar Malum | 

Nombre de professionnels sont d'un avis totalement opposé et disent que l'iPad Pro avec son stylet est bien meilleur que la plupart des tablettes graphiques.
cadeau https://www.macg.co/materiel/2016/01/temoignage-lipad-pro-et-le-pencil-plutot-quune-wacom-92565

avatar béber1 | 

@Malum

pourtant je partage le désir d'Almux pour un iPad Pro plus grand,
qui offre un saut d'échelle logiciel conséquent pour aborder vraiment un grande polyvalence logicielle dans le monde pro.
J'ai pas mal écrit dessus, je vais éviter de me répéter.

avatar oomu | 

Malum : comprenons nous bien. J'ai moi même beaucoup écrit. On ne nie pas les qualités et avancées de l'ipad

On critique la LENTEUR de son évolution et les freins qu'Apple s'impose à elle même.

Ios est un frein au potentiel de l'ipad. ios est avant tout une interface pour écran de téléphone.

avatar pocketalex | 

@Almux

"Qu'Apple sorte un iPad (avec super stylet) qui puisse AUSSI rivaliser avec une tablette graphique professionnelle et l'iPad ferait un carton monstrueux!"

EUh ... parceque là, actuellement c'est un ratage monumental c'est ça ?

avatar oomu | 

non, mais c'est un carton Bestial. Alors que nous on vise du Monstrueux ;)

avatar oomu | 

"Apple mise trop exclusivement sur sa clientèle trendy-conso-lambda! Cette clientèle suit la mode et rien d'autre."

alors que la seule clientèle à viser est la clientèle Oomu chevelu, cette clientèle suit uniquement ce qui l'intéresse et rien d'autre.

avatar cv21 | 

Cette "bonne nouvelle" pour Apple doit les conforter dans leurs choix pour la gamme desktop. Il s'agit du type d'ordi que je recherche et qui devient de moins en moins accessible dans mon cas. "Attaché" à macOs, cette année je me lance dans l'investissement pour un nouvel équipement en complément de l'imac existant réorienté vers d'autres usages. L'échéance est fixée à la présentation de la prochaine gamme desktop d'Apple. Tout ça pour dire qu'au vu des résultats financiers positifs, mes espoirs de privilégier macOS sur une machine Apple se réduisent... C'est pas la fin du monde et tant mieux pour Apple.

avatar jmtweb | 

Ces chiffres sont une bonne nouvelle pour la pomme.
Ils vont continuer dans leur logique : batterie anorexique, carte graphique sous dimensionnée, port unique ou peu usité, gadgétisation à outrance etc.

Leur produit ne correspond plus du tout à mon attente.
Tant mieux pour ceux qui en redemande.
Bon vent à vous !

avatar béber1 | 

jmtweb
"Leur produit ne correspond plus du tout à mon attente.
(…)
Bon vent à vous !"

tu t'éternises et tu te répètes

avatar macfredx | 

@jmtweb

Bon vent ?

Donc on ne te verra plus commenter ici ? ?

avatar oomu | 

vous inquiétez pas, si tôt qu'Apple refera un produit intéressant, le forum sera toujours là et moi aussi.

Faut papillonner, partir, revenir sur les forums et les cultures informatiques au grès de ses attentes et priorités. ni plus ni moins.

avatar Chanteloux | 

D'accord, JMT, mais vous allez les remplacer par quoi? C'est la question qui m'obsède. Et s'habituer à win10...

avatar diegue | 

Très mauvaise nouvelle pour le consommateur car ces résultats impliquent que Apple est beaucoup trop cher avec des marges bien trop élevées !

avatar malcolmZ07 | 

@jtmweb
N'oublies pas de fermer la porte derrière toi.
Merci

- Le concierge

avatar Chanteloux | 

Modéré par la rédaction (AZ)

avatar jmtweb | 

Chanteloux

En smartphone, j'ai remplacé la pomme par Samsung dans un premier temps puis par Huawei dans un second temps et crois-moi, je ne suis pas prêt de revenir vers la pomme tant le dernier Mate 9 est top.

En PC, je suis encore sur un imac sous snow léopard tant les dernières moutures sont daubesques.
Après l'imac, je zieuterai sur les futurs produits MS car ceux d'aujourd'hui (surface) ont plutôt bonne presse.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR