La Chine en vedette des prochains résultats d'Apple

Florian Innocente |

Comment va évoluer la romance entre Apple et la Chine sur fond de vente d'iPhone ? Les résultats financiers d'Apple — donnés ce soir — seront scrutés de près et sur ce point en particulier. D'une part ce marché est devenu incontournable au point d'être le deuxième pour Apple à quelques encablures des États-Unis et devant l'Europe. D'autre part, il a donné des signes de ralentissements qui inquiètent tous les fabricants de produits électroniques, ceux de smartphones en premier lieu.

La difficulté pour Apple, souligne le Wall Street Journal qui consacre un article au sujet, consiste à fidéliser sa clientèle existante et à trouver des relais de croissance pour ses ventes auprès de clients plus économes et parfois moins attachés au critère de la marque.

Un exemple de cette clientèle à conquérir est donné avec une employée de 40 ans qui possède un banal téléphone Nokia. Au vu de son salaire mensuel équivalent de 1 000 yuans (152 $) la perspective de s'offrir un iPhone vendu cinq fois plus est irréaliste. Cependant, cette marque "Apple" continue de profiter d'un cachet élevé et c'est une assise précieuse.

Une étude de Bank of America Merrill Lynch en janvier, auprès de 1 093 sondés, montrait que 39% d'entre eux visaient un iPhone comme prochaine acquisition d'un smartphone, contre 25% pour un modèle Huawei.

Carl Pei, le cofondateur de OnePlus, marque locale de smartphones, estime qu'Apple a cet avantage de procurer un sentiment d'appartenance culturelle chez ses clients. « Une fois que les gens atteignent une certaine aisance économique, ils choisissent des produits avec lesquels ils nouent une relation émotionnelle ou culturelle, au lieu de ne considérer que le prix ». Et lorsque la situation économique se retourne, ces clients reporteront leurs achats de grosses voitures mais ils continueront d'acheter des smartphones.

OnePlus X

L'iPhone a atteint ce statut enviable de symbole, comme l'ont des marques de luxe telles que Prada ou Rolex. Un téléphone qui est parfois surnommé « street phone » dans les grandes villes, raconte le quotidien, car il est partout visible dans les rues. Les boutiques également se multiplient. De nouveaux Apple Store ont été ouverts à marche forcée avec l'objectif d'en avoir 40 en activité cette année. Sur le seul mois de janvier, 5 auront été inaugurés, portant le total à 33.

Désormais il s'agit d'amener l'iPhone auprès d'un public plus large encore et d'avancer sur plusieurs fronts. « Apple a gagné à peu près toutes les parts de marché qu'elle pouvait escompter en Chine », déclare un analyste de Cowen & Co, qui estime qu'elle occupe les deux-tiers du segment des smartphones haut de gamme. Une partie de cette croissance peut aussi venir de clients chipés à des concurrents. Mais leurs téléphones montent en gamme tout en restant plus abordables qu'Apple.

Gagner des clients c'est bien mais il faut aussi conserver ceux que l'on a déjà. Apple a pour cela développé l'écosystème de ses services en Chine. Il y a aura prochainement Apple Pay. Précédemment, c'est l'iTunes Store qui a ajouté des films et des livres puis Apple Music a suivi. En 2015, c'est aussi la Chine qui a pris les devants sur les États-Unis en volume de téléchargement d'apps.

Des efforts qui s'ajoutent à ceux déployés pour s'adapter aux préférences locales. Tim Cook avait lui-même déclaré que la couleur or avait été dictée par les goûts du marché chinois et avait conduit à sa déclinaison en or rose. Sans oublier l'exemple d'une publicité spécifique pour nouvel an chinois en février dernier. Ce n'était pas une réalisation exclusive, le scénario était décliné d'une pub américaine, mais c'était une première sur le principe. Gageons que l'initiative sera reconduite cette année.

Patiemment, Apple a labouré le terrain pour cimenter sa position sur ce marché — non sans mal, avec parfois quelques polémiques (lire Chine : Apple félicitée pour les excuses de Tim Cook). La Pomme est partie de très bas, comme le raconte au Wall Street Journal Ron Johnson, l'ancien responsable des boutiques Apple Store. Il se souvient des premiers pas de la Pomme sur ce marché lorsque se posait la question, en 2010, d'y ouvrir des boutiques.

Arrivée à Chongqing, ville de 32 millions d'habitants, la délégation américaine fut soufflée : « Ça ressemblait à Manhattan. On ne pouvait qu'éclater de rire en réalisant à quel point nous étions peu informés sur le potentiel d'opportunités qui s'offraient à Apple ». Depuis, ce potentiel s'est plus que concrétisé. Sur son année fiscale 2015, Apple a vu la Chine progresser de 84% dans son chiffre d'affaires, avec 58,7 milliards de ventes et une part s'élevant à 24% du total. Un marché à surveiller comme le lait sur le feu…

[MàJ à 22h00] : comme supposé, une nouvelle pub 100% chinoise a été mise en ligne.


avatar p@t72 | 

plutôt drôle le chinois qui rêve de produit occidental......fabriqué chez lui!

avatar FollowThisCar | 

"Un exemple de cette clientèle à conquérir" ... "une employée de 40 ans" ... "salaire mensuel équivalent de 1 000 yuans (152 $)".

Non, cette clientèle là ne pourra JAMAIS être conquise par les prix de l'iPhone. Même en Europe où les revenus moyens sont nettement plus élevés, l'iPhone reste hors de prix pour les budgets modestes.

Faut voir la réalité des choses, Tim Cook a refusé de faire plaisir aux petites bourses en offrant un iPhone d'entrée de gamme, qu'il se démerde maintenant avec ses riches en passe de devenir moins riches. Tous ceux qui se sont vus obligés de se rabattre sur Android ne pleureront pas quand les bénéfices de la Pomme auront fondu comme des icebergs au Pôle Nord.

avatar bonnepoire | 

Tim Cook a refusé de faire plaisir aux petites bourses en offrant un iPhone d'entrée de gamme, qu'il se démerde maintenant avec ses riches en passe de devenir moins riches
T'auras la palme de l'aigri de la journée.

avatar FollowThisCar | 

Merci pour la palme, mais tu peux la garder et te l'engouffrer bien profond.

avatar bonnepoire | 

Pas besoin de confirmation tu sais...

avatar MacGyver | 

t'inquiete pas pour les riches, ils y en a de plus en meme temps qu'il y a de plsu en plsu de pauvre

et pas la peine de vendre un iphone aux 7 milliards d'habitants pour se faire des c.. en or

en vendre juste aux 1% les plus riches est largement suffisant, surtout vu la marge

avatar SIMOMAX1512 | 

@MacGyver :
D'ailleurs rappelons une chose trop souvent oublié c'est que Apple prend toujours plus de 80% des bénéfices du secteur en vendant moins de 20% des produits vendus du secteur. Vendre beaucoup c'est ce que je cherche la majorité des fabricants chinois mais derrière leur bénéfice est ridiculement bas et sur le long terme sans le soutien financier important de l'état chinois ils ne pourront tenir avec de si faible marge. D'ailleurs eux aussi commencent à remonter leur prix petit à petit.

avatar FollowThisCar | 

"il y a de plsu en plsu de pauvre"
Moi je ne m'inquiète pas, par contre toi, t'as semble-t-il du souci à te faire...

avatar noooty | 

Une simple ville 32 millions d'habitants... Ça fait rêver, mais bon, vu la qualité de vie là-bas...

avatar Philactere | 

@noooty :
En fait c'est la municipalité qui a 32 millions d'habitants, municipalité qui a une superficie de 82'000 km2, soit la superficie de l'Autriche !

En réalité la zone urbaine ne compte "que" 8 à 10 millions d'habitants, c'est déjà énorme pour une ville inconnue hors des frontières mais ça n'en fait pas une ville de 3 millions d'habitants.

avatar Philactere | 

@Philactere :
Ca n'en fait pas une ville de 32 millions d'habitants fallait-il lire.

avatar philiipe | 

Il y aura bientôt une plus grande classe moyenne en Chine qu'en Europe... donc pas inquiet pour le positionnement "premium".

Par contre Apple devra composer avec les exigences du gouvernement chinois (qui chasse aussi facilement qu'il autorise). Notamment en matière de chiffrement des données. Bon courage Tim !

avatar enzo0511 | 

Pour l'instant la Chine fait la fortune d'Apple mais un jour ce pays mettra Apple au fond du trou

Ce pays a la capacité de spolier une entreprise étrangère, changer ses lois pour piller de la propriete intellectuelle et que sais je encore...

Ce serait une erreur d'être si dépendant d'un seul pays et qui puis est communiste

L'entreprise est tellement aveuglé par la manne financière que représente un marché de presque 2 milliards d'habitants qu'elle commence à négliger le reste du monde

avatar bonnepoire | 

Ce serait une erreur d'être si dépendant d'un seul pays et qui puis est communiste
J'adore les commentaires des spécialistes financiers du dimanche.

avatar Philactere | 

@enzo0511 :
"Ce serait une erreur d'être si dépendant d'un seul pays et qui puis est communiste "

Oui enfin, elle n'a de communiste que le nom.

avatar enzo0511 | 

@Philactere :
Pour y avoir vécu et travaillé oui la Chine a adopté le capitalisme comme modèle économique mais le communisme est bien présent

avatar harisson | 

@enzo0511 :

"la Chine a adopté le capitalisme comme modèle économique mais le communisme est bien présent"

Il faudrait savoir ce que signifie le communisme aujourd'hui pour les chinois. (est-ce un "communisme zombie" ? ie la carte du PCC, est-elle une barrière d'entrée pour faire parti de l'élite économique et ultra-libérale chinoise ?).

avatar jackhal | 

"Apple a vu la Chine progresser de 84% dans son chiffre d'affaires, avec 58,7 milliards de ventes"
Soit, en moyenne, plus de 40 produits Apple vendus par Chinois, nouveaux-nés inclus. Incroyable !

"Les résultats financiers d'Apple — donnés ce soir —"
...à 23 heures et diffusés en direct à l'adresse suivante : http://www.apple.com/investor/earnings-call/

avatar p@t72 | 

"Une étude de Bank of America Merrill Lynch en janvier, auprès de 1 093 sondés, montrait que 39% d'entre eux visaient un iPhone comme prochaine acquisition d'un smartphone, contre 25% pour un modèle Huawei."

je pense que la pomme devra batailler avec huawei dans l’avenir. cette marque locale monte en puissance.

avatar XiliX | 

@p@t72 :
N'oublie pas Xiaomi...
OnePlus a son petit mot aussi

avatar Rigat0n | 

@Philactere et @noooty :
Chongqing n'est pas une ville très connue en dehors de Chine parce qu'elle n'a à ma connaissance aucun intérêt touristique/culturel/historique/politique/etc mais ce n'est pas une "simple ville", si on compte l'agglomération c'est même d'assez loin la ville chinoise la plus peuplée. Même par rapport aux standards chinois cette ville est un monstre !

D'ailleurs ça me fait rire le gars dans l'article qui s'exclame que ça lui a fait penser à Manhattan :D c'est carrément plus grand, infiniment plus peuplé, beaucoup moins clean aussi et moins chic il faut bien le dire, que Manhattan !

CONNEXION UTILISATEUR