Eddy Cue : « Les ingénieurs d'Apple travaillent contre les criminels »

Florian Innocente |

C’est au tour d’Eddy Cue de monter au créneau, en langue espagnole, pour expliquer la position d’Apple dans le dossier de San Bernardino. Ce fils d’immigrés cubains s’est exprimé à l’occasion d’une interview donnée à Univision, un très important groupe de médias latino-américains.

Le patron des services internet d’Apple a répété certains des propos tenus depuis quelques temps par ses collègues, notamment celui du risque de créer un précédent dangereux en donnant une “clef” au FBI pour ce fameux téléphone. Mais il a aussi insisté sur le rôle d’Apple comme instrument capable d’améliorer la sécurité de tous.

Tim Cook et Eddy Cue

Prenant le contre-pied de propos récurrents contre la décision d’Apple — tels ceux du responsable de l’unité anti-terroriste de New York, John Miller, qui assenait la semaine dernière que : « des ravisseurs, des voleurs et des meurtriers incarcérés à Riker’s Island, qui ont été écoutés dans leurs conversations avec l’extérieur, disaient ’Vous devez utiliser iOS 8, c’est un don de Dieu — parce que les flics ne peuvent pas le craquer » — Eddy Cue estime qu’Apple participe au contraire à la défense de chacun :

Les ingénieurs d'Apple travaillent contre les terroristes, contre les criminels. Nous essayons de protéger les gens de ces individus. Nous ne protégeons pas le gouvernement. Nous voulons aider. Ils ont un travail très difficile, ils sont là pour nous protéger. Donc, nous voulons aider autant que possible, mais nous ne pouvons pas les assister d'une manière qui aidera plus de criminels, des terroristes, des pirates. Nous réfléchissons toujours à comment nous pourrions le faire d'une manière plus sûre. Il est très important d'avoir toujours un coup d'avance sur les terroristes et les criminels.

Après le début de cette affaire, le FBI a concédé que l’accès à ce téléphone de San Bernardino permettrait potentiellement d’en débloquer d’autres. C’est justement ce qui inquiète Cue, la perspective d’une banalisation de cette procédure, alors que 200 dossiers sont en attente, rien qu’à New York « Ce ne sont pas que des affaires de terrorisme, il y a de tout, je ne sais même pas à quoi elles ont trait ».

Une fois qu’un enquêteur aura obtenu un feu vert, ses homologues essaieront naturellement d’obtenir la même chose, puisque rien ne pourra plus les en empêcher :

Où est-ce que cela s'arrêtera ? Dans un cas de divorce ? Dans un dossier d'immigration ? Dans un contentieux avec le fisc ? Un jour on nous demandera d'activer secrètement le microphone du téléphone. C'est quelque chose qui ne devrait pas arriver dans ce pays.

L’exemple de l’immigration résonne particulièrement dans le cas de Cue qui a rappelé à cette occasion ses origines cubaines : « Mes parents sont venus dans ce pays pour bénéficier de libertés civiques, de la démocratie. Ce que le gouvernement peut faire a des implications très, très importantes. Et donner de tels moyens au gouvernement n’est pas une bonne chose. »

Eddy Cue n’a pas trouvé de mots pour décrire ce que peuvent ressentir les familles et proches des victimes de San Bernardino « J’en suis vraiment, vraiment désolé et cela ne devrait arriver à personne dans le monde et c’est pour cela qu’il est si important que nous essayions d’assurer au maximum la sécurité de tous. » Et le gouvernement n’est pas toujours le mieux placé pour cela, a poursuivi Cue :

Au cours de ces dernières années, le gouvernement a perdu plus de cinq millions d'empreintes digitales, celles de ses propres employés. Ils ont perdu des centaines de millions de numéros de cartes de crédit, de systèmes financiers. Ce genre de chose se produit de plus en plus. Et la seule façon dont nous pouvons nous en protéger est de rendre le téléphone plus sécurisé.

À ce titre, il a souligné la certaine opposition qui existe entre le FBI et la NSA, cette dernière n’ayant pas apporté de soutien particulier à l’agence fédérale : « Le Secrétaire à la défense, Ashton Carter, qui est responsable de la NSA, veut que le chiffrement continue à se renforcer de plus en plus. Car il sait que si nous créons une ouverture, les criminels et les terroristes s’y engouffreront, et ça ils n’en veulent pas ». À l’inverse du FBI qui assure vouloir à la fois la sécurité et la clef pour franchir cette sécurité « Soit vous avez la sécurité soit vous ne l’avez pas », martèle Cue.

Eddy Cue a réitéré qu’Apple était prête à aller jusqu’à la Cour Suprême pour faire valoir son bon droit, car cela prendrait trop de temps pour que le Congrès s’accorde sur la question. Il insiste sur la nécessité de voir cette affaire tranchée par le législateur et non par un simple tribunal. C’est le 22 mars prochain qu’Apple et le FBI se retrouveront justement devant une juge en Californie, laquelle décidera de la suite à donner pour Apple à l’ordonnance du FBI.

avatar pariscanal | 

Pour vivre ensemble , îl faut pouvoir assurer une liberté de communication sans surveillance ...

avatar zebulonQC | 

je ne suis vraiment pas à l'aise avec l'idée qu'un gouvernement puisse aller mettre son gros nez dans mes conversations privées, ils le peuvent surement un peu déjà mais ça suffit. Pourquoi pas tout autoriser dans ce cas.
Les "méchants" n'ont pas besoin de l'aide du FBI ou de la NSA pour faire ce qu'ils veulent alors autant ne pas les aider en plus.

avatar icecubee5 | 

@Ipader :
Pour "avoir son propre jugement" il faut a minima prendre conscience des tenants et aboutissants d'un changement de paradigme comme celui-ci. Si pour cela il faut "ingurgiter" plusieurs ouvrages sur des sujets qui sont liés alors cela doit être fait. Avoir une raisonnement uniquement basé sur l affect n'est certainement pas une bonne chose (ce que ne fait pas Patrick contrairement à vous)

avatar Ipader | 

@icecubee5 :
Il ne s'agit aucunement "d'affect", mais d'un raisonnement basé sur l'expérience et le bon sens.
Pour avoir travaillé dans le régiment des transmissions, je peux vous assurer que l'écoute et le cryptage des données sont devenus une arme redoutable de notre siècle.
Le mettre à disposition des criminels sans aucune possibilité de contrôle est de l'inconscience.
Pourquoi ne pas leur offrir la bombe atomique ?...

Je me souviens qu'au moment de sortir le Powermac g5, Apple était contrainte de ne pas le vendre dans certains pays, car la puissance de calcul ne devait pas être mise dans n'importe quelle main.
Je pense que la situation actuelle est bien plus aggravante.

avatar Hideyasu | 

@Ipader :
Personne n'a attendu l'iPhone pour crypter les téléphones ou les communications.

avatar mac_adam | 

@icecubee5 :
Avec des personnes comme Ipader ou Rikki Lalourdeur, les terroristes savent au moins qu'ils ont atteint leur but. Ce sont les mêmes qui nous soûlent avec les pédophiles, l'autre fantasme du moment. N'étant pas capables d'avoir une réflexion, ils sont en effet dans l'affect et le réflexe.

avatar Ipader | 

@mac_adam :
Et toi captif à tout discours qui viendrait de cupertino !
Bêêe!

avatar mac_adam | 

Ta réaction est typique du Apple hater. En réalité tu te fous des questions de sécurités, ce n'est qu'un énième prétexte pour fustiger cette marque. En cela tu n'es pas simplement stupide, mais surtout malhonnête et malsain (comme ce petit c.. de Rikki Lalourdeur).

avatar Ipader | 

@mac_adam :
Dit-il à celui qui a mis toutes ses économies en 94 pour un 6300 et à fait depuis switcher des 10ene de gens...
Raté petit

avatar pariscanal | 

@Ipader :
T aurais mieux fait d acheter ça en action à l époque , tu serais richissime et T arrêterais de nous les casser

avatar Ipader | 

@pariscanal :
Tu ne crois pas si bien dit bouffon !
J'ai gagné en APPL plus de 2 fois les sommes dépensées en produits Apple...
Et je pourrais en faire un musée !

avatar pariscanal | 

@Ipader :
Oui moi aussi vieux trublion

avatar mac_adam | 

@ipader :
Perso je pense que t'es mytho. Si je me trompe alors t'es juste stupide, ce qui confortera les Apple haters qui pensent qu'acheter Apple c'est être un mouton...

avatar Ipader | 

@mac_adam :
Désolé tes discours de cours de récréation ne m'intéresse pas...

avatar mac_adam | 

Tu n'utilises que des clichés pour t'exprimer. Et j'ai l'impression que tu te défiles car tu sens que t'es en train de te faire serrer.

avatar Ipader | 

@mac_adam :
Merci de confirmer mes dires.
Je te laisse dans le bac à sable.

avatar pariscanal | 

@mac_adam :
Oui Îls nous saoulent , ils prônent leur idéologie du contrôle des masses par peur de tout et tous ,....
Ils sont bien plus dangereux pour l humanité mais ne le savent pas.

avatar Ipader | 

@pariscanal :
Mais les masses se font auto contrôlées et fait semblant de s'offusquer ici, comme de petites effarouchées :D
On a jamais autant exhibé sa vie sur le net et on voudrait nous faire des cas de conscience pour déverrouiller un téléphone dans situation aussi grave que vous voulez minimiser.
Vous êtes pathétique...

avatar Domsware | 

@Ipader :
Non, pas "on". "Toi" peut être, de nombreuses personnes certainement. Mais de nombreuses autres n'ont jamais exposé leur vie sur les réseaux sociaux.

Quand bien même cela ne justifie pas de ne pas vouloir tenir privé ce qui n'a pas été rendu public.

avatar Ipader | 

@Domsware :
Je fais partie de ceux qui ne s'exposent pas.
Et ce que tu penses privé, ne l'est pas pour la NSA , le FBI etc...
Sans compter les erreurs de ces sites où quand ils se font hacker...
Et je rappelle quand même qu'on parle du code pour déverrouiller le téléphone de terroristes...

avatar pariscanal | 

@Ipader :
Ouf que tu te T exposes pas , c est déjà ça qui nous est épargnés ....

avatar Ipader | 

@pariscanal :
Ça y est, tu t'ai fait du bien ?
Allez bon vent.

avatar mac_adam | 

@pariscanal :
C'est leur faire trop d'honneur que leur prêter une quelconque idéologie.

avatar Domsware | 

Tout meurtrier est innocent avant le passage à l'acte.
Ces pratiques de surveillance d'un autre âge reviennent ainsi à considérer que tout le monde est un coupable en puissance.
Pourquoi ne pas emprisonner alors par simple mesure de précaution tant que l'on y est !

avatar Hideyasu | 

@Domsware :
T'inquiète pas Google dans 10 ans te connaîtra assez bien pour savoir si tu vas tuer quelqu'un !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR