Foxconn va-t-il vraiment fabriquer des iPhone et des Mac aux États-Unis ?

Florian Innocente |

Hon Hai, maison mère de Foxconn, aurait l'intention de faire fabriquer des iPhone et des Mac sur le sol américain. C'est ce qu'indique Business Korea en reprenant une déclaration du groupe taïwainais « Nous avons l'intention de venir aux États-Unis et d'y fabriquer des iPhone et des Mac ».

Au vu de l'importance commerciale et politique d'une telle décision, on s'attendrait à un peu plus de cérémonie autour de son annonce. Il n'y a malheureusement pas plus de précisions sur l'auteur de cette affirmation. Le quotidien sud-coréen la reprend sans donner de détails ni contexte. Tout au plus suggère-t-il que Foxconn aura besoin de davantage de robots sur ses chaines de fabrication pour compenser les coûts de production avec la Chine.

On sait que le futur président Trump a fait de l'ouverture d'usines d'iPhone aux États-Unis un objectif personnel et qu'il en a parlé à Tim Cook. Foxconn a aussi fait état la semaine dernière d'une volonté de développer sa présence en Amérique du nord. Cependant, aucune référence à Apple n'a été faite. En outre, l'investissement, réalisé en partenariat avec SoftBank, viserait plutôt à aider des startups américaines.

Tags
avatar IceWizard | 

DES iPhones et DES Macs, au lieu de LES iPhones et LES Macs. On peut imaginer une opération partiellement symbolique avec un petit nombre de machines assemblées sur le territoire US et le reste en Chine comme d'habitude. Avec un Trump, ivre de fierté, inaugurant la (petite) unité de production.

avatar  | 

On peut aussi imaginer que c'est le début du changement et qu'au final une partie non-négligeable des iPhone et des Mac sera fabriquée aux Etats-Unis. Il ne faut pas toujours aborder les choses du côté négatif.
Je trouve ça très bien que Donald Trump réussisse à faire construire des machines Apple sur le sol américain. Déjà ça fait des emplois pour les américains, et en plus ça fait fermer beaucoup de bouches qui raillaient son initiative de ramener Apple dans son pays d'origine, ce qui est éminemment plus moral que d'aller exploiter des gamins en Chine.

avatar Pierre H | 

Foxcon a investi des sommes considérables pour robotiser ses usines. Ils savent bien que la main d'oeuvre qualifiée à bon marché en Chine, ça ne durera plus très longtemps. Alors placer des milliers de robots aux US ou en Asie, ça fait pas de différence. Le salaire d'un technicien ingénieur à la tête de 10000 robots, ça va, ça reste jouable de venir directement en occident.

Et Trump n'a pas grand chose à voir tout ça. Ca se saurait si les politiciens pouvaient encore changer nos vies.

avatar Matr0ska | 

Ouais ou alors la quasi totalité de l'iPhone sera fabriqué en Chine et quelques pièces seront faites aux USA ainsi que son assemblage final. Et hop Made in USA dessus ! Ça se tient.

o/

avatar frankm | 

Ma sœur avait travaillé en usine. Ils modifiaient des vêtements enfant Burberry made in China. Ils retiraient certains éléments du vêtements et ajoutaient made in France dessus. C'est honteux mais légal apparemment ! Et si ça se trouve, les éléments en question ont été ajoutés volontairement dans le but d'être rapidement retirés en local pour justifier le made in France.

avatar byte_order | 

Je penche plutôt sur un investissement massif de Foxconn pour mettre un (grand) pied dans la fabrication robotisée sur le territoire américain. Une usine robotisée se contre-fout du coût du travail local, du droit social local, des contraintes horaires, culturelles, administratifs et même juridiques de la masse laborieuse, mais par contre demande locale et frais de logistique, temps de transport des produits manufacturés inclus, ça, ça compte.

Foxconn (et l'Asie dans son ensemble) anticipe la fin du dumping social comme avantage suffisant et vont venir fabriquer au plus proche des consommateurs finaux avec des technologies d'avant garde, que l'occident, après 15 ans de désindustrialisation massive, n'a pas (pas à cette échelle en tout cas).

Le prochain grand chamboulement de la mondialisation ne viendra pas du dumping social mais du dumping tout court. Les robots sont là, et des dizaines de millions d'emplois humains vont perdre tout valeur dans les 20-50 ans qui viennent, voir avant.

avatar oxof | 

Si le sujet du travail robotisé vous intéresse, je vous conseille cet excellent article :

Le futur du travail et la mutation des emplois
http://www.frenchweb.fr/le-futur-du-travail-et-la-mutation-des-emplois/2...

avatar bompi | 

L'article est intéressant, dans la mesure où il aborde un sujet intéressant. Si seulement son auteur écrivait correctement et avait consacré un peu de temps à se relire, à éviter de jargonner inutilement (de fait, c'est rarement utile) etc. la lecture en serait encore plus profitable.

avatar Le docteur | 

Je préfère m'en référer à Stiegler, dans ce domaine :

avatar françois bayrou | 

Eh ben dis donc, ça donne envie !

avatar byte_order | 

C'est pas un problème d'envie. C'est un problème de privatisation des profits, qui pousse à investir toujours plus de moyen pour réduire de plus en plus ce qui les ampute.

avatar françois bayrou | 

"ça donne envie " c'est une expression, une façon de dire qu'on se réjoui de la perspective présentée. Sauf que dans le contexte, là, c'est ironique : en fait je ne me réjouis pas du tout.

avatar NORMAN49 | 

Et bientôt il faudra "Payer pour travailler"... à lire... pour sourire... ou pleurer

http://www.editions-stock.fr/va-t-payer-pour-travailler-9782234081765

avatar RBC | 

Le plus gros problème pour assembler des iPhones aux US a toujours été le manque de main d'œuvre qualifiée plutôt que le surcoût qui ne serait au final que de 10 à 15 $ par exemplaire selon certains spécialistes, donc si les robots remplacent les humains ça pourrait le faire plus vite que l'on croit. Il ne faut pas oublier non plus que la plupart des pièces qui constituent un iPhone ne sont pas fabriquées en Chine mais dans de nombreux pays et que c'est surtout l'assemblage qui est réalisé par Foxconn. Donc sur les 200 millions d'iPhones fabriqué par an en Chine il n'est plus illusoire de penser qu'une petite partie soit dans un futur proche assemblée aux US. Et tout le monde serait content... D'ailleurs la chaîne d'assemblage des Mac Pro va bientôt être libre si ils ne sont pas renouvelés (:

avatar byte_order | 

La plupart des composants d'un iPhone viennent d'Asie, quand même, hein. Et l'Asie, c'est plus proche de la Chine que les USA peuvent l'être. Enfin, la dernière fois que j'ai consulté une mappemonde c'était le cas, et sauf si The Big One touche la cote ouest des USA vraiment au dela de tout ce qui est envisagé, c'est pas près de changer.

avatar NORMAN49 | 

Il est vrai que nombre de savoir-faire ont disparu en occident et se sont déplacés en Orient.

Mais ce que les Chinois (entre autres) ont fait, les américains peuvent aussi le faire, question de temps, de volonté politique et surtout d'intérêt économique et de pression sociale.

avatar oomu | 

fabriquer ? non, assembler oui.

La fabrication d'une multitudes de composants ne s'est jamais faite dans les usines de foxconn

mettre l'assemblage aux usa sous la fenêtre de Trump n'y changera rien.

-
et bien sur se pose les soucis d'infrastructure et d'employés qualifiés prêt à embaucher.

délocaliser de Chine des emplois qui n'ont jamais existé aux USA pour les amener aux USA (ou en France sous le nez de Valls) demandera beaucoup de temps.

-
Si bien sur, tout cela n'est pas l'avènement de l'industrialisation de masse par des robots.

Et enfin, on pourra passer au Temps tant prophétisé de la nouvelle destruction de masse des emplois (et je considèrerai le 21e siècle réellement commencé).

Mais j'ai lu tant de choses contradictoires sur les possibilités des robots et leurs coûts réels que j'attends de voir.

avatar oomu | 

hé à ce propos ! y a l'usine de fabrication des NeXTCubes qui doit être libre, warf warf warf.... sigh l'éternel retour.

avatar IceWizard | 

Ha oui, la fameuse usine robotisé de Jobs pour fabriquer des ordinateurs. Vu qu'il l'a revendu à Canon en 1993, les robots doivent avoir besoin d'une légère mise à jour.

avatar oomu | 

tout ça pour dire qu'on a eu droit à ce genre de discours plus d'une fois.

avatar oomu | 

et les mines de terres rares, on va les délocaliser aussi sous le nez de Trump et Valls ?

avatar françois bayrou | 

Une mine, c'est un trou. Enfin, en général.
On pourrait faire un trou depuis l'Arkansas et en creusant assez profond et en calculant bien son coup, on peut tomber dessus.
je ne sais pas ce que dit la loi sur la profondeur des trous mais ça se tente !

D'ailleurs, un robot fabriqué en Chine pourrait très bien s'occuper de cette tâche.

avatar oomu | 

"je ne sais pas ce que dit la loi sur la profondeur des trous mais ça se tente !"

aux USA, je ne sais pas, mais en France, vous possédez le terrain et toute la profondeur en dessous. Le noyau terrestre est à moi !

avatar IceWizard | 

@oomu
"aux USA, je ne sais pas, mais en France, vous possédez le terrain et toute la profondeur en dessous."

Oui, en France on possède le terrain et le sous-sol, à l'exception des minerais et des hydrocarbures qui appartiennent à l'état (loi minière de 1810). Tu trouves un gisement d'or dans ton jardin, ou du pétrole, cela ne te rapporteras pas un sou.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR