Clones d’Apple Store : la Chine déjà lasse d’Apple ?

Mickaël Bazoge |

Le nombre de clones d’Apple Store en Chine s’est réduit, a constaté Reuters. À Shenzhen, depuis septembre dernier, environ un tiers de la trentaine de vraies-fausses boutiques aux couleurs du constructeur ont été remplacées par des échoppes vendant, toujours sans autorisation, des produits de Huawei, de Xiaomi, de Meizu ou encore d’Oppo.

Un faux Apple Store en 2011, avec les tables en bois et les t-shirts unis des employés.

Du côté du verre à moitié plein, on peut se dire que cette baisse des clones d’Apple Store est la conséquence logique de l’ouverture à marche forcée de vraies boutiques Apple : il y en a déjà 33, et le constructeur veut atteindre la quarantaine d’ici mi 2016. Et la Pomme a encore un long chemin à parcourir avant de saturer le territoire urbain chinois : dans la seule Californie, on compte 53 Apple Store. Ce recyclage d’Apple Store peut aussi être le résultat d’une action d’Apple pour que cesse la contrefaçon de sa marque.

Mais si on regarde le verre à moitié vide, on peut penser que ces disparitions sont aussi le reflet de la santé d’Apple en Chine. Lors de la conférence audio des résultats hier soir, Luca Maestri a convenu que le constructeur constatait un ralentissement de la croissance des ventes d’iPhone dans l’Empire du milieu (lire : Résultats Apple T1 2016 : un trimestre record, mais contrasté). « Ce n’est plus aussi cool qu’avant d’avoir un iPhone », résume un des vendeurs de ces fausses boutiques Apple encore ouvertes.

Ce dernier a senti que les ventes d’iPhone avaient commencé leur déclin en octobre, paradoxalement lors du lancement des iPhone 6s et 6s Plus. Le smartphone d’Apple est devenu un « street phone », un terme qui en Chine décrit quelque chose de largement disponible et populaire, mais qui n’est pas spécialement nouveau : « Utiliser un iPhone est quelque chose qui n’épate plus grand monde maintenant ».

Un rapide « micro-trottoir » d’utilisateurs chinois d’iPhone indique aussi que certains sont passés avec armes et bagages sur Android : « Le système [iOS, NDLR] est stable, mais je n’aime pas qu’il soit obligatoire de télécharger les applications sur l’App Store ». Un autre déclare que l’iPhone est une marque puissante, mais il doute que ses performances soient meilleures que sur un Huawei. Si Apple conserve une image de marque "premium", la concurrence est « intense ». Et les marques chinoises montent en gamme tout en conservant des prix bien moins élevés que ceux d’Apple.

avatar shaba | 

Je pense qu'il ne faut pas chercher bien loin la raison de la fermeture de ces boutiques. Apple a simplement fait pression pour l'obtenir ce qui paraît somme toute logique.

avatar enzo0511 | 

@shaba :
Apple ? Faire pression en Chine ?
C'est plutôt l'inverse. Apple n'a aucun pouvoir en Chine et passe son temps à essayer de négocier ou supplier avec les autorités chinoises

avatar shaba | 

Il y a forcément des échanges de bons procédés entre entreprises de cette taille et gouvernements. Apple développe un énorme réseau d'Apple Store officiels en Chine ce qui est bon pour l'image du pays, les fausses boutiques perdent à la fois leur légitimité et leur "légalité"

avatar joneskind | 

@enzo0511

C'est vrai qu'Apple emploie indirectement si peu de personnes en Chine...

Faut arrêter avec ces visions manichéennes et regarder un peu plus House Of Cards.

avatar Flash | 

@Enzo

+1

avatar MerkoRiko | 

Sont forts, les gars...respect !

avatar reborn | 

Lol, Apple fait taffer plus d'un millions de personne en Chine et n'a aucun moyen de pression.

Et la marmotte..

avatar byte_order | 

1 million sur plus d'un milliard, cela représente *que* 0,1%.

Le problème avec la Chine c'est que tout est à une toute autre échelle qu'ailleurs.
Y compris le poids politique réel de la plus riche entreprise du monde.

Et fort heureusement, ces emplois taffent aussi pour d'autres clients que Apple...

avatar Flash | 

Apple fais taffer rien du tout mis à part les employés de ses Apple Store. Sinon à part ça elle est un gros client de Foxconn et rien d'autre et elle n'a aucun moyen de pression. D'autant plus qu'elle n'a pas le choix que de baisser son froc face à la Chine si elle veut continuer à garder la cadence de fabrication de ses produits tout en gardant une marge de 40%.

avatar huexley | 

@shaba "Un énorme réseau d'Apple Store"

1.5 milliards d'habitants, 30 échoppes... On doit pas avoir la même définition de énorme.

avatar shaba | 

étant donné la vitesse de développement du réseau en Chine en comparaison au reste du monde, oui, c'est énorme.

avatar Mrleblanc101 | 

@huexley :
Chaque enseigne valant plusieurs dizaine (si ce n'est pas centaines) de millions dans toutes les plus grandes ville de Chine... On s'en fou un peu de ne pas avoir d'Apple store dans les villages qui cultive le riz !

avatar joneskind | 

Je trouve le propos de cet article bien débile, et son argumentaire encore plus.

Une petite baisse de croissance, 3 pelés et un tondus qui défendent Android avec des arguments qu'on entend ici aussi, les AppleStore de contrefaçon qui ferment, mais de plus en plus de vrais AppleStore qui ouvrent, et ça titre sur ça :

"La Chine déjà lasse d'Apple ?"

Avec le bon vieux point d'interrogation qui permet à l'auteur de se dédouaner de toute responsabilité : "je suis sûr de rien, j'ai pas vérifié, mais j'aime bien foutre la merde"

C'est tellement triste d'en arriver là…

Ou alors c'est encore un coup de ce bon vieux "Second Degré" ?

avatar Flash | 

@joneskid
Oh my god comment ça rage... O_O
A ce niveau là c'est pas de la passion mais de l'amour!
Suffit qu'un article relate des fais réels (eh oui l'auteur n'a rien inventé si tu savais lire, ni même fais de conclusions personnelles) pour que tu t'excites comme une groupie en chaleur... Calme toi mec, cet article ne critique pas ta femme mais une marque... une bête marque...

avatar joneskind | 

@Flash

Oh mais je ne doute pas de la véracité des faits cités dans cet article. D'ailleurs je les cite moi-même (il parait que tu sais lire, t'aurais du le voir pourtant). Je doute juste de l'interprétation qu'en fait l'auteur.

Tu sais faire la différence entre un avis et un fait ou c'est trop subtil pour toi ?

"eh oui l'auteur n'a rien inventé si tu savais lire, ni même fais de conclusions personnelles"

Ouais ouais, c'est sans doute pour ça que l'auteur a mis un point d'interrogation à la fin de son titre. Parce qu'il est sûr de lui et qu'il n'a fait aucune conclusion personnelle...

T'es un petit malin toi !

"pour que tu t'excites comme une groupie en chaleur..."

Ouais ouais, ça doit être pour ça aussi que j'ai applaudi l'article tout aussi débile sur les Surface Pro...

avatar Flash | 

"Oh mais je ne doute pas de la véracité des faits cités dans cet article. D'ailleurs je les cite moi-même"

Citer un commentaire ne veut pas dire croire à la véracité de ceux-ci.

"Tu sais faire la différence entre un avis et un fait ou c'est trop subtil pour toi ?"

Oui je sais, contrairement à toi. L'auteur n'a pas donné son avis, il a juste relaté des faits. Son titre est une question réthorique qui ne demande pas de réponse. Libre au lecteur de faire ses propres conclusions moyennant les faits de l'articles. En effet, trop subtil pour toi :)

"Ouais ouais, c'est sans doute pour ça que l'auteur a mis un point d'interrogation à la fin de son titre. Parce qu'il est sûr de lui et qu'il n'a fait aucune conclusion personnelle..."

Non. Il y a une différence entre:
"Clones d’Apple Store : la Chine déjà lasse d’Apple."
"Clones d’Apple Store : la Chine déjà lasse d’Apple ?"

La deuxième nécessite pas de conclusion, pour ça qu'il y en a pas.

avatar joneskind | 

@Flash

"Le commentaire de Flash vraiment complètement con"
"Le commentaire de Flash vraiment complètement con?"

Et là, tu la vois mieux la différence ?

Dans le premier cas j'affirme et j'informe, et c'est ce qu'on me demanderait si j'étais journaliste.
Dans le deuxième cas je demande à mes lecteurs de se faire une idée. C'est bien pour un philosophe, mais pas pour un article de presse dont le but est de relater des faits, pas de les analyser.

Et c'est bien ce que je reproche à l'article en question. L'auteur ne prend aucun risque, n'informe de rien. L'hypothèse soulevée par le titre, dont comme tu l'as très bien souligné on nous demande de nous faire un avis, est sans fondement. Les arguments avancés pour l'étayer bien que vrais sont sans rapport. C'est de la branlouille d'analyste totalement fumeuse.

L'avis de l'auteur réside intrinsèquement dans la proposition qu'il nous propose de débattre, par le biais du point d'interrogation. Et c'est cette proposition que je trouve complètement débile.

Tu sais ce que signifie le terme lasse ? Tu crois vraiment que la fermeture de quelques magasins contrefaits et une baisse de la croissance des ventes dans un pays où l'économie marque le pas sont des arguments suffisants pour conclure que les Chinois sont déjà fatigués d'Apple ? C'est parfaitement grotesque.

Et je ne cite pas un commentaire mais l'article lui-même.
Je ne doute pas que certains Chinois disent que "Les autres font aussi bien que l'iPhone" puisque c'est ce que j'entends déjà ici, et comme je l'ai d'ailleurs fait remarquer.
Je ne doute pas non plus que les AppleStore contrefaits ferment en masse. C'est un fait.
Quant à la baisse de croissance en Chine, je n'ai aucune raison d'en douter puisque c'est Apple elle-même qui l'affirme...

T'as autre chose à ajouter ou t'as fini par comprendre que t'es en train de t'enliser dans les méandres de ta pensée confuse et désordonnée ?

avatar joneskind | 

Pour conclure et être parfaitement clair.

Je trouve que ce n'est pas le rôle d'un journaliste que de nous demander de réfléchir à sa propre interprétation des faits, parce que ça oriente le débat.

Je trouve que la proposition qu'on nous demande de débattre est sans fondement. Qu'il n'y a aucun lieu de conclure des arguments qu'on nous avance que la Chine est "lasse" d'Apple.

De fait, je trouve qu'il ne reste plus que la polémique à ce titre. Et c'est ce qui me désole.

Et avant que tu ne m'accuses de fanboyisme primaire je t'invite à aller lire mon intervention sur l'article du même auteur relatant la récente bévue des Patriots, et qui titrait "La Surface plante le match", alors que ce n'était pas la Surface qui était en cause mais le réseau. On était déjà dans le même genre d'interprétation foireuse des faits, et j'ai réagit avec autant de verve qu'ici.

PS : Je me fous pas mal que les ventes d'Apple chutent, ou que les Chinois en aient vraiment marre d'Apple, de ses tarifs exorbitants et de son entrée de gamme déplorable. Après tout c'est pas mon problème. Ce dont je ne me fous pas par contre c'est que mon webzine préféré serve un titre racoleur à l'analyse médiocre pour attiser les passions et faire réagir. C'est décevant.

avatar adixya | 

C'te titre bien racoleur lol avec une analyse de haut niveau pas du tout personnelle et biaisée dans l'article... De mieux en mieux.

avatar harisson | 

Est-ce que le pékin de base, ne pouvant s'offrir du matériel Apple sans "vendre son rein", deviendrait nationaliste ?

avatar Filou53 | 

J'aime de mieux en mieux les 'analystes' et 'spécialistes' en tous genres (financiers/marketing/...) :
quand cela va, cela ne va pas
quand cela ne va pas, cela va...

L'inverse et son contraire en permanence

Courage, je sors ...

avatar beber666 | 

Je trouve cet article très intéressant qui reflète bel et bien la tendance actuelle.
Ayant des iPhones depuis le début, j'ai acheté un Remi note 2 Prime de Xiaomi à 180€.

Je tourne depuis avec en plus de mon iPhone, et avec une SIM distincte "pour voir"
Je dois dire que Xiaomi à fait une excellente UI, et d'excellents téléphones aussi.
On pourra toujours dire que c'est copier coller, je pense que ce ne n'est pas exact.

Dans deux mois je laisserai tomber mon iPhone, les prix sont exorbitants et ne sont plus du tout justifiés.

avatar xDave | 

Street phone aka : « Utiliser un iPhone est quelque chose qui n’épate plus grand monde maintenant ».
Et Ben mon vieux, quelle suprême motivation!

avatar huexley | 

En même temps combien d'utilisateurs d'iPhone 7 iWatch s'en servent comme outils de reconnaissance sociale ? Le trending est même devenu un axe de communication majeur chez Apple

avatar Orus | 

Pour moins cher, les chinois peuvent se procurer des smartphones de marques chinoises avec de meilleurs performances. Pourquoi achèteraient-ils des iPhones ? A part quelques riches chinois je vois pas. De plus l'invasion chinoise ne fait que commencer chez nous; et cela va faire mal.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR